POTHUAU - Croiseur cuirassé

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par Yves D » sam. oct. 18, 2008 11:33 am

Katherine
Could you have a bigger image displayed ? If you haven't received yet any proposal for translation, you can call at me.
Best wishes
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par dbu55 » dim. oct. 19, 2008 1:40 am

Bonsoir à toutes et à tous,

un marin du POTHUAU mort pour la France :

MÉVEL Maurice né le 16/06/1877 à Landivisiau (Finistère), Second Maître Mécanicien - Décédé le 07/03/1915 (37 Ans) à bord du POTHUAU au large de la Syrie d'une Chute dans une cale

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

olivier 12
Messages : 3759
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par olivier 12 » sam. déc. 27, 2008 11:21 am

Bonjour à tous,

Une vieille CP du POTHUAU, pas très bonne mais intéressante car elle indique que l'alliance franco-russe aurait été signée à bord de ce croiseur-cuirassé

Image

Cdlt

Olivier
olivier

malize
Messages : 2
Inscription : sam. févr. 14, 2009 1:00 am

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par malize » sam. févr. 14, 2009 3:07 pm

Je suis très interessée par la biographie du vice amiral Paul Louis Germinet
1846 1914 qui a commande le Pothuau. Merci de me donner ce renseignement
MALIZE

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par GENEAMAR » sam. févr. 14, 2009 5:14 pm

:hello: Bonjour Malize,

Si Paul Louis GERMINET ne figure pas sur ce site consacré à la Marine 1914-18, (encore qu'il me reste quelques milliers d'Officiers et Marins à mettre en ligne) :pt1cable: , et qu'il n'y figurera pas, c'est qu'il avait quitté le service actif en novembre 1911, et qu'il était décédé à la déclaration de guerre... Pour vous être agréable, je me replonge dans mes archives, où il doit se trouver...


[:alain dubois:8] GERMINET Paul Louis

Né le 15 septembre 1846 à PARIS (Seine) - Décédé le 1er février 1914 à PARIS (Seine).
Entre dans la Marine en 1862 (port CHERBOURG), Aspirant le 2 octobre 1865. il participe aux opérations du MEXIQUE sur la "THÉMIS", Division navale des Antilles. Enseigne de vaisseau le 22 mai 1868. Au 1er janvier 1869, en résidence à CHERBOURG; puis sur l' "ISÈRE" en Méditerranée. Lors de la guerre de 1870, il sert dans l'Armée de Loire au 1er Régiment de Marins. Pendant la Commune, il set à bord d'une canonnière sur la Seine et sera blessé. Il est affecté à la Majorité générale à CHERBOURG, puis en 1873, il passe sur la "RÉSOLUE", dans le Pacifique. En 1875, il est sur le "D'ASSAS" en INDOCHINE. Lieutenant de vaisseau le 11 décembre 1875; Chevalier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1879, sur le cuirassé "SAVOIE", Escadre d'évolutions (Hyacinthe AUBE, Cdt). En 1881, à bord du croiseur "THÉMIS", Division navale des Mers de Chine et du Japon (Cdt Louis ALQUIER, Cdt). En 1883, Commandant l'aviso "CYGNE", au SÉNÉGAL. Au 1er janvier 1885, Commandant le transport "ROMANCHE", Division navale de l'Océan Indien auprès du Contre-Amiral Paul MIOT, Commandant en chef. Au 1er janvier 1886, en résidence à CHERBOURG, puis Aide de camp du Préfet maritime du 3ème arrondissement à LORIENT. Il Commande la "MÉTÉORE"; Division navale du Levant. En 1889, Aide de camp du Préfet maritime du 5ème arrondissement à TOULON. Capitaine de frégate le 1er avril 1890. En 1891, Second sur le cuirassé "FORMIDABLE" en Méditerranée. En 1893 Commandant le croiseur "WATTIGNIES". Officier de la Légion d'Honneur le 12 juillet 1893. En 1894-96, Officier d'ordonnance auprès du Président de la République. Capitaine de vaisseau le 24 septembre 1895. Officier de l'instruction publique. Le 17 août 1896, Commandant le "POTHUAU", en essais à CHERBOURG puis en Escadre du Nord. Au 1er janvier 1899, en résidence à CHERBOURG. Au 1er janvier 1901 (nomination du 28 mai 1899), Chef de la Division navale du Pacifique oriental et Commandant le croiseur "PROTET". État-Major général : Paul COLLIARD, Adjudant de division, Lieutenant de vaisseau; Adrien CAHUET, Mécanicien de division; Jules CHARET, Commissaire de division; Jules GAURAN, Médecin de division.-- Officiers à bord : Second, Adalbert MIRON DE L'ESPINAY, Capitaine de frégate; Eugène DOUÉ, Jules ESCUDIER, Maurice HUE, Eugène THÉLOT, X (non identifié), Lieutenants de vaisseau; Adrien CAHUET, André GÉRANTE, Sylvain MARTIN, Alphonse QUÉNET, Mécaniciens principaux; Jules CHARET, Officier d'administration; Jules GAURAN, Médecin-Major; Louis BESSON, Henri CAUBRIÈRE, Lucien PERRIER, Gabriel RAVEL, Eugène RIVET, Aspirants.------ Contre-Amiral le 3 juillet 1902. Préfet maritime du 3ème arrondissement à LORIENT en 1903. En 1904, Chef d'État-Major du 2ème arrondissement maritime à BREST. En 1905, Commandant la Division de réserve de l'Escadre de Méditerranée. En 1906, Commandant la 1ère Escadre lors des manoeuvres navales. Commandeur de la Légion d'Honneur le 13 juillet 1906. Vice-Amiral le 21 septembre 1907. Il commande l'Escadre de Méditerranée. En décembre 1908, il déclare devant des journalistes son inquiétude devant le manque de préparation de la flotte à un conflit éventuel, le manque de munitions , de stocks,... Il est relevé de ses fonctions, avec les regrets de l'Escadre. Au 1er janvier 1911, Membre du Conseil Supérieur de la Marine, Inspecteur général des écoles et dépôts des équipages de la flotte (nomination du 15 octobre 1909); Président du Conseil permanent de perfectionnement des écoles de la Marine. Versé dans le cadre de réserve en novembre 1911... Grand Officier de la Légion d'Honneur.

Image

Pour info généalogique, il était le fils de François, Négociant et Juge du Tribunal de Commerce, né le 18 avril 1798 à PARIS, décédé le 19 janvier 1858 à PARIS, et de Julie Aglaë LEROUX, née le 6 juillet 1806 à PARIS Ier, 26 rue de Brenne, décédée le 4 décembre 1863 à PASSY, 10 rue Vineuse (PARIS XVIème). Mariage à PARIS le 24 mars 1841.

Cordialement Malou Image
Cordialement. Malou

malize
Messages : 2
Inscription : sam. févr. 14, 2009 1:00 am

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par malize » sam. févr. 14, 2009 9:39 pm

Merci MALOU Ces informations me sont très précieuses car Paul Louis Germinet était le grand oncle de mon grand père et je n'ai pas beaucoup d'information sur ma filiation avec lui, par votre information j'apprends qu'il était petit neveu par sa mère. Par contre j'ai pas mal de souvenir en tant que docuement de sa carrière, médailles, le menu lors de la rencontre franco _russe sur son batiment.
Bonne soirée
Malize
MALIZE

olivier 12
Messages : 3759
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par olivier 12 » dim. févr. 15, 2009 9:59 am

Bonjour à tous,

Un autre cliché du POTHUAU. (Il serait intéressant de connaître le menu de la rencontre franco-russe et de la signature de l'alliance...)

Image

Cdlt
olivier

olivier 12
Messages : 3759
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par olivier 12 » dim. juil. 12, 2009 12:33 pm

Bonjour à tous,

Une belle CP dessinée du POTHUAU

Image

Cdlt
olivier

dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par dbu55 » dim. juil. 12, 2009 3:39 pm

Bonjour à toutes et à tous,

un marin du POTHUAU mort pour la France :

SCOLAN Joseph Marie néle 03/05/1886 à Kervignac (Morbihan), Matelot de 2ème Classe Sans Spécialité - Décédé le 01/09/1916 (30 Ans) à Port-Saïd (Egypte) de Dysenterie

un marin du POTHUAU Annexe mort pour la France :

LE SAINT Emile né le 13/01/1891 à Lambézellec (Aujourd'hui Brest) (Finistère), Quartier Maître Infirmier - Décédé le 09/02/1919 (28 Ans) sur l'ïle de Castellorizo (Aujourd'hui Meyísti) en Grèce de Grippe

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

olivier 12
Messages : 3759
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: POTHUAU - Croiseur cuirassé

Message par olivier 12 » dim. août 16, 2009 6:43 pm

Bonjour à tous,

Voici, tiré de l'Illustration d'Août 1897, un résumé du récit (fort intéressant) de la rencontre franco-russe qui scella l'alliance conclue entre les deux pays en 1894, sous le Tsar Alexandre III.

Mi-Août 1897, le Président de la République, Félix Faure s'embarqua à Dunkerque sur le cuirassé POTHUAU pour aller rendre visite à Saint Petersbourg au nouveau Tsar, Nicolas II, fils et successeur d'Alexandre.
Il prit tout d'abord passage sur l'aviso ELAN, afin de sortir du port pour gagner le POTHUAU qui attendait au mouillage du large.

Voici l'ELAN franchissant les passes de Dunkerque, avec le Président saluant la foule amassée sur la jetée.

Image

Et voici le POTHUAU photographié au mouillage de Dunkerque. (Notons au passage que le mois précédent il avait représenté la marine française à la grande revue navale de Spithead marquant le jubilee de la reine Victoria).

Image

Une fois en mer, le Président fut transféré dans un canot qui le conduisit jusqu'à la coupée du POTHUAU où il fut salué par l'Amiral commandant l'escadre du Nord et par le commandant du bâtiment.

Image

Ce commandant était le Capitaine de Vaisseau Paul Germinet, que voici

Image

Il avait auparavant été attaché à la maison militaire de l'Elysée. Le Second était le capitaine de frégate Louis Dartige du Fournet. Tous deux deviendront amiraux.

Sur le cuirassé, briqué jusqu'à la pomme des mâts, un somptueux appartement comportant chambre à coucher, salle à manger, salon et salle de bain a été aménagé pour le Président.
Voici sa chambre

Image

Le cuirassé va appareiller aussitôt pour Cronstadt, escorté par les croiseurs
SURCOUF et DUPUY DE LÔME. Il arrivera le 23 Août devant Cronstadt.
Félix Faure sera alors transféré dans une chaloupe où le reçoit le Grand Duc Alexis qui va le conduire sur le yacht impérial ALEXANDRIA, salué par les canons des croiseurs ASIA et STANDART dont les équipages sont debouts sur les vergues.

En haut de la coupée de l'ALEXANDRIA les deux chefs d'état se donnent l'accolade

Image

Puis l'ALEXANDRIA fait route vers l'appontement impérial du palais de Peterhof, situé sur les rives du golfe de Finlande, palais dans lequel le Président va loger pendant son séjour. Il est salué au passage par les canonniers de la batterie de Peterhof.

Image

Sur l'appontement de Peterhof, les présentations officielles seront faites par l'Ambassadeur de France, le comte de Montebello (petit-fils du Maréchal Jean Lannes, duc de Montebello, tué à Essling en 1809, ancien commandant de la garde consulaire et plus proche officier de Napoléon - le seul que l'Empereur tutoyait -)

Image

Puis le Tsar et le Président passent en revue le peloton d'honneur et la musique. Notons que dans la suite présidentielle la marine est représentée par l'Amiral Gervais et l'armée par le Général de Boisdeffre.

Image

Les jours suivants de nombreuses visites et manifestations auront lieu dans Saint Petersbourg (parade de régiments cosaques, défilé sur la Perspective Alexandre Newski...etc) tandis que les marins des POTHUAU, SURCOUF et DUPUY DE LÖME sont largement fêtés par leurs homologues russes, comme ceux-ci savent toujours le faire... Un malheureux matelot du POTHUAU trouvera d'ailleurs la mort, tombé accidentellement entre deux canots, en regagnant son bord (Les Russes retrouveront le corps et lui feront des funérailles très solennelles après le départ des navires) tandis que plusieurs autres manqueront l'appareillage et devront être rapatriés en France par train.

Et le 26 Août, un grand déjeuner sera donné à bord du POTHUAU, sous une tente dressée en arc de cercle sous le grand canon avant, long de 11 m.
En voici (enfin :)) le menu, dessiné par Edouard Detaille, peintre et dessinateur, élève de Meyssonier, spécialiste des sujets militaires et alors président de la Société des Artistes Français.

Image

et voici le déjeuner.

Image

Sous l'extrémité de la bouche du canon et de la gauche vers la droite on reconnaît le Tsar Nicolas, la Tsarine, le Président Félix Faure. A la droite du Tsar ont pris place la Grande Duchesse Marie Pavlowna et le Grand Duc Alexis, à la gauche du Président la Grande Duchesse Elisabeth Makrikievna et le Grand Duc Wladimir.
Le journaliste note (sans doute avec une certaine malice) que Félix Faure parle assez peu avec la Tsarine, mais beaucoup avec sa voisine de gauche avec laquelle il semble très à l'aise...

C'est à la fin du déjeuner que les chefs d'état vont prononcer les discours les plus importants :

Le Président français porte un toast en déclarant très clairement et en détachant les mots que France et Russie sont deux nations amies et ...alliées. Le Tsar répond en utilisant exactement les mêmes termes avec la même force.
Cela semble avoir beaucoup impressionné tous les participants et tous les journalistes.

Après une revue de l'escadre russe effectuée à bord de l'ALEXANDRIA, le Président français rembarqua sur le POTHUAU et le bâtiment et ses navires d'escorte reprirent la route de l'ouest.

On notera que dans les mois suivants, les armateurs français, sans doute très marqués par cette nouvelle amitié franco-russe, donnèrent à leurs grands voiliers les noms de participants à ces festivités de Saint Petersbourg : GRANDE DUCHESSE OLGA, GENERAL DE BOISDEFFRE, EDOUARD DETAILLE, PRESIDENT FELIX FAURE ...ou encore MARECHAL LANNES, sans doute en raison du nom de l'Ambassadeur. Ce dernier voilier fut d'ailleurs peu chanceux puisqu'il disparut corps et biens à son premier voyage. Mais c'est une autre histoire...

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »