LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
leucade1915
Messages : 2
Inscription : jeu. avr. 09, 2015 2:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par leucade1915 » ven. avr. 10, 2015 11:24 am

Merci Daniel, pour tous ces renseignements, c'est particulièrement détaillé
Bonne journée
Denise
Bonjour à tous. Je vous invite à visiter un site Web publié aujourd'hui en Italie qui parle du naufrage du croiseur "Léon Gambetta".

https://culturasalentina.wordpress.com/ ... -gambetta/

leucade1915
Messages : 2
Inscription : jeu. avr. 09, 2015 2:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par leucade1915 » ven. avr. 10, 2015 11:25 am

ATTENTION !

La commémoration du 26 avril à Leuca-Castrignano, Italie, débutera à 8h50, soit une heure plus tôt qu'annoncé précédemment.

Le programme, et donc les horaires, sont arrêtés cette fois.

Bonne journée à vous
Bonjour à tous. Je vous invite à visiter un site Web publié aujourd'hui en Italie qui parle du naufrage du croiseur "Léon Gambetta".

https://culturasalentina.wordpress.com/ ... -gambetta/

iroise47
Messages : 77
Inscription : dim. juin 08, 2014 2:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par iroise47 » ven. avr. 10, 2015 3:10 pm

Bonjour à vous

Je viens d'en prendre connaissance, en effet, et vous remercie de nous avoir communiqué ce lien.
Si je suis d'accord avec l'ensemble des propos tenus, j'ai estimé utile de rectifier les chiffres, qui sont erronés, et, en tant que Bretonne, fille, petite-fille, arrière-petite-fille, etc.., de Bretons, de rectifier les propos concernant leur pseudo ignorance de la langue française.

Il suffit de regarder les lettres écrites par les marins bretons, dont certaines ont été publiées, d'autres partagées : ils écrivaient en français, plutôt mieux que dans certaines autres régions de France, mais comme ils n'étaient pas fous, et que le haut-commandement ne connaissait pas un traître mot de breton, quand ils voulaient être tranquilles, quelle langue croyez-vous qu'ils choisissaient ?

Vive le plurilinguisme, et bonne journée
Denise

benguyT
Messages : 5
Inscription : dim. déc. 29, 2013 1:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par benguyT » sam. avr. 11, 2015 6:55 pm

Afin de prévenir les familles, pouvez-vous éventuellement relayer ces informations auprès des personnes que vous connaissez ou auprès de la presse locale ...

Il y aura 100 ans : dans la nuit du 27 avril 1915, à l’entrée sud de l’Adriatique, au large de Castrignano del Capo (Les Pouilles), deux torpilles lancées par le sous marin Autrichien U5 touchent (pour la 1er fois) un bâtiment de guerre français : le croiseur cuirassé Léon Gambetta. On dénombre sur 824 officiers et marins, 684 victimes et seulement 137 survivants…
Cette catastrophe va accélérer l’entrée en guerre de l’Italie aux côtés de la triple Entente. Mais sera vite occultée par une autre tragédie, le torpillage par les allemands du Paquebot Le Lusitania faisant plus de 1400 victimes…

En souvenir aux 684 victimes, deux commémorations sont organisées pour les familles :

- une en Italie à Castrignano del Capo/ Santa Maria di Leuca qui marquera solennellement le centenaire et rendra hommage aux victimes, en présence des autorités civiles, militaire et religieuse, tant françaises (excepté les autorités religieuses) qu'italiennes.
Cette commémoration aura lieu le dimanche 26 avril à partir de 8h50, et inclura tant le lieu d'où sont partis les secours que la chapelle funéraire consacrée aux français.

- la seconde sera, au cours des annuelles journées de la mémoire maritime organisées par l'association "Aux Marins" (reconnue d'utilité publique), un temps consacré au "Léon-Gambetta" et "Le Bouvet", le samedi 16 mai à partir de 16h au Cénotaphe de la Pointe Saint Mathieu (Finistère).

Pour ces deux commémorations, plus de renseignements auprès de l’association :

http://auxmarins.net/accueil

newsletter :

http://data.over-blog-kiwi.com/1/02/52/ ... l-2015.pdf


Je me sens concerné par ce naufrage car ...

Mon grand-père maternel, André Hureau, auquel je consacre un blog http://benoitguittet.blogspot.fr/ , était matelot sur un des deux croiseurs cuirassés, le Jules Ferry, qui accompagnait le navire Amiral, Léon Gambetta… André avait croisé beaucoup de ces malheureux compagnons depuis 16 mois que ces équipages se côtoyaient dans la Méditerranée ou dans l’Adriatique ; ou encore dans les baies de Bizerte (Tunisie), Toulon, Malte, Navarin (côte grec) ou Antivari (Bar actuellement) au Monténégro…

benG

benguyT
Messages : 5
Inscription : dim. déc. 29, 2013 1:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par benguyT » sam. avr. 11, 2015 7:00 pm

Désolé pour les doublons, j'ai posté trop vite ce message sans prendre la précaution de relire attentivement les messages précédents... Mais bon, je ne pense que cela nuise au sujet et à l'information.

Bonne journée à toutes et tous.
benG

tres
Messages : 2
Inscription : sam. sept. 20, 2014 2:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par tres » ven. mai 01, 2015 11:45 am

Avec ma famille, et d'autres français, nous avons assisté à l'émouvante cérémonie commémorative du centenaire du torpillage du Léon Gambetta, très bien organisée par l'association des marins italiens que nous remercions vivement.
Ci-après, un commentaire avec vidéo du déroulement de cette cérémonie : http://www.leucaweb.it/santa_maria_di_l ... betta-.php

iroise47
Messages : 77
Inscription : dim. juin 08, 2014 2:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par iroise47 » jeu. mai 14, 2015 4:14 pm

Bonjour à tous

Ayant moi aussi participé à cette commémoration, je confirme tout-à-fait vos propos.
La journée a été extrêmement bien organisée, et en même temps très souple, puisque vous avez pu sans problème ajouter la photo de votre grand-oncle (à noter une exposition dans le hall de l'hôtel où s'est déroulée la conférence dont la vidéo donne quelques moments), et que le petit-fils d'un disparu, venu avec des lettres de son aïeul, a pu en lire des passages, qui ont été traduits en italien.

Par ailleurs, des habitants de la commune ont assisté aux moments ouverts à tous.

On peut dire, je crois, que cette journée a été exceptionnelle
Denise


d-raille
Messages : 17
Inscription : jeu. oct. 07, 2010 2:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par d-raille » lun. mai 25, 2015 1:57 pm

Avis de conférence

Bonjour aux acteurs de ce sujet.
Une rapide intrusion afin de vous signaler une toute prochaine évocation du souvenir du Léon-Gambetta, de ses marins aussi.
Le Service Historique de la Défense, site de Toulon, Passage de la Corderie (contre-allée de l'entrée Ouest de Toulon le long de l'ancienne Corderie Royale, ...), dans le cadre de son deuxième cycle annuel de conférences a modifié son programme initial.
La date du jeudi 28 mai (17 h 30) avait initialement été retenue afin d'évoquer le blocus en Méditerranée.
Elle sera désormais orientée vers le Léon-Gambetta ; tout simplement. Le conférencier, membre de l'Académie du Var, a déjà traité de ce sujet. Notamment auprès de la Société savante des Amis du Vieux Pignans, courant 2014 (une victime est inscrite au monument aux morts de ce village, Adrien DURAND, aux côtés d'un autre marin victime de ces combats en Méditerranée, Victorin BOYER, disparu le 18 mars 1915 donc avec le Bouvet).
Entrée gratuite. Pas de quart d'heure toulonnais !

Et si vos pérégrinations vous conduisent vers le Golfe de Saint-Tropez, n'hésitez pas à vous rendre Place des Lices. En Mairie, Salle Desplat, depuis samedi midi, est présentée une exposition sur les marines et la Grande Guerre en Méditerranée. Initiative du Musée de la Citadelle, coproduite avec des entités toulonnaises dont la Musée national de la Marine. Exposition ensuite partiellement itinérante et qui sera mise à disposition du public, insérée dans une autre présentation à ce même musée toulonnais (courant de l'automne). Le Léon-Gambetta est en bonne place... L'installation tropézienne est prévue seulement pour un mois.

Sinon, depuis le lancement du sujet par FX B. [en janvier 2007] le sujet a fait un beau chemin.
J'ai reçu récemment un message personnel d'une haute autorité de la Marine qui m'a même écrit que " le Léon-Gambetta aura été la star des commémorations". Ce n'est pas faute d'avoir insisté au Ponant comme au Levant afin d'informer de l'urgence à soutenir l'engagement de la communauté italienne à célébrer le centenaire de ce drame ! Hommage appuyé où la solidarité des gens de mer devra encore une fois se moquer des frontières.

Belle journée

iroise47
Messages : 77
Inscription : dim. juin 08, 2014 2:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par iroise47 » mar. mai 26, 2015 7:30 pm

En parfait accord avec vous
Ce sera même mon seul commentaire.
Bonne journée
Denise

iroise47
Messages : 77
Inscription : dim. juin 08, 2014 2:00 am

Re: LÉON-GAMBETTA — Croiseur cuirassé.

Message par iroise47 » sam. juin 06, 2015 12:25 pm

Bonjour Denise, bonjour à tous
Le Léon Gambetta a coulé à environ 27.5 kms (15 milles nautiques) au sud du cap Santa Maria di Leuca.
Les Austro-hongrois (et pas "autrichiens") ont coulé un certain nombre de navires, nombre bien inférieur à celui qui est attribué aux U-Boote allemands. Vous pouvez retrouver la liste des navires coulés par les Austro-hongrois dans un fascicule dont je suis l'auteur consacré aux Commandants des U-Boote de la KuK Kriegsmarine. Ce fascicule est accessible en ligne à cette adresse :
http://fr.calameo.com/read/000802552a3d4b97f0145

Un certain nombre de navires coulés ont généré également un nombre de victimes important. Je pense notamment au croiseur auxilliaire Provence II ex La Provence, au Gallia, au cuirassé Suffren, au cuirassé Bouvet et bien d'autres encore.

Voila ce que je peux répondre à quelques unes de vos questions.
Cordialement
Yves
Bonjour à vous

Relisant tardivement un message que j'ai déjà consulté, je m'aperçois que vous écrivez : "le LG a coulé au sud du cap de Santa Maria di Leuca".
Pour l'avoir fait préciser par les marins italiens eux-mêmes, à l'occasion du centenaire du torpillage, et qui a donné lieu à un nouvel engagement très fort des Italiens, je peux dire qu'il a coulé non pas au sud, mais au nord-est du cap de Santa Maria di Leuca (le point m'a même été indiqué sur une carte marine).
Mais il y a eu au départ un tel silence, et tellement d'informations erronées, qu'il nous reste, je crois, encore beaucoup à découvrir.
J'ajouterai que des Italiens souhaiteraient, en tant que chercheurs, plonger près de l'épave.

Bonne journée
Denise

Répondre

Revenir à « MARINE »