Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Sur les traces des combats et de combattants
Répondre
Avatar de l’utilisateur
felichon
Messages : 170
Inscription : lun. févr. 25, 2013 1:00 am

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par felichon » dim. mars 10, 2013 11:33 am

Hello, :)

Comme vous le savez probablement déjà, les amis du KM Zéro de Pfetterhouse sauvegardent ce qui reste du front autour du village et plus généralement dans ce secteur frontalier avec la Suisse et le Territoire de Belfort.

Le béton à de nouveau coulé depuis la fin de la guerre, mais cette fois dans un but pacifique et non défensif.

J'ai pris mon appareil photo hier et je vous présente mes clichés pris le 09 mars 2013.

Bien entendu ceci n'est qu'une partie de ce que l'association a déjà réalisé, d’autres photos suivrons prochainement.

Image

Vue de l'entrée du 1er blockhaus mitrailleuse juste a coté de la route, un toit en béton a été coulé. Malheureusement, il n'y a pas encore de drainage ce qui fait que la pluie et la neige fondu ont tendance a faire stagner de l'eau à l'intérieur, ce problème devra être résolu. L’accès au blockhaus se fait par une tranché.

Image

Le même blockhaus vue de dessus avec la date de la coulé du béton et les initiales de l'association A.K.Z. (Amis du KM Zéro)

Image

Toujours le même blockhaus, mais cette fois vue depuis les créneaux de tirs. C'est probablement cet angle de vue que les français devait voir quand il montait au combats rapproché.

Image

Ce blockhaus est voisin du précédent, il a également été bétonné en partie par l'association mais à une date très antérieur, sa forme général est tout a fait typique de ce qu'on peu trouver sur le front du Sundgau, en particulier sur les hauteurs de Largitzen.

Image

Le même blockhaus vue depuis l'arrière coté entrée, on remarquera la tranché ré-équipé et soutenu par des planches et des tressages de bois. Malheureusement une petite partie du bois tressé (non visibles sur ce cliché) pourris et n'a pas résisté à l'hiver rigoureux qu'on a eu cette année. Au fond, en arrière plan on distingue les rails de sécurités de la route Pfetterhouse-Mooslargue (Pfetterhouse étant à gauche de ce cliché, Mosslargue à droite) juste devant ses rails on devine le 1er blockhaus dont on a parlé précédemment avec la date et initiales A.K.Z sur le toit.

Image

Toujours le même blockhaus vue de coté.

Image

Autre vue de ce blockhaus avec sa tranchés d’accès reconstruite à neuf, on distingue un peu les tressages de bois (coté gauche de la tranchée) qui a en parti subit les affres du temps malgré sa remise a neuf relativement récente.

Image

Escalier d’accès de ce même blockhaus, c'est très bas de plafond, probablement moins de 1.20m au jugé.

Image

Une fois à l'intérieur on peu se mètre debout jusqu’à 1.85 m, en revanche c'est très exiguë pour 2 personnes. Cette vue est celle du créneau gauche en direction de la Largue toute proche. (Moins de 40 mètres)

Image

Même blockhaus, mais cette fois là vue est prise depuis le créneau droit, on distingue clairement les glissières de sécurités de la route Pfetterhouse-Mooslargue.

Amicalement. :wahoo:
Visitez notre site sur les fortifications militaires http://www.atlantik-wahl.com

Avatar de l’utilisateur
felichon
Messages : 170
Inscription : lun. févr. 25, 2013 1:00 am

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par felichon » dim. mars 10, 2013 11:58 am

Hello, :)

Voici d'autres photos de ce même lieu le long de la route Pfetterhouse-Mooslague et le long de la rivière Largue.

Image

Ce blockhaus détruit se trouve à moins de 50 mètre du précédent avec les vues de l'intérieur, c'est exactement le même mais il n'a pas encore été pris en charge par l'association AKZ.
On peu distinctement voir qu'il lui manque tout le toit, probablement suite à une explosion violente, les fers à bétons sont dangereux et apparents.

Image

Autre vue de ce même blockhaus a restaurer, on devine l'entrée.

Image

Vue des créneaux de ce même blockhaus, orienté en direction de la rivière Largue comme les 2 précédents.

