Aide pour Décodage fiche blessé

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
tomtraceur
Messages : 32
Inscription : jeu. juil. 25, 2019 5:37 pm

Aide pour Décodage fiche blessé

Message par tomtraceur » mar. juil. 30, 2019 7:54 am

Bonjour, en faisant des recherches sur mon arrière arrière grand oncle Fernand Friche, qui était au 74 RI, je suis tombé sur cette fiche, mais je ne comprends pas ce qui y est écrit et surtout la mention, "ne pas communiquer".

Pouvez vous m'aider ?

Image

Avatar de l’utilisateur
bplorraine
Messages : 114
Inscription : ven. févr. 11, 2011 1:00 am

Re: Aide pour Décodage fiche blessé

Message par bplorraine » mer. juil. 31, 2019 1:10 pm

Bonjour
J'ai des doutes sur le mot. Il est illisible mais semble bien court pour correspondre à "communiquer"
Tout est de la même main à part ce qui est au crayon. Les F les G les P sont bien en dessous de la ligne et là pour le Q rien, aucune lettre en dessous de la ligne. Surprenant ?
Lemmonier qui est aussi un enchainement de M et de N est bien lisible
Il faut peut-être chercheurs autre mot que "communiquer"
Cordialement
Bernard

air339
Messages : 2817
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Aide pour Décodage fiche blessé

Message par air339 » jeu. août 01, 2019 10:32 am

Bonjour,



Voici ce que je comprends, à la lecture du JMO, de la disparition de Fernand Friche, 74e RI, 9e compagnie, lors de la tentative de reprise du fort de Douaumont le 22 mai 1916.


Fernand Friche est déclaré blessé au 22 mai (ce qui est plus probable que le 21 noté sur la fiche du CICR).
Après relève de l'unité, on doit s'apercevoir qu'il n'est dans aucune formation sanitaire. De "blessé" il doit être alors considéré comme "disparu", mort sans témoin sur le champ de bataille ou fait prisonnier.

La question est posée à son encadrement, dont deux officiers de la 9e compagnie, qui ont été faits prisonniers le lendemain, le 23 mai (ces renseignements fournis au CICR de la part d'officiers internés n'ont rien d'exceptionnel, la censure ne s'y oppose pas) :

- Pour le sous-lieutenant Rémi Lemonnier, Fernand Friche a été tué par un obus (renseignement fourni le 8 décembre 1916).

- Pour le capitaine Jules Hubeau, Fernand Friche a été grièvement blessé (renseignement fourni le 4 janvier 1917).


Une première réponse négative (sur la captivité possible de Fernand Friche) avait été envoyée le 15 septembre 1916, les nouveaux renseignements obtenus sont communiqués le 8 janvier 1917.

Il est possible que dans un premier temps on ait considéré ces renseignements insuffisants pour être communiqués, d'où peut-être cette mention "ne pas comm" ?

Reste une interrogation sur la date de décès : 21 ou 22 mai ?


Cordialement,


Régis

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »