Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
richard
Messages : 10
Inscription : sam. juin 30, 2007 2:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par richard » dim. août 05, 2007 10:46 pm

Bonjour Richard,
Bonjour à tous,
Il y a à Rennes, au cimetière de l'Est, un important carré militaire. Je vais à Rennes de temps à autre. Je pourrais jeter un coup d'oeil mais il me faudrait le nom et le régiment?
Vous n'avez rien trouvé sur sépultures de guerre? (mais les morts "à l'intérieur" y sont-ils répertoriés?)
Amicalement
Géraud
Bonjour Géraud,
Merci de votre aide. Mon arrière grand père LE FLOCH Nöel est décédé à Rennes le 05.02.1915 et appartenait au 7ème régiment d'artillerie (Rennes)
En attendant de vous lire, sincères salutations Richard

Avatar de l’utilisateur
laurent provost
Messages : 1053
Inscription : lun. juin 11, 2007 2:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par laurent provost » lun. août 06, 2007 12:34 am

Bonjour Laurent,
Merci de votre réponse particulièrement intéressante. Je pense que les notes dont vous parlez font état de mesures d'ordre général et non nominatives. Si tel n'est pas le cas ou si vous pensez que l'un d'entre eux peut m'être utile dans mes recherches, je suis preneur. Mon arrière grand père est décédé à Rennes le 05.02.1915.
Merci à vous, sincères salutations Richard
en effet ce sont des circulaires administratives, elles sont par excellence non nominatives puisque elles tendent à organiser les pratiques, qui au début ont été fort variées...

Piou-Piou
Messages : 2166
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par Piou-Piou » lun. août 06, 2007 1:40 am

Bonsoir à toutes et tous,

En août 1914, lors de la bataille de le Sambre ou dite de Charleroi.
Les allemands tenaient à jour un carnet suivant les identifications et inhumations faite par leur soins sur les différents champs de bataille.
Ces carnets étaient déposés à l'administration communale et complèté suivant les directives de l'administration allemande par le secrétaire communal ou sont représentant.
J'en ai découvert très bien tenus.

Cordialement. Phil.
Phil.

GERAUD
Messages : 443
Inscription : sam. déc. 09, 2006 1:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par GERAUD » mar. août 21, 2007 12:24 am

Bonjour Richard,
Bonjour à tous,
J'étais ce matin (avec un véritable temps de Toussaint!) au cimetière de l'Est à Rennes. Au bureau d'accueil on m'a indiqué que Noël LE FLOCH ne figurait pas parmi les soldats inhumés dans le carré militaire. La personne qui m'a donné la réponse a aussi consulté le registre des inhumations (du 5 au 13 février 1915) pour le cas où il aurait été inhumé dans ce cimetière dans un premier temps puis transféré ultérieurement : pas de trace de Noël LE FLOCH là non plus.
A t-il été, dès le décès, "rrécupéré" par la famille et enterré dans son village d'origine?
A t-il été inhumé dans un autre cimetière de Rennes (cimetière du Nord?) Quand je repasserai à Rennes j'irai faire un tour de ce côté là.
Cordialement,
G/CL

Avatar de l’utilisateur
grain
Messages : 342
Inscription : sam. mars 05, 2005 1:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par grain » mar. août 21, 2007 9:08 pm

Bonsoir à tous.

Concernant les carnets tenus lors de la bataille de la Sambre par les Allemands.
Est t'il noter sur les fiches : le types de Blessures des quelles sont decedés les soldats Francais?
Et si non, peut'on avoir les même infos qu'en France sur les registre des ambulances Allemande?
Ou on t'elles été detruites lors du deuxieme conflit?
Cdlt
Martial

bernard berthion
Messages : 3193
Inscription : dim. oct. 24, 2004 2:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par bernard berthion » dim. août 26, 2007 10:21 am

Bonjour,
visitant de nombreux cimetières civils ( pour trouver soit des tombes de soldats soit des carrés militaires ) et militaires plus ou moins éloignés du front, je pense que les morts dans les hôpitaux étaient inhumés sur place en attendant un éventuel rapatriement par les familles .
Il serait intéressant de connaître si le coût d'un rapatriement était à la charge de l'état ou des familles ....
En plus, il y a la Loi à respecter : on ne déplace ni corps, ni ossements sans passer par les services légaux comme les Pompes Funébres .... Il y a une vingtaine d'année, en face Navarin, sur le nouveau tracé de la route militaire entourant le Camp de Suippes, furent trouvés les ossements d'un soldat du Nord qui fut identifié grâce à sa plaque et à ses effets personnels . Sa famille et son village qui le portaient disparu désiraient qu'il repose avec les siens . Ce ne fut pas si simple . Je vous scannerai les articles de l'époque .
A Orléans, dans le grand cimetière, il y a un carré militaire important avec plusieurs monuments .

Image

Image

Cordialement BB

GERAUD
Messages : 443
Inscription : sam. déc. 09, 2006 1:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par GERAUD » dim. sept. 02, 2007 1:21 am

Bonsoir Richard,
Bonsoir à tous,
Je suis allé cet après midi à Ploagat. Sur le monument aux morts figure bien un LE FLOCH N.
Par contre déception au cimetière : il a dû être transféré il y a quelques dizaines d'années. Pas de tombes anciennes et seulement 4 ou 5 plaques faisant référence à des décès pendant la période 14-18...mais pas pour des militaires.
G/CL

GERAUD
Messages : 443
Inscription : sam. déc. 09, 2006 1:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par GERAUD » dim. sept. 02, 2007 1:23 am

Re bonsoir,
Il faut lire PLOUAGAT...c'est bien là que je suis allé.
G/CL

richard
Messages : 10
Inscription : sam. juin 30, 2007 2:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par richard » dim. sept. 09, 2007 1:02 pm

Re bonsoir,
Il faut lire PLOUAGAT...c'est bien là que je suis allé.
G/CL
Bonjour
Merci à tous pour vos renseignements. Un grand merci à vous Géraud pour votre aide précieuse
Salutations
RLF

Nathalie C.
Messages : 130
Inscription : ven. oct. 06, 2006 2:00 am

Re: Décès à l'hôpital....que devient le corps ?

Message par Nathalie C. » ven. sept. 21, 2007 1:36 pm

Bonjour à tous
Histoire de rebondir sur le sujet, il existait à Clermont Ferrand un hopital benevole, entierement géré par Michelin ( annexe de HA 101 ). D'aprés un petit opuscule ( au ton déjà trés paternaliste ) édité en 1916 par cette même société : les patients decédés " reposent dans le petit cimetiere que la municipalité de Clermont leur a réservé. Sur leur cercueil, la palme des héros nouée du ruban tricolore a été deposée. Tous, en cortége, nous les avons accompagnés à leur derniere demeure. Leur tombes sont cultivées avec piété, toutes les fleurs des saisons les fleurissent et nous prenons soin d'envoyer à la famille la photographie du coin de terre où repose le héros disparu"
Image
Le cimetiere communal ( cimetire des Carmes )se trouvant à proximité , je suppose que ce petit cimetiére devait se situer dans ses murs, tout comme avait été crée trés en dehors de la ville ( sur la route de Pont du Chateau ) une petite nécropole pour recevoir les corps des soldats contagieux .
Bonne journée
Nathalie

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »