MARCEAU - Cuirassé

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par Ar Brav » mar. févr. 12, 2008 9:38 am

Bonjour à tous,

MARCEAU Cuirassé type Marceau (1891 – 1920)

Chantier :

Forges & Chantiers de la Méditerranée, La Seyne sur Mer
Commencé : 28.11.1882
Mis à flot : 24.05.1887
Terminé : 1891
En service : 18.04.1891
Retiré : 01.10.1920
Caractéristiques : 10 850 t ; 12 000 cv ; 101,6 x 20,2 x 8,3 m ; plans Huin ; en fer ; 8 chaudières ; 2 hélices ; 16 nds ; 643 h.
Armement : IV de 340 + XVII de 138 + VII de 65 + XVIII de 47 + VI de 37.

Observations :

27.12.1880 : date du marché
28.02.1888-21.11.1889 : montage de la machine à bord
18.04.1891 : armé pour essais
22.07.1891 : voyage officiel à Cronstadt, division du CA Gervais
01.1898 : escadre de la Méditerranée
10.1898 : division d’instruction
30.08.1900 : début de transformation à La Seyne
30.05.1902 : début d’essais après refonte
02.1905 : en réserve à Toulon. CV Dutheil de la Rochère, commandant
1906 : école des apprentis torpilleurs aux Salins
1914 : navire-atelier des torpilleurs et sous-marins, Malte, Corfou
01.1918 : bâtiment de commandement de la 1ère escadrille de sous-marins à Brindisi
12.1918 : Bizerte
30.09.1921 : condamné et vendu à la démolition
17.01.1922 : appareille de Bizerte pour Toulon où il doit être démoli, en remorque du Marius Chambon
18.01.1922 : la remorque lâche dans une tempête et la coque s’échoue le lendemain dans l’est de Bizerte. Il est démoli sur place.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par GENEAMAR » mar. mai 27, 2008 7:51 pm

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1897, Escadre de Méditerranée (Vice-Amiral Jules CAVELIER de CUVERVILLE (du 15 octobre 1896), Commandant en chef l'Escadre).
Commandant (du 16 juin 1895) : René MARQUIS, Capitaine de vaisseau.
Image
Second : Jean Baptiste ARDEN, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Pierre COURTOUX (fus.) - Jules ESCUDIER - Louis EXELMANS (can.) - Alphonse JOULIA - Victor MORAZZANI (torp.) - Louis ROCA d'HUYTÉZA.
Enseignes de vaisseau : Pierre BRÉART de BOISANGER - Marie D'ARCIMOLES - Charles De MEYNARD - Georges MACÉ - Gabriel PASSEMAR - Edmond ROUSSEL - Louis THÉRON.
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Pierre Le DU - 2ème classe : Émile ALIGRO - Elie JOUANEL - François TRUPHÉMUS.
Sous-Commissaire : Saint-Cyr CHARDON.
Médecin-Major (du 2 avril 1896) : Thomas DRAGO, Médecin principal.
Médecin de 2ème classe (1er février 1896) : Pierre GUITTON.
Aspirants : Armand CAPRONNIER - Henri De PARSEVAL - Charles ECHEMANN - Edmond HANTZ - Charles MEUNIER - Barthélemy QUENCEZ -

Au 1er janvier 1899, Division d'instruction (Contre-Amiral Gabriel GODIN, Commandant la Division)
Commandant (du 26 juin 1897) : Joseph MERLEAUX-PONTY, Capitaine de vaisseau.
Second : Alexis AUBIN, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : André DEMOULIN (can.) - Joseph EMERY (Officier de manoeuvre) - Edouard HEUZÉ (adjoint au professeur des apprentis torpilleurs) - Marie JOBARD (professeur des marins apprentis torpilleurs) - Pierre MÉLÉART (torp.) - Eugène RABOT (fus.) - Louis SALICHON (archiviste).
Enseignes de vaisseau : Jean François RIGAL (torp.) - Marie VASCHALDE.
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Yves MOBIHAN - 2ème classe : Erenest TALON.
Sous-Commissaire (du 1er novembre 1898) : Marie BONDET de la BERNARDIE.

Au 1er janvier 1901, en réserve 2ème catégorie à TOULON.
Commandant (du 26 juillet 1900) : Octave LE CLERC, Capitaine de vaisseau.
Second : Louis BERTAUD, Capitaine de frégate.
Lieutenant de vaisseau : X (non identifié).
Mécanicien principal de 1ère classe : Émile BOUR.

Au 1er janvier 1902, en réserve 2ème catégorie à TOULON.
Commandant : Octave Le CLERC, Capitaine de vaisseau.
Second : X (non identifié), Capitaine de frégate.
Lieutenant de vaisseau : X (non identifié).
Mécanicien principal de 1ère classe : Denis AGARRAT.

Au 1er janvier 1903, en essais à TOULON.
Commandant : Octave Le CLERC, Capitaine de vaisseau.
Second : Zéphirin SCHWÉRER, Capitaine de frégate.
Lieutenant de vaisseau : Maxime BOUIS - Georges DIDELOT (can.) - Charles SOULEZ (torp).
Enseigne de vaisseau : Marcel LACLOCHE.
Mécaniciens principaux : de 1ère classe : Denis AGARRAT - 2ème classe : Agricol LEROI.
Commissaire de 2ème classe : Albert TRAVERSE.
Médecin de 2ème classe : X... (non identifié).

Au 1er janvier 1911, École des marins torpilleurs et des timoniers.
Commandant (du 20 février 1909) : René LE NEPVOU de CARFORT, Capitaine de vaisseau.
Second : Charles SOULEZ, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Marius BELLISSENT (chargé des apprentis torpilleurs) - Mériadec GUILLON (chargé des apprentis torpilleurs) - Jules LANOË (professeur des apprentis torpilleurs) - Augustin MARTIN (archiviste) - Léon SÉRIOT (torp).
Enseignes de vaisseau : Lucien ANTOINE - Paul AUTOMARCHI (fus.) - Henry BUGARD (Adjoint au professeur des apprentis torpilleurs) - Henri DELORT (torp) - Frédéric DESPAX (chargé des apprentis timoniers) - Pierre FARRET - Marcel GENSOUL - Aristide MOYON - Edmond TAILLEUR (chargé de l'instruction de la T.S.F.).
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Jérôme FONTANIER - 2ème classe : Eugène MOMMÉJA.
Commissaire de 1ère classe : Paul HERVÉ.
Médecin-Major : Barthélemy GASTINEL.
Médecin de 2ème classe : Laurent MOREAU.

[:patrice pruniaux1:6] The end

Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par Ar Brav » mar. mai 27, 2008 8:45 pm

Bonjour Malou,

Décidemment, j’aime de plus en plus vos petites histoires:jap:
Cà se met en place doucement, notre affaire, merci encore

A bientôt,
Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Rutilius
Messages : 12525
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par Rutilius » lun. juin 16, 2008 9:03 pm

.
Bonsoir à tous,


Il semble que le cuirassé Marceau ait été l'un des tous premiers bâtiments de la flotte à être doté de l'éclairage électrique, si l'on en juge par l'importance accordée par la Revue maritime et coloniale à une étude rédigée sur ce thème par le lieutenant de vaisseau DELAGE, officier torpilleur à bord de ce bâtiment (« Étude sur l’éclairage électrique du cuirassé d’escadre le Marceau, Toulon, 4 janvier 1891 » (Revue maritime et coloniale, Juill.-Sept. 1891, Tome 110, p. 5 à 38)).

Cette étude décrit comme suit l'installation correspondante :

« DESCRIPTION GÉNÉRALE.

L'éclairage électrique à bord du Marceau est alimenté par quatre dynamos Gramme bipolaires, du type H.C., de la maison Sautter et Lemonnier mues par des moteurs à pilon (1).
Deux de ces machines sont dans un compartiment de l'AV du bâtiment, dans le faux pont inférieur (tranche D.). Les deux autres sont à l'arrière dans le même compartiment que la machine de pompage de l'AR, sur la plate-forme de cale (tranche L.).
Les deux compartiments de dynamos comportent chacun un tableau de distribution. Ces tableaux reçoivent directement le courant émanant des deux machines de leurs compartiments respectifs, et, par l'intermédiaire de deux câbles (dénommés câbles reliant les tableaux), ils peuvent recevoir le courant provenant des deux autres machines.
_________________________________________________________________________________________________________________________________________________

(1) Chacun
[sic] de ces dynamos est de 200 ampères et 70 volts. »


Précision complémentaire, le marché correspondant a été passé avec la maison Sautter et Lemonnier le 31 juillet 1889.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par Ar Brav » lun. juin 16, 2008 9:15 pm

Bonsoir Daniel,
Bonsoir à tous,

Merci pour ces compléments d'ordre technique, toujours intéressants ;)
La maison Sautter et Lemonnier a fourni nombre de machines pour la Marine, en particulier pour les sous-marins

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Rutilius
Messages : 12525
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par Rutilius » dim. juil. 13, 2008 1:03 pm

.
Bonjour à tous,


■ Bibliographie.

Henri PUGIBET, lieutenant de vaisseau :

• « Étude sur le service des voies d'eau à bord d’un bâtiment. Spécialisation pour le cuirassé Marceau », rédigée à bord du Marceau, le 7 août 1895 (Revue maritime et coloniale, Juill.-Sept. 1895, Tome 126, p. 5 à 62).

• « Note sur la conduite des chronomètres du Marceau : 309 Vissière, 269 Vissière et 1270 Delépine (compteur). Du 10 janvier 1894 au 1er novembre 1895. », rédigée à bord du Marceau, le 10 novembre 1895 (Revue maritime, Oct.-Déc. 1896, Tome 131, p. 477 à 518).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par GENEAMAR » ven. août 01, 2008 10:37 am

Image M.P.F.

- FRANCON Maurice, né le 24 septembre 1893 à COURPIGNAC (Charente-Maritime), Matelot de 3ème classe sans spécialité, décédé le 15 septembre 1915 à l'Hôpital de BRINDISI (ITALIE).
Cordialement. Malou

Rutilius
Messages : 12525
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par Rutilius » lun. sept. 01, 2008 1:22 am

Observations :

1906 : école des apprentis torpilleurs aux Salins.
02-1906 : ...
Bonsoir Franck,
Bonsoir à tous,

Bref complément :

Février 1905 : En réserve à Toulon. Est désigné pour commander ce bâtiment le capitaine de vaisseau DUTHEIL de la ROCHERE (Le Temps, n° 15.945, 13 févr. 1905, p. 3).
_______________________

Bien à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par Ar Brav » lun. sept. 01, 2008 9:56 am

Bonjour Daniel,

Merci pour ce complément, c'est noté pour 1905

Bonne semaine,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: MARCEAU - Cuirassé

Message par GENEAMAR » ven. janv. 30, 2009 5:35 pm

Bonjour à tous...

D'ADHÉMAR de CRANSAC Marie Aymar Guillaume

Né le 8 juin 1867 à LAVALETTE (Haute-Garonne) - Décédé le 27 août 1948 à LAVALETTE (Haute-Garonne)
Entre dans la Marine en 1884, Aspirant le 5 octobre 1887, Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1889; port TOULON. Au 1er janvier 1892, sur le croiseur-torpilleur "FAUCON", Division navale de l'Escadre de Méditerranée (Cdt Marius MASSÉ). Au 1er janvier 1894, port TOULON. Lieutenant de vaisseau le 2 février 1895. Aux 1er janvier 1896, 1897, sur le cuirassé "REDOUTABLE", Escadre de Méditerranée (Cdts Louis BILLARD puis Charles MALLARMÉ). Chevalier de la Légion d'Honneur. Aux 1er janvier 1899, 1900, sur le croiseur "IPHIGÉNIE", École d'application des Aspirants (Cdt Henri MANCERON). Au 1er janvier 1901, port TOULON. Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1902. Au 1er janvier 1903, port TOULON. Le 1er octobre 1903, Aide de camp à l'État-Major du Préfet maritime du 2ème arrondissement maritime à BREST. Au 1er janvier 1906, port TOULON. Le 28 septembre 1907, Chef du Secrétariat de la Majorité générale à BREST. Le 20 janvier 1908, Aide de camp à l'État-Major du Préfet maritime du 2ème arrondissement à BREST. Idem au 1er janvier 1909. Capitaine de frégate le 20 juillet 1910. Aux 1er janvier 1911, 1912, sur le cuirassé "PATRIE", Aide de camp auprès du Vice-Amiral Jean BELLUE, Commandant en chef la 1ère puis 2ème Escadre. De juillet 1914 à juin 1915, Commandant le cuirassé "MARCEAU". Capitaine de vaisseau le 11 avril 1916. Officier de la Légion d'Honneur. --- Le 20 décembre 1919, Commandant le torpilleur "TRIDENT" et la 5ème Flottille d'arrondissement à TOULON. Idem au 1er janvier 1921. Contre-Amiral le 20 juin 1922; Commandeur de la Légion d'Honneur le 24 décembre 1923.
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Répondre

Revenir à « MARINE »