LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13052
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par Rutilius » mer. oct. 28, 2009 9:18 pm


Bonsoir à tous,

■ Une véritable énigme, dans la mesure où, vérification faite (uboat.net, « Ship losses by month »), aucun bâtiment du nom de Lutétia ne fut « coulé par un sous-marin » à cette date :

― BONHOURE Jean Marie, né « en mars 1888 » à Albiac (Haute-Garonne), mort le 18 juillet 1915 « à bord du Lutétia – naufrage – coulé par sous-marin », Soldat de ... classe, 24e Régiment d’infanterie coloniale, Matricule n° 07.107, classe 1908, n° 92 au recrutement de Toulouse (Acte transcrit à Albiac, le 16 mai 1921).

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par Terraillon Marc » mer. oct. 28, 2009 11:14 pm

Bonsoir Daniel

Une hypothese :

Le soldat est décédé à bord du Lutetia des suites d'un naufrage d'un autre navire ....
Récupéré à bord du Lutetia, il decéde sur le navire sauveteur.

En cherchant l'histoire du 24e RIC, il y a peut etre un indice

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2798
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par IM Louis Jean » jeu. nov. 26, 2009 8:23 pm

Bonsoir à toutes et à tous,

Le 2ème bataillon de marche Indochinois part le 15 mai 1916 de Port-Saïd sur le croiseur auxiliaire Lutetia a destination de l'Armée d'Orient. Il arrive le 17 mai à 15h00.

Cordialement
IM Louis Jean
sesouvenir
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
shadoko
Messages : 335
Inscription : mer. mars 25, 2009 1:00 am

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par shadoko » lun. févr. 01, 2010 5:19 am

Bonjour,

Une carte trouvée par hasard et qui intéressera peut-être certains :

ImageImage

Certainement envoyée par quelqu'un qui était à bord et en escale à Salonique. La carte est adressée à Mlle Noelle Mailla?? (rd ? ou nte?), Bâtiment de la Poste, Moudon, Vaud, Suisse : Bon souvenir, signé Jaques (?), Salonique 01(?)/10/15. Les tampons sont du 10 octobre 1915 à Thessalo[nique].
Tampon rouge : K. u, k. Militär - Überprüfungskommission + Feldkirch +

Voilà, voilà ...

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par Yves D » lun. févr. 01, 2010 9:51 am

Bonjour à tous
Etonnant quand même ce cachet autrichien. Peut-être le courrier à destination de CH passait-il par la censure autrichienne au cours de son acheminement ?
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par Memgam » lun. févr. 01, 2010 2:41 pm

Lutetia, deux événements de mer
Février 1914 : abordage avec le cargo grec Demetrion, deux mois de réparations à Saint-Nazaire.
7 décembre 1922. heurte une poutrelle d'acier d'une épave entraînant une voie d'eau et un retour à Bordeaux.
Il semble que ce soit la même chose que pour le paquebot Afrique qui a coulé le 12 janvier 1920 sur le plateau de Rochebonne (plus de 500 victimes).
Source : Jean Beaugé, René-Pierre Cogan, Histoire maritime des Chargeurs Réunis et de leurs filiales françaises, Barré &amp; Dayez Editeurs, 1984.


ImageImage
Memgam

Mesmar
Messages : 61
Inscription : mar. août 12, 2008 2:00 am

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par Mesmar » sam. févr. 19, 2011 9:38 pm

Le LUTETIA à quai à Rio de Janeiro avant la guerre

Image

olivier 12
Messages : 3572
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par olivier 12 » jeu. févr. 24, 2011 3:33 pm

Bonjour à tous,

LUTETIA

Voici un résumé des activités du LUTETIA pendant la Grande Guerre

Août 14

Ramène du sud-Atlantique de nombreux réservistes en passant au travers des croisières allemandes bien que son appareillage de Montevideo ait été signalé par TSF au DRESDEN.

Témoignage de satisfaction du Conseil d'Administration de la Compagnie Générale Transatlantique.

Mai 1915

Présent aux Dardanelles. Est canonné et subit l'attaque d'un avion ennemi.
Transporte 13 000 hommes en dix voyages. Ramène 650 blessés du cap Helles à Alexandrie et 120 blessés sur Bizerte. Transporte des bataillons sénégalais de Toulon à Alger.

Décembre 1915

Est armé en croiseur auxiliaire. Reçoit quatre canons de 90 mm et quatre canons de 47 mm. Est affecté au transport des troupes françaises, russes et serbes de l'armée d'Orient.

Mars 1916

Transporte de Corfou à Bizerte 2600 Serbes dont beaucoup atteints de typhus. Passe sans encombre les champs de mines sur lesquels saute, à ses côtés, le chalutier GINETTE le 20 Mars.
Gagne ensuite Port Saïd et transporte jusqu'à Marseille les Russes de la division Lovitsky. Revient à Port Saïd embarquer des tirailleurs tonkinois ( 2e bataillon de marche indochinois) et malgaches à destination de Salonique.
Participe ensuite au transport de l'armée serbe de Corfou à Salonique.

A transporté en tout 46218 hommes, dont 6829 Russes et 8000 Serbes, ainsi que 1800 chevaux et un important matériel de guerre.

Rencontres avec des sous-marins

23 Octobre 1915 à 22h00

Naviguant de conserve avec l'italien DUCA D'AOSTA, est attaqué au canon et à la torpille par un sous-marin à 17 milles du cap Apolitares (nota : pointe sud de Cythère). Cette attaque est déjouée par une rapide manœuvre.

Nota : ce sous-marin pourrait être l'U 35 du KL Waldemar KOPHAMEL.

16 Mai 1916 dans l'archipel grec

Evite une torpille lancée de 1200 m par un sous-marin dont il a aperçu le périscope juste à temps.

Nota : ce sous-marin pourrait être l' U 38 du KL Max VALENTINER.

1er Août 1916

Voir récit ci-dessous Pourrait être l'U 35 de Lothar von ARNAULD de la PERIERE.

17 Août 1916 au large de Bizerte

Surprend un sous-marin en surface qui plonge aussitôt. Suivant son alerte, avions et torpilleurs sortent de Bizerte et sauvent trois vapeurs poursuivis par ce sous-marin. Les torpilleurs recueillent sain et sauf l'équipage d'un 4e vapeur qui a été coulé.

Nota : il pourrait à nouveau s'agir de l'U 35, cette fois commandé par le KL Lothar von ARNAULD DE LA PERIERE, et le vapeur coulé pourrait être l'Anglais SWEDISH PRINCE coulé dans l'ouest de Pantellaria.

2 Septembre 1916
en mer Egée

Surprend à nouveau un sous-marin en surface et manque de si peu l'abordage que l'odeur du moteur à essence de l'ennemi est sentie jusqu'à la passerelle.

Nota : sous-marin non identifié.

15 Octobre 1916
au sud de la pointe Stilo (mer ionienne – sud de l'Italie)

Voit le vapeur grec AVIS arraisonné par un sous-marin. Ouvre le feu de 7600 m forçant l'ennemi à interrompre le pillage et à plonger, même s'il est trop tard pour sauver le vapeur.

Nota : le sous-marin était l'UB 47 de l'OL Wolfgang STEINBAUER.

3 Janvier 1917 dans le voisinage de Milo

Voit à courte distance et en demi-plongée un sous-marin. Manœuvre rapide pour l'éviter et l'artillerie du bord le force à plonger.

Nota : il pourrait à nouveau s'agir de l'UB 47 de Wolfgang STEINBAUER, qui venait de torpiller le cuirassé français GAULOIS le 27 Décembre précédent.

Je laisse aux spécialistes de la sous-marinade le soin de confirmer les noms de ces sous-marins, peut-être grâce à leurs KTB.
S'ils se confirment, on remarquera que LUTETIA était abonné aux rencontres avec des hommes de l'U 35 : Kophamel, Arnauld de la Perière, et surtout Steinbauer, officier alsacien né à Strasbourg, qui avait été le second de Kophamel et de von Arnauld sur U 35 avant de prendre de commandement de l'UB 47.

Juin 1918

LUTETIA redevient un simple paquebot réquisitionné.
Il assure le transport des troupes américaines à travers l'Atlantique nord jusqu'à Saint Nazaire.

Entre Août 14 et Juin 18, il aura transporté 52 910 hommes, non compris les réservistes d'Amérique du Sud.

Une autre vue du paquebot LUTETIA

Image

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par Yves D » jeu. févr. 24, 2011 11:23 pm

Bonsoir Olivier et à tous
23 Octobre 1915 à 22h00
Naviguant de conserve avec l'italien DUCA D'AOSTA, est attaqué au canon et à la torpille par un sous-marin à 17 milles du cap Apolitares (nota : pointe sud de Cythère). Cette attaque est déjouée par une rapide manœuvre.
Nota : ce sous-marin pourrait être l'U 35 du KL Waldemar KOPHAMEL.

Ce jour là U 35 était dans le Golfe de Salonique... Plus embêtant, je ne vois pas d'autre U-Boot à la mer dans ce secteur à cette date et en octobre 1915 ils ne sont pas nombreux ! Je vais chercher du côté des austro-hongrois ; je suis moins bien renseigné sur ceux-là mais j'ai néanmoins de gros doutes.
16 Mai 1916 dans l'archipel grec
Evite une torpille lancée de 1200 m par un sous-marin dont il a aperçu le périscope juste à temps.
Nota : ce sous-marin pourrait être l' U 38 du KL Max VALENTINER.


Possible si l'incident a eu lieu au SE de la Crète. Ce jour là U 38 coulait l'anglais Clifford par 34.02N-27.32E
17 Août 1916 au large de Bizerte
Surprend un sous-marin en surface qui plonge aussitôt. Suivant son alerte, avions et torpilleurs sortent de Bizerte et sauvent trois vapeurs poursuivis par ce sous-marin. Les torpilleurs recueillent sain et sauf l'équipage d'un 4e vapeur qui a été coulé.
Nota : il pourrait à nouveau s'agir de l'U 35, cette fois commandé par le KL Lothar von ARNAULD DE LA PERIERE
C'est bien U 35. Je suppose que c'est cet incident qui est mentionné par von Arnauld dans son KTB. L'heure serait 0635 (heure all.) et le Lutetia si c'est lui serait accompagné par Ernest Renan qui est identifié par U35 et sur lequel il lance une torpille qui est aperçue et évitée par le croiseur. Le Swedish Prince sera lui coulé à 1130.
3 Janvier 1917 dans le voisinage de Milo
Voit à courte distance et en demi-plongée un sous-marin. Manœuvre rapide pour l'éviter et l'artillerie du bord le force à plonger.
Nota : il pourrait à nouveau s'agir de l'UB 47 de Wolfgang STEINBAUER, qui venait de torpiller le cuirassé français GAULOIS le 27 Décembre précédent.


UB47 très vraisemblable. Le mm jour (ou plutôt dans la nuit), il lance une torpille qui atteint l'anglais Huntsend par 3543N, 2219E. Endommagé, ce dernier parviendra néanmoins à rejoindre un port.

Voila ce que je puis ajouter pour ce soir.
Amts
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Rutilius
Messages : 13052
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: LUTETIA - Compagnie de Navigation Sud Atlantique

Message par Rutilius » sam. juin 25, 2011 1:33 am


Bonsoir à tous,


■ Un matelot chauffeur du paquebot Lutetia : Pierre Gagliardone (Marseille, 30 oct. 1894 ~ Marseille, ... févr. 1984).


Arrivé au 5e Dépôt le 8 septembre 1914, il servit d’abord du 28 octobre 1914 au 20 novembre 1915 en qualité d’apprenti-marin (Matricule n° 60.926–5) à la Brigade des fusiliers marins ; il y fut blessé d’un coup de baïonnette qui lui vaudra d’être hospitalisé quelques temps, vraisemblable -ment au Havre. Du 19 décembre 1915 au 25 septembre 1917, il embarqua sur le paquebot Lutetia ; promu matelot de 3e classe non breveté le 29 janvier 1916, il fut admis matelot de 2e classe chauffeur breveté le 3 novembre 1916. Du 23 mars 1918 au 16 mai 1919, il embarqua sur l’aviso-sloop Bellatrix, à bord duquel il connut les mutineries de la mer Noire.


(V. également ICI : http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1735_1.htm[#0000ff])


Image


Image



Image

(Archives familiales de Mme F. Rocchi-Gagliardone, Marseille).

_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »