Préparation militaire

Parcours individuels & récits de combattants
jean-marie victor
Messages : 33
Inscription : ven. déc. 16, 2016 1:00 am

Re: Préparation militaire

Message par jean-marie victor » ven. déc. 23, 2016 6:27 pm

Bonjour,

Combien de temps duraient la préparation militaire avant d'aller sur le (terrains) ? Merci

Cordialement

JB

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 3102
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Préparation militaire

Message par michelstl » ven. déc. 23, 2016 9:05 pm

Bonjour JM Victor

Des réponses et des notions... en vous servant de l'outil de recherche en haut à droite.

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 0987_1.htm

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... htm#t41750

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 9589_1.htm

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 0929_1.htm

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 0450_1.htm

etc...


1914... la France devait faire face...
on accélère la phase d'instruction, qui est réduite à trois voire même deux mois seulement selon certains régiments (contrairement à environ six mois). Ainsi, un grand nombre de nouveaux conscrits auront été utilisés assez rapidement sur le front. Pour remédier au manque en nombre et à la formation des contingents, on fera appel aux classes par anticipation. Les classes 1916 et subséquentes auront eu droit à des formations plus conséquentes (pouvant aller jusqu'à 7 mois, selon...).

Si vous faites référence à votre GP côté maternel..
(avec ce que vous nous fournissez comme renseignements sans que nous puissions vérifiez plus avant http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 4052_1.htm)
1917 avril 17: arrive au Corps (au dépôt pour sa formation sans doute)
1917 nov. 10: sa fiche matricule nous informe qu'il arrive aux armées à cette date.

Salutations
Michel

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2439
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: Préparation militaire

Message par b sonneck » ven. déc. 23, 2016 9:55 pm

Bonjour,

J'attire votre attention sur un point qui peut facilement passer inaperçu : le fait de passer "aux armées" pour un jeune conscrit des classes 1916 et suivantes ne signifie pas automatiquement présence au front, en première ligne.
Pour améliorer l'instruction des recrues, faciliter leur adaptation aux conditions de vie dans les tranchées et les préparer aux spécificités nouvelles du combat, elles ont été très rapidement envoyées dans les bataillons de passage et les centres d'instruction de la zone des armées, tout en restant sous le contrôle du ministre de la guerre, qui ne les mettait à la disposition du commandant en chef que lorsqu'il estimait que le moment en était venu. On estimait qu'elles seraient ainsi mieux préparées, étant plongées dans des conditions plus proches de ce qu'elles allaient vivre.
Les échanges de correspondance entre le ministre et le GQG, dont on trouve un écho dans le tome 5 de AFGG, montrent, en particulier fin 1916, le souhait récurrent du commandant en chef d'utiliser au plus vite cette ressource pour alimenter les renforts envoyés aux régiments, tandis que le ministre insistait de son côté pour que l'on fasse d'abord la chasse aux hommes valides employés dans les services de l'arrière, i.e. les services implantés dans l'arrière de la zone des armées...
Il conviendrait donc de s'assurer, pour chaque classe, de la date à laquelle elle a, après avoir été incorporée, été déclarée mobilisable et disponible pour renforcer les unités en ligne. J'avoue n'avoir pas ces dates sous la main.

Cordialement
Bernard

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 3102
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Préparation militaire

Message par michelstl » ven. déc. 23, 2016 10:22 pm

Bernard
Merci pour cet ajout et ces précisions.
Salutations
Michel

jean-marie victor
Messages : 33
Inscription : ven. déc. 16, 2016 1:00 am

Re: Préparation militaire

Message par jean-marie victor » sam. déc. 24, 2016 12:25 pm

Bonjour JM Victor

Des réponses et des notions... en vous servant de l'outil de recherche en haut à droite.

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 0987_1.htm

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... htm#t41750

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 9589_1.htm

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 0929_1.htm

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 0450_1.htm

etc...


1914... la France devait faire face...
on accélère la phase d'instruction, qui est réduite à trois voire même deux mois seulement selon certains régiments (contrairement à environ six mois). Ainsi, un grand nombre de nouveaux conscrits auront été utilisés assez rapidement sur le front. Pour remédier au manque en nombre et à la formation des contingents, on fera appel aux classes par anticipation. Les classes 1916 et subséquentes auront eu droit à des formations plus conséquentes (pouvant aller jusqu'à 7 mois, selon...).

Si vous faites référence à votre GP côté maternel..
(avec ce que vous nous fournissez comme renseignements sans que nous puissions vérifiez plus avant http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 4052_1.htm)
1917 avril 17: arrive au Corps (au dépôt pour sa formation sans doute)
1917 nov. 10: sa fiche matricule nous informe qu'il arrive aux armées à cette date.

Salutations
Michel
Merci pour ces précisions, j'avais des idées préconçues à ce sujet, partant du principe qu'il y avait besoin d'hommes en nombre, ces "classes" ou préparation devaient être instruite au pas de charge et ne pas excéder 2 mois.
Vous m'éclairer sur ce point et vous remercie pour votre attention, je pense avoir assez d’éléments sur mon GPM, je vais à présent déchiffrer le parcours de mon GPP classe 1916 incorporé en avril 1915.
Cordialement à vous
JB

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2439
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: Préparation militaire

Message par b sonneck » sam. déc. 24, 2016 12:38 pm

Bonjour,

Il y a en effet une notion un peu oubliée : celle de mobilisable. Etre appelé au service militaire ne rendait pas mobilisable au jour de l'incorporation. A l'époque, c'est le ministre de la guerre qui décidait de la date à laquelle une classe d'âge devenait mobilisable.

Cette notion a perduré et je me souviens bien qu'à l'époque où il m'est arrivé de tremper dans la mobilisation de l'unité à laquelle j'appartenais, les appelés n'étaient mobilisables, et donc retenus pour concourir à la réalisation de l'effectif et inscrits sur les contrôles de mobilisation de l'unité, qu'au bout d'une durée bien déterminée ; variable probablement selon les époques (deux mois à la fin de la conscription si j'ai bonne mémoire).

Cordialement
Bernard

jean-marie victor
Messages : 33
Inscription : ven. déc. 16, 2016 1:00 am

Re: Préparation militaire

Message par jean-marie victor » sam. déc. 24, 2016 12:46 pm

Bonjour,

J'attire votre attention sur un point qui peut facilement passer inaperçu : le fait de passer "aux armées" pour un jeune conscrit des classes 1916 et suivantes ne signifie pas automatiquement présence au front, en première ligne.
Pour améliorer l'instruction des recrues, faciliter leur adaptation aux conditions de vie dans les tranchées et les préparer aux spécificités nouvelles du combat, elles ont été très rapidement envoyées dans les bataillons de passage et les centres d'instruction de la zone des armées, tout en restant sous le contrôle du ministre de la guerre, qui ne les mettait à la disposition du commandant en chef que lorsqu'il estimait que le moment en était venu. On estimait qu'elles seraient ainsi mieux préparées, étant plongées dans des conditions plus proches de ce qu'elles allaient vivre.
Les échanges de correspondance entre le ministre et le GQG, dont on trouve un écho dans le tome 5 de AFGG, montrent, en particulier fin 1916, le souhait récurrent du commandant