CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Ar Brav » lun. sept. 29, 2008 7:46 am

Bonjour à tous,

ANTIPAS né le 14 mai 1867 à Choumla, BULGARIE.
Mort le 16 janvier 1919, lors du torpillage de la CHAOUIA (Détroit de Messine).
Docteur Fac de Montpellier. Médecin-aide-Major de 1ére classe, 15ème région.

DREYFUS PIERRE YVES né le 25 novembre 1878 à Paris.
Mort le 15 (ou 16 ?) janvier 1919 à bord du CHAOUIA.
Docteur en 1907 Faculté de Paris. Ancien interne des hôpitaux de Paris. Médecin-aide-Major de 2ème classe
(15ème région).


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

olivier 12
Messages : 3552
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par olivier 12 » sam. déc. 20, 2008 8:07 pm

Bonsoir à tous,

Voici la même carte postale que celle postée par Marc en Novembre 2007. Mais la légende a changé. Il ne s'agit plus d'un "souvenir de voyage"...
Il n'y a pas de date d'envoi, mais la carte est adressée à un correspondant demeurant à Saint Herblain (banlieue nantaise)
L'envoyeur écrit :

"J'ai vu des choses que je n'avais jamais vues. Je vous assure que c'était un sacré coup d'oeil. Les parages que nous traversons sont très dangereux. Pour la fin de cette guerre, je suis (mot illisible)...

Image

Cdlt

Olivier
olivier

olivier 12
Messages : 3552
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par olivier 12 » dim. mai 24, 2009 11:27 pm

Bonjour à tous,

Une troisième CP du CHAOUIA, toujours avec les mêmes soldats, mais cette fois ils se dirigent vers le Maroc...:)

Image

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Gilles 61-14
Messages : 200
Inscription : lun. mai 12, 2008 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Gilles 61-14 » jeu. mai 28, 2009 1:51 am

Bonsoir à tous,

Disparu lors du naufrage le 16 janvier 1919 :

GUILLOUET Emile J. E. , né le 31 mars 1886 à Cairon (Calvados), Lieutenant au 3e Régiment de Zouaves.

Cordialement.

Gilles
"Les hommes, c'est des choses qui pensent un peu, et qui, surtout, oublient." Henri Barbusse - Le Feu.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Yves D » jeu. mai 28, 2009 11:10 am

Bonjour à tous
Dans le Starke de 1896 :

KONINGIN WILHELMINA NE 1Q (13½)
4,249 N.V. Stoomv. Mij. "Nederland", Amsterdam 381.8 x 45.4
P Koninkl. Mij. "De Schelde", Vlissingen (7) #84
11 - CHAOUIA Cie. de Nav. Marocaine & Arménienne (N. Paquet & Cie.), Marseille FR
13 - Cie. de Navigation Paquet, Marseille
Mined and sunk 15 Jan 1919, in the Straits of Messina, voy. Marseille - Batoum, passengers & general cargo.

Le sous-marin UC 53, KL Erich Gerth, a procédé le 3 octobre 1918 à un mouillage de mines à l'entrée nord du détroit de Messine. Il est très vraisemblable que ce soit l'une de ces mines qui ait été fatale post bellum au Chaouia.
Lors de la chute de l'empire austro-hongrois fin octobre, UC 53 n'était pas en état de reprendre la mer pour regagner l'Allemagne ; en conséquence il a été sabordé le 29.10 dans l'arsenal de Pola.
Franck, le tonnage donné dans le SR est différent. A vue de nez j'opterais plutôt pour 4249 tonnes.
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Ar Brav » jeu. mai 28, 2009 11:48 am

Bonjour Yves,
Bonjour à tous,

Franck, le tonnage donné dans le SR est différent. A vue de nez j'opterais plutôt pour 4249 tonnes.

Bien vu, c'était la jauge nette que j'avais, sans précision. J'ai corrigé :)

Amitiés,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Yves D » jeu. mai 28, 2009 4:58 pm

Quelques précisions supplémentaires grâce à Michael :
Le 3.10, selon son KTB UC 53 a mouillé deux barrages de mines
1-Point de départ 38°17.6'N, 15°40.6'E, route au 050, 9 mines à intervalles de 200m.
2-Point de départ 38°19.75'N, 15°33.1'E, route au Nord, 9 mines à intervalles de 200m.
Si on pouvait localiser l'épave dans ces parages, même avec une certaine imprécision, ce serait bingo !
Olivier, quelles sont les coordonnées de l'obstruction à 174m ?
Amitiés
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

olivier 12
Messages : 3552
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par olivier 12 » jeu. mai 28, 2009 8:34 pm

Bonjour à tous,

L'obstruction à 174 m se trouve exactement à 38°18,2 N et 15°40,9 E.
Je crois bien que Michael et Yves ont trouvé la cause du naufrage! C'est une mine du premier barrage de l'UC 53, qui était là depuis plusieurs semaines.
L'obstruction est très certainement le CHAOUIA et l'on peut attribuer sa perte à ce submersible. Finalement, la position suggérée sur la carte n'était pas trop mauvaise.

C'est d'autant plus fort que personne ne l'a vu en 1919. La commission d'enquête écrit :

"Il résulte de la déposition du lieutenant de vaisseau Weverbergh ( nota : un passager rescapé qui avait en partie pris la direction du sauvetage) que cette mine pourrait provenir d'un des deux largages de mines relevées dans le détroit par la marine italienne, ou d'une mine en dérive entraînée par le mauvais temps et le courant."

Si la 2e partie de la phrase (mauvais temps et courant) ne signifie strictement rien, la 1ère partie est stupéfiante; elle voudrait insinuer que les Italiens draguaient les mines dans le détroit puis allaient les rejeter plus loin au large! C'est une véritable absurdité. A moins qu'il ne s'agisse des "largages de mines relevés dans le détroit" ce qui serait plus compréhensible. Les Italiens auraient su qu'il y avait des mines dans les parages.
Bref, la commission d'enquête n'est pas allée chercher bien loin.

Il y a aux archives un énorme dossier CHAOUIA que je n'ai pas encore eu le temps de dépouiller. Mais j'y reviendrai prochainement, notamment à propos de deux officiers polonais, ayant été contacté par un descendant de l'un d'entre eux.

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Ar Brav » jeu. mai 28, 2009 9:05 pm

Bonjour à tous,

Sur une carte moins précise que celle d'Olivier, je trouve l'obstruction à 38°18,1614N et 015°41,0889E (WGS 84). Bon, à un poil près çà colle.
On approche tout de même du but :)
Il a du se prendre une du premier barrage, la fin de ce dernier arrivant pile-poil sur l'obstruction.

Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: CHAOUIA - Compagnie PAQUET

Message par Yves D » ven. mai 29, 2009 12:40 am

Franck, Olivier bonsoir ainsi qu'à tous les autres,
Je crois en effet qu'on le tient à présent. C'est de toute évidence une mine issue du premier barrage qui aura causé la perte du Chaouia. Quatre vingt dix ans pour en être quasiment certain ! Il y a parfois des découvertes de ce genre qui donnent vraiment envie de continuer à chercher. J'ai eu le même sentiment quand nous avions identifié l'U 95 et pu dire alors aux familles de l'équipage "votre ancêtre que l'on croyait perdu à jamais, eh bien c'est là qu'il dort"
A présent quant à aller identifier l'obstruction à 174 m. c'est hors d'atteinte pour nous tous sauf à se cotiser largement et même davantage pour y envoyer un engin de la Comex.
Amts
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Répondre

Revenir à « MARINE »