Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Parcours individuels & récits de combattants
Avatar de l’utilisateur
Guilhem LAURENT
Messages : 663
Inscription : dim. nov. 21, 2004 1:00 am

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par Guilhem LAURENT » sam. sept. 03, 2011 2:37 pm

AMAR Pierre Edouard Louis François

Sous-lieutenant au 36e RI

Image Image

Né le 9 juin 1892 à Marseille, fils du général Amar. Il fit ses études aux Lycées de Rochefort, Louis-le-Grand et Cherbourg. Elève au Lycée de Sainte-Geneviève (1909-1911), il fut admis à Saint-Cyr en 1911.

De la promotion des Marie-Louise, il composa le Prologue à la Revue du Triomphe de Saint-Cyr, 8 juillet 1913. A sa sortie il est nommé sous-lieutenant au 36e RI.

Il était l'époux de Mlle Marion et avait un fils.

Il ne put prendre part qu'à un seul combat ; dès le 22 août 1914, il est tué d'une balle à la tête à la bataille de Charleroi. Il fut inhumé à Châtelet.

Décoré de la croix de guerre et de la croix de la Légion d'Honneur, il a obtenu en toutre la citation à l'ordre de l'armée : "Tué le 22 août 1914 à la tête de sa section qu'il entraînait à l'assaut avec une ardeur extraordinaire".

Sources : Livre d'or du Lycée Sainte-Geneviève et album de la promotion "des Marie-Louise"
On oubliera. Les voiles de deuil, comme des feuilles mortes, tomberont.
L'image du soldat disparu s'effacera lentement dans le coeur consolé de ceux qui l'aimaient tant. Et tous les morts mourront pour la deuxième fois.

Avatar de l’utilisateur
Guilhem LAURENT
Messages : 663
Inscription : dim. nov. 21, 2004 1:00 am

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par Guilhem LAURENT » sam. sept. 03, 2011 4:02 pm

BAUDENS DE PIERMONT Gaston Maurice Pierre Marie

Sous-lieutenant au 54e RI

Image Image

Né le 17 août 1890 à Lyon. Elève au Lycée de Sainte-Geneviève (1906-1911), il fut admis à Saint-Cyr en 1911.

De la promotion des Marie-Louise, à sa sortie il est nommé sous-lieutenant au 54e RI.

Citation à l'ordre de l'armée (7 septembre 1915) : "Vaillant officier, tombé glorieusement à la tête de sa compagnie, le 24 août 1914, en menant une attaque à la baïonnette.

Il avait pris la place de son capitaine mortellement frappé et ses dernières paroles ont été : "En avant ! Vive la France !"

Nommé Chevalier de la Légion d'Honneur.

Sources : Livre d'or du Lycée Sainte-Geneviève et album de la promotion "des Marie-Louise"
On oubliera. Les voiles de deuil, comme des feuilles mortes, tomberont.
L'image du soldat disparu s'effacera lentement dans le coeur consolé de ceux qui l'aimaient tant. Et tous les morts mourront pour la deuxième fois.

Avatar de l’utilisateur
Guilhem LAURENT
Messages : 663
Inscription : dim. nov. 21, 2004 1:00 am

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par Guilhem LAURENT » sam. sept. 03, 2011 5:23 pm

COLAS DES FRANCS Michel Marie Philippe

Sous-lieutenant au 6e RIC

Image Image

Né le 7 février 1892 à Orléans. Il a fait ses études au petit Séminaire de la Chapelle de Saint-Mesmin, puis au Lycée de Sainte-Geneviève (1910-1911), et fut admis à Saint-Cyr en 1911. Il fit son stage militaire au 26e RI à Nancy, dans la division de fer. Il rentra à Saint-Cyr et après 15 mois d'école, fut nommé sous-lieutenant et affecté sur sa demande, au 6e colonial à Lyon, où il était encore à la déclaration de guerre.

Parti au front, dès le début de la campagne, il fut blessé, le 28 août 1914, à la défense du Col de la Chipotte, pendant la bataille de Saint-Benoît, de cinq balles au ventre, alors qu'il cherchait une position de tir pour sa section de mitrailleuses. Evacué sur l'hôpital de Rambervillers, il y mourut le lendemain et fut enterré dans une fosse commune par suite du déséroi général causé par le nombre et l'encombrement des blessés.

Témoignage de M. l'abbé Claudon, aumônier de l'hôpital de Rambervillers : "... le sous-lieutenant Colas des Francs a pu se confesser et recevoir les derniers sacrements avant de partir dans son Eternité. Ses sentiments ont été ceux d'un parfait chrétien, résigné et courageux devant la mort..."

Le capitaine Marius Motte, gravement blessé lui-même à trois reprises différentes écrit : "Inutile de vous dire quel charmant caractère, quel aimable camarade il était... Mais ce que je tiens à vous dire c'est la joie avec laquelle il avait appris la déclaration de cette guerre désirée par tous les français depuis 44 ans, c'est la façon dont il est tombé. A Gélacourt, les 23 et 24 août, il était à mes côtés, en première ligne avec sa section de mitrailleuses. Dans une situation difficile, il est resté en position jusqu'au bout et n'a quitté la place qu'au dernier moment, alors qu'il était impossible de demeurer plus longtemps sur une position couverte d'obus et de balles. Le 26 août, à Saint-Benoît, il s'est toujours trouvé en première ligne... Vous pouvez pleurer votre fils, mais vous devez être fier de lui, car il est tombé en soldat face à l'ennemi pour le triomphe d'une noble cause..."

Ses frères, le caporal Jacques Colas des Francs, frère aîné, et le lieutenant Etienne Colas des Francs, frère cadet, saint-cyrien de la promotion "de Montmirail" sont tombés eux aussi au Champ d'Honneur, le 17 septembre 1914, pour le premier, le 5 mars 1915 pour le deuxième.

Sources : Livre d'or du Lycée Sainte-Geneviève et album de la promotion "des Marie-Louise"[/quotemsg]
On oubliera. Les voiles de deuil, comme des feuilles mortes, tomberont.
L'image du soldat disparu s'effacera lentement dans le coeur consolé de ceux qui l'aimaient tant. Et tous les morts mourront pour la deuxième fois.

Avatar de l’utilisateur
Guilhem LAURENT
Messages : 663
Inscription : dim. nov. 21, 2004 1:00 am

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par Guilhem LAURENT » sam. sept. 03, 2011 6:12 pm

LAENNEC Jean Félix Marie

Sous-lieutenant au 20e BCP

Image Image

Né le 3 mai 1892 à Nantes. Il a fait ses études à l'Externat des Enfants Nantais au Collège Saint-Vincent à Rennes, et au Lycée de Sainte-Geneviève (1909-1911), et fut admis à Saint-Cyr en 1911.

Sous-lieutenant au 20e bataillon de Chasseurs à pied, il est blessé mortellement le 9 octobre 1914 de trois balles dont une ayant traversé le ventre, détermina une péritonite aiguë. Transporté à l'ambulance de Hersin-Coupigny (Pas-de-Calais), il est soigné par les Soeurs de Saint-Vincent-de-Paul et la Supérieure, Mme de Guillebon, recueille son dernier soupir le 11 octobre 1914.

Extraits d'une lettre de M. le Curé de Hersin à son père : "... si Hersin existe encore, c'est au vaillant Lieutenant votre fils et à ses compagnons que nous le devons. Il nous ont fait un rempart de leur poitrine. Aussi de quel coeur nous avons accueilli les premiers blessés, nos chers défenseurs [...] Nous avons organisé un petit hôpital et nous donnions tous nos soins à nos chers enfants... Le souvenir du vôtre ne s'effacera jamais de ma mémoire. Je le vois encore là, étendu, une balle dans l'abdomen, et pourtant si bon et si patient. Au milieu de tous ces mourants, je me suis penché tout près de lui, et bien doucement, lentement, avec palme, je l'ai aidé. Il eut le bonheur de recevoir les sacrements en pleine connaissance, et avec des sentiments de foi et de confiance qui m'ont frappé. Sa voix était presque éteinte. Il prononçait les paroles avec des accents très doux et d'une suave piété. Allez, Monsieur, vous êtes sûr que votre vaillant enfant vous sourit du haut du ciel..."

Extrait d'une lettre de son Commandant : "... C'était un brave dans toute la force du terme. Ceux qui l'ont vu au feu sont unanimes à vanter son énergie, son calme, son sang-froid".

Citation à l'ordre de l'Armée (ordre n°27 du 24 novembre 1914)

Journal officiel du 8 décembre 1914 (page 9046 - colonne du milieu)

Image

Sources : Livre d'or du Lycée Sainte-Geneviève, album de la promotion "des Marie-Louise" et Journal Officiel
On oubliera. Les voiles de deuil, comme des feuilles mortes, tomberont.
L'image du soldat disparu s'effacera lentement dans le coeur consolé de ceux qui l'aimaient tant. Et tous les morts mourront pour la deuxième fois.

Avatar de l’utilisateur
Guilhem LAURENT
Messages : 663
Inscription : dim. nov. 21, 2004 1:00 am

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par Guilhem LAURENT » sam. sept. 03, 2011 8:54 pm

MAZODIER Marie Frédéric Vincent Joseph

Sous-lieutenant au 146e RI

Image Image

Né le 14 octobre 1891 à Saint-Etienne (Loire). Il a fait ses études au Collège Saint-Michel de cette ville et à celui des Pères Jésuites à Monaco, alla à la rue des Postes (1909-1911) et au Lycée de Sainte-Geneviève (1909-1911), et fut admis à Saint-Cyr en 1911. Présent à l'école d'octobre 1912 à janvier 1914.

Il était sous-lieutenant au 146e RI à Toul, quand la guerre éclata.

A peine était-il entré en campagne, que le 20 août 1914, il tombait mortellement blessé à Lucy (Lorraine) à la bataille de Morhange.

Citation à l'ordre de la 39e DI (24 septembre 1915) : "Détaché, le 20 août 1914, en petit poste avec sa section, a fait connaître qu'il avait en face de lui des troupes de toutes armes (environ une Division) ajoutant : "je suis engagé au point de ne pouvoir me dégager". A eu sa section anéantie et s'est fait tuer à son poste". (Croix de guerre)

Extrait de sa première et dernière lettre à ses parents, le 5 août 1914 : "...Je vais chercher Monsieur le curé, un bon vieillard, et demande à mes hommes ceux qui veulent se confesser. Tous et moi, faisons notre petite lessive, puis, en attendant le jour, nous tournons notre regard dans la direction de l'ennemi... J'ai l'impression très nette que, s'il le faut, tous, réservistes comme soldats de l'active, se feront tuer autour de moi : et je suis sûr aussi, dans l'offensive, de les conduire en avant jusqu'à la limite : la Victoire. Un seul point noir et vous le connaissez : je n'ai pu prendre mes vacances, et vous dire au revoir avant de partir. Je suis loin de vous, et mes lettres vous arriverons tard. Peu importe ! Dieu nous protège ! A la garde de Dieu !"

Par décret présidentiel du 19 mai 1920, la Légion d'Honneur a été attribué à la mémoire du sous-lieutenant Mazodier mort pour la France, avec rappel de la citation précédente.

Sources : Livre d'or du Lycée Sainte-Geneviève, livre d'or du collège Saint-Michel de Saint-Etienne, et album de la promotion "des Marie-Louise"
On oubliera. Les voiles de deuil, comme des feuilles mortes, tomberont.
L'image du soldat disparu s'effacera lentement dans le coeur consolé de ceux qui l'aimaient tant. Et tous les morts mourront pour la deuxième fois.

Rutilius
Messages : 14092
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par Rutilius » lun. janv. 30, 2012 9:57 pm


Bonsoir à tous,

Jean Marie de BRÉVEDENT du PLESSIS


Né le 24 décembre 1890 à Lignières-la-Carelle (Sarthe). Fils de Gontran de BRÉVEDENT du PLESSIS (1849 ~ 1927) et de Marthe Marie Antoinette d’ORNANT (8 nov. 1857 ~ 1927). Lieutenant. Matricule n° 822, classe 1910, n° 1.065 au recrutement de Caen.

1911 ~ 1913 : Élève de 96e promotion de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr, dite « des Marie-Louise ».

Décembre 1913 : A sa sortie de l’école, promu sous-lieutenant et affecté au 4e Régiment de chasseurs à cheval.

21 décembre 1915 : Passé sur sa demande dans l’aviation et affecté comme observateur à l’Escadrille Nieuport 57.

23 octobre 1916 : Alors à l’École d’aviation de Tours, victime d’un accident d’avion survenu sur le territoire de la commune de Saint-Symphorien (Indre-et-Loire).


● « Guerre 1914-1918. Tableau d’honneur. Morts pour la France », Paris, 1921, Publications de La Fare, p. 160, et Addendum, p. 1.002.


Image

Image

________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
baude1967
Messages : 720
Inscription : lun. juil. 16, 2007 2:00 am

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par baude1967 » jeu. févr. 02, 2012 8:22 pm

bonjour
voici un marie louise du 109 RI
Michel Paul Louis Lt 7ème Cie venu 141 RI mort de maladie le 13.09.1918 à l’hôpital de Cuperly Montfrenet
(51) né le 27.07.1892 à Ganges (34) citation OA, promotion St Cyr « des Marie Louise »

cordialement
pascal

maitoune
Messages : 1
Inscription : jeu. nov. 15, 2012 1:00 am

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par maitoune » jeu. nov. 15, 2012 5:28 pm

Bonjour,
Voici les informations que je possède : Louis Bénédicte Pascal PAOLI a fait son service au 97ème RI, puis en 1916 était Officier à la 56ème Brigade basée à Chambéry (Savoie)

Avatar de l’utilisateur
Francine Laude
Messages : 1641
Inscription : sam. nov. 17, 2007 1:00 am
Localisation : Colomars (06)

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par Francine Laude » lun. juin 02, 2014 7:14 am

Bonjour

TROCHU Pierre Marie
né 20/05/1895 rue d’Aiguillon, n° 38 Brest (Finistère)
fils de TROCHU Paul Marie aide commissaire de la marine, admiinistrateur en chef de l’inscription maritime à Rouen
et HAMONNO Marie Alphonsine

96ème promotion (1911-1913) « Les Marie-Louise »
Affectation pour son année de service 94ème RI (JO 23/11/1911)
Recrutement Matricule n° 114 Bureau Vannes

151ème RI 2ème bataillon 8ème Cie - Sous-lieutenant
«Mort pour la France » 22/08/1914 Pierrepont (Meurthe-et-Moselle) tué à l'ennemi

« […]
tombé au champ d’honneur, le 22 août 1914, sur le plateau de Doncourt porté précédemment comme disparu.
Il repose près du village de Baslieux-en-Pierrepont avec 132 officiers et soldats
[…] »


Jugement 12/04/1921 Vannes (Morbihan) transcrit 13/05/1921 Vannes (Morbihan)
(+) Ossuaire national « Baslieux » Baslieux (Meurthe-et-Moselle) – tombe n° 1

* Croix de guerre avec palme
* Légion d’honneur à titre posthume

Citation :
« Tué à la tête de son unité après al’avoir dirigée avec le plus grande énergie au combat du 22 août 1914. »

Image - ImageImage - Image
double clic / miniature pour agrandir

(Saint-cyrienne, SGA MdH JMO, AM AD , Gallica)


Amicalement
Francine

Avatar de l’utilisateur
Francine Laude
Messages : 1641
Inscription : sam. nov. 17, 2007 1:00 am
Localisation : Colomars (06)

Re: Saint Cyr. Promotion "des Marie-Louise" 1911-1913

Message par Francine Laude » ven. févr. 13, 2015 7:20 am

Bonjour,

BRIANT Charles François né le 02/09/1892 rue Vauban n° 23, Brest (Finistère)
Parents: BRIANT Charles Pierre Marie, maître menuisier x 05/11/1891 Brest Recouvrance DAMBREVILLE Anne
Recrutement Matricule n° 2591 Bureau Brest Classe 1912
Célibataire - Domicile Brest

1er RIC - 3e Bataillon - 10e Compagnie - Sous-lieutenant
+ 22/08/1914 Rossignol (Belgique) Disparu au combat
Jugement 22/04/1920 Brest, transcrit 07/05/1920 Brest

Image

( Saint-Cyr Mémorial / AM état civil / SGA-MdH )

Amicalement
Francine

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »