Engagement des infirmières hôpitaux militaires

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
arella3
Messages : 12
Inscription : mar. août 21, 2012 2:00 am

Engagement des infirmières hôpitaux militaires

Message par arella3 » ven. mars 22, 2019 11:12 am

Bonjour,
Je suis en train de retracer le parcours de mes grand-mère et arrière-grand-mère pendant la première guerre mondiale et celles-ci se sont engagées en 1916 en tant qu'infirmières dans les hôpitaux militaires. Ce n'était pas leur métier et la question est de savoir ce qui pouvait motiver à l'époque ce genre d'engagement et comment se faisait le recrutement. Était-ce par patriotisme, pour participer à l'effort de guerre? Etaient-elles rémunérées? Est-il possible de retrouver leurs livrets de service ?
Si quelqu'un pouvait m'éclairer sur ces sujets. Avec tous mes remerciements.
Arella

CD9362
Messages : 3408
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Engagement des infirmières hôpitaux militaires

Message par CD9362 » ven. mars 22, 2019 12:05 pm

Bonjour
Il n'est pas simple de retrouver des traces des femmes qui ont décidé de soigner les blessés pendant la guerre! Sur le site de la croix rouge il y a certaines informations.
https://www.croix-rouge.fr/La-Croix-Rou ... e-mondiale

Vous pouvez essayer de chercher le noms de vos aïeules au Journal Officiel , sans certitudes qu'elles y soient mentionnées.
Dans l'onglet à gauche ( pas celui en haut qui fait la recherche dans tout gallica) tapez sous la forme suivante et entre guillemet "NOM, Prénom"
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34378481r/date

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327336198/date.r=

Il n'y avait pas que les infirmière croix rouge, d'autres organismes:
https://gallica.bnf.fr/services/engine/ ... 1930%22%29

Dans le forum, voir aussi la rubrique " Les femmes dans la guerre"
viewforum.php?f=78
Cordialement
Ad-Line

arella3
Messages : 12
Inscription : mar. août 21, 2012 2:00 am

Re: Engagement des infirmières hôpitaux militaires

Message par arella3 » sam. mars 23, 2019 3:16 pm

Merci de votre réponse, mais je n'ai rien trouvé sur gallica ou alors j’ai mal cherché
Je connais à peu près les lieux des diverses affectations de mes ancêtres, mais mon propos est de comprendre les motivations de ces jeunes filles « de bonnes familles », comment on disait à l’époque, de s’engager ainsi dans les services de santé et ceci très près du front. Étaient elles rémunérées pour ce travail?, ce qui m’expliquerait peut-être la raison pour laquelle mon arrière grand mère et sa fille à peine majeure se sont engagées.
Comment s’opérait le recrutement de ces femmes, La Croix rouge venait-elle à elles où était ce le contraire ?
Merci de vos réponses
Arella

air339
Messages : 2817
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Engagement des infirmières hôpitaux militaires

Message par air339 » dim. mars 24, 2019 6:31 am

Bonjour et bienvenue sur le forum,




Vous trouverez également dans ce lien ci-dessous des pistes, comme l'"Instruction relative au statut du corps des infirmières temporaires des hôpitaux militaires", du 8 mars 1916, texte de base qui précise les conditions d'admission et de rémunération : viewtopic.php?f=27&t=42388&hilit=infirm ... militaires

A noter que les infirmières des hôpitaux militaires ne dépendent pas de la Croix-rouge mais bien du ministère de la Guerre (Sous-secrétariat d'Etat du Service de Santé), à ce titre elles signent un engagement pour la durée de la guerre + 6 mois, sont rémunérées, et ont un statut de fonctionnaire qui les amène à se déplacer là où sont les besoins. Leur affectation se fait dans les "hôpitaux temporaires" (hôpitaux militaires crées pour la durée de la guerre).

Les infirmières de la Croix-rouge sont des bénévoles oeuvrant pour les 3 sociétés d'assistance aux blessés reconnues par le décret du 2 mai 1913 : la Société française du secours aux blessés, l'Association des Dames françaises, l'Union des Femmes de France, gérant des "hôpitaux auxiliaires" et des infirmeries de gare.


Quant aux motivations, l'histoire familiale ne serait-elle pas la meilleure source ? on peut écarter la rémunération (autour de 1 000 fr/an) qui est faible pour des des personnes de bonne famille - une famille bourgeoise a des revenus annules compris entre 5 000 et 10 000 francs - et plutôt envisager le besoin de se rendre utile. Le fait d'être sans activité étant mal vu, beaucoup de femmes des classes sociales supérieures ont contribué aux services de santé et aux "oeuvres" destinées à améliorer la condition des combattants ou des populations réfugiées.

Le choix des hôpitaux militaires, vraisemblablement loin du domicile, dénote une disponibilité : peut-être un conjoint au front, et le besoin de s'en rapprocher, du moins symboliquement ?



Cordialement,


Régis

arella3
Messages : 12
Inscription : mar. août 21, 2012 2:00 am

Re: Engagement des infirmières hôpitaux militaires

Message par arella3 » dim. mars 24, 2019 1:35 pm

Merci Regis pour votre réponse qui éclaire ma lanterne sur le mode de recrutement des infirmières militaires. Mes ancêtres dépendaient bien du ministère de la guerre, j’ai retrouvé des papiers qui le prouvent.
Malheureusement l’histoire familiale ne parle pas de la motivation de s’engager, j’en suis donc réduite aux supputations.
Votre message me donne d’autres pistes pour continuer mes recherches, merci encore
Cordialement
Arella

Rutilius
Messages : 13094
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Engagement des infirmières des hôpitaux militaires.

Message par Rutilius » mer. mars 27, 2019 6:48 pm

Bonsoir à tous,

Exemple de recrutement par voie d'annonces de presse

Le Journal de Rouen, n° 330, Samedi 26 novembre 1916, p. 2, en rubrique « Rouen ».

L.J.R. 25-XI-1916 - Capture.JPG
L.J.R. 25-XI-1916 - Capture.JPG (67.62 Kio) Consulté 666 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

arella3
Messages : 12
Inscription : mar. août 21, 2012 2:00 am

Re: Engagement des infirmières hôpitaux militaires

Message par arella3 » mar. avr. 02, 2019 2:18 pm

Bonjour
Merci, cela apporte de l’eau à mon moulin
Cordialement
Arella

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »