Sains Richaumont 02 PC des Fusillés de 1916

Avatar de l’utilisateur
DIDIER14-18
Messages : 2233
Inscription : dim. avr. 03, 2011 2:00 am
Localisation : AISNE

Re: Sains Richaumont 02 PC des Fusillés de 1916

Message par DIDIER14-18 » mer. déc. 07, 2016 10:21 pm

Bonsoir

Comment des Hommes peuvent dénoncer d'autres Hommes



Plaque Commémorative des Fusillés inauguré le 11 novembre 2016

Aux fusillés de 1916
Blessés, recueillis à Lemé après la bataille de Guise (août 1916) mais victimes d'une dénonciation, c'est dans ces murs, alors siège de la kommandantur de Sains-Richaumont, que deux soldats français
Auguste GOUT
du 2ème régiment de hussards
Victor RESTOUX
du 136ème régiment d'infanterie
entendirent le funeste destin qui leur était réservé pour ne pas s'être rendus volontairement et en temps voulu à l'autorité militaire allemande d'occupation.
Ils furent fusillé à titre civil le 6 janvier 1916, près du pont ferroviaire enjambant la route de Le Hérie-la-Viéville.
Leurs corps reposent depuis le 4 mai 1921 au cimetière de Lemé

Amicalement
Didier
Image
DIDIER 14-18

Yann LE FLOC'H
Messages : 529
Inscription : dim. mars 05, 2006 1:00 am

Re: Sains Richaumont 02 PC des Fusillés de 1916

Message par Yann LE FLOC'H » jeu. juin 30, 2022 8:06 pm

Bonjour,

je partage avec vous cette CPA chinée dans un vide-grenier récemment montrant la tombe de ces 2 malheureux soldats.
La carte a été postée de Sains-Richaumont en juin 1921.
On remarque que le soldat GOUT du 2e hussard est alors inhumé sous son nom de clandestinité : Auguste DUROCHER.

Voir lien : https://www.isabelleittelet.fr/ceremoni ... r-restoux/

Cordialement
Yann LE FLOC'H
img300.jpg
img300.jpg (451.89 Kio) Consulté 258 fois

Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3774
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: Sains Richaumont 02 PC des Fusillés de 1916

Message par stcypre » ven. juil. 01, 2022 6:09 am

Bonjour,
Les belges appelaient ces hommes et ces femmes dénonciateurs les "Inciviques".
Dans mon dernier livre "Les insoumises de 1914-1918", je parle des résistantes et des inciviques, dont la plupart de ces héroïnes furent dénoncées à la Kommandantur.
Cordialement.
Stcypre.

Répondre

Revenir à « Nécropoles »