Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Parcours individuels & récits de combattants
ALVF
Messages : 6504
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par ALVF » dim. janv. 10, 2016 6:36 pm

Bonjour,

Le beau portrait ci-dessous, trouvé ce matin et pour une fois légendé au verso, permet de rappeler le destin d'un sous-officier devenu officier, Mort pour la France le 26 septembre 1914 à l'hôpital de Saint-Dié (Vosges).
Cette photographie, prise à l’École de Saint-Maixent en 1902, concerne le futur officier MUNSCH Louis, Georges, né en 1877, nommé sous-lieutenant le 1er avril 1902, affecté au 133e R.I de Belley puis promu le 1er avril 1904 au grade de lieutenant.
En 1914, toujours affecté au 133e R.I, le lieutenant Munsch meurt à l'hôpital de Saint-Dié suite à des blessures reçues au début de la campagne.
Nos spécialistes du 133e R.I nous donneront certainement des précisions sur les causes de la mort de cet officier d'autant plus que sa Fiche "Mémoire des Hommes" a été annotée en 2014.
Image
Munsch Louis Georges, futur sous-lieutenant puis lieutenant du 133e R.I.

Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
pierret
Messages : 403
Inscription : jeu. févr. 03, 2005 1:00 am
Localisation : BOURG-EN-BRESSE

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par pierret » dim. janv. 10, 2016 8:42 pm

Bonsoir

En septembre 1914, le 133 est engagé dans le secteur de Ban de Sapt et Saint Jean d'Ormont

Extrait de "Le Régiment des Lions"

Le 20 septembre il pleuvait toujours. Depuis 48 heures les hommes n'avaient pu dormir autrement que dans l'eau; depuis 48 heures ils n'avaient rien mangé ni rien bu de chaud, et ils grelottaient sous leurs uniformes transpercés. Nombre de réservistes et de territoriaux, que le régiment avait reçus en renfort les 16 et 17 septembre, étaient dans un état lamentable. Trois même venaient de mourir de congestion au cours de cette nuit. Pour ajouter encore à ces misères l'artillerie ennemie continuait à déployer une invraisemblable activité, arrosant de 77 et de 105 tout l'arrière de nos lignes jusqu'au col des Raids. Des positions qu'ils occupaient à notre gauche, les Allemands dirigeaient sur nous des feux de flanc qui rendaient toute progression impossible. D'ailleurs en face de nous ils s'étaient fortement retranchés sur la ligne cote 620, le Fraiteux, le bois des Faîtes, la Come. La violente canonnade d'obusiers lourds de 105 dirigée sur la croupe de Gemainfaing nous causa, au cours de cette journée, des pertes encore très sensibles. Le lieutenant Munsch fut grièvement atteint. L'enlèvement des blessés sous les obus, par des routes qui étaient de vrais marécages glissants, devenait de plus en plus pénible.

Merci à Guy François d'avoir mis à l'honneur le Lieutenant Munsch.

Philippe Crozet ne devrait pas manquer de nous en dire plus sur cet officier.

Bien cordialement

Jean-Louis

133° RI "Les Lions du Bugey"
"Pas s'en faire, pas s'en fichtre .... Le Lion atteint toujours sa proie"

Avatar de l’utilisateur
pierret
Messages : 403
Inscription : jeu. févr. 03, 2005 1:00 am
Localisation : BOURG-EN-BRESSE

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par pierret » dim. janv. 10, 2016 8:58 pm

Re Bonsoir

Extrait du JMO du 133

20 septembre 1914
La journée n’a apporté aucune modification appréciable dans la situation du Régiment qui continue à occuper la croupe de Gemainfaing, en liaison à droite avec le 23° R.I. et à gauche avec le 54° Chasseurs qui est arrêté au Sud de Launois.

Sur tous les fronts, des patrouilles gardent le contact avec l’ennemi et signalent qu’il s’est fortement retranché : des positions qu’il occupe à notre gauche, en face de la 88° Brigade, il dirige sur nous des feux de flanc qui rendent à peu près impossible toute progression du Régiment.

Pendant la journée, une violente canonnade d’obusier dirigée sur la croupe de Gemainfaing nous cause des pertes sensibles, entre autres celles du Lieutenant MUNSCH (2° section de Mitrailleurs), grièvement blessé.

Pluie très froide toute la journée : avant-postes de combat dans les mêmes conditions que la veille.


Bien cordialement

Jean-Louis
133° RI "Les Lions du Bugey"
"Pas s'en faire, pas s'en fichtre .... Le Lion atteint toujours sa proie"

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4771
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par Eric Mansuy » dim. janv. 10, 2016 9:32 pm

Bonsoir à tous,
Bonsoir Jean-Louis,

Le brancardier Joseph Eugène Comte a pris note des événements dans son journal :
"20 sept. Départ à 4 h. du matin pour aller prendre position sur la crête dans des tranchées de fortune, et il faut rester là toute la journée par la pluie sur le dos ! et coucher dans la boue, on est figés par le froid, on a les mains enflées, et par ce temps il nous faut attendre la mort à chaque minute, il y a même des hommes démoralisés qui la réclament pour terminer les souffrances physiques et morales que tout le monde endure depuis le 31 août. Dans cette journée mémorable, nous avons à déplorer la mort d'un brave garçon, c'est mon chère [sic] ami le sergent Reydelet qui avait l'estime de tous les camarades. Je n'ais retrouver [sic] que quelques morceaux de son corps ; vers les 2 h. de l'après-midi un autre malheur pour moi, du même obus le commandant de la compagnie, le lieutenant Munch [sic] ainsi qu'un de mes grands amis père de 4 enfants de la classe 1902 dont les deux pieds ont été emporter [sic] et un bras etc. ... (c'est Damond) qui m'a dit lorsque l'on l'emportait, adieu Comte, je suis perdu. On couche sous la pluie."

Amicalement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Rutilius
Messages : 13925
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par Rutilius » lun. janv. 11, 2016 11:43 am

.
Bonjour à tous,


MUNSCH Louis Georges


Né le 20 janvier 1877 à Lyon (IIe Arr. ; Rhône) et domicilié à Belley (Ain), décédé le 26 septembre 1914 à l’Hôpital Saint-Charles de Saint-Dié (Vosges) des suites de blessures de guerre, Lieutenant, 133e Régiment d’infanterie, matricule n° 366 au corps, classe 1897, n° 388 au recrutement d’Auxonne.

Fils d’Anselme MUNSCH, né vers 1835, gendarme à pied, et de Marie Anne KLEIN, née vers 1850, couturière, son épouse (Registre des actes de naissance du 2e Arrondissement de la ville de Lyon, Année 1877, Vol. I., f° 27, acte n° 149). Époux de Caroline Eugénie Rose PROST, avec laquelle il avait contracté mariage à ... (...), le 3 décembre 1904 – domiciliée à Genève (Suisse) avant son mariage.


Carrière militaire


Inscrit sous le n° 96 au tirage du canton de Chagny (Saône-et-Loire). Classé dans la 4e partie de la liste. Classe 1897 ; n° 388 au recrutement d’Auxonne.

Engagé volontaire pour 5 ans le 20 janvier 1895 à la mairie des Andelys (Eure). Incorporé au 29e Régiment d’infanterie le même jour.

Arrivé au corps le 5 février 1895 ; immatriculé sous le n° 5.345.

Nommé caporal le 6 août 1895.

Promu sergent le 4 mars 1896, puis sergent fourrier le 26 août 1896.

Rengagé avec prime pour 5 ans le 18 mars 1899 en application des lois des 18 mars 1889 et 6 février 1899.

Admis à l’École militaire d’infanterie de Saint-Maixent à la suite du concours de l’année 1901, étant classé 40e sur 239 élèves reçus au titre de l’intérieur, de l’Algérie et de la Tunisie (J.O. 10 mars 1901, p. 1.636). Sous-officier élève officier le 10 avril 1901. Classé 93e sur 295 élèves à la suite des examens de sortie de l’école (J.O. 20 mars 1902, p. 2.064).

Par décret du 25 mars 1902 (J.O. 25 mars 1902, p. 2.166 et 2.167), nommé au grade de sous-lieutenant à compter du 1er avril 1902 et, par décision ministérielle de même date, affecté au 133e Régiment d’infanterie.

Par décret du 23 mars 1904 (J.O. 25 mars 1904, 1.898), promu au grade de lieutenant à compter du 1er avril 1904.

Nommé lieutenant adjoint au trésorier au même régiment à compter du 14 mars 1906.

Rayé le 23 juin 1915.

Récompenses


— Témoignage officiel de satisfaction du Ministre « pour travail d’étude exécuté en 1903 (Étude sur la bicyclette dans l’armée). ».

— Cité au Bulletin officiel du 27 décembre 1909 « pour le zèle avec lequel il a rempli les fonctions d’officier d’armement en 1909 ».

— Cité à l’ordre de l’armée dans les termes suivants (J.O. 28 oct. 1915, p. 7.763) :

« MUNSCH (Louis-Georges), lieutenant au 133e rég. d’infanterie : a été blessé mortellement en tête de sa compagnie à l’attaque d’un village fortifié ; avait, comme chef de section de mitrailleuses, pris une part active à divers combats. »
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
mikado
Messages : 339
Inscription : jeu. oct. 11, 2007 2:00 am

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par mikado » lun. janv. 11, 2016 1:11 pm

Bonjour

École de Saint-Maixent : Lieutenant Munsch -:- 22e promotion - MITYLÈNE (1901-1902).

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
- Joel Huret -
Messages : 2555
Inscription : mar. août 31, 2004 2:00 am

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par - Joel Huret - » lun. janv. 11, 2016 2:51 pm

Ce sujet a été déplacé de la catégorie Forum Pages d'Histoire vers la categorie Soldats de la Grande Guerre par - joel Huret -

Avatar de l’utilisateur
Ph Crozet
Messages : 329
Inscription : mar. nov. 29, 2011 1:00 am

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par Ph Crozet » lun. janv. 11, 2016 8:34 pm

Bonsoir à tous,

Désolé, mais je n'ai rien à ajouter, j'en ai même appris, merci à tous !!

Bonne soirée,
Philippe

Image
Amicalement,

Philippe

ALVF
Messages : 6504
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par ALVF » lun. janv. 11, 2016 10:55 pm

Bonsoir,

Merci à tous ceux qui ont participé à ce sujet, permettant ainsi de faire revivre un instant la mémoire de ce brave militaire.
Cordialement,
Guy François.

Scolari
Messages : 1406
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: Saint-Maixent, 133e RI puis Mort pour la France à Saint-Dié

Message par Scolari » mar. janv. 12, 2016 5:15 pm

Bonjour,
superbe évocation [ recherche toujours superbe Daniel], un élément a attiré mon attention sur la fiche matricule, sa profession au moment de son engagement :
Image
et le lieu de l'engagement : Andelys...
MemorialGenweb a réactivé ma mémoire : il est inscrit sur le Monument commémoratif 1914-1918 école militaire des Andelys.
l'Ecole Militaire Préparatoire des Andelys : http://www.museedesenfantsdetroupe.fr/i ... -des-6-emp

et une discussion avait marqué ma mémoire : http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... tm#t102853
Achache est un ancien élève de cet E.M.P :hello:
cordialement
Frédéric

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »