MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par Ar Brav » lun. déc. 24, 2007 1:04 pm

Bonjour à tous,

J'ai ici 2 bateaux différents portant le même nom, quelqu'un aurait-il des renseignements supplémentaires, ou sur une autre navire du même nom, sous pavillon français, je vous prie ?
Merci par avance,

Cordialement,
Franck

MADEIRA

Chantier :

Reiherstiegwerft, Hambourg, Allemagne
Commencé : 1897
Mis à flot : 10.04.1897
Terminé : 06.1897
En service : 1897
Retiré : 07.10.1918
Caractéristiques : 4 792 t ; 114,8 x 14,1 m ; 1 machine ; 11 nds.

Observations :

10.04.1897 : cargo mixte lancé sous le nom de PETROPOLIS, pavillon allemand
1916 : rebaptisé MADEIRA, sous pavillon portugais
07.10.1918 : torpillé à 8 milles de l’île de San Pietro, dans le SW de la Sardaigne par le sous-marin allemand UB 105 (OL Rudolf Petersen).


MADEIRA

Chantier :

Barclay Curle, Whiteinch, Grande-Bretagne
Commencé : 1884
Mis à flot : 03.12.1884
Terminé : 12.1884
En service : 1884 sous pavillon britannique
Retiré : 17.11.1914
Caractéristiques : 1 773 t ; 1 machine.

Observations :

17.11.1914 : perdu lors d’un remorquage par 47°59N et 006°28W.
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2045
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par Yves D » mar. déc. 25, 2007 12:46 am

Pour le premeir je te propose celui-là :
PETROPOLIS GE 1Q (11)
4,792 Hamburg-Südamerik. Dampfs. Ges., Hamburg 376.6 x 46.3
P/C Reiherstieg Schiffswerft, Hamburg (7) #398
laid up at Funchal, August 1914, seized there 23 Feb 1916
16 - MADEIRA Portuguese Government, Lisbon PO
Torp. and sunk by UB 105, 7 Oct 1918, 8 miles off Isola di San Pietro (SW coast of Sardinia), voy. Milos & Bizerta - Marseille

et celui-là pour le second :
MADEIRA BR 1C
1,773 British & African Steam Navigation Co., Ltd. (Elder, Dempster & Co.), Glasgow 300.0 x 36.2
P/C Barclay, Curle & Co., Glasgow (12) #331 90000
Foundered 17 Nov 1914, 30 miles off Brest, voy. west coast of Africa - Liverpool, general cargo

Sources : Starke Register 1884 et 1897
Rien trouvé de français pour le moment... Il faudrait qq chose de plus car en fonction recherche, l'occurence "madeira" fait apparaître quantité de résultats (ile de Madère)
Amts
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par Ar Brav » mar. déc. 25, 2007 6:12 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Yves,

Merci beaucoup pour tes compléments d'infos, mais je pense que je fais fausse route avec ces deux là, tant pis, çà valait le coup d'essayer.

Joyeux Noël,
Bien amicalement, :hello:
Franck

PS. Un peu de problème d'arrimage de cargaison dans la cale 2 aujourd'hui. Pas idée d'embarquer des animaux de zoos. M'en va t'saisir tout çà vite fait bien fait, çà va pas traîner.
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par Terraillon Marc » mer. déc. 26, 2007 12:42 pm

Bonjour

Je confirme les informations d'Yves

J'ai un navire portugais et un navire anglais

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par GENEAMAR » ven. janv. 02, 2009 12:23 pm

Image M.P.F.

Marin disparu le 7 octobre 1918 avec le bâtiment torpillé. --- Jugement déclaratif de décès rendu le 16 février 1921 à MARSEILLE.

- GUERRITO Joseph Eugène, né le 19 mars 1898 à MARSEILLE (Bouches-du-Rhône), Matelot de 2ème classe Canonnier.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2045
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par Yves D » ven. janv. 02, 2009 7:33 pm

Alors dans ce cas, il s'agit bien de l'ancien PETROPOLIS capturé à Funchal en 1916, torpillé le 7.10.18
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

corinne
Messages : 201
Inscription : mar. janv. 01, 2008 1:00 am

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par corinne » lun. févr. 09, 2009 10:29 pm

Bonsoir
un soldat disparu avec le MADEIRA
Aleya ben khemis el karaoui madeira, 2éme canonnier-conducteur au 5°groupe d'artillerie de campagne d'Afrique,présumé né en 1898 à Kelaat, Tunisie

amicalement

Corinne
corinne

corinne
Messages : 201
Inscription : mar. janv. 01, 2008 1:00 am

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par corinne » lun. févr. 09, 2009 10:36 pm

un autre soldat,
mohamed ben aleya ben hassen ben abdel mouma ,2éme canonnier-conducteur au 5°groupe d'artillerie de campagne d'Afrique, né en 1898 à Ouled Fardjalla,Tunisie

Amicalement

Corinne
corinne

Rutilius
Messages : 13565
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par Rutilius » mer. mai 26, 2010 12:58 am


Bonsoir à tous,


Le cargo mixte Petropolis, saisi à Funchal par l’État portugais, le 23 février 1916, et renommé Madeira :



Image

Source : wrecksite.

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13565
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: MADEIRA - Cargo - armateur inconnu

Message par Rutilius » mer. mai 26, 2010 1:33 am

.
Bonsoir à tous,


Le sauvetage – mouvementé – de l’équipage du cargo mixte Madeira par le chalutier Gabriella (6 au 9 octobre 1918).


● Patrouilleur auxiliaire Gabriella – alors commandé par l’enseigne de vaisseau de 1re classe de réserve Francis Julien Marie EVENOU –, Journal de navigation n° - / 1918 – 7 oct. ~ 20 déc. 1918 – : Service historique de la défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 246, p. num. 793 à 795 (Extraits).


« Journée du 7 octobre 1918.

De 4 h. à 8 h.


Poste arrière du convoi. Rien de particulier.

De 8 h. à 12 h.

9 h. 30 – Change de route. Venu au N. vrai. Loch 59.2

De 12 h. à 16 h.

12 h. 30 – Point par 38° 16’ de latitude et 7° 26’ de longitude.

16 h. 30 – Diminué de vitesse et cessé les zigzags pour attendre le Saint-Barnabé qui est en avarie de l’appareil à gouverner.
Mis à 80 tours.
Poste avant du convoi.

De 16 h. à 20 h.

Madeira guide de navigation.

17 h. 47 – Saint-Barnabé guide de navigation. Prenez vos postes.

17 h. 50 – Poste derrière le convoi.

De 20 h. à 24 h.

Saint-Barnabé torpillé par tribord.



[En marge : « P.V. : Une ligne de loch s’est cassée aux environs du couronnement. Cette ligne [qui] était usagée a été complètement perdue avec son hélice. »]


Journée du 8 octobre 1918.

De 0 h. à 4 h.


Continué le sauvetage des naufragés du Madeira par les embarcations armées par l’équipage du bord.



[En marge : « P.V. : Pendant le sauvetage des naufragés du Madeira, par nuit noire et grosse mer, une touline en filin de 80 m/m et de 50 mètres de long s’est engagée dans l’hélice et s’est perdue. »]


De 4 h. à 8 h.

Continué le sauvetage des naufragés.

7 h. 00 – Le sauvetage est terminé.

De 8 h. à 12 h.

Route sur Bizerte avec le Bleuet.

De 12 h. à 16 h.

Continué la route sur Bizerte avec le Bleuet.

De 16 h. à 20 h.

Continué la route sur Bizerte avec le Bleuet.

18 h. 10 – Aperçu la Galite au Sud.

19 h. 30 – Aperçu un feu à éclats devant. Loch 2. Continué la route.

De 20 h. à 24 h.

Continué la route sur Bizerte avec le Bleuet.

23 h. 25 – Par le travers du cap Serrat. Loch 22.


Journée du 9 octobre 1918.

0 h. 20 – Avarie de machine.

1 h. 00 – Donné la remorque au Bleuet.

De 4 h à 8 h.

Route sur Bizerte, remorqué par le Bleuet.

7 h. 20 – La remorque casse.

7 h. 40 – Donné une deuxième remorque au Bleuet.

De 8 h. à 12 h.

Continué la route sur Bizerte.

8 h. 45 – Embarqué la remorque pour franchir l’entrée des jetées. Mouillé dans la baie de Sebra.

9 h. 50 – Débarqué les naufragés au quai de la gare.
»



Société centrale de sauvetage des naufragés ― Annales du sauvetage maritime, 1er et 2e trim. 1919 : Bâtonnier Busson-Billaut et Commandant de Larosière, « Rapport sur les récompenses attribuées aux sauveteurs de la mer », p. 47 et 48.


« SAUVETAGE DES ÉQUIPAGES DES VAPEURS " MADEIRA "
ET " RANCE " TORPILLÉS


Médaille d'or de Mme Pauline Camps et prix de 300 francs à l’enseigne de vaisseau auxiliaire Evenou, commandant le patrouilleur Gabriella.

Médaille d'or au 1er maître Lemée, du chalutier Bleuet, et prix de 400 francs à répartir entre l’équipage.

Plaquette d’Honneur au chalutier Gabriella, et prix de 600 francs à répartir entre l’équipage.

Prix de 350 francs, à répartir également entre : MM. Le Gars, 2e maître de timonerie ; — Bailly, matelot canonnier ; — Marchadour, matelot sans spécialité ; — Queré, fusilier ; — Tromeur, second-maître de timonerie; — Fauquenbergue, chauffeur ; — Le Pape, chauffeur.

Dans la nuit du 6 octobre, les chalutiers Gabriella, capitaine Evenou, enseigne de vaisseau et Bleuet, capitaine Lemée, 1er maître de manœuvre, accompagnaient un convoi dont deux bâtiments furent torpillés coup sur coup. Pendant que le Bleuet assure le sauvetage de l’équipage du Saint-Barnabé, le Gabriella opère celui des hommes du Madeira. L'obscurité et l’état de la mer rendent sa tâche et celle de ses embarcations difficiles ; il est obligé de se guider sur les cris et les appels des naufragés, sous la menace constante d’un ennemi invisible et qui a suffisamment prouvé son acharnement. Enfin, à 6 heures du matin, il achève sa noble tâche, qui a consisté à recueillir 200 survivants, dont 4 blessés. Déjà, le 3 décembre 1917, le Gabriella, même capitaine, a sauvé par coup de vent, en combattant un sous-marin ennemi, les survivants du vapeur Rance.
»
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »