CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 12969
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAOUÏA ― Paquebot mixte ― Compagnie de navigation Paquet, Marseille.

Message par Rutilius » lun. déc. 26, 2011 8:18 pm

Bonsoir à tous,

Circonstances du naufrage du paquebot Chaouïa


Le Gaulois, n° 45.075, Mercredi 22 janvier 1919, p. 3.

CHAOUIA - L.G. 22-I- 1919 - Capture.JPG
CHAOUIA - L.G. 22-I- 1919 - Capture.JPG (99.69 Kio) Consulté 173 fois


La Croix, n° 11.005, Dimanche 19, Lundi 20 janvier 1919, p. 7.

Image
Dernière modification par Rutilius le mer. avr. 11, 2018 12:02 am, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Alain Belanger
Messages : 1
Inscription : lun. avr. 23, 2012 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Alain Belanger » lun. avr. 23, 2012 5:54 pm

Plus une photo du Chaouia en Août 1912 alors qu'il embarquait des troupes pour le Maroc (suite à l'établissement du protectorat)

http://img114.imageshack.us/img114/6996 ... 912wm0.jpg
Qui est l'auteur de la photo : Embarquement des troupes au Maroc sur le Chaouia 1912 ?

Rutilius
Messages : 12969
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAOUÏA ― Paquebot mixte ― Compagnie de navigation Paquet, Marseille.

Message par Rutilius » mar. avr. 24, 2012 5:43 pm

Bonjour à tous,

Les rescapés du naufrage du paquebot mixte Chaouïa


Le Petit Parisien, n° 15.321, Dimanche 19 janvier 1919, p. 3, en rubrique « Dernière heure ».

Image
Image
Image


Le Petit Parisien, n° 15.322, Lundi 20 janvier 1919, p. 2.

Image
Dernière modification par Rutilius le mer. avr. 11, 2018 12:05 am, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12969
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAOUÏA ― Paquebot mixte ― Compagnie de navigation Paquet, Marseille.

Message par Rutilius » dim. mars 08, 2015 10:13 am

Bonjour à tous,

Récompenses consécutives à la perte du paquebot mixte Chaouïa


Journal officiel du 20 février 1919, p. 1.904.

Image

Journal officiel du 19 mars 1919, p. 2.863.

Image

Image

Journal officiel du 6 avril 1919, p. 3.707.

Image

• Par décret du 6 novembre 1823 (J.O. 9 nov. 1923, p. 10.554), fut nommé au grade de chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur :

RAYNAL (V.-J.) - J.O. 9-XI-1923 - .jpg
RAYNAL (V.-J.) - J.O. 9-XI-1923 - .jpg (31.11 Kio) Consulté 143 fois
Dernière modification par Rutilius le mer. avr. 11, 2018 11:18 am, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

devins
Messages : 1
Inscription : dim. oct. 18, 2015 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par devins » ven. oct. 23, 2015 12:03 pm

Ma contribution modeste se bornera à corriger une mention d'un des passagers civils mort dans le naufrage du CHAOUIA.
Il est écrit dans le message de Rutilius du 08.03.2015:

"III. – Passagers civils.


― DERVINS Louise Virginie Jeanne, épouse COUSERGUE, née le 3 avril 1893 à ... (...) (Jug. Trib. Marseille, 31 déc. 1919, transcrit à Marseille, le 12 févr. 1920). "

Or, le nom et la date de naissance sont erronés.
Voici la rectification :
- DEVINS Louise Virginie Jeanne, épouse Cousergues, née en 1879 [Pas d'indications supplémentaires sauf qu'elle s'est mariée en 1902].
C'est la fille du sénateur-maire de Brioude Louis Devins mort en 1917 et la sœur de mon arrière grand-mère, Eugénie Devins, épouse Rosset.

A titre personnel je possède trois cartes du Chaouia venant de Jeanne Cousergues et datées du 14 janvier 1919.

C'est un hommage tardif, mais je suis en pleine généalogie et je remercie tous les contributeurs du forum qui ont donné du sens à l'histoire de ce naufrage.

Rutilius
Messages : 12969
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAOUÏA ― Paquebot mixte ― Compagnie de navigation Paquet, Marseille.

Message par Rutilius » sam. oct. 24, 2015 12:20 am

Bonsoir, et bienvenue,

Merci d'avoir signalé ces erreurs, d'où ces corrections et compléments :


― DEVINS Louise Virginie Jeanne, née le 15 avril 1879 à Brioude (Haute-Loire), boulevard de Clermont (Registre des actes de naissance de la commune de Brioude, Année 1879, f° 7, acte n° 25).

Fille de :

— Louis Antonin DEVINS, né le 28 décembre 1850 à Beaumont (Haute-Loire) (Registre des actes de naissance de la commune de Beaumont, Année 1850, 2e cahier, f° 2, acte n° 14) et décédé le 11 février 1917 à Brioude (Registre des actes de décès de la commune de Brioude, Année 1917, f° 10, acte n° 28). Docteur en médecine, médecin-chef de l’hôpital de Brioude, maire de la ville, député (8 mai 1898 ~ 16 févr. 1913 – Groupe de la gauche radicale) puis sénateur (16 févr. 1913 ~ 11 févr. 1917, date de sa mort) du département de la Haute-Loire.

Et de :

— Louisa MARSPOIL, née le 3 octobre 1853 à Lamothe (Haute-Loire) (Registre des actes de naissance de la commune de Lamothe, Année 1853, f° 4, acte n° 18), sans profession.

Époux ayant contracté mariage à Lamothe, le 2 décembre 1876 (Registre des actes de mariage de la commune de Lamothe, Année 1876, f° 3, acte n° 5).

Petite-fille de :

— Jean DEVINS, né vers 1825 et décédé en 1903, cultivateur, maire de Beaumont (1865 ~ 1903), et d’Annette Claudine BOISSON, né vers 1830, son épouse.

— Antoine MARSPOIL, né vers 1830, boulanger, maire de Lamothe, et de Marie Virginie ROMEUF, née vers 1833, son épouse.

Épouse de Jean Baptiste Adrien Claude Eugène COUSERGUE, né le 30 avril 1875 à Sainte-Florine (Haute-Loire) et décédé le 31 octobre 1951 à Rabat (Maroc), avec lequel elle avait contracté mariage à Paris (XVe Arr.), le 8 novembre 1902 (Registre des actes de mariage du XVe arrondissement de Paris, Année 1902, f° 117, acte n° 1.280).

Fils de Jean Baptiste Jules COUSERGUE, ancien notaire, juge de paix, et de Benoîte Jeanne Claire DONIOL, sans profession, son épouse, demeurant à Larches (Corrèze).

Époux en secondes noces de Marie Ernestine Marcelle KAESTLER.

Carrière militaire

Ancien élève de l’École du service de santé militaire de Lyon, promotion 1894.

En Septembre 1900, médecin aide-major de 1re classe au 13e Bataillon de chasseurs à pied.

En 1902, médecin aide-major de 2e classe au 121e Régiment d’infanterie.

En 1913, médecin-major de 1re classe, étant détaché au Secrétariat général du Ministère de la Guerre.

En Janvier 1915, médecin chef de l’Hôpital d’évacuation n° 16.

Du mois d’Août 1917 au mois de Janvier 1919, dirige le Service de santé de la Régulatrice de Saint-Dizier, puis de Metz-Saint-Dizier, d’où la citation suivante :

« Ordre n° 2.077 I.D. du 24 juillet 1919. – A dirigé le service de santé de la Régulatrice de Saint-Dizier (ultérieurement Metz-Saint-Dizier), du mois d’Août 1917 au mois de Janvier 1919, avec une intelligence et un dévouement remarquables, s’est particulièrement distingué comme médecin régulateur lors des évacuations qui ont suivi les opérations autour de Verdun en Septembre 1917 et l’offensive des armées françaises et américaines en Juillet 1918 et Octobre de la même année. »

En Décembre 1920, médecin principal de 2e classe de la Place de Dijon.

En Mars 1921, promu médecin principal de 1re classe, placé hors cadre et affecté aux troupes d’occupation du Maroc.

En Mai 1924, affecté comme médecin chef de l’Hôpital militaire Plantière, à Metz. Alors directeur de Service de santé de la VIe Région militaire.

En Octobre 1924, nommé médecin principal de 1re classe de réserve.

A la date du 21 février 1931, médecin colonel de réserve.

V. également Base Léonore, Dossier 19800035/10/1265 —>
http://www.culture.gouv.fr/LH/LH100/PG/ ... 018733.htm
Dernière modification par Rutilius le mer. avr. 11, 2018 10:03 am, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

salers
Messages : 2
Inscription : sam. juil. 19, 2014 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par salers » mar. déc. 29, 2015 12:18 am

Bonsoir, puisque le CHAOUIA continue de passionner, permettez-moi d'ajouter quelques éléments historiques le concernant.

Ar Brav dans son message de 2007, nous précise qu'il est réquisitionné en 1915 pour le transport de troupes. En fait, il est déjà réquisitionné dès août 1914 pour faire passer des territoriaux au Maroc en échange de l'envoi des troupes coloniales pour le front franco-allemand.

Plus d'infos auprès de la Société Historique du Pays de Salers qui numérise actuellement la correspondance du Colonel LAPEYRE affecté au Maroc et à bord du CHAOUIA le 16 août 1914.

Bien à vous.
Cédric

Rutilius
Messages : 12969
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAOUÏA ― Paquebot mixte ― Compagnie de navigation Paquet, Marseille.

Message par Rutilius » mar. déc. 29, 2015 1:08 am

Bonsoir à tous,

CHAOUÏA ― Paquebot mixte ― Compagnie de navigation Paquet, Marseille.

Le paquebot Chaouïa fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 20 décembre 1915 au 22 mars 1917, mais uniquement à l’égard du Commissaire du gouvernement et des hommes de l’ « équipe spéciale » qui s’y trouvaient alors embarqués.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 – Quatrième erratum, Bull. off. Marine 1923, n° 20, p. 931.].


Image


CHAOUIA - Paquebot mixte - xxx - .jpg
CHAOUIA - Paquebot mixte - xxx - .jpg (151.18 Kio) Consulté 143 fois


22 mai 1916 ― Le paquebot Chaouïa en rade de Casablanca ― Photographie de Paul Queste, « Opérateur B » à la Section photographique de l’Armée.

CHAOUIA - Paquebot..jpg
CHAOUIA - Paquebot..jpg (89.03 Kio) Consulté 173 fois

Ministère de la Culture – Médiathèque de l’architecture et du patrimoine - Tirage n° 62T060460
Dernière modification par Rutilius le mer. avr. 11, 2018 10:11 am, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12969
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAOUÏA ― Paquebot mixte ― Compagnie de navigation Paquet, Marseille.

Message par Rutilius » mar. déc. 29, 2015 9:28 am

Bonjour à tous,

■ Traversées.

― 14 ~ 20 août 1914 : Transporte de Sète à Casablanca, via Tanger, l’État-major, le 1er Bataillon, ainsi que les 7e et 8e Compagnies du 127e Régiment d’infanterie territoriale (Lieutenant-colonel LAPEYRE), en garnison à Carcassonne.

• « Historique du 127e Régiment territorial d’infanterie », Éd. S.A. des Établissements d’imprimerie A. Herbelin, Mulhouse, 1921, 43 p. – V. spécialement p. 4 à 7.


― ... ~ 27 décembre 1915 : Transporte de Salonique (Grèce) à Marseille 56 orphelins serbes, accompagnés de leurs institutrices.

L’Ouest Éclair ― éd. de Caen ―, n° 6.041, Mardi 28 décembre 1915, p. 2.

« L’arrivée des orphelins serbes à Marseille.

MARSEILLE, 27 décembre. ― Le vapeur Santana, ayant à bord 270 jeunes orphelins serbes, accompagnés par 13 institutrices et le vapeur Chaouïa, ayant à bord 56 orphelins et quelques institutrices les accompagnant sont arrivés ce matin à Marseille et sont entrés en relâche au lazaret de l’île du Frioul où M. Schrameck, préfet des Bouches-du-Rhône, accompagné de divers chefs de service, s’est transporté à la première heure pour s’occuper, avant le débarquement dans le port de Marseille, des dispositions à prendre pour l’hospitalisation des jeunes orphelins.
Ces derniers débarqueront cet après-midi au port de la Joliette, où ils seront reçus par le délégué général et quelques personnalités serbes. Ces jeunes enfants, que la guerre vient de rendre orphelins, seront dirigés après un court séjour à Marseille, sur diverses stations du littoral, créées par l’Association des orphelins de la guerre. »


― 16 ~ 23 mai 1916 : Transporte de Marseille à Casablanca le 5e Escadron du 6e Régiment de marche de spahis – dénommé 1er Régiment de marche de spahis jusqu’au 3 août 1915 –, unité retirée du front français pour aller combattre au Maroc les insurgés Beni-Ouarains.

• « Historique du 1er Régiment de spahis pendant la campagne 1914~1918 (Contre l’Allemagne, Maroc, Syrie, Palestine) », éd. Henri Charles-Lavauzelle, Paris, 1921, 46 p. – V. spécialement p. 19.
Dernière modification par Rutilius le mer. mai 22, 2019 10:14 am, modifié 5 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

yeuse62
Messages : 1
Inscription : sam. févr. 27, 2016 1:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par yeuse62 » lun. févr. 29, 2016 11:15 am

Bonjour,

Lors de recherches généalogiques sur ma famille ,j'ai eu l'occasion de découvrir le naufrage du Chaouia et de ce site .

J'apporte une petite pierre à cette page pour signaler que parmi les passagers civils figurait un membre de ma famille.

il s'agissait de Marie Thérèse Laurent née le 16 novembre 1873 à Clairmarais (62) entrée en religion sous le nom de Mère Albertine des Oblates de l'Assomption. Elle fut supérieure des missions d'Orient basée à Constantinople. De retour en France en 1914, elle organisa un hôpital pour les blessés à Saint-Etienne puis à Paris , rue de Turin . C'est lors de son retour en 1919 qu'elle périt dans ce naufrage.

On doit pouvoir la retrouver sur un registre d'embarquement si celui dernier existe encore.

Très cordialement

Répondre

Revenir à « MARINE »