Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Parcours individuels & récits de combattants
Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3360
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par monte-au-creneau » mer. sept. 16, 2015 1:25 pm

Bonjour
Pourquoi être suspicieux ou septique sur le fait qu'il soit "mort pour la France" alors qu'il était en permission
Bonjour,

Pourquoi être suspicieux ?

Parce que l'attribution de cette mention de "mort pour la France" a pu parfois être attribuée ou refusée (ou non-attribuée) de façon ... disons ... parfois injuste ou même erronée. Mais, je le dis de suite, je n'ai pas d'à priori pour le cas présent. Et il me semble que je suis resté neutre.

L'exemple le plus classique est, à mon sens, le cas des suicidés : certains ont été déclarés MplF, d'autres pas. En fonction de critère très subjectifs...

Je viens encore de lire un document très officiel qui indique que : l'absence de famille de poilus décédés après le conflit, a conduit à omettre leur déclaration en MPF.

A titre d'exemple, j'avais présenté le cas de Paul BABOIN : En juin 1919, il fait très chaud, il décide de se baigner pour se rafraichir, il se noie, on le déclare "MplF" : http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1250_1.htm

Merci.
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
chevalier
Messages : 283
Inscription : jeu. juin 05, 2014 2:00 am
Localisation : Mayenne

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par chevalier » mer. sept. 16, 2015 8:18 pm

Bonjour,

je rejoins la réflexion de Monte-au-creneau. En travaillant sur les anciens élèves du lycée Chevalier de Domfront, http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _2.htm#bas j'ai remarqué deux anomalies concernant les MPLF.

Un adjudant qui meurt à l'Asile de Ville Evrard à Neuilly-sur-Seine "d'une mélancolie spécifique d'origine anxieuse" en fait d'une maladie vénérienne et qui est déclaré MPLF. Le fait que son frère est une personnalité a-t-il joué en sa faveur ? http://pages14-18.mesdiscussions.net/fo ... amp;nojs=0

Un maréchal des logis se noie en juin 1919, certes pas encore démobilisé et sous officier apprécié de ses chefs (MM étoile d'argent) est reconnu MPLF. Son père est un avoué ...

Par contre, un sergent fourrier, réformé en décembre 1914, meurt chez lui en février 1916 d'une insuffisance rénale, vraisemblablement déjà ancienne et donc non imputable au service. Il est donc logiquement NMPLF.

Cordialement.

Serge
Cordialement.
Serge RIDARD, recherche photos et documents sur 115 RI et 166 RI.

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par Elise49 » mer. sept. 16, 2015 9:46 pm

Bonsoir à toutes et tous
Merci de tous ces commentaires .C'est effectivement un sujet de réflexion
Je copie ce que j'avais mis ici
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 2574_1.htm
"Dans "Le Petit Courrier "de Juillet 1915 (AD 49) il est intéressant de constater aussi les 2 poids , 2 mesures
Il fait chaud , les militaires se baignent dans la Loire qui est traîtresse comme tous les riverains savent....
On a le cas de l'Aide Major médecin, Broquin Michel 3e génie , né dans le Cantal qui se noie (excellent nageur ).
Juillet 1915 , p 44 et 46 ( Les Ponts de Cé) " fait la planche ,aurait eu des crampes et coule..."
vérifié site "mémoire des hommes " MPF
Ensuite p 56 ,noyade de deux soldats :
les soldat Bicquelet (et non Biquelet) Edouard Maurice né le 07/04/1885 à Jarville habitant Nancy
et Jacquot Maurice né le 07/09/1988 à Ban de Laveline (Vosges)
vérification : N-MPF
"Il n'y a pas de jours ou il est rappelé aux hommes qu'il est dangereux de se baigner ou de naviguer sur ce fleuve.."

Cordialement
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3360
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par monte-au-creneau » mar. oct. 13, 2020 5:23 pm

Bonjour,

Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919



L'énigme du gendarme à cheval CHERIERE Fernand Constant subsiste !

Pas de Registre-Matricule : http://www.culture.fr/Genealogie/Grand-Memorial
Pas d'acte de décès (non accessible en ligne : https://consultation.archives-loiret.fr/e/EtatCivil )





Plaque mortuaire sur sa tombe à Meung-sur-Loire (45) Source : https://www.geneanet.org/cimetieres/vie ... d-Constant Image

son acte de naissance (page 75) : https://consultation.archives-loiret.fr ... m_rotate=F

N'est pas non plus dans les tables alphabétiques de la classe 1898 :
Orléans (page 7) :
https://consultation.archives-loiret.fr ... m_rotate=F
Montargis (page 6) :
https://consultation.archives-loiret.fr ... m_rotate=F
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Fdanes
Messages : 568
Inscription : mar. janv. 28, 2020 9:46 pm

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par Fdanes » mar. oct. 13, 2020 8:03 pm

Bonsoir,

La fiche matricule de votre gendarme :
http://archives.paris.fr/arkotheque/vis ... em_zoom=81

Bonne soirée
Recensement des hommes du 8ème RIT à la mobilisation

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3360
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par monte-au-creneau » mer. oct. 14, 2020 5:25 pm

Bonjour et bravo car j'ignore comment vous avez pu trouver son attache à la ville de Paris.

A priori, rien ne le rattache à Paris puisqu'il est né, marié et enterré dans le Loiret, à Meung-sur-Loire ou à Baule, tout près.. Peut-être un classement spécial pour la gendarmerie ?

Au début de 1914 il est gendarme, toujours dans le Loiret, à Ouzouer-sur-Loire.

Le Livre d'Or de la gendarmerie n'apporte aucune information.

Mais ce n'est pas le sujet.

Son registre-matricule n'apporte aucune information sur les causes de sa mort et il n'y a pas de mention de "mort pour la France".

On note toutefois qu'il n'est pas fait état de blessures, comme c'est parfois le cas dans les registres-matricules.

Et donc, nous revoilà au tout début de cette interrogation plus générale sur le statut de "mort pour la France" donné (ou refusé), parfois à tort, lors de cet horrible conflit.

Probablement que seul l'acte de décès permettrait de savoir si cette mention lui a été donnée ou pas.

Quant aux raisons de sa mort, à part éventuellement la presse local d'époque ou des archives familiales, je ne vois pas comment on pourrait savoir.
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Fdanes
Messages : 568
Inscription : mar. janv. 28, 2020 9:46 pm

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par Fdanes » mer. oct. 14, 2020 5:35 pm

Bonsoir,
monte-au-creneau a écrit :
mer. oct. 14, 2020 5:25 pm
Bonjour et bravo car j'ignore comment vous avez pu trouver son attache à la ville de Paris.
Coup de chance, je regardais l'autre mystère Pamard Victor sur la ville de Paris. Quitte à être sur la recherche nominative, j'ai essayé Cheriere.

Comme quoi, ça a du bon de remonter les posts.

Déception sur le contenu de la fiche mais j'ai préféré vous laisser l'analyse.

Cordialement, F. Danès
Recensement des hommes du 8ème RIT à la mobilisation

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3360
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par monte-au-creneau » mer. oct. 14, 2020 6:15 pm

La probabilité était infinitésimale de trouver cette fiche, une parmi 7 ou 8 millions !

Il est né dans le Loiret, mais sa mère habitait Paris. Est-ce la raison pour laquelle il est recensé à Paris ? Mystère là encore.

Merci encore de ce fabuleux coup du hasard !


NOTA : bizzareries de sa fiche-matricule :
1°) On a indiqué sa profession de "JARDINIER", alors qu'il est gendarme ???
2°) o=On le fait habiter en Seine-et-Oise, à PLESSIS-BOUCHARD" : surprenant !
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Fdanes
Messages : 568
Inscription : mar. janv. 28, 2020 9:46 pm

Re: Mort pour la France ... dans ses foyers ... en permission ... en 1919

Message par Fdanes » mer. oct. 14, 2020 7:24 pm

monte-au-creneau a écrit :
mer. oct. 14, 2020 6:15 pm
NOTA : bizzareries de sa fiche-matricule :
1°) On a indiqué sa profession de "JARDINIER", alors qu'il est gendarme ???
Pas tellement, il s'agit de sa profession au moment où il souscrit son engagement volontaire à 17 ans (1895)
Il re-signe un engagement dans l'artillerie à Orleans en 1896 de 4 ans. (pas trouvé de FM)
Pour la gendarmerie, il attaque sa formation en 1903
Recensement des hommes du 8ème RIT à la mobilisation

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »