Sous-Marins français coulés en 14-18

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
jules-joseph
Messages : 80
Inscription : ven. nov. 30, 2007 1:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par jules-joseph » lun. déc. 03, 2007 12:06 am

Bonsoir,

je recherche des informations concernant les sous-marins français coulés, avec l'objectif d'identifier celui qui était commandé par un parent, Philippe Barberot, et dont il a été le seul survivant...

Quelqu'un pourrait-il m'aider à trouver une piste pour remonter jusqu'à cet événement.

merci

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par Ar Brav » lun. déc. 03, 2007 6:48 am

Bonjour Jules Joseph

Soyez le bienvenu à bord. Vous trouverez un début d'éléments de réponse dans ce sujet, la liste des sous-marins français y est postée :
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... t_10_1.htm
Bonnes recherches, et n'hésitez pas à utiliser le moteur de recherche bien pratique du forum.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par Ar Brav » lun. déc. 03, 2007 8:02 pm

Bonsoir à tous,
Bonsoir Jules Joseph,

Voici dans un premier temps la liste des sous-marins français et leur affectation au 1er janvier 1918.

Nom du s/m - Affectation 01.1918 - E.S.- Propulsion

Aigrette - Normandie - 1908 - Diesel -
Amiral Bourgois - Normandie - 1908 - Diesel -
Ampère - Maroc - 1910 - Vapeur -
Andromaque - ENSM - 1916 - Diesel -
Arago - ENSM - 1912 - Diesel -
Archimède - Maroc - 1910 - Vapeur -
Aréthuse - Brindisi - 1916 - Diesel -
Argonaute - ENSM - 1903 - Vapeur -
Armide - Corfou - 1916 - Diesel -
Artémis - Brindisi - 1916 - Diesel -
Atalante - 1ère Escadrille s.m.Brindisi - 1916 - Diesel -
Bernoulli - Brindisi - 1912 - Diesel -
Berthelot - Bizerte - 1910 - Vapeur -
Brumaire - Bretagne - 1912 - Diesel -
Cigogne - ENSM - 1906 - Diesel -
Circé - Brindisi - 1909 - Diesel -
Cornélie - Normandie - 1916 - Diesel -
Coulomb - Brindisi - 1912 - Diesel -
Cugnot - Bizerte - 1909 - Vapeur -
Daphné - Bretagne - 1916 - Diesel -
Diane - Bretagne - 1917 - Diesel -
Dupuy de Lôme - Escadrille du Maroc - 1915 - Vapeur -
Emeraude - Corfou - 1908 - Diesel -
Espadon - Normandie - 1902 - Vapeur -
Euler - Bretagne - 1913 - Diesel -
Faraday - Brindisi - 1912 - Diesel -
Floréal - Brest, destiné à Bizerte - 1909 - Vapeur -
Franklin - Brindisi - 1914 - Diesel -
Frimaire - Bretagne - 1913 - Diesel -
Fructidor - Normandie - 1910 - Vapeur -
Gay-Lussac - Bizerte - 1911 - Vapeur -
Germinal - Brest, destiné à Bizerte - 1909 - Vapeur -
Giffard - Bizerte - 1910 - Vapeur -
Gorgone - Réparation Toulon - 1917 - Diesel -
Gustave Zédé - Maroc - 1915 - Vapeur -
Le Verrier - Brindisi - 1913 - Diesel -
Messidor - ENSM - 1910 - Vapeur -
Montgolfier - Bretagne - 1914 - Diesel -
Néréide - Escadrille s.m. de Bretagne - 1917 - Diesel -
Newton - Bretagne - 1914 - Diesel -
Nivôse - Bretagne - 1912 - Diesel -
Opale - Moudros - 1909 - Diesel -
Papin - Maroc - 1909 - Vapeur -
Pluviôse - Escadrille s.m. de Normandie - 1908 - Vapeur -
Prairial - Normandie - 1909 - Vapeur -
Roland Morillot - Normandie - 1917 - Diesel -
Rubis - Corfou - 1910 - Diesel -
Sané - Maroc - 1916 - Vapeur -
Silure - Bretagne - 1902 - Vapeur -
Sirène - Bretagne - 1901 - Vapeur -
Thermidor - Normandie - 1910 - Vapeur -
Topaze - Moudros - 1911 - Diesel -
Triton - Normandie - 1902 - Vapeur -
Ventôse - Brest, destiné à Bizerte - 1908 - Vapeur -
Volta - Bretagne - 1913 - Diesel -
Watt - Bizerte - 1909 - Vapeur -

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par Ar Brav » lun. déc. 03, 2007 8:22 pm

Bonsoir à tous,
Bonsoir Jules Joseph,

Voici un tableau des 14 sous-marins français perdus durant le conflit :

Image

Toutefois, un minimum de renseignements de votre part sont les bienvenus, une date, un lieu, même approximatif. Nom et prénom, çà fait tout de même un peu juste...Il est bien né quelque part, votre parent ?

Sources :
L'odyssée technique et humaine du sous-marin en France, de Gérard Garier, Tome 3
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, du LV Roche, Tome II


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

jules-joseph
Messages : 80
Inscription : ven. nov. 30, 2007 1:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par jules-joseph » lun. déc. 03, 2007 11:11 pm

Merci Franck,
avec votre tableau, je découvre que mon parent n'aurait pas commandé de sous-marin coulé... C'est pourtant ce que sa fille (ma tante) m'a encore raconté il y a peu. Sur cette base, je vais donc chercher un peu plus. Pourtant, il semble qu'il y ai bien été sous marinier, car il a été instructeur dans ce domaine dans les années'20 à Cherbourg.

En revanche, je sais qu'il a eu un "ennui" vers juin 1915, avec un navire de guerre qui aurait eu un accident. Une enquête aurait été diligenté pour évaluer sa responsabilité. J'ai plusieurs courriers de famille qui évoquent cet événement de manière assez "pudique". Avez vous une idée du nom de ce batiment ?

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par Ar Brav » mar. déc. 04, 2007 12:50 am

Bonsoir Jules Joseph,

Sauf erreur, les 2 commandants susceptibles d'avoir eu des ennuis pour une action en 1915 :

Celui de la Turquoise, l'équipage dont le bateau, pris dans les filets et canonné, s'est rendu, et le sous-marin capturé (il a servi ensuite aux Turcs pour la propagande). Je n'ai aucune trace, c'est une pure hypothèse.
Celui du Fresnel, l'équipage du sous-marin échoué et canonné s'est également rendu après une brève résistance. Dans la Marine, c'est plutôt mal vu ; je ne porte pas de jugement encore une fois, je ne me permettrais pas, je cogite.

En revanche, celui qui a eu vraiment des ennuis est le Cdt du Floréal, mais pour une action se déroulant en 1918, passé en conseil de guerre suite à la collision avec le navire britannique, et acquitté par jugement. Ce n'est pas un cas unique, un commandant qui perd son bâtiment doit le justifier devant ses pairs, ou si la hiérarchie estime qu'il y a lieu à enquête pour une raison quelconque, eh bien, il passe au trapèze, avec ce que cela implique en cas de sanction pour lui-même et ses subordonnés. D'une manière générale, dès lors qu'il y a accident nautique, il y a enquête, car il faut bien déterminer des responsabilités.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

jules-joseph
Messages : 80
Inscription : ven. nov. 30, 2007 1:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par jules-joseph » mar. déc. 04, 2007 4:31 pm

Bonjour, suite à cet échange, j'ai ressorti les différents témoignages. Il semble que le batiment de 1915 n'est pas un sous marin, mais un contre torpilleur, coulé par accident en atlantique. Son passage en sous marinier serait plus tardif, et il ne s'agit pas d'un accident.

Pour ce contre torpilleur, auriez vous une trace (problème vers juin 1915). Mon parent, qui n'a nullement démérité (il est par ailleurs le père de Roger Barberot, compagnon de la liberation, officier de marine le plus décoré de la seconde guerre mondiale), ést Philippe Barberot, sorti de Navalle vers 1904/1905.

Amicalement

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par Ar Brav » mar. déc. 04, 2007 8:33 pm

Bonsoir Jules Joseph,

J'ai cherché dans ma doc et rien trouvé, hélas. Vous ne me donnez guère d'indice ;) , et j'ai du mal à croire, sans vouloir être impoli ou indiscret, que dans une famille comme la vôtre (son fils Roger; le frère de Philippe, Charles, n'étaient pas "n'importe qui"; leur père non plus), il ne subsiste aucune trace de cette période. Une chose me turlupine, si Philippe est passé dans les sous-marins postérieurement à 1915, il serait déjà nommé instructeur dans cette même arme si peu de temps après ? Un poste de la sorte requiert de l'expérience, à fortiori à une époque où les sous-marins n'étaient pas une spécialité sans risques (je ne dis pas qu'il n'y en a plus maintenant, mais la technologie est sans commune mesure). Bref, beaucoup d'interrogations auxquelles je ne saurais vous répondre, vous m'en voyez désolé.
Vous avez toutefois des recours auprès du Service Historique de la Marine à Vincennes, et en consultant les promos de sortie de l'Ecole Navale, ou plus simplement en tentant d'obtenir le dossier militaire de votre parent et ses états de services, où, en principe, vous devriez trouver toutes ses affectations successives.

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

jules-joseph
Messages : 80
Inscription : ven. nov. 30, 2007 1:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par jules-joseph » mar. déc. 04, 2007 10:27 pm

Merci encore pour votre aide qui m'a aidé à progresser en éliminant. Vos interrogations sont aussi un peu les miennes, et j'essaie peu à peu de construire une trame qui ne m'a jamais semblé claire. Je vais effectivement chercher plus loin. Un passage à Vincennes s'impose.

Il est vrai qu'au niveau familial, je n'ai pas vraiment d'éléments écrits sur lui pendant cette période 14-18, contrairement à son frère Charles. J'ai une carte de naissance qui montre que son épouse est à Cherbourg en 1915, et je n'ai que deux courriers daté de juillet, qui évoquent un accident, avec potentiellement une enquête. C'est là où des éléments oraux prennent le relais (contre torpilleur coulé en atlantique, il serait seul survivant, attendant pendant une longue période une récupération ,mais tout cela n'est pas toujours très clair). La question des sous-marins et de son rôle d'instructeur après le conflit(ou commandant de l'école des sous mariniers ?) m'a été transmis oralement par le mari de ma tante. Je sais ensuite qu'il a été détaché à Paris à l'assemblée nationale vers 1927, qu'il aurait ensuite commandé le Tourville puis suivi et commandé la construction du croiseur marseillaise en 1936 pour terminer en charge de la défense du front de mer de Toulon en 1940. Puis retraite "forcé" par les événements (aversion pour Darlan - d'après ce qui m'a été dit, les Allemands - cela est certain, et fils peu recommendable pour Vichy), sans passer amiral.

Bien à vous

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: Sous-Marins français coulés en 14-18

Message par Ar Brav » mer. déc. 05, 2007 8:08 pm

Bonsoir à tous,
Bonsoir Jules Joseph,

J'ai peut-être une piste pour vous concernant un accident survenu en juin 1915, mais pas dans l'Atlantique, mais plutôt sur le théâtre de la Méditerranée (aucun accident ayant entraîné mort d'homme à déplorer sur un contre torpilleur dans l'Atlantique en juin 1915).
Il s'agit d'un accident survenu le 03 juin 1915 à bord de l'aviso contre-torpilleur CASABIANCA, par l'explosion prématurée d'une de ses propres mines, entraînant l'explosion de toutes les autres et de la partie arrière du bâtiment. Bilan : 86 tués, 66 rescapés. Le drame a eu lieu au sud de l'île Longue entre Mitylène et le golfe de Smyrne.
Si vous le souhaitez, je vous poste une fiche sur le bateau. Ceci ne correspond pas très bien à vos infos - transmission orale -, mais à toutes fins utiles...

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Répondre

Revenir à « MARINE »