Image

Non loin de là, à 100 mètres environs toujours très proche de la rivière Largue caché dans un bosquet se trouvent 2 blockhaus quasiment accolé l'un à l'autre, ils sont identiques mais très abimé, on devine encore l'amas de bétons tu toit. Sur cette photo vous voyez le 1er de ses 2 blockhaus

Image

Voici le 2eme blockhaus de ce binôme, ce "triangle" est en faite le reste d'un créneau de tir.

Image

Sur les hauteurs, à moins de 80 mètres de ce binôme de blockhaus, il y a ce blockhaus similaire au précédents dont le toit et la façade on disparu, mais dont l'accès se fait via une sape.

Généralité sur ce site :

Dans ce secteur il y a encore d'autres blockhaus, il se trouvent cependant de l'autre coté de la route Pfetterhouse-Mooslargue et d'autre sont plus éloignes en direction du fameux Bec de canard Suisse.

En revanche, toute la colline situé en arrière de ses blockhaus face au front sont truffées de sapes, tranchés, position pour artillerie, mais surtout d'abris en tôle cintré pour la plupart en très bon état.

Remarque : les 1eres sapes et abris se situe en bout de tranchés à moins de 100 mètres de ses blockhaus. Il est même fortement probable que la route Pfetterhouse-Mooslargue elle-même à été tracé sur des sapes et abris car j'avais repéré des amas de tôles cintré tout contre la route menant a des cavités sur le bas coté de la rigole pluviale.

Il existe même ce qui semble être un blockhaus ou peut-être un un Abri-PC en béton dans cette colline, mais il faudrait le dégager de la terre qui le dissimule pour en être absolument certain car seul le toit et ce qui semble être une aération sont visibles.

Ce qu'on trouve dans la colline :

Image

Vue d'un des nombreux et vastes abris souterrains pour troupe en tôle cintré, souvent le fond est effondré car la colline est tout entière composé de gravier et de terre de type argile-glaiseuse. Il n'est pas impossible que depuis le fond il y ai un accès à des sapes reliant ses abris les uns aux autres. (Au conditionnel, il faudrait creuser pour en être certain)

Image

Autre abris pour troupe dans le même style que le précédent, à ce jour j'en ai récence 8 de ce type dans un rayon de 300 - 400 mètres, tous enterré, certains n'ont leur accès possibles que depuis une sape souterraine.

Bonus historique 2007 - 2013 :

Les deux cliches qui suivent font parti du "complexe de combats" mentionné dans le post suivant. Ses 2 clichés datent de novembre 2007. Il est particulièrement intéressant de les comparer aux travaux entrepris par l'association du KM Zéro jusqu’à nos jours car sa nous donnent un ordre d'idée de l'ampleur de la tache qu'ils ont accomplis.

Image

Cette photo a été prise depuis le créneau sud vers sa galerie d'accès bétonnée de ce fameux complexe de tir, il est encore sans sont toit et en partie remblayé. Les remblais visibles sont situé dans le blockhaus central qui a son accès sur la droite de ce cliché. (Voir le post suivant)

Image

Fouille de l'abri-PC du complexe de combat. On distingue encore très bien le logement du toit sur la partie supérieur des piédroits. Il est également intéressant de voir la quantité de terre que les amis du KM Zéro on du sortir comparé à son état actuel. Il est quasi impossible sur ce cliché de deviner qu’il y a plus de 2 mètres de terre jusqu'au piédestal de cette structure. L'ouverture en haut sur la gauche est en fait la sortie vers une tranché principale qui mène au complexe de combats composé de 3 blockhaus relié entre eux par galeries bétonnés. (Voir le post suivant)

Il y a encore beaucoup de choses à voir dans le coin :)

Amicalement. :)
Visitez notre site sur les fortifications militaires http://www.atlantik-wahl.com

Avatar de l’utilisateur
felichon
Messages : 170
Inscription : lun. févr. 25, 2013 1:00 am

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par felichon » dim. mars 10, 2013 6:30 pm

Hello, :)

Je suis retournée sur site aujourd'hui même (Dimanche 10 mars 2013) j'ai fait des relevées GPS afin de créé à thèrme une carte très précise des lieux.

J'ai également fait pas mal de photos, en particulier des chantiers en cours de l'association du KM Zéro mais aussi de ce qu'il reste à faire dans ce même secteur.

Les photos qui suivent sont très particulières, c'est des dizaines de photos ordinaires assemblés par un logiciel professionnel très spécial qui crée un panorama.

Ce type de photos est impossible à faire sans ce logiciel, c'est particulièrement utile pour faire des panoramas à 360° ou pour des pièces grand angle ou très exigüe.

Il est ainsi possible de faire des clichés très intéressant d'un lieu dans son ensemble quand la configuration du terrain ne le permet pas avec un appareil ordinaire.

Note : Toutes les photos qui suivent sont ainsi assemblé d'au moins 4 photos, toutefois je l'ai ai réduit en taille car une seul de ses photos fait à l'origine plus de 50 Mo impossible de les placer sur le forum aussi grandes, ce qui explique qu'elle sont plus petites ici : (N'hésitez pas à cliquer dessus pour agrandir)

Image

Voici un blockhaus de fin de tranché à 5 créneaux. Ce blockhaus stratégique est situé au débouché du pont de la Largue qui se trouve à 80 mètre sur la droite de cette photo, son rôle était de 1er plan puisque directement exposé au regard des Français. Son toit a disparu mais sera reconstruit. La bande grise sur la droite est la route qui fait un virage en direction de Pfetterhouse. Cette photo est composée de plus de 20 photos normales !

Image

Le même blockhaus vue de l'arrière, on distingue clairement les 5 créneaux de tirs et les niches à cartouches. Cette photo à 180° montre sur le même cliché le blockhaus et son entrée. L’eau est du aux intempéries. La tranché communique avec l'intérieur de l'ouvrage en passant sous ce bloc de béton au 1er plan.

Image

Cette photo est particulièrement intéressent puisque composé de 25 photos. Même sur place à l’œil nu il n'est pas possible de voir ce panorama sans se tourner sur soi-même à 180°. Il s'agit de 3 blockhaus relié par galeries bétonné communiquant à son arrière via une tranchée à un vaste PC-Abris bétonné dont le toit est manquant pour le moment du moins. Le tout est en cours de réhabilitation par l'association du KM0. Au centre, il y a un blockhaus avec son entrée principale sur l'arrière depuis une tranché, l'intérieur fait plusieurs mettre carré et il est doté d'un créneau de tir largement ouvert. Il possède en outre deux galeries assez longues en chicanes bétonnés en annexes qui mènent à 2 poste de tirs et d'observations indépendants. Ce blockhaus n'avait plus de toit, les amis du KM0 lui on redonné toute sa superbe et on réaménagé l'intérieur. D'autres travaux sont en cours comme l'aménagement de la tranchée d'accès et l'abri-PC attenant. Ne vous fiez pas à l'échelle, du créneau nord au sud il y a bien 15 - 20 mètres !

Image

Voici le même complexe de combat vue de l'arrière, cette photos est un assemblage de plusieurs clichés comme précédemment, seul capable de rendre une telle impression de profondeur, c'est comme si vous y étiez. A titre indicatif, l’abri-PC du premier plan a ses murs qui font 2 mètres est plus de haut pour une surface d'environ 4 x 3 mètres au sol. Le moindre de ses Hêtres fait facilement 35 - 40 mètres de hauteurs pour un diamètre moyen de 70 - 90 cm et plus pour d'autres.

Image

Gros plan sur l'extérieur d'une des coupoles de tirs de ce complexe, il s'agit de la coupole NORD bétonnée en 2012 par les amis du KM0. Le plafond est constitué de poutrelle d'acier recouvert par du béton, contrairement au poste de tir sud qui lui est en bois recouvert de béton. Au 1er plan, quelques restes du vieux béton enlevé pour pouvoir le remplacer par du neuf.

Image

Intérieur de la coupole sud qui a été habillé de boiserie de coffrage neuf comme à l'origine, ce bois a été ajouté par les amis du KM Zéro lors du coffrage du toit de ce poste de tir. Au vue de l’exiguïté des lieux, ce cliché comme vous le voyez aurai été impossible, car il fait moins de 1.2 x 1 mètre. Tout au plus aurai-je pu prendre un demi-créneau ou un des angles de ce poste de tir, avec l'assemblage photo en revanche j'aurai même pu prendre un 360°, d’où son utilité

Image

Cet autre blockhaus dans le même secteur bien que petit est encore intact, sont toit est présent et son accès à pied sec est possible.

Image

Toujours ce même petit blockhaus coté entrée, notez le grand angle possible avec cette technologie. Le blockhaus est réellement penché, sans doute ce grand Hêtre l'aura t'il déraciné.

Image

Encore le même blockhaus, mais cette fois coté créneau de tir. Notez le parfait camouflage du à la végétation.

Image

Enfin pour finir cette série avec montage logiciel, vous découvrez un nouveau blockhaus sans son toit mais de même facture que le précédent que vous pouvez deviner en arrière plan au pied du grand Hêtre.

J'ai d'autres photos que j'ajouterai au fur et à mesure, mais cette fois se sera des photos "traditionnels" sans montage logiciel.

Cordialement. :wahoo:
Visitez notre site sur les fortifications militaires http://www.atlantik-wahl.com

Avatar de l’utilisateur
felichon
Messages : 170
Inscription : lun. févr. 25, 2013 1:00 am

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par felichon » lun. mars 11, 2013 9:49 am

Hello, ;)

Pour compléter la série de cliché du post précédent, voici d'autres photos prise le même jour et au même endroit, mais cette fois aucun montage logiciel n'est utilisé.

Image

Vue extérieur du poste de tir SUD du complexe que nous avons vue précédemment, le béton est neuf, les gravats sur le dessus sont du au chantier en cours. La fin des travaux de cet ouvrage est normalement prévu pour cette année 2013.

Image

Le même poste de tir sud vue de l'intérieur, on constate sur ce cliché l'angle maximum que peu prendre l'appareil photo. (A comparer avec le cliché du post précédent grand angle, c'est le même endroit)

Image

Galerie d’accès à ce poste de tir sud, la vue est prise depuis ce poste de tir sud en direction du blockhaus central. On y voit des sceaux du chantier en cours, au delà de ceux-ci on peu entrapercevoir la 2eme galerie menant au blockhaus Nord. Cette photo est à comparer avec le précédent topic ou je mentionne en rouge : "Bonus historique 2007 - 2013" car c'est le même endroit.

Image

Depuis le bloc central de ce complexe de tir à 3 bloc, cette photo dévoile la 2eme galerie (très basse) d'accès bétonné qui mène au poste d'observation et de tir Nord.

Image

Créneau de tir principal du bloc central de ce complexe vue de l'intérieur du blockhaus.

Image

Le même créneau de tir vue de l'extérieur de ce complexe.

Image

Intérieur du post de tir et d'observation Nord, le toit est en linteau de fer recouvert de béton, il n'y a pas de boiserie dans ce post contrairement au poste Sud.

Image

Vue sur l'abri-PC qui relie le complexe par une tranché en cours d'excavation, l'eau est directement dût aux intempéries de cet hiver. Cette photo est également à comparer avec le précédent topic ou je mentionne en rouge : "Bonus historique 2007 - 2013" car c'est le même endroit, seul l'angle de vue change mais on reconnais bien le lieu. J'avais pris la photo de 2007 au début du muret droit de cette photo, la terre arrivait à mi hauteur.

Image

Gros plan sur le tout dernier blockhaus mentionné dans le précédent topic, on distingue au fond le petit blockhaus qu'un Hêtre a choisi comme compagnon.

Image

Enfin pour finir cette série, voici un nouveau petit blockhaus non mentionné dans les précédents topic. Il est situé à moins de 40 mètres du blockhaus que le Hêtre a adopté. Il est strictement identique aux autres et comme c'est la coutume dans le coin, son toit à également disparu.

Amicalement. :wahoo:
Visitez notre site sur les fortifications militaires http://www.atlantik-wahl.com

SMLE
Messages : 624
Inscription : ven. nov. 13, 2009 1:00 am

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par SMLE » lun. mars 11, 2013 11:22 am

Bonjour Felichon
Très bien votre site, j'apprécie beaucoup mais une simple question:
Le bétonnage entreprit sur certains dessus ?
a) c'est pour réparer ?
b) terminer le dessus ?
Il me semble que certains blockhaus ont été brisés par explosifs et que d'autres n'ont pas ou n'ont pu être terminé.
Certains de ces blockhaus (les 2 dernières vues) n'ont pas de dessus, la surface est régulière sauf que les fers dépassent, on dirait des puits à mitrailleuses ou alors ces blocks n'ont pas été finis.
L'abri PC était recouvert je pense mais pas par du béton mais peut-être par un dessus formé de tôles recouvert par des sacs de ciment mouillé ou par divers remblais (pierres, rocs, pierrailles, etc)
En résumé, vous faites du positif et c'est bien.
Je vous souhaite bonne continuation
Cordialement
FVB
1892

Avatar de l’utilisateur
felichon
Messages : 170
Inscription : lun. févr. 25, 2013 1:00 am

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par felichon » lun. mars 11, 2013 11:52 am

Hello FVB, :wahoo:

Pour le moment moi je n'ai encore rien fait à titre personnel, je viens tout juste de demander à intégrer l'association.

En revanche je peu répondre à vos questions :

- a) C'est pour réparer ? Oui ! Ses blockhaus ont tous durement combattus, la plupart on été littéralement soufflé par des obus, d'autres ont été dynamité de l'intérieur après guerre, souvent pour ce débarrasser des obus trouvé dans les environs, en somme certains ont servi de fourreau pour les démineurs. (D'après ce qu'on m'a dit, j'en suis pas absolument sûr)

- b) Terminer le dessus ? Non ! 99,99 % de tout ce qu'il se trouvait dans cette partie du front à été terminé et ce dès 1916, à tel point que les allemand dans le village voisin de Mooslargue on eu loisir de construire 2 piscines pour le repos des troupes ! Comble du luxe, ils on créé 2 sapes qui allait de ce front directement au village de Mooslargue, ça leur permettait de se rendre au front en toute sécurité.

En regardant les vestiges de ses blockhaus, les fers sont totalement enchevêtrés et certains on encore du béton à leurs extrémité, preuve que ça a été arraché.

Dans le "complexe de tir" que je mentionne, un pan entier de bout de toiture de plus de 5 mètre de long sur 80 cm de large à été volontairement enlevé car trop abimé pour en couler un neuf par l'association.

C'est par conséquent de la restauration intégrale, je ne suis pas encore dans le secret de la restauration prévu, mais j'ai vue sur place noyé dans le béton une gaine ITCA verte avec tire fil en place, ça ne m'étonnerait pas qu'un éclairage vienne compléter cette restauration une fois les travaux terminé.

Pour ce qui est du toit absent sur la plupart des blockhaus, j'ai ma petite hypothèse sur le sujet. (A vérifier)

Ce type de blockhaus semble avoir été construit en série, à savoir 4 piédroits épais coulé d'un seul bloc disposant sur une des faces de plusieurs créneaux de tirs et d'une porte d'entrée, le tout était recouvert d'un toit manifestement ajouté en dernier et maintenus par ses fers qu'on voit sortant du piédroit.

Ce type de blockhaus et bien peu protégé face à un obus qui tomberai directement dessus, ce qui éclaterai totalement le béton, en revanche il est encore moins construit pour une explosion intérieur car sa éjecterai le toit comme un bouchon de champagne.

Dans la quasi totalité des cas que j'ai vue sur le terrain, ses blocs sans toit on leurs "couvercles" éparpillés tout autour du bloc, ce qui tendrait à confirmer une explosion intérieur.

Les rares blockhaus qui on eu un impact direct d'obus ont leurs toit soit fissuré, affaissé, ou éboulé mais avec le béton encore en place en partie à leur emplacement initial, soit les gravats sont à l'intérieur même du blockhaus qui se retrouve ainsi en parti remblayé. On peu voir dans les précédent Topic 2 de ses cas.

Ceux qui on le toit disparu "proprement" l'on perdu exactement à la jonction des piédroits et du toit, en somme exactement à l'endroit du coffrage.

Tout ceci demande à être confirmé, mais quand on est sur place ça ne fait aucun doute.

J'en veux pour indice l'entortillement incroyable du fer à béton qu'il est impossible de plier de la sorte, pas même avec une masse de 5 kg, or dans le bâtiment les fers doivent être relativement droits pour pouvoir faire quelque chose de "propre" techniquement.

Ceci dit, il n'est pas impossible qu'un ou deux blockhaus ai été inachevé, mais ça semble peu probable à cet endroit précis du front car trop stratégique du fait des 3 frontières de l'époque.

Voici 2 photos pour illustrer mes propos :

Image

Sur ce cliché on peu voir que le toit est coupé net, cependant on remarque le béton qui pend à un bout de ferraillage, il est évident qu'il retenait le toit d'autant plus que les fers sont tous tournée vers l'extérieur et totalement déformé.

Image

Voici une autre vue de la toute dernière photo du précédent topic, le toit a disparu "proprement" mais la forme des fers ne laisse aucun doute sur ce qui a pu arriver à ce blockhaus, d’ailleurs on vois que le blockhaus est remblayé de ses propres gravats issus du toit.

J'ai également une autre théorie qui semble tenir la route : (A confirmer)

Ce type de toit est très faiblement renforcé, à savoir des planches de coffrage et environs 30 - 40 cm de béton tout au plus, autant dire rien du tout. il est facile pour un obus anti-béton de transpercer cette faible épaisseur de béton a peine armé et d’éclater à l'intérieur, du coup le toit n'a d'autres choix que de sauter comme le ferrait le bouchon d'une bonne bouteille de Crèment d'Alsace.

NOTE : Pour ce qui est de la forme et la destination pour mitrailleuse des deux derniers blockhaus du précédent topic, je ne saurait pas trop vous dire, mais ils ressemblent fortement aux autres quand on est sur place. Peut-être qu'ils étaient légèrement différents, ou comme vous le dite garnis de sacs, je ne sais pas trop.

J'espère que ça répond un peu à t'es questions.

Amicalement. :)
Visitez notre site sur les fortifications militaires http://www.atlantik-wahl.com

SMLE
Messages : 624
Inscription : ven. nov. 13, 2009 1:00 am

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par SMLE » lun. mars 11, 2013 7:15 pm

Bonsoir Felichon
Merci de tes réponses elles me satisfont complètement. Le travail réalisé est très intéressant, j'apprécie même éloigné, car dans mon Artois natale, il ne reste plus grand chose et personne n'a rien faitpour sanver les vestiges restants (même au niveau des pseudos assoss 14-18) bref vous là-bas c'est bien, vous mouillez la chemise).
A bientôt.
Cordialement
FVB
1892

Bostock
Messages : 551
Inscription : dim. janv. 18, 2009 1:00 am

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par Bostock » lun. mars 11, 2013 7:51 pm



Bonsoir Felichon
Merci pour ce reportage très intéressant même si j'avoue j'ai un peu de mal à suivre les explications techniques "béton" :pt1cable:

Est-ce que le secteur des blockhaus est celui appelé "la grande largue" aux environs de Pfetterhouse ?
Est-ce que les Français avaient aussi des abris bétonnés dans le même secteur (et dans le Sundgau en général) ?

Cordialement
Bostock


Avatar de l’utilisateur
felichon
Messages : 170
Inscription : lun. févr. 25, 2013 1:00 am

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par felichon » lun. mars 11, 2013 8:52 pm

Hello, :)

Ravi que j'ai pu contribuer un peu FVB, mais bon le vrai fin mot de l’histoire sur ses petits bétons, c'est les historiens confirmé qui en détiennent les clefs, à mon niveau je ne peu que supposer.

Bostok, je ne connaissais même pas ce terme Grande Largue, mais une chose est sur, c'est depuis le fameux Bec de Canard Suisse en passant par cet endroit précis et ce jusqu’à Seppois-le-Haut que la ligne de front passe.

Cet endroit est vraiment le lieu ou tout ce passe, connaissant parfaitement les lieux, je ne vois aucun autre endroit qui puisse porte ce titre de Grande Largue je serai donc tenté de dire que c'est bien là.

Pour ce qui est des blockhaus Français, il n'y en a qu'un seul et unique a cet endroit, il est situé de l'autre coté de la Largue a environs 1km d'ici dans la forêt. Il se nomme Villa Agathe et il est relativement vaste.

A partir de Seppois-le-Bas il y a quelques blockhaus Français tout le long de la Largue et ce jusqu'à Dannemarie, comme à Friesen et à Mertzen par exemple, ensuite non loin de Dannemarie dans le village de Manspach 2 blockhaus, l'un est près de la Largue mais surtout il y a un superbe blockhaus Français avec un cartouche du génie, il se situe exactement dans la foret Saustallholtz (Commune de Manspach) et un autre tout a fait identique dans le village voisin de Retzviller dans la forêt de Buchwald. Ses 2 blockhaus français sont situés non loin de la rigole d'alimentation du canal du Rhône au Rhin.

Ensuite la quasi totalité des blockhaus en dur du Sundgau sont Allemand, sauf un seul situé à Largitzen, étrangement il est peu connus car totalement à l'écart de tout ses blockhaus allemand situé sur le banc communal.

Les blockhaus en béton français du Sundgau sont rares et le plus souvent ils sont ronds ou arrondis.

Il y en a un particulièrement célèbre non loin d'Altkirch en direction de Dannemarie dans la foret nommé Le Forst tout proche de l'étang Obenweiher il a 2 superbe entrée, une guérite observatoire, il est très vaste et de belle facture estétique.

Malheureusement, des dizaines de pneus y sont brulé assez souvent et il et totalement calciné a l'intérieur.

Le plus remarquable est celui de Pfetterhouse car en parfait état, viennent ensuite ceux cité plus haut.

Les blockhaus français datent ensuite de la période de la Ligne Maginot, essentiellement le long du canal du Rhône-au-Rhin ou les villages attenants au canal.

On trouve en revanche quelques blockhaus français de 14-18 au delà d'une ligne Dannemarie - Altkirch qui se prolonge jusqu'au contrefort des ballons d'Alsace, ils sont très rares, petits et totalement arrondis.

Ceci est facile à comprendre, les allemands était déjà sur place et leur rôle est de tenir le terrain, il on donc construit en dur, en revanche les français voulait avancer et conquérir du terrain, d’où l'inutilité de construire pour durer.

Les français se sont décidé à construire en dur quand ils on comprit que se ne serai plus une guerre de mouvement mais de position, généralement c'est a partir de 1916 qu’ils se sont tous enterré.

Voici quelques photos de ses blockhaus Français, il y en a quelques autres encore, mais c'est une goute d'eau comparé à ce que les allemands on construit.

Pour donner une idée de grandeur, rien qu'aux environs de Largitzen, il y a plus de blockhaus allemands de toutes tailles que sur la totalité de ce qu'on peu trouver dans le Sundgau construit par les français en béton.

Image

Blockhaus de Manspach avec ses 2 créneaux, son accès par tranché bétonné et son fameux cartouche. Astuce pour reconnaitre au 1er coup d’œil un blockhaus Français d'un Allemand, les blockhaus français on tous leurs créneaux crantés, alors que les Blockhaus allemands l'ont systématiquement lisse.

Image

Le même blockhaus de Manspach, avec un gros plans sur son cartouche d'entrée.

Image

Voici le créneau du blockhaus de Retzviller, c'est exactement le même que le précédent.

Image

La fameuse Villa Agathe de Pfetterhouse.

Image

Le blockhaus de Mertzen en bord de route, en parfait état, un blockhaus semblable existe à Friesen dans la forêt et à Manspach non loin de la Largue.

Image

Le 1er blockhaus Français en quittant le front de la Largue est situé juste à coté de l’église reconstruite après guerre de Seppois-le-Bas, c'est un tout petit blockhaus avec une entrée arrondie, probablement un blockhaus d'observation puisque situé en hauteur.

Les 4 cliches suivants montrent ce fameux blockhaus Français dans la foret du Frost, on y vois une partie de ses accès par tranchés bétonnés, une vue général extérieur et l'intérieur incendié.

ImageImageImageImage

Amicalement. :)
Visitez notre site sur les fortifications militaires http://www.atlantik-wahl.com

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8311
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Dossier photos du front de la Largue et travaux du Km Zéro

Message par Charraud Jerome » lun. mars 11, 2013 9:08 pm

Bonjour
Je suis ce fil et les fils "fortifs" de manière générale d'un oeil de béotien, mais une question me vient à l'esprit:
A qui appartiennent ces ruines?
S'agit-il de forêts privées ou de forets domaniales?

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »