c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Répondre
Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 1103
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par lignard2 » sam. juil. 30, 2016 7:14 pm

Bonjour à tous,

des plaques émaillées qui avec le temps perdent de leur valeur mémorielle. Il y a plusieurs plaques dans ce cimetière.
N'y a-t-il pas un organisme officiel à qui s'adresser pour sauver ce qui peut encore l'être?
Merci

cordialement

Christian

Image

Image

la flamme80
Messages : 598
Inscription : sam. janv. 31, 2015 1:00 am

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par la flamme80 » sam. juil. 30, 2016 8:46 pm

bonjour lignard,si la tombe est en ""déshersance" où que la famille a disparue, il faut contacter le "souvenir français",la section qui gère cette région,le maire du village doit normalement gérer ce genre de problèmes,mais trés peu en font la demande,bien cordialement

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 1103
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par lignard2 » sam. juil. 30, 2016 11:27 pm

bONJOUR

Merci de votre réponse

Cordialement

Lignard

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3330
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par monte-au-creneau » dim. juil. 31, 2016 11:14 am

Bonjour à tous,

des plaques émaillées qui avec le temps perdent de leur valeur mémorielle. Il y a plusieurs plaques dans ce cimetière.
N'y a-t-il pas un organisme officiel à qui s'adresser pour sauver ce qui peut encore l'être?

Bonjour,

Malheureusement, non, il n'y a pas d'organisme pour sauver les plaques émaillées des cimetières, à ma connaissance.

Certaines communes les récupèrent des cimetières et les apposent au pied du monument au morts où, là aussi, elles subissent les affront du temps qui passe. Parfois elles sont même protégées par une plaque de verre (ci-dessous : Lucien Leroy mort au bois des Loges).

D'autres mairies les mettent à l'abri dans les locaux de la mairie (c'est plus rare), mais alors plus personne ne les voient.

On en trouve aussi dans des musées, récupérées des cimetières, comme par exemple au monument de Navarin : C'est certainement là qu'elles sont le mieux, à l'abri des vols et des dégradations du temps.

Enfin, ces dernières années, les collectionneurs les ont achetées sur internet.

Celles qui restent dans les cimetières sont vouées à disparaitre progressivement...

Quelques exemples qui illustent ces différents cas : vente internet, déshérence, au pied du monument aux morts, etc :

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage




- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3330
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par monte-au-creneau » dim. juil. 31, 2016 11:18 am

Notons que toutes les plaques émaillées qui se trouvaient dans les cimetières militaires ont bien sûr toutes disparues, les arrangements personnels étant interdits (hormis des fleurs coupées). Les rénovations successives ont fini d'enlever toutes les plaques émaillées posées par les familles.

Rare cas qui subsistait :

Image
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 1103
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par lignard2 » dim. juil. 31, 2016 4:29 pm



Certaines communes les récupèrent des cimetières et les apposent au pied du monument au morts où, là aussi, elles subissent les affront du temps qui passe. Parfois elles sont même protégées par une plaque de verre

On en trouve aussi dans des musées, récupérées des cimetières, comme par exemple au monument de Navarin : C'est certainement là qu'elles sont le mieux, à l'abri des vols et des dégradations du temps.

Bonjour,

Merci pour ces commentaires. En effet on voit passer de temps en temps des plaques émaillées sur le net. Aucun respect.
Voici un exemple de plaques récupérées par une mairie et protégées des affres du temps.

J'irai voir à Navarrin lors de mon passage en septembre.
Pour ce qui est de la conservation....; ne pourrait-on faire sur ce forum une photothèque avec les plaques que les membres ont trouvées. Ne pas donner les lieux d'exposition (cimetière, monuments...) mais simplement poster la photo avec le régiment du défunt.
Cela aurait au moins le but de conserver ces petits "trésors". Qu'en pensent les responsables du forum?
Vu lors d'une récente visite

Image

Cordialement

Christian

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3330
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par monte-au-creneau » lun. août 01, 2016 2:10 pm


on voit passer de temps en temps des plaques émaillées sur le net.
Bonjour,

Encore que les ventes sur internet ne sont pas toutes des plaques subtilisées ou volées dans les cimetières... Par exemple, pour le cas de André SOL, dont la photo est affichée ci-dessus, j'ai retrouvé sa tombe :

Elle est maintenant incluse dans un petit carré militaire du cimetière communal d'Ervy-le-Chatel. Il est donc probable qu'à l'origine, dans les années 20, la plaque émaillée d'André SOL se trouvait sur sa tombe civile, devenue par la suite en déshérence, avec la disparition des familles.

Il est probable que le S.F a regroupé les tombes en déshérence de ce cimetière, détruisant ainsi les anciennes pierres et anciens monuments, pour les remplacer par les croix latines classiques des cimetières militaires. La plaque émaillée présente sur la tombe de André Sol aurait donc disparue à cette occasion, avec le restant du monument...

Cette plaque émaillée a donc été jetée ou récupérée lors de la reconstruction de la tombe. Puis elle s'est retrouvée en vente sur internet, le vendeur étant situé à plusieurs centaines de kilomètres de la tombe . Maintenant où est-elle ? Probablement chez un collectionneur.

Vue de la tombe d'André SOL :
Image


Vue générale du carré militaire du cimetière communal d'Ervy-le-Chatel :
Image

Cordialement,
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
JeanMiche
Messages : 3483
Inscription : dim. janv. 11, 2009 1:00 am

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par JeanMiche » lun. août 01, 2016 2:23 pm

Bonjour,

J'avais aussi suivi la piste d'André Sol, un nom peu courant.
Le cheminement de cette plaque semble tout à fait cohérent.
Cordialement Jean Michel

Avatar de l’utilisateur
DIDIER14-18
Messages : 2225
Inscription : dim. avr. 03, 2011 2:00 am
Localisation : AISNE

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par DIDIER14-18 » mer. août 03, 2016 11:12 pm

Bonsoir à Toutes et à Tous

Voilà il n y a pas que les Plaques émaillées qui s’efface ....
Certain MAM On du mal à être rénové

Amicalement
Didier

ImageImage

Édité pour Oubli
je pourrais en poster des centaines
DIDIER 14-18

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3330
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: c'est un peu de notre mémoire qui s'efface

Message par monte-au-creneau » ven. août 19, 2016 11:15 am

Bonjour,

Quel devenir pour ces plaques émaillées, sinon celui de disparaitre !

La ferme de Navarin, un lieu propice à recevoir toutes les plaques émaillées, comme dit plus haut :

Image
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Répondre

Revenir à « Nécropoles »