Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Pascal S
Messages : 7
Inscription : sam. août 18, 2018 8:46 pm

Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Message par Pascal S » dim. août 19, 2018 8:20 pm

Bonjour aux membres du forum.
J'écris un parcours biographique et je suis confronté à plusieurs mystères...

Quelques mots sur ce « poilu » de l'infanterie de ligne qui a survécu à la Grande guerre :
Fils de menuisier, il est né en novembre 1893 (classe de 1913), mobilisé à l'armée active en décembre 1914 au 131è d 'infanterie (35è compagnie – 9è bataillon) puis au 113è d'infanterie (2è compagnie – 1er bataillon) de juin 1915 à mars 1916 en Argonne puis au 4è d'infanterie de ligne où il devient caporal et reçoit la croix de guerre (mars 1916 – avril 1917). Ensuite, il est prisonnier dans un camp en Prusse orientale et est démobilisé....

Les mystères concernent la période d'août à décembre 1914. En effet, il termine son service militaire (né en novembre 1893), sa fiche de mobilisation lui demande de se rendre à Boullarre dans l'Oise début août 1914 mais je ne sais pas dans quelle unité ni pour quelle mission. Voici donc les points à éclaircir (je n'ai pas réussi à télécharger les passages en question dont je présente la transcription) :

1 « Centre Mob cavalerie N°61 » Savez vous à quoi cela correspond ? Il est du 4è bureau de la Seine, classe 1913... Sur votre forum, j'ai appris l'existence des « centres mobilisateurs » pour la grande guerre mais je n'en sais pas plus...

2 « Unité de travailleurs » est-elle employée au Camp retranché de Paris ?

3 Souci de calligraphie de la fiche matricule. Je vois
« Armée territoriale et sa réserve : CM Cav N°61 16è Cie D R 5 (5  corrigé en  9  ou en 3) »
donc je lis « Centre Mobilisateur Cavalerie N°61 16è compagnie Division de Réserve 59 ou 53 ».
Est-ce correct ?
Autres interrogations : la 16è compagnie est -elle une compagnie de dépôt ? Est-il intégré à une Division de réserve de l'infanterie territoriale ? Il n'a pas encore 20 ans, est-il possible qu'il passe dans un RIT le temps de finir son service militaire ?

Je vous remercie par avance pour vos éclaircissements éventuels.
Cordialement à tous.
Pascal S.

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6373
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Message par Arnaud Carobbi » dim. août 19, 2018 8:38 pm

Bonjour Pascal,

Quelques problèmes d'interprétations de la fiche matricule. A ce propos, si vous pouviez nous donner un lien ou les éléments pour la trouver, cela aiderait... à vous aider.

- De la classe 1913, il ne termine certainement pas son service actif vu que sa classe a été appelée en novembre 1913 !
- Cependant, il a été appelé avec la classe 1915 (en décembre 1914) en raison d'un ajournement (raison la plus probable mais la fiche matricule doit le dire) qui fait qu'il n'a pas été appelé avec sa classe ni avec la classe 1914. Cela est cohérent avec son passage par la 35e compagnie puis dans le 9e bataillon du 131e RI.

La mention "Centre Mob cavalerie n°61", cela me semble être pour l'après-guerre et non pour 1914.

La fiche matricule est indispensable, vraiment.

Cordialement,
Arnaud
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : Deux mises à jour par semaine.

Pascal S
Messages : 7
Inscription : sam. août 18, 2018 8:46 pm

Re: Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Message par Pascal S » lun. août 20, 2018 1:15 am

Bonjour Arnaud
Merci pour votre réponse et de tenter de m'aider.
Je joins l'extrait de la fiche matricule en question, la dernière ligne que j'ai peine à déchiffrer ainsi que ses états de services pour y voir plus clair.
En tout cas, le « Centre Mob Cavalerie N°61 » figure sur le fascicule de mobilisation début août 1914...
En vous remerciant d'avance.
Bien cordialement.
Pascal S
Fiche matricule René Serre 1.JPG
Fiche matricule René Serre 1.JPG (210.09 Kio) Consulté 340 fois
La pièce jointe « Fiche matricule René Serre 1.JPG » n’est plus disponible
La pièce jointe « Fiche matricule René Serre 1.JPG » n’est plus disponible
Fiche matricule René Serre 1.JPG
Fiche matricule René Serre 1.JPG (210.09 Kio) Consulté 340 fois

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6373
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Message par Arnaud Carobbi » lun. août 20, 2018 7:57 am

Bonjour Pascal,

Définitivement non, le fascicule de mobilisation ne peut pas être celui d'août 1914 pour au moins deux raisons :
1. En août 1914, ce conscrit n'avait pas mis les pieds dans une caserne, lieu où était donné le livret individuel dans lequel on ajoutait le fascicule au moment de la libération du service actif ;
2. Cette unité n'existe pas en 1914.
Conclusion : il s'agit d'un fascicule placé ici après-guerre.

Pour y voir plus clair et vous fournir des certitudes concernant août 1914, il faut toute la partie gauche de la fiche matricule (vous pouvez enlevez la partie la plus haute avec le nom et les informations sur l'état civil. Mais surtout pas le cadre qui indique la décision du conseil de révision.

Cordialement,
Arnaud
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : Deux mises à jour par semaine.

Pascal S
Messages : 7
Inscription : sam. août 18, 2018 8:46 pm

Re: Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Message par Pascal S » lun. août 20, 2018 12:49 pm

Re bonjour Arnaud
Encore une fois, merci pour votre réponse rapide et vos éclaircissements.
Donc je me pose des questions sur un document après-guerre... En effet, je trouvais curieux que sur le fascicule de mobilisation, soit inscrit son grade de caporal qu'il a obtenu en juin 1916...J'avais également lu la répartition des affectations (actives, réserve, territoriale) selon l'âge et je trouvais étrange qu'il soit incorporé parmi les classes plus vieilles que la sienne. Vous résolvez ce mystère donc.
Etats de service René Serre 2.JPG
Etats de service René Serre 2.JPG (174.89 Kio) Consulté 314 fois
Hier je pensais avoir mis les états de service (la partie gauche donc) que je joins maintenant. Effectivement, son incorporation est en décembre 1914 (tout comme son beau-frère de la classe 1915).

Sur la fiche matricule, dans " Campagnes" il est inscrit lisiblement cette fois-ci:

"Aux armées du 13 juin 1915 au 16 avril 1917

Captivité du 17 avril 1917 au 19 décembre 1918

Intérieur du 9 janvier 1919 au 10 février 1919

Aux armées du 11 février 1919 au 2 septembre 1919"

Donc, le "centre mobilisateur cavalerie 61 et la division de réserve" que j'ai lu serait en lien avec le service "intérieur" en 1919 ?

Il me reste encore un point à éclaircir dans son parcours dont je n'ai aucune information: de août à décembre 1914, qu'a t-il donc fait ?
Car ce qui me trouble, c'est qu' il doit se rendre gare du Nord LE 2ème JOUR DE LA MOBILISATION pour ensuite la gare de Antilly puis Boullarre dans l'Oise (le 131è RI est à Orléans et en décembre, il est à la caserne de Pithiviers, au 9è bataillon du 131è).
Avez-vous une explication sur ce point ?

Encore merci pour vos informations et je vous remercie d'avance pour vos prochains éclaircissements.
Très cordialement.
Pascal S

Avatar de l’utilisateur
jpbte63
Messages : 319
Inscription : mer. déc. 11, 2013 1:00 am

Re: Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Message par jpbte63 » lun. août 20, 2018 1:24 pm

Bonjour,

Leur organisation à été définit par la loi sur l’organisation générale de l’armée du 13 juillet 1927, loi qui était encore en vigueur vingt et un an plus tard. Sur ce site.

Il n'y a pas de CMC61 sur le site précédent, mais ici cliquer sur le bandeau supérieur "unités", avec comme garnison principale St-Germain-en-Laye et un détachement à Pontoise.


Cordialement
Jean-Pierre
Quand on ne fait pas tout pour être le premier, le devenir ou le rester, on ne demeure pas le deuxième. On tombe fatalement le dernier.
Louis Hubert Lyautey

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6373
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Message par Arnaud Carobbi » lun. août 20, 2018 2:17 pm

Bonjour à nouveau,

Le motif de son ajournement n'est pas indiqué : il passe tout de même deux fois devant le conseil de révision (de la classe 1913 puis de la classe 1914), deux fois devant la commission spéciale (octobre 1913 pour la classe 1913 puis mai 1914 pour la classe 1914) avant d'être reconnu par le conseil de révision (donc le 3e pour lui !), devant lequel passe la classe 1915, comme "Bon service armé".
A partir de ce moment, il suit le sort de la classe 1915 :
- appel sous les drapeau en décembre 1915 ;
- Au dépôt du 131e RI pour suivre une instruction de base de décembre 1914 à mai 1915 ;
- Au 9e bataillon du ? e RI pour suivre un complément d'instruction, dans la zone des armées.
- Si vous savez qu'il était à la 2e compagnie du 113e RI, c'est qu'il a connu le front dans une unité combattante dans ce régiment.

Une fois encore, le document auquel vous vous référez pour parler de son affectation à la mobilisation en août 1914 date de l'après-guerre et non de 1914. La réponse de Jean-Pierre d'ailleurs le confirme.
D'août à décembre 1914, il est chez lui.

Les corps d'affectation indiqués dans la fiche matricule fonctionnent de la manière suivante :
- Dans Armée active, on trouve ses affectation successives pendant sa période dans l'armée d'active (à savoir décembre 1914-1919). D'ailleurs, il est noté "129e Regt d'Infe le 4 mars 1919" et dans l'autre partie de la fiche "24/04/1920"
Ensuite, comme réserviste, il est affecté au 85e RAL (on lui mis à jour à cette occasion son fascicule de mobilisation), puis au 89e RI (idem pour le fascicule de mob.); puis au 39e RI... et à la 22e SIM en 1929.
Sa dernière affectation est en 1936 l'unité 61 que vous mentionnez. C'est à ce moment qu'une dernière version de son fascicule de mobilisation est intégré à son livret individuel.

Je ne comprends pas votre allusion à des régiments avec des soldats plus âgés ? Il est de l'armée d'active et est affecté de manière assez classique à des régiments dits d'active au début du conflit. Il n'est pas dans un régiment d'infanterie territorial par exemple.
Quoi qu'il en soit, un décret d'août 1915 mettait fin à ces catégories pour l'affectation au front.

Cordialement,
Arnaud
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : Deux mises à jour par semaine.

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5736
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Message par Stephan @gosto » lun. août 20, 2018 2:25 pm

Bonjour Arnaud,
Quoi qu'il en soit, un décret d'août 1915 mettait fin à ces catégories pour l'affectation au front.
Un décret d'août 1914. ;)

A très bientôt.
Amicalement,
Stéphan
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Aperçu de la photographie militaire au début du XXe siècle. Sous l'uniforme du 74e R.I.

Image

Avatar de l’utilisateur
Arnaud Carobbi
Messages : 6373
Inscription : mer. avr. 19, 2006 2:00 am
Localisation : Maine-et-Loire
Contact :

Re: Unité de travailleurs (août 1914) et Division de Réserve ?

Message par Arnaud Carobbi » lun. août 20, 2018 3:33 pm

Bonjour Stéphan,

Argh... :shock:
5 août 1914. Merci pour la rectification. Et puis ce n'est même pas un décret mais un loi... Double arghhhhhh... :oops:
http://combattant.14-18.pagesperso-oran ... out14.html

Amicalement,
Arnaud
Le site du Parcours du combattant de 14-18 : Deux mises à jour par semaine.

Rutilius
Messages : 12446
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Unité de travailleurs (août 1914) et Division de réserve ?

Message par Rutilius » lun. août 20, 2018 3:55 pm

Bonjour à tous,

— Loi du 5 août 1914 relative à l’incorporation, en temps de guerre, des hommes de troupe et des officiers de l’armée territoriale dans l’armée active, et réciproquement (J.O. 6 août 1914, p. 7.130).

L. 5 août 1914 - J.O. 6-VIII-1914 - .jpg
L. 5 août 1914 - J.O. 6-VIII-1914 - .jpg (98.4 Kio) Consulté 283 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « Armée française : organisation »