avantages d'être clairon

Roger
Messages : 461
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: avantages d'être clairon

Message par Roger » mar. janv. 11, 2005 11:29 am

bonjour

Tres bon site que vous avez la! On attend avec impatience la suite de 1916-1917 ! En ce qui concerne le clairon , coté prestige , je pense qu'il n'y en a pas , Le clairon faisait partie de la clique du regiment ,c'est a dire la fanfare ,quand le regiment etait au repos ,en general la musique faisait un concert sur la place du village ou la ville ou etait stationne le regiment pour les poilus et autres civils. Les avantages d'être clairon ? non pas vraiment , normalement les musiciens faisait parti du service de santé, ils etaient en général brancardiers ,et etre brancardier c'est pas trop le filon ,quoique comparer a un biffin , fantassin ou grenadier en 1ere ligne ,le brancardier etait pour le poilu un presque un embusquée!
cdt Roger

Joseph Jacquet
Messages : 111
Inscription : mar. janv. 04, 2005 1:00 am

Re: avantages d'être clairon

Message par Joseph Jacquet » mar. janv. 11, 2005 11:56 am

Bonjour à tous!
Vous oubliez une chose très importante: à cette époque le clairon est un transmetteur d'ordre.
Il est donc, à la caserne, levé tôt et couché tard ( il sonne la diane et l'extinction des feux et toutes les sonneries réglementaires qu'il serait fastidieux d'énumérer ici )
En campagne, il est près des chefs et transmet ou répercute les ordres de ces derniers, ce qui est loin, dans certains cas, d'être une planque et peut même le voir exposé au feu plus que d'autres .
Au revoir, peut être.
J.Jacquet.
PS: sur le cessez-le-feu on chante ces paroles:
" T'as tiré comme un cochon
T'auras pas d'permission "
Pourtant le cessez-le-feu sonné par Sellier donnait enfin le signal de la grande perm'!

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5711
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: avantages d'être clairon

Message par Stephan @gosto » mar. janv. 11, 2005 11:59 am

Bonjour Xan, salut Roger,

Je ne sais pas si il y avait un quelconque avantage à être clairon. D'autres mieux informés sauront sans doute vous répondre.

En revanche, Roger, je ne suis pas certain que les clairons étaient affectés à la C.H.R. comme les musiciens.

Dans mon travail de recherche des MPF du 74e R.I., j'ai, à ce jour, retrouvé les fiches de 4 clairons du régiment. Pour trois d'entre eux, leur affectation était précisée : j'en trouve un à la 1ère Cie, un autre à la 5e Cie et le troisième à la 12e Cie. Rien n'est précisé pour le 4e. En tous cas, pas d'affectation à la C.H.R.

Enfin, le réglement de 1918 donne 4 clairons ou tambours affectés à chaque compagnie.

Ce même réglement précise que le rôle des clairons et tambours est notament celui de faire officie d'agents de liaison au capitaine de la compagnie.

On trouve également un caporal clairon au sein du petit état-major de chaque bataillon.

Cordialement,

Stéphan

Joseph Jacquet
Messages : 111
Inscription : mar. janv. 04, 2005 1:00 am

Re: avantages d'être clairon

Message par Joseph Jacquet » mar. janv. 11, 2005 12:03 pm

Rebonjour!
C'est cela même: des transmetteurs d'ordre ( parfois temporairement regroupés pour les défilés ou prise d'armes )
A bientôt.
J.Jacquet

Yvick Herniou
Messages : 72
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: avantages d'être clairon

Message par Yvick Herniou » mar. janv. 11, 2005 2:06 pm

Bonjour,
Je rebondis sur ce que Stéphan a écrit.
Effectivement, il y a ou il y avait au minimum un clairon de prévu par compagnie de combat. Je suppose que c'était de même pour les CHR et les compagnie de dépôt.
A savoir que jusqu'à mainteant le clairon (l'instrument) est toujours en dotation dans les compagnie d'infanterie. En revanche, je ne sais pas pour les autres armes.
A savoir si la place était bonne. je ne peux pas me prononcer. cependant, un indice m'arrive en tête. il faut que le clairon réveille la compagnie... et qu'il fasse l'extinction des feux !
Cordialement,
Yvick

Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude Poncet
Messages : 1344
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: avantages d'être clairon

Message par Jean-Claude Poncet » mar. janv. 11, 2005 3:22 pm

Bonjour,

Clairons et tambours sont des organes de transmission. Ils ne sont pas membres de la musique, sauf en cas de besoin pour cérémonies par exemple.
Tous les échelons de commandement ont un clairon à proximité afin d'assurer la transmissions des ordres et commandements.
Au quartier ou à la caserne, au poste de garde, un clairon (ou trompette) de permanence rythme le cours de la journée : le réveil, les couleurs, la soupe, appel des punis, le courrier, le rapport, l’extinction des feux.
Le clairon du colonel Dubujadoux refusait de quitter son chef mourant à Etrépilly (septembre 1914).
Chaque homme connaissait les sonneries en paroles et en musique... Paroles fort lestes et assez plaisantes mais pas toujours de bon goût. Cependant il est facile de les mémoriser.
Il existait même des façons de jouer des airs "en fantaisie". Ceci demandait un fameux coup de langue et normalement était susceptible de punition. Les clairons faisaient des paris à ce sujet.
Il faut noter que sonner du clairon en plus de la poussière des routes donne une sacré soif. Ce sont de sacré gaillards.
Chaque moment de la journée, et du travail comporte une sonnerie.
Au champ de tir les sonneries sont gage de sécurité.
Au combat, tous les ordres peuvent être donnés au clairon : charge, retraite, etc.

Actuellement, on ne connaît plus guère que :
Ouvrez le ban ! clos par Fermez le ban ! qui est bien évidemment la même sonnerie,
Au drapeau !
Au champ !
Aux morts !

Dans la cavalerie on a une trompette.

Il existe aussi des tambours.

En général c'est le filon, exemption de toute corvée, de garde, de services, priorité de passage au réfectoire, horaires de répétition, petits privilèges divers, surtout auprès des cuistots.
Mais pas du tout le filon dans ce qui est nommé la guerre de mouvement, le clairon étant tout près de son chef.

La tradition chasseur maintient le chant de chaque refrain de bataillon lors des banquets traditionnels de Sidi-Brahim.

Pour les paroles, j'en connais et puis en chanter quelques unes mais je suis preneur de celles qui me sont inconnues, car il en manque toujours et je n'ai pas les versions artillerie, encore moins cavalerie.

En voici un fort connu...
"As-tu connu la p... de Nancy, qu'a foutu la v... à tout' la caval'rie ?"

Cordialement.
JCP.

Avatar de l’utilisateur
xan
Messages : 96
Inscription : lun. janv. 10, 2005 1:00 am

Re: avantages d'être clairon

Message par xan » mar. janv. 11, 2005 3:39 pm

merci à tous pour avoir pris le temps de me répondre et particulièrement à Jean Claude Poncet pour ses précieux renseignements

Colonel Dubujadoux
Messages : 1
Inscription : ven. janv. 05, 2007 1:00 am

Re: avantages d'être clairon

Message par Colonel Dubujadoux » ven. janv. 05, 2007 11:12 pm

merci à tous pour avoir pris le temps de me répondre et particulièrement à Jean Claude Poncet pour ses précieux renseignements

Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3557
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: avantages d'être clairon

Message par stcypre » sam. janv. 06, 2007 10:35 am

Bonjour,
Excellent thème, et j'aurais une pensée pour le clairon du fort de Vaux...
qui s'y repris à deux fois pour annoncer la reddition de l'ouvrage, et ce malgré le combat, quel courage !!!
Cordialement. JClaude.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »