A propos des HOE...

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5952
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par Jean RIOTTE » mar. mars 06, 2007 12:40 pm

Bonjour à toutes et à tous,
La lecture de toutes les interventions traitant des HOE m'ont amené, en y joignant mes propres lectures, réflexions et connaissances, à tenter une synthèse pour y voir un peu plus clair à leur propos.
N'ayant pas la prétention de tout savoir, tout connaître ou d'avoir tout compris, ma présente intervention, je le répète, n'est qu'une tentative de synthèse qui, je l'espère, suscitera critiques (constructives) et discussions qui devraient permettre à toutes et à tous de partager nos connaissances et de progresser vers une meilleure compréhension de notre passion commune: la Grande Guerre.

Premier point: HOE? signification de ce sigle? certes il s'agit bien d'un hôpital d'évacuation. Mais le "O"? pour les uns, Hôpital d'Origine des Etapes, pour d'autres (dont moi), Hôpital d'Orientation des Etapes. Qui peut trancher de manière ferme et définitive avec de préférence un texte officiel non équivoque? Merci.

Second point: Les HOE ont beaucoup évolué tout au long du conflit; aussi je crois qu'il est nécessaire de connaître et suivre cette évolution si nous voulons mieux orienter nos recherches selon l'époque du HOE auquel nous nous intéressons.

Au début du conflit le médecin-inspecteur général (ou inspecteur = général de brigade) responsable du service de santé d'une armée dispose d'autant d'hôpitaux d'évacuation que l'armée comporte de corps d'armée, c'est à dire de 3 ou 4. Ces HOE sont désignés par le numéro du corps d'armée auxquels ils sont adaptés et implantés dans des gares régulatrices. Ils peuvent s'adjoindre des centres hospitaliers annexes. Dans chaque gare régulatrice un médecin-chef de service est chargé des évacuations sur l'intérieur.
A partir de 1915, et de façon plus systématique en 1916, une certaine spécialisation intervient:
- hôpitaux pour petits blessés, réservés aux blessés légers,
- hôpitaux de contagieux, de vénériens...,
- dépôts d'éclopés recevant des indisponibles à la suite de fatigues, d'affections médicales bénignes, d'accidents etc... admis pour une durée inférieure à 5 semaines.
Les grandes batailles de 1916 provoquent un afflux de blessés, surtout des petits blessés. Aussi à partir de la bataille de la Somme sont construits à proximité d'une station de chemin de fer de nouveaux HOE centralisant réception, hôspitalisation et évacuation des blessés. Toujours en 1916, pendant les batailles de Verdun et de
la Somme, sont créés des "Groupements avancés d'Ambulances" destinés à alléger la tâche des hôpitaux d'évacuation puisque placés en amont des HOE dans la filière d'évacuation. Détachés de l'armée au profit des corps d'armée, ces Groupements assurent à 10 km des lignes, un tri des blessés, retenant et opérant les intransportables.
En 1917 les moyens chirurgie des HOE sont encore renforcés par des équipes chirurgicales mobiles. Chaque HOE reçoit 2 ambulances chirurgicales automobiles comprenant 8 équipes et 8 équipes de complément, spécialisées dans la chirurgie d'urgence des grands blessés.
Enfin en 1918 les HOE sont dédoublés en HOE primaires (près du front, à une dizaine de km) et HOE secondaires (à 100 km à l'arrière vers lesquels sont envoyés les petits blessés transportables).
Ainsi en 1918 l'organisation du Service de Santé de l'avant trouve enfin la solution la plus adaptée aux problèmes se posant à lui:
-groupements avancés d'ambulances pour les blessés intransportables et les soins urgents;
-HOE primaires pour les blessés sérieux ou moyens; en cas d'affluence leur rôle est de réviser ou refaire les pansements et de constituer des trains d'évacuation vers l'arrière;
-HOE secondaires pour les blessés évacuables sans danger à 100 voire 200 km, ce qui supprime aux HOE primaires l'obligation d'operer tous les blessés.

Cordialement.
Jean RIOTTE.

*ludovic*
Messages : 205
Inscription : mer. juin 15, 2005 2:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par *ludovic* » mar. mars 06, 2007 4:20 pm

Bonjour et merci à vous Jean pour ces explications relativement claires concernant ces fameux HOE dont il ne reste plus qu'à déterminer ce que signifie ce fameux O.
Cordialement
Ludovic
Montmirail, Croix du Drapeau, Fusiliers marins, De Gironde, Cigognes, etc... : http://bravouresetgrandeursmilitaires.wifeo.com/

Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Poncet
Messages : 1344
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par Jean-Claude Poncet » mar. mars 06, 2007 6:20 pm

Bonsoir,
Pour conforter mon idée qu’il s’agit de l’abréviation « Hôpital d’Origine d’Etapes », il existe aussi « Gare d’Origine d’Etapes ». Il s’agit d’une gare point de départ des routes d’étapes lorsque les armées s’éloignent des voies ferrées.
En fait il s’agit d’un nœud "fer – route". On évacue vers l’intérieur à partir d’une gare.
Source : « La direction du service de santé en campagne, Charles-Lavauzelle, 1913 ».
Cordialement,
JCP.

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5952
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par Jean RIOTTE » mar. mars 06, 2007 6:26 pm

Bonne fin d'après-midi à toutes et à tous,
Merci beaucoup pour cette réponse, Jean-Claude.
Une histoired'O éclaircie!!!
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
Frederic RADET
Messages : 1474
Inscription : jeu. mars 30, 2006 2:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par Frederic RADET » mar. mars 06, 2007 7:41 pm

Bonsoir,
un lien intérressant: http://20072008.free.fr/journee262008ma ... 18doc1.htm
Cdl

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5952
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par Jean RIOTTE » mar. mars 06, 2007 8:06 pm

Bonsoir Fred,
Bonsoir à toutes et à tous,
Toujours aussi efficace! Merci pour ce lien.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
mireille salvini
Messages : 1128
Inscription : jeu. déc. 15, 2005 1:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par mireille salvini » mar. mars 06, 2007 8:15 pm

bonsoir à toutes et tous,

bonsoir Frédéric:merci pour ce lien,les photos sont très intéressantes (le texte aussi)
c'est bien que vous soyez de retour parmi nous

bonsoir Jean:je pensais que H.O.E voulait dire Hôpital d'Origine d'Evacuation...?

amicalement,
Mireille

Avatar de l’utilisateur
Frederic RADET
Messages : 1474
Inscription : jeu. mars 30, 2006 2:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par Frederic RADET » mer. mars 07, 2007 10:38 am

Bonjour à toutes et à tous,

je ne connais pas le terme "hôpital d'origine d'étapes".

Pour ce que j'ai pu lire sur le sujet; HOE veut dire tout simplement HOpital d'Evacuation.
Voici d'autres abréviations que l'on retrouve dans de nombreux écrits:
HOpitaux militaires (HO)
Sections d'HOspitalisation (SHO)

En 1916 chaque HOE comprenait:


Un centre de réception et de triage
Un quartier d'hospitalisation
Un quartier d'évacuation,chargé de recevoir provisoirement les malades et les blessés attendant leur chargement
dans les trains sanitaires. Ce quartier se trouvait en bordure de voie ferréé et etait doté de salles d'opération, de pansements, de cuisines, de réfectoires, de latrines...
Un quartier de services spéciaux (logement du personnel, bureau,magasin,atelier,bains,incinérateurs,étuves à désinfection, dépot mortuaire,cimetière)

Dés leur arrivé, les malades et les blessés étaient triés et répartis en trois catégories:

1- Les intransportables

2- Les éclopés

3- Les autres, blessés ou malades,dirigés sur le quartier d'évacuation,où ils sont classés:

- En blessés graves, mais transportables à petites distances, pour être évacués vers un autre hôpital proche.
- En blessés légers, couchés ou assis, à évacuer dans un proche et vite récupérables.
- En blessés moyens, à évacuer dans la zone de l'intérieur.
Les contagieux étaient dirigés sur des centres spécialisés.

Je parlerais un peu plus tard de certains HOE et CH de la région de Verdun.

Cdl



Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 5952
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par Jean RIOTTE » mer. mars 07, 2007 10:54 am

Bonjour Fred,
Bonjour à toutes et à tous,
Encore merci pour toutes ces précisions qui nous font mieux comprendre les contraintes subies par les "armées modernes" au travers de leurs services de soutien logistique.
Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Poncet
Messages : 1344
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: A propos des HOE...

Message par Jean-Claude Poncet » mer. mars 07, 2007 3:52 pm

Bonsoir,
Ce sujet des abréviations est toujours problématique, et il faut bien reconnaître que ce sont les armées qui en sont la cause, chez nous en France, en Allemagne et aux USA. Ailleurs je ne saurai dire.
Ainsi il est bien évident qu’un H.O.E. est aussi un Hôpital d’évacuation.
Pour ceux-ci, l’abréviation officielle est : Hôp. Ev.
L’ensemble des services de la zone des Etapes comprend :
Des ambulances d’armée ;
Des sections d’hospitalisation d’armée ;
La réserve de personnel sanitaire d’armée ;
La réserve de matériel sanitaire ;
Les hôpitaux d’évacuation ;
Les ambulances immobilisées ;
Les trains sanitaires.
Je pense que le terme de HOE. a été calqué sur celui de GOE., gare d’origine d’étapes.
Mais évidemment dans le langage commun on devait dire Hôpital d’évacuation. Mais telle n’était pas la question. Un HOE. est dans la terminologie militaire officielle un "Hôpital d’Origine d’Etapes".
Si l’on voulait qu’il fût seulement Hôpital d’évacuation, ce qui existe, il faut alors écrire HôE.
Et là on a bien Hôpital d’évacuation, ce qui est parfaitement existant mais la question n’était pas celle là.
Ma source contient un magnifique tableau « Personnel des commandements d’étapes » que je ferai parvenir à qui me le demandera. Le Service de Santé (SS) y est bien détaillé.
Cordialement
JCP.

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »