"Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

saintchamond
Messages : 2099
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 2:00 am

Re: "Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

Message par saintchamond » lun. janv. 25, 2010 2:39 pm

Re,

"Dans la perspective du centenaire de la Première Guerre mondiale, le général Bach, entouré de l'historien Claude Pennetier, et de Jean-Pierre Dubois, Gilles Manceron et Michel Tubiana, respectivement président, vice-président et président d'honneur de la Ligue des droits de l'Homme, prennent position dans Mediapart pour une réhabilitation individuelle de chacun des soldats concernés."

Dans "Mediapart" : http://www.mediapart.fr/club/edition/le ... -lexemple-

Bonne journée,

Jérôme
Le 36e RI dans la Grande Guerre : http://36ri.blogspot.fr/ - La revue de presse sur le compte Twitter @36regiment

Avatar de l’utilisateur
JeanMiche
Messages : 3479
Inscription : dim. janv. 11, 2009 1:00 am

Re: "Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

Message par JeanMiche » lun. janv. 25, 2010 7:29 pm

Bonsoir,

Si Commission il y a, elle aura largement du travail pour les trois/quatre années à venir. Excellent article de presse, affaire à suivre...
Mais qui risque de tomber rapidement aux oubliettes, une Commission, ça n'a rien de gratuit et avec quelques risques de débordements. On l'a déjà vu.

Jean Michel
Cordialement Jean Michel

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8392
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: "Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

Message par Charraud Jerome » lun. janv. 25, 2010 8:05 pm

Bonsoir
L'article de Mediapart est partial, certaines phrases manquent volontairement de précisions
"Des familles demandent que la lumière soit faite sur le sort d'ancêtres qui font partie des 140 000 militaires français morts durant la guerre, mais qui, d'après un fichier établi par l'administration des Anciens combattants, n'ont pas eu droit à la mention « mort pour la France ».

Les 140.000 fiches sont le reliquat des vrais NMPF et des fiches MPF qui n'ont subi aucun classement. De nombreuses fiches, parmi les 140.000 ont, par exemple, pour intitulé de genre de mort "Tué à l'ennemi". Ces cas ne devrait pas être difficiles à trancher, contrairement à certains cas qui devront demander de nombreux recoupements entre , Registres Matricules, JMO, Etat-civil, ....
Mais cela, je me doute que les signataires le savent déjà.

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2036
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: "Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

Message par le begue » mar. janv. 26, 2010 8:22 am

Bonjour à tous,
Bonjour Jérôme,

Je sais le sujet polémique, je vais tâcher d'être prudent... C'est juste pour ma culture personnelle.

Qui est visé par cette commission ? Les 140.000 soldats morts entre 1914-1918 qui n'ont pas été tué au combat ou/ET des fusillés ?
Enfin, quel est l'objectif aujourd'hui de cette commission ? Reconnaître que les mutins sont morts pour la France ?
Enfin, on regrette assez souvent ici même du peu d'intérêt que porte les plus jeunes à cette période de notre histoire.
Mais il existerait un nombre suffisamment significatif de familles qui continueraient, cent ans plus tard, à vouloir obtenir cette mention
refusée en son temps aux aïeuls ?

Amicalement,
Louis.

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8392
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: "Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

Message par Charraud Jerome » mar. janv. 26, 2010 12:26 pm

Bonjour
Je comprend la démarche actuelle, là où j'ai plus de doute c'est concernant la capacité à réaliser cette réhabilitation.
Celle-ci est à deux niveaux:
Les oublis du tri qui méritent l'intitulé MPF. Le cas le plus facile (Et encore, faute bien souvent de documentation, ...)
Les NMPF qui méritent la reconnaissance de la Nation. Sur cette partie, je ne jugerais pas et ne me prononcerais pas, car je ne me reconnais pas, 90 ans plus tard, le droit de juger les combattants de l'époque. Je plains la dite commission qui devra le faire, les dossiers seront longs et complexes à monter, à étayer, et surtout à argumenter.
On ne peut se contenter de simples fiches cartonnées pour cela.

Pour répondre à Pierre, l'appel semble justement fait pour appeler à la constitution d'une commission qui soit apte à effectuer ces jugements: Quelques spécialistes de la législation, un ou deux représentants du peuple, et quelques historiens "habilités", sans oublier des représentants des Anciens Combattants, cela devrait faire l'affaire.
Une condition essentielle: Que cette commission soit demandée et nommée par le Président de la République.
Perso, je verrais bien cette commission sous l'autorité du général Bach, il a le passé professionnel et le présent qu'il faut (ancien chef du SHD et actuel historien).

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

carnot
Messages : 370
Inscription : jeu. avr. 20, 2006 2:00 am

Re: "Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

Message par carnot » mar. janv. 26, 2010 10:11 pm

bonsoir à tous,
Interressant ce débat qui comme dit Louis fait polèmique. Je vais peut-être dire une énormité mais bon allons-y pourquoi ne pas réhabiliter tous les NMPLF d'un coup! ça évite des commissions qui seront sans doute en difficulté pour juger un siècle après la guerre: et quelle économie par les temps qui courent!
Les fusillés seront collectivement réhabilités ( et non seulement réintégrés) ainsi que tous les autres. On pourrait même y ajouter une amnistie pour toutes les autres condamnations des odieux conseils de guerre!
Enfin, une mesure clémente et humaine seule juste finalement car qui peut vraiment juger un siècle après? ( même l'historien a du mal)
A vos commentaires pour ma proposition et bonne soirée à tous
Bien à tous
Bruno

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8392
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: "Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

Message par Charraud Jerome » mar. janv. 26, 2010 11:58 pm

Bonsoir
Bruno, l'idée est intéressante et à l'avantage d'être simple (Attention, je n'ai pas dit simpliste).
Le souci concerne alors le tueur, l'assassin. Eh oui, il y en a dans le lot. Des gars qui sont morts après avoir tué un camarade. Assez difficile de réhabiliter certains cas de droits-communs.
Et que faire pour tous ceux qui n'ont pas de fiches???

Bruno, dans ta phrase, tu écris: Enfin, une mesure clémente et humaine seule juste finalement car qui peut vraiment juger un siècle après? ( même l'historien a du mal)
Le rôle de l'Historien n'est surtout pas de juger, tout au plus d'interpréter. :lol:

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Denis Rolland
Messages : 250
Inscription : mer. août 10, 2005 2:00 am

Re: "Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

Message par Denis Rolland » mer. janv. 27, 2010 10:53 am

Bonjour,
Je soupçonne la LDH de vouloir se faire de la PUB. Pour être crédible elle introduit de la rigueur dans sa démarche à l'aide des recherches du général Bach. Je puis vous dire que les demandes de réhabilitations des familles sont extrêmement rares. Dans le texte le nom de Leymarie est cité. Bien que fusillé, il a eu la mention MPF mais n'a pas été réhabilité. Je suis l'un de ceux qui ont permis son inscription sur le monument au mort de Seilhac en décembre 2008 et d'une plaque commémorative à Fontenoy, en août dernier, que la famille est venue inaugurer. Pour celle-ci, l'affaire est terminée, elle ne demande pas la réhabilitation. Va-t-on voir la LDH demander la réhabilitation de Leymarie contre l'avis de la famille ?
Je pourrais aussi citer le cas du caporal Lefevre (109e RI). J'ai écrit dans "la grève des tranchées" que son exécution était incompréhensible. Depuis j'ai découvert par hasard des lettres aux Archives Nationales qui éclairent son dossier. Au vu des seules archives militaires on serait tenté de considérer son cas comme une "bavure". Ce n'est plus le cas après lecture des lettres conservées aux Archives Nationales. Ajoutez à cela que dans sa famille, les avis sont partagés... Que va-t-on faire dans ce cas ?
Je vous laisse tirer les conclusions
Cordialement
Denis Rolland

Avatar de l’utilisateur
Eric15
Messages : 1046
Inscription : lun. nov. 26, 2007 1:00 am

Re: "Comment réhabiliter les fusillés pour l'exemple de 14-18 ?"

Message par Eric15 » mer. janv. 27, 2010 11:43 am

Bonjour,
J'ai jetté un oeil sur les commentaires de l'article sur médiapart...
Beaucoup se demande pourquoi N.Offenstadt n'a pas co signé cet article...
Je rejoint en partie M.Mercadal... et Aussi Denis Rolland...Oui je pense que la Ligue veut faire parler d'elle...Mais on sait dans quel genre de circonstances, elle aime le faire....D'autre part je ne serais pas surpris de voir arriver les anarchistes et autres comité antimilitaristes...
Mais cela prouve une chose... on en a pas finit avec 14-18...

Cordialement.
« Les hommes pour la plupart n’étaient pas gais ; ils étaient résolus, ce qui vaut mieux. »
Marc Bloch

Répondre

Revenir à « Presse - Radio - Télé »