OBUSIER - Contre-torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » ven. févr. 29, 2008 9:29 am

Bonjour à tous,

OBUSIER Contre-torpilleur de 300 t type Claymore (1907 – 1921)

Chantier :

Toulon
Commencé : 10.05.1904
Mis à flot : 09.03.1906
Terminé : 1907
En service : 09.1907
Retiré : 27.05.1921
Caractéristiques : 330 t ; 6 800 cv ; 58 x 6,5 x 3,1 m ; 2 machines alternatives ; 2 hélices ; 29 nds ; 58 à 73 h.
Symbole de coque : O.
Armement : I de 65 + VI de 47 + 2 TLT.

Observations :

Essais à Rochefort
10.1907 : escadre du Nord
01.1910 : Rochefort
08.1914 : 1ère escadrille de la 2ème escadre légère à Cherbourg
10.1915-1918 : Dunkerque
24.04.1916 : son arrière est arraché par une mine
05.1919 : en réserve à Cherbourg
06.03.1922 : vendu pour démolition à Cherbourg.

Sources :

Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Les Flottes de Combat en 1917, Commandant de Balincourt, Augustin Challamel, 1917
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Yves D » ven. févr. 29, 2008 11:21 am

Portrait

Image

Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
colphotmil
Messages : 114
Inscription : mar. mai 08, 2007 2:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par colphotmil » sam. mars 01, 2008 4:23 pm

Bonjour Mesdames et Messieurs!
Une autre vue de l'"OBUSIER":
Image
Cordialement.
Georges.
Collectionne les photos Militaires originales(pas de copies!)tous formats,France et Etranger,1870-1939 voire 45.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » sam. mars 01, 2008 7:45 pm

Bonsoir Georges,
Bonsoir à tous,

Un grand merci pour ces photos que vous nous faites partager, j'apprécie beaucoup :)

Bien cordialement, [:nico56]
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » ven. avr. 04, 2008 7:40 pm

Bonjour à tous,

Concernant le CT Obusier, voir également ce sujet :

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _714_1.htm

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » mer. juil. 02, 2008 8:42 am

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1911, 2ème Escadre (Vice-Amiral Marie AUBERT, Commandant en chef l'Escadre).
Commandant (du 23 août 1910) : Jacques CUXAC, Capitaine de frégate, Commandant une escadrille de contre-torpilleurs de la 2ème Escadre.
Second : Gabriel MARTIN des PALLIÈRES, Lieutenant de vaisseau.
Enseigne de vaisseau : Louis BONNEL.
Mécanicien principal de 2ème classe : Pierre KERMORGANT.

[:patrice pruniaux1:6]
Cordialement. Malou

Rutilius
Messages : 12525
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Rutilius » dim. févr. 22, 2009 10:12 pm


Bonsoir à tous,

24.05.1916 : son arrière est arraché par une mine.


L'accident dont fut victime le contre-torpilleur Obusier sur les bancs des Flandres, le 24 avril 1916.


Le lundi 24 avril 1916, en compagnie de l’Intrépide ― et, vraisemblablement de l’Aventurier ― , l’Obusier avait appareillé à 5 h du bassin Freycinet du port de Dunkerque, afin d’effectuer une patrouille commune sur les bancs des Flandres. A 8 h 29, alors que le bâtiment croisait dans la zone de surveillance qui lui avait été assignée, l’alerte fut donnée à tribord, après qu’une vigie eu signalé la présence de « plusieurs mines anglaises en surface » ; à ce moment, il se trouvait dans le secteur d’Out-Ratel, à 4,5 milles dans le N. 14 E. de la bouée 4. Ordre était immédiatement donné par le commandant, le capitaine de frégate Pierre Yvon, de tirer sur ces mines. A 8 h 57, l’arrière de l'Obusier sautait, après avoir heurté l'une d’elles.
A 9 h 08, le Carquois, commandé par le lieutenant de vaisseau Odet Vergoignan, se précipita au secours de l’Obusier ; à 9 h 30, le contre-torpilleur anglais Zulu offrit ses services au commandant du Carquois, mais celui-ci déclina civilement l'offre. A 9 h 20, l’Obusier était désemparé ; sa baleinière parvint, en se frayant tant bien que mal un chemin au milieu du champ de mines, à donner la remorque au Carquois, qui mît en route à 9 h 26. A 14 h 05, le convoi stoppait à l’entrée du port de Dunkerque et la remorque fut alors prise par un remorqueur (non identifié). A 14 h 40, l'Obusier parvenait dans le sas de l’avant-port ; montèrent alors à bord le contre-amiral, commandant des flottilles, et le capitaine de vaisseau, chef de division, qui s'adressèrent à l'équipage. A 15 h 20, le bâtiment s'amarrait au quai n° 1.
L’explosion entraîna la mort du premier maître mécanicien René Marie Joseph Motté, matricule n° 508 – Le Guilvinec, né le 8 juillet 1881 à Quimper (Finistère) et y domicilié (Acte transcrit à Quimper, le 2 juin 1917). Elle fit également six blessés (non identifiés), dont un grièvement, un second maître fourrier qui sera hospitalisé dès avoir été débarqué à Dunkerque.

___________________________________________________________________________

Sources : Service historique de la Défense (S.H.D.), base « Mémoire des hommes » :

― Cote SS Y 371 : Obusier, Torpilleur d’escadre, Journal de bord n° 2 / 1916 – 1er mars / 3 mai 1916 – , p. num. 754.

― Cote SS Y 373 : Obusier, Torpilleur d’escadre, Journal de navigation n° x / 1916 – 22 févr. / 3 mai 1916 – , p. num. 28 et 29.

― Cote SS Y 75 bis : Carquois, Contre-torpilleur, Journal de navigation n° x / 1916 – 7 mars / 3 mai 1916 – , p. num. 797 et 799.

― Cote SS Y 43 : Aventurier, torpilleur d’escadre, Répertoire historique de la correspondance, pièce n° 93, 26 avr. 1916, « Signaux reçus, émis ou interceptés par l’Aventurier dans la journée du 24 avril 1916 et relatifs à l’accident de l’Obusier. Transmis au chef de division. », p. num. 1.255 et 1.256.

_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » dim. févr. 22, 2009 11:54 pm

Bonsoir Daniel,

Merci pour ces précisions, c'est corrigé :)

Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » lun. févr. 23, 2009 10:47 am

Bonjour à tous...

PIOGER Charles Victor Théodore

Né le 11 juillet 1865 à CHERBOURG (Manche) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1883, Aspirant le 5 octobre 1886, Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1888; port CHERBOURG. Lieutenant de vaisseau le 19 juillet 1894. Au 1er janvier 1897, Officier-Élève sur l' "ALGÉSIRAS", École des torpilles. Officier breveté Torpilleur. Au 1er janvier 1899, sur le cuirassé "AMIRAL-BAUDIN", Escadre du Nord (Cdt Etienne MAGNON-PUJO). Le 1er septembre 1900, Commandant le torpilleur affecté à l'École des apprentis-pilotes, Défense mobile de CHERBOURG. Aux 1er janvier 1902,1903, sur le cuirassé "AMIRAL-TRÉHOUART", Escadre du Nord (Cdt Gaston d'ABOVILLE). Capitaine de frégate le 15 janvier 1910. Au 1er janvier 1911, Second sur le cuirassé "MASSÉNA", Division des écoles des canonnage (Cdt Marie LACAZE). En janvier 1914 jusqu'au 11 octobre 1914, Commandant l' "OBUSIER". À la mobilisation, Commandant le bâtiment et la 1ère Escadrille de torpilleurs, 2ème Escadre légère. Il commande à nouveau l' "OBUSIER" de janvier à août 1915. Au 1er janvier 1917, port CHERBOURG.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » lun. févr. 23, 2009 10:53 am

JOURDAIN Louis Maxime

Né le 14 février 1871 à SENONCHES (Eure-et-Loir) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1889, Aspirant le 5 octobre 1892, Enseigne de vaisseau le 1er mai 1895; port CHERBOURG. Au 1er janvier 1897, sur le croiseur-torpilleur "ÉPERVIER", Escadre du Nord (Cdt Eugène PAILHÈS). Officier breveté Canonnier. Au 1er janvier 1899, sur le cuirassé "FORMIDABLE", Escadre du Nord (Cdt Pascal HOUETTE). Au 1er janvier 1901, port CHERBOURG. Le 17 décembre 1901, Second sur un torpilleur de la Défense mobile de DUNKERQUE (Cdt Marie GERSPACH). Lieutenant de vaisseau le 1er janvier 1903. En 1903, sur le croiseur "TAGE", Division navale de l'Atlantique (Cdt Edouard AMELOT). Au 1er janvier 1911, sur le croiseur "CONDÉ", 2ème Escadre (Cdt Lucien MOTTEZ). Officier breveté Torpilleur. En 1914, à la mobilisation, Commandant le "BRANLEBAS", 1ère escadrille de torpilleurs, 2ème Escadre. Du 12 octobre 1914 à décembre 1914, Commandant l' "OBUSIER". Au 1er janvier 1917, port CHERBOURG.
Cordialement. Malou

Répondre

Revenir à « MARINE »