NAVIRES-HÔPITAUX

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
henri-p
Messages : 518
Inscription : dim. avr. 02, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par henri-p » dim. avr. 13, 2008 2:47 pm

Bonjour à toutes et tous

Un petit article trouvé sur le bulletin des armées n°33 du 3 octobre 1914, sur la transformation du navire Gascogne en navire hôpital.
J'espère que cela va intéresser les spécialistes de la marine
Bonne lecture et bon dimanche
Henri Pérocheau

Image
Henri Pérocheau / 77e R.I.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » dim. avr. 13, 2008 2:51 pm

Bonjour Henri,

Content de vous lire, un grand merci pour cet article,

Bon dimanche, :hello:
Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Terraillon Marc » mar. avr. 22, 2008 11:08 pm

Bonjour,
Le suspense s'installe... qu'est il advenu du 2°) :???:
En attendant de lire la suite de votre message, merci pour votre contribution !!!

A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Rutilius
Messages : 14313
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Rutilius » mar. avr. 22, 2008 11:21 pm

Bonjour à tous,

C'est tout à fait fortuitement que j'ai découvert l'existence de votre cercle de discussion sur les navires-hôpitaux en saisissant récemment ce mot dans la fenêtre prévue à cet effet d'un moteur de recherche bien connu. Depuis, j'ai consulté de multiples fois l'intégralité de vos échanges et je demeure ébahi par leur richesse et leur originalité.

Bien qu'informatiquement analphabète, et plus habitué à la plume qu'au clavier, j'ai néanmoins décidé de me joindre à votre cénacle distingué, en m'inscrivant ce jour au Forum Pages 14-18. Fort modestement, je souhaite en effet vous faire partager la teneur de quelques documents forts rares qui dormaient depuis longtemps dans mes papiers, à savoir trois thèses de médecine soutenues en 1919 devant la Faculté de médecine de Bordeaux par des élèves de l' Ecole du service de santé de la Marine, ayant servi dans des unités de soins durant le conflit, en qualité de médecins auxiliaires. Il s'agit :

1°) De la thèse de Marcel, Jean, Eugène CLAVIER, médecin de 2e classe de la Marine, né à Brest, le 8 mars 1890, intitulée : " Les évacuations de malades et blessés serbes par le navire-hôpiial Bien-Hoa. Campagne d' Orient (Juin 1915-Octobre 1917) ", soutenue le 4 juillet 1919 (Bordeaux, Imprimerie nouvelle F. Pech & Cie, 1919, 75 p.) ;

2°) De la thèse de Charles, Louis LE GOAER, médecin de 2e classe de la Marine, né à Brest, le 6 juillet 1891, intitulée :" L'évacuation des blessés et des malades pendant la dernière guerre (1914-1918) ", soutenue le 19 décembre 1919 (Bordeaux, Imprimerie moderne A. Destout ainé & Cie, 1919, 24 p ) ;

3°) De la thèse de Fernand, Prosper BONNET, médecin de 2e classe de la Marine, né à Montfort-sur-Argens (Var), le 25 juin 1892, intitulée : " L'hôpital Triboudeau, ancien hôpital Achilléon " -- hôpital sis sur l'ile de Corfou, administré par le Service de santé des armées jusqu'au 16 décembre 1917, puis par le Service de santé de la Marine jusqu'à sa fermeture, le 1er juin 1919--, soutenue le 22 décembre 1919 (Bordeaux, Imprimerie A. Saugnac & E. Drouillard, 1919, 37 p.).

D'ores et déjà, je puis vous apporter les informations complémentaires suivantes sur le sujet dont vous débattez :


-- DUGUAY-TROUIN :

Chef du navire-höpital en 1915 : Médecin en chef AVEROUS.

(Source : Le Goaer, op. cit. p. 5, dédicace).

Equipement sanitaire et capacité : " Le Duguay-Trouin, qui disposait de 203 cadres, 260 hamacs et 200 lits de camp, soit 663 places confortables, pris le plus souvent 800 à 900 évacués et alla même jusqu'à 1085. [...]. C'est ainsi que, du mois d'octobre 1914 au mois de février 1915, pendant la bataille des Flandres, ce même bateau évacua (1) 7089 malades ou blessés sur Cherbourg, 2564 sur Brest, 772 sur Le Havre, soit 10525 hommes, dont 6649 bléssés et 3876 malades. (...)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(1) Chiffres fournis obligeamment par M. le médecin chef Averous, du Duguay-Trouin."


(Source : ibid., p.9 et 10).


-- CANADA :

Chef du navire-hôpital entre mai 1915 et janvier 1916 --expédition des Dardanelles-- : Médecin chef DEFRESSINE.

(Source : Le Goaer, op. cit. p. 5, dédicace).

Rôle à cette époque : "...le Canada, sous l'habille direction de M. le médecin chef Defressine, fit 13 voyages, de mai 1915 à avril 1916 (1), évacuant 7592 blessés ou malades et fonctionnant comme hôpital pendant 328 journées; des milliers de pansements y furent fait et 288 inter ventions y furent pratiquées, avec contrôle radiologique, quand les chirurgiens les jugeaient utiles et nécessaires. (...)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
(1) Ces chiffres nous ont étés communiqués par le médecin chef de ce bateau, M. le médecin principal Defressine."


(Source : ibid., p. 13 ).



-- VINH-LONG :

Chef du navire-hôpital entre une date inconnue et 1917 : Médecin chef DEFRESSINE.

A partir de 1917 : Médecin principal MESLET.

(Source : Le Goaer, op. cit., p. 5, dédicace).


-- BIEN-HOA :

" Construit spécialement au moment de la campagne du Tonkin , le Bien-Hoa transporta alors les troupes dans cette colonie et en ramena les malades; déjà, une grande partie de sa batterie haute était aménagée en conséquence. Puis, modifié, il navigua sans rôle bien spécial, en Méditerranée, et au moment de la mobilisation, nous le trouvons, au fond de l'arsenal de Toulon, servant de poudrière. Il fut employé au début de la guerre comme transport de troupes et de matériel pour l'expédition des Dardanelles; en juin 1915,désaffecté de ce service, il fut transformé en navire-hôpital.

Il a 105 m 30 de long, 15m 37 de large, jauge 6000 tonneaux et a une vitesse de 11 noeuds en moyenne; il est pourvu d'une belle mâture (3 mâts), qui lui permet d' utiliser les voiles quand les conditions atmosphériques sont favorables.

L'hôpital proprement dit était, sur les plans et suivant les instances de M. le médecin principal Gombaud, médecin-chef, nettement séparé et distinct du reste du navire. Cette séparation de l'hôpital avait le grand avantage de procurer le calme et la tranquillité nécessaires à tous les malades, d'isoler complètement ceux-ci de l'équipage : toute chance de contagion était ainsi évitée. En un mot, les blessés et les malades étaient non sur un navire, mais dans un hôpital flottant et naviguant.

Essentiellement formé de deux batteries (haute et basse), l'hôpital, grâce à des dispositions de cloisons, était composé de sept salles et de cabines ainsi réparties : Salle 1 babord : 48 lits; salle 1 tribord : 63; salle 2 : 23; salle3 : 6; salle 4 : 30; salle 5 : 39; salle 6 : 128; salle 7 : 113; plus 18 cabines; total : 469 malades. Une fois l'embarquement terminé, nous ajoutions des lits, portant à 500, mais jamais plus, le nombre de nos malades. [...]

Le personnel se composait d'un médecin-chef,de cinq médecins, d'un pharmacien,de quarante-huit infirmiers (gradés, matelots-infirmiers, aides-infirmiers)."


(Source : Clavier, op. cit., p. 14 et 15).


-- LA GASCOGNE :

Sous le titre " Ambulances et hôpitaux flottants ", sont reproduites dans Le Miroir n° 48 du 25 octobre 1914 (p. 10) deux photographies respectivement légendées : " Quelques-uns des blessés soignés à Bordeaux sur la Gascogne, et, " Le déjeuner des convalescents sur le pont du Gascogne ".


--LE SAINT-FRANCOIS-D'ASSISE :

Une photographie de ce navire d'assistance à la pêche sur les bancs de Terre-Neuve, qui était vraisemblablement armé auparavant par la Société des " Oeuvres de mer ", familièrement appelée par les équipages " L'Oeuf de mer ", figure (p. 31) dans l'ouvrage du R. P. YVON : " Avec les pêcheurs de Terre-Neuve et du Groenland ", préface du Dr Charcot, Rennes, Editions du Nouvelliste de Bretagne, 1936.


Bien à vous, et bonne soirée,

Rutilius.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Terraillon Marc » mar. avr. 22, 2008 11:37 pm

Re bonsoir

Et merci pour cette contribution, cela va permettre de mettre à jour les fiches des navires

A bientot !!
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. avr. 23, 2008 8:47 am

Bonjour à tous,
Bonjour Rutilius,

Soyez le bienvenu à bord, et un grand merci pour votre contribution. Vu ce vous nous proposez là, nul doute que vous allez faire des heureux ! :)
A vous lire avec impatience,
Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

sublele
Messages : 2
Inscription : dim. juin 01, 2008 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par sublele » mar. juin 03, 2008 8:01 pm

Bonsoir à tous,
Un peu comme Rutilius, je découvre ce site très intéressant en allant à la pêche aux infos sur les transports du type du Bien Hoa, du Vinh Long et du Duguay-Trouin.
Sorti des classiques cartes postales, je manque malheureusement cruellement de documentation iconographique.
L'un d'entre-vous en possède-t-il ?
Très intéressé par la marine de la 3ème République, je peux également échanger pas mal d'informations.
Un Grand merci à tous
Sublele


Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. juin 04, 2008 7:18 am

Bonsoir à tous,
Un peu comme Rutilius, je découvre ce site très intéressant en allant à la pêche aux infos sur les transports du type du Bien Hoa, du Vinh Long et du Duguay-Trouin.
Sorti des classiques cartes postales, je manque malheureusement cruellement de documentation iconographique.
L'un d'entre-vous en possède-t-il ?
Très intéressé par la marine de la 3ème République, je peux également échanger pas mal d'informations.
Un Grand merci à tous
Sublele
Bonjour Sublele,

Soyez le (la ?) bienvenu (e ?) à bord. Concernant les navires type Bien-Hoa, vous trouverez des fiches bien plus complètes et plus riches en iconographie sur le site Pages 14-18, rubrique "Les navires de la Grande Guerre". Les bateaux y sont classés par ordre alphabétique, j'espère que vous y trouverez réponse à vos recherches, et merci pour votre proposition d'informations.

Cordialement et bonne journée,
Franck

PS. Un p'tit prénom, peut-être, histoire de rester dans l'ambiance du forum ? ;) Ce n'est pas une obligation, mais tellement plus convivial :)
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

sublele
Messages : 2
Inscription : dim. juin 01, 2008 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par sublele » mer. juin 04, 2008 12:25 pm

Une première petite info : dans la fiche détaillée du Duguay-Trouin, la dernière photo ( à Brest) est en fait celle de l'Armorique, ex Bretagne, ex Mytho, que l'on reconnait aux poulaines en saillie sur le flanc au niveau de la cheminée. A son côté, il doit s'agir du Gueydon ou du Montcalm.
Bonne journée à tous
Sublele (surnom masculin)

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: NAVIRES-HÔPITAUX

Message par Ar Brav » mer. juin 04, 2008 2:50 pm

Bonjour Sublele,

Merci beaucoup pour vos précisions concernant la fiche du Duguay-Trouin,

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Répondre

Revenir à « MARINE »