Erforschen sie die Farm, auf der mein Grossvater arbeitete

Avatar de l’utilisateur
kglbayrRIR2
Messages : 167
Inscription : ven. déc. 04, 2020 11:53 am

Re: Erforschen sie die Farm, auf der mein Grossvater arbeitete

Message par kglbayrRIR2 »

Bonsoir,
gorgel a écrit : jeu. juil. 14, 2022 8:44 am La carte postale qui représente une ferme, avec en entête: Buddern 16 septembre 1915, ne peut être le village recherché puisque Goldap a été envahi en 1914 et le village occupé par les Russes.
Patrick
c'est néanmoins possible, puisque l'occupation russe n'a duré que très peu de temps. Les troupes russes sont rapidement repoussées (Bataille des lacs de Mazurie.) La Prusse orientale n'est plus menacée de 1915 jusqu'à la fin de la guerre.

Cordialement
Joseph
Avatar de l’utilisateur
kglbayrRIR2
Messages : 167
Inscription : ven. déc. 04, 2020 11:53 am

Re: Erforschen sie die Farm, auf der mein Grossvater arbeitete

Message par kglbayrRIR2 »

Bonsoir,
le style architectural de la ferme n'est pas prussien. C'est un bâtiment à colombages typique du sud-ouest de l'Allemagne.
Je suppose donc que le nom de lieu "Buddern" est une paraphrase d'un lieu souabe près de Stuttgart. Bien que j'ai habité et travaillé dans la région longtemps, je n'ai pas encore trouvé l'endroit. Mais je continue à chercher.
Cordialement
Joseph
Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 3803
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Erforschen sie die Farm, auf der mein Grossvater arbeitete

Message par michelstl »

Bonjour

Donc, une expédition de prisonnier de guerre (Kriegsgefangegensendung)
Estampillée comme étant vérifié (geprüft) au camp de prisonniers (gefangegenlager) à Stuttgart le 30 septembre

Geprüft F.a. : frist abgelaufen : délai expiré / retard systématique

Pour Buddern, la date est le 18, donc un délai de 12 jours .
La carte aurait-elle été écrite à cet endroit dans le nord (Angerburg–Buddern) puis envoyé de Stuttgart plus tard, en retard. Le prisonnier ayant prob. changé de camp!

Puis, je retiens aussi la suggestion de Patrick dans le présent fil et de Stcypre dans l'autre fil. comme quoi Buddern pourrait être le nom d'un commando de travailrelié au camp de Stuttgart.
Dernière modification par michelstl le mar. juil. 26, 2022 1:00 pm, modifié 1 fois.
Salutations
Michel
Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3789
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: Erforschen sie die Farm, auf der mein Grossvater arbeitete

Message par stcypre »

Bonjour,
Voilà ce que j'ai publié sur ce camp. Je vais rechercher les différents Kommando attachés à ce camp.

STUTTGART

Le camp I avait été créé dans un lycée neuf, le camp II dans une ancienne fabrique de machines. De nombreux civils étaient parqués dans une aile du camp avec une majorité d’infirmiers.
4 500 prisonniers.
Kommandant : Oberst Huber, major von Braudenstein, puis Hauptman von Bälz (en 1918).
Lazarett: Reserve Lazarett Rollschutbahn.
Anecdote: les ¾ des détenus étaient des convalescents sortant des hôpitaux de la région. Louis Clémenceau, frère de Joseph, du 79 RI sera prisonnier dans ce camp.
Livre :
Baraude H : Enfers d’Allemagne, 1921.

CDLT.
Stcypre
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.
Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 3803
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Erforschen sie die Farm, auf der mein Grossvater arbeitete

Message par michelstl »

Bonjour Stcypre
Voua aviez écrit ceci sur l'autre fil sur le même sujet
[quote]D'après ce que vous avez écrit le PG a été dans les deux camps puis il a été envoyé dans les Kommando de Buddern et dans celui d'Emmingen.
D'après mes notes ces 2 Kommando étaient des chantiers de travail agricoles.
Je pense que le "petit français" peut être le résultat d'une relation avec une fermière ou sa fille ?
Je vais rechercher ce que je possède sur ces lieux.[/quote
viewtopic.php?t=25748#p207508
Salutations
Michel
Avatar de l’utilisateur
kglbayrRIR2
Messages : 167
Inscription : ven. déc. 04, 2020 11:53 am

Re: Erforschen sie die Farm, auf der mein Grossvater arbeitete

Message par kglbayrRIR2 »

Bonjour,
kglbayrRIR2 a écrit : lun. juil. 25, 2022 11:58 pm ...le style architectural de la ferme n'est pas prussien. Je suppose donc que le nom de lieu "Buddern" est une paraphrase d'un lieu souabe près de Stuttgart. ..
je dois me corriger. Il ne fait aucun doute que l'image doit être de Buddern.
buddern_ostpreußen.png
buddern_ostpreußen.png (539.16 Kio) Consulté 1524 fois
Pour en savoir plus sur la situation dans les villes allemandes de Prusse-Orientale, il convient de s'adresser aux associations de compatriotes des expulsés.
https://ostpreussen.de/lo/kontakt.html
Ils ont pour la plupart de bons documents d'archives. Les villes de l'ouest de l'Allemagne ont été obligées de soutenir ces organisations et de créer des "Heimatstuben" (archives).

Cordialement
Joseph
Répondre

Revenir à « Deutsch »