Le camp retranché de Salonique

Sur les traces des combats et de combattants
Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par Franck R » mar. juin 21, 2011 12:56 am

Bonjour à tous,
Après l'échec de la 1re campagne de Serbie, fin 1915, qui a entrainé la perte de 4822 de nos hommes répartis de la façon suivante dans les différentes divisions concernées
57° D.I 836 Hommes - 122° D.I 1600 Hommes et 156 °D.I 4822 Hommes (source AFGG T VIII pour la période du 20 au 12 décembre 1915) Les armées alliées vont se positionner autour de la ville de Salonique en terre Grecque depuis 1912.

Cette défaite de l'entente permet, entre autres, à nos adversaires une liaison vers la Turquie, l’avancement du projet germanique '"Drang nach Osten " en plus du prestige militaire.

La France, après la tragédie des Dardanelles, ne souhaite pas voir une nouvelle expédition se transformer en un échec surtout que pour la campagne de Serbie et le déploiement en Macédoine, contrairement aux Dardanelles, ce sont les Français qui sont à l’origine de cette initiative
Concrètement, maintenir des troupes alliées en Orient, sur Salonique, c'est empêcher la Serbie et le Monténégro de signer la paix , ne pas voir tomber la Roumanie et la Grèce dans l'alliance , garder le prestige de la France dans les Balkans ,éviter les ennemis de mettre la main sur la méditerranée orientale et permettra le jour venu (avec de nouvelles forces ) une nouvelle tentative d'offensive dans la région .Pour ces raisons et certainement d'autres, les Alliés ne réembarqueront pas et se positionneront autour de la ville de Salonique actuellement Thessalonique.

Le choix des positions est le suivant :Salonique s'étage au fond d'un Golfe (qui porte son nom) sur les pentes méridionales d'un massif d'une altitude moyenne de 350 mètres .A l'est le lac de Langaza en direction de l'ouest le massif monte en altitude puis à partir de la rivière Galiko une plaine sur laquelle trône des collines et cela jusqu'au Vardar , l'actuel fleuve Axios. C'est sur ces positions que vont se placer les troupes alliées :
L’Ouest pour les Français (avec les trois divisons cités ci-dessus) donc la presque haute plaine et l'Est pour les Anglais : la région plus abrupte, plus montagneuse.
Ce plan a été en partie initié, envisagé dés la fin d'octobre 1915 par le Lieutenant-colonel Filloneau et le lieutenant-colonel Rougier .il y a eu plusieurs plans étudiés et des allés- retours avec le GQG mais synthétiquement c'est sur les bases du projet de ces deux hommes que va se reposer la défense du Golfe car c’est l’un des tracés les moins gourmands en hommes et matériels.
Les travaux démarrent le 10 décembre, car les Grecques par la voix du Lt-colonel Paillis ne s'opposent pas à ce que les ennemies passent la frontière grecque. Il faut donc faire vite et bien. Des reconnaissances sont donc faites sur le terrain et finalement les positions de retranchement seront les suivantes A l'Est La rive du Vardar depuis la mer jusque vers Karaglou prenant la direction de l'Est elle passe le mamelon et l'Est de Dogandji ,Kiorzine, Daoudli, Drémiglava, Aitvatli et termine sur le Lac Langaza .
En avant de cette ligne, quelques avant-postes.
(NB les Villages mentionnés ne portent plus les mêmes noms .En fin de post, je mettrai une transcription avec les noms actuels)


Je vous parle de cela, car j'ai décidé de vérifier par moi même si il existe des vestiges du Camp retranché de Salonique car si on trouve facilement des photos d’époque et des videos (Ecpad) je n’ai jamais rien trouvé d’actuel sur ce sujet.
Inutile de vous rentre à l'office du tourisme de Thessalonique pour cela… on vous regardera avec des yeux énormes. Quelles drôle d’idée ….
Avant de partir, j'ai recherché la carte idéale du Camp retranché de Salonqiue ...Hélas je ne l'ai jamais trouvé… même les cartes des AFGG sont succinctes sur le tracé toutefois à force de persévérance, j'ai trouvé dans "Les campagnes de Serbie " de F.Feyler .Edition d'art FRED BOISSONNAS de très belles photographies, mais surtout une carte sur laquelle la topographie et les noms des villages sont plus ou moins mentionnés. C'est donc sur cette carte que je me suis le plus appuyé !
J'ai superposé cette carte dans Google Earth avec la carte Autrichienne d'époque ainsi que des cartes de villages fortifiés par nos hommes trouvés dans les JMO des Divisions concernées (tjrs les mêmes ...)à partir de ce travail de superposition j'ai dessiné une trace GPS que j'ai envoyé sur un GPS portable , au préalable j'ai enregistré des cartes libres de droits sur mon appareil (http://www.openstreetmap.org/) afin de me rendre sur les lieux directement.
Me voila donc armé à la recherche du «Camp retranché de Salonique »
-Plan trouvé dans "Les campagnes de Serbie " de F.Feyler .Edition d'art FRED BOISSONNAS
Image
-Superposition dans Google Earth
Image
Image
-Trace GPS « made in Franck »
Image


1er Etape le Village de Dogandji
Ce choix s'est porté sur le fait qu'il se situe sur les bords du Vardar donc facile à trouver et que l'on trouve une très belle carte dans les JMO je me suis donc dis : Avec de tels travaux il serait simple de trouver des vestiges !
-Plan trouve dans les JMO 26 N 666-002-0046
-Le VARDAR
-Voie de chemin de fer
-Point haut de la carte des JMO
Image
Photos actuels du Village
Vue sur le Vardar , la voie de chemin de fer toujours existante et la position haute visible sur la carte (JMO) d’époque
Image
Image
Image
Hormis des oiseaux magnifiques sur les bords du Fleuve….Rien, aucune trace de nos poilus d’Orient et pourtant croyez-moi j’ai cherché en empruntant le moindre sentier
Même sur la position haute en face de la ligne de chemin de fer qui est parfaitement identifiable, RIEN ! Quelle déception après autant de temps de recherche.
Image
Déçu mais pas abattu me voila à suivre ma trace GPS en direction de L’Est .Rien toujours rien… il faut dire que la région est l’équivalente à notre Beauce en moins plat on y cultive du Blé et aucune parcelle de terre n’est pas exploitée.
Sur la route je pense bien reconnaitre la définition et les choix de retranchements décidés par nos soldats : nous sommes bien dans une plaine surmontée par des collines mais ou sont les travaux de défense de la ville (Du Golfe)? Les paysans auraient- ils fait-tout disparaitre ??

-Vue du Camp retranché en sortie de la Ville
-Eglise Orthodoxe sur un point haut de la plaine
Image
Image


Moment de « recueillement » et surtout de mise au point sur ma méthode sur l’un des points les plus haut ou se trouve une église Orthodoxe. A ce moment (1 /2 journée « bredouille » à chercher des vestiges introuvables) j’avais le moral au plus bas … et puis je me suis souvenu d’une phrase de notre ami Gilles alias Pouldhu sur le Forum. Nous étions à Tracy le mont(60) et Gilles me faisait remarquer ce qu’il appelait une anomalie agricole à savoir un morceau de terre non exploité au milieu d’un champ. Ce type d’anomalie dans une ancienne région de combats et actuelle région agricole riche cache souvent un vestige.
Et bien allons vérifier cette théorie en Macédoine

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par Franck R » mar. juin 21, 2011 12:57 am

Image

Bingo ! Gilles à une nouvelle fois raison !
Au beau milieu des champs trônent des îlots de friches et que cache cette végétation ? Des Abris !


Devant moi le camp retranché de Salonique s’ouvre !
Ma trace GPS est donc bonne, il faut simplement savoir lire dans la végétation de la Région … A partir de ce moment c’est une multitude de micros fortifications en Béton, pierres ou bien creusée dans la terre que je découvre et que je vous propose sur les Photos suivantes

Sur la route de Korzine
Vestiges trouvées sur les hauteurs des points hauts
Exemple de retranchements

Image
Image
Image

Vue sur le Lac de Adji

Image
2éme Etape La région de Korzine
Une fois de plus on trouve un beau plan dans les JMO cote 26 N 551 -001-0089
Le village est lui aussi bien fortifié hélas il faut marcher en plein champs ce qui ne plait pas vraiment aux paysans du coin
On trouve également de drôles de poteaux en file indienne

Fortification dans la Région et plan trouvé dans les JMO 26 N 551 -001-0089
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par Franck R » mar. juin 21, 2011 12:58 am

3éme Etapes la Région de Nares
Là nous sommes sur les bords de la rivière Galiko et c’est à ce moment précis que la Plaine se transforme en région plus montagneuse
Je choisi cet endroit car les fortifications sont différentes de celles vues ultérieurement nous sommes en flan de montagne fini la plaine .C’est également peu après cet emplacement en direction de l’est que les Anglais vont couvrir le secteur.

-Vestiges trouvées dans la région de Nares
Le Camp de Nares
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par Franck R » mar. juin 21, 2011 1:09 am

Exemple de retranchements et la rivière Galiko
Image
Image
Image

Je laisse un exemple des Photo que nous pouvons voir sur le Site http://www.mediatheque-patrimoine.culture.gouv.fr/
Image
Image
Ministère de la Culture (France) – Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine – Diffusion RMN
Opérateur H ; Gadmer, Frédéric (photographe)

Voici donc quelques exemples de travaux qui ont été réalisés sur le secteur Français. J’ai également parcouru la zone de couverture Anglaise jusqu’au Lac Langaza hélas j’étais bien moins documenté et Je n’ai rien trouvé de bien précis (hormis des poteaux ayant servis a poser le fil de fer )je vous livre seulement des vue de la Région Il faut dire que d’après de nombreux témoignages, nos alliés se sont moins investit sur les travaux en se protégeant derrière une ligne droite de tranchée et une mer de fil de fer (peu d’ouvrages bétonnés) mais aussi le secteur est bien plus urbanisé que la première partie visitée de plus c’ est devenue la Banlieue chic de la ville .Une tranchée au milieu de ces villas serait une faute de goût.
Vision des positions Anglaise
Image
Le Lac de Langaza
Image

Voila pour cet échantillon du « Camp retranché de Salonique ». Je suis peu optimiste sur le fait que les autorités locales mettent un jour en avant cette histoire de la Macédoine.
Pourtant le Conflit 14-18 est encore bien présent.
A noter que sur les hauteurs de la plaine, il existe toujours une très forte présence militaire
J’avais envisagé la visite du village de Bournardja qui est une région également riche en vestiges (un camp Français était stationné a cet endroit sur les hauteurs des ravins ) mais la présence militaire interdit toutes photographies.

Si vous souhaitez faire ce parcours je ne peux que vous recommander les conseils suivants
Un véhicule 4X4 est indispensable
Une paire de jumelles afin de ne pas monter pour rien (car on monte sans cesse)
Un pantalon épais, des chaussures hautes ,un repousse moustiques et surtout un bâton qui vous servira premièrement à tenir en respect les chiens errants qui ont la manie de courir vers vous en aboyant mais rassurez-vous, ils s’arrêtent à deux mètres de vous et deuxièmement a faire du bruit dans les herbes car la région est pleine de serpents : des gros, des petites, des gris, des marrons si je n’ai pas plus de photos a l’intérieur des fortifications c’est que les reptiles m’ont convaincus de rester dehors.

Fin de visite

Je tiens à remercier Mme Stocanne Présidente de l’association pour le Souvenir des Dardanelles et des fronts d’Orient pour les documents prêtés qui m’ont permis de cibler mes recherches sur le parcours de mon arrière-père

Très cordialement
Franck

Lexique
Salonique Thessalonique
Dogandji Prochoma
Korzine Xirochori
Nares Nea Filadelfia
Vardar Axios (fleuve)
Bournardja Nea Mesimvria
Photo prises en Juin 2011

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6313
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par Arnaud Carobbi » mar. juin 21, 2011 1:21 am

Bonjour Franck,

Je n'ai parcouru qu'une fois ce splendide compte-rendu en image. Quel travail en amont, quel régal en aval !!! Un grand merci pour ce sujet et ce partage !
Voilà un sujet que je mets immédiatement en favori grâce à la petite icône Image où il va rejoindre le très beau sujet sur les Dardanelles de Sly ( http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1251_1.htm ).

On ne peut qu'espérer que ces sujets en entraînent d'autres !

Encore merci pour ce beau travail, [:a caro] :jap: :love: !!!

Amicalement,
Arnaud qui retourne lire une seconde fois !
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : nouvelle adresse.

sly
Messages : 660
Inscription : lun. juin 13, 2005 2:00 am

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par sly » mar. juin 21, 2011 7:29 am

Bonjour Franck,

je découvre ce sujet passionnant sur ces champs de bataille lointain et tiens à te féliciter: super boulot, avec la découverte à pied d'un secteur et des abris...
Merci de nous faire partager ta passion,
:jap:

Sly
"Paix aux hommes de bonne volonté"

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2798
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par IM Louis Jean » mar. juin 21, 2011 8:49 am

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Franck,

:jap:

Et un grand merci pour ce sujet qui m'a permis de visualiser ce qui était resté jusqu'alors un nom très abstrait.

Cordialement
IM Louis Jean
sesouvenir
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

David1980
Messages : 593
Inscription : ven. févr. 15, 2008 1:00 am
Contact :

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par David1980 » lun. déc. 03, 2012 5:56 pm

Bonjour Franck, bonjour à tous,

De janvier 1916 à fin avril 1916, les français aprés reçu l'ordre de repli, sont retournés au camps retranchés de Salonique. Dans les jmo du 25e RA (42e batterie), on y trouve que les hommes ont creusés des boyaux et des tranchées. Pendant 4 mois, ils n'ont fait que cela ??? Puis je avoir plus d'information sur ce sujet, le rôle des Poilus pendant ces "4 mois d'attentes ".
Cordialement
David1980

Avatar de l’utilisateur
Franck R
Messages : 314
Inscription : mar. déc. 23, 2008 1:00 am

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par Franck R » lun. déc. 03, 2012 10:21 pm

Bonjour Franck, bonjour à tous,

De janvier 1916 à fin avril 1916, les français aprés reçu l'ordre de repli, sont retournés au camps retranchés de Salonique. Dans les jmo du 25e RA (42e batterie), on y trouve que les hommes ont creusés des boyaux et des tranchées. Pendant 4 mois, ils n'ont fait que cela ??? Puis je avoir plus d'information sur ce sujet, le rôle des Poilus pendant ces "4 mois d'attentes ".
Cordialement
David1980

Bonjour à tous
Salut David
Il est vrai que les JMO sont succincts sur cette période et pourtant L 'Armée d'Orient a entrepris un travail gigantesque encore visible du ciel aujourd’hui, comme la muraille de Chine, avec Google Earth !
Une fois nos hommes de retour sur Salonique , en plus du terrassement qui va donc occuper une partie importante du travail de nos poilus, ils vont (en 5 mois)empêcher, ou au moins compliquer ,l'éventuel passage de la frontière GR par les Bulgares, détruire des ouvrages d'art (Ex Demir Huissar qui irritera bien les Grecques monarchistes) , et organiser des détachements comme les détachements Topart , Regnault et Borie qui couvriront le Nord du Camp retranché Jusqu'à la frontière afin de rester en contact avec l'ennemie.
Il faudra aussi organiser la vie autour et dans Salonique , ravitaillement , organisation du port , police ,création de route , de voie de 0,60, d hôpitaux , d'écoles de terrains cultivables etc. ...etc. ...mais aussi ,en vu des prochaines offensives ,développer des pistes en direction du Nord en dehors du camp retranché.Les 1ers sortis du camp sont en mars 1916.
Nos soldats seront également, pour la fin du printemps, organisés pour préparer les combats en montagne à venir ...
Voilà le quotidien des hommes : des terrassiers , des logisticiens des organisateurs ,des instructeurs , des soldats des archéologues et même des jardiniers comme un certain Vilmorin !
Amitiés
PS Je vais te rechercher qqlq photos de terrassement

David1980
Messages : 593
Inscription : ven. févr. 15, 2008 1:00 am
Contact :

Re: Le camp retranché de Salonique

Message par David1980 » mar. déc. 04, 2012 10:06 am

Bonjour Franck,

Merci pour ta réponse. Je viens de t'envoyer un message en MP.
Amicalement
David1980

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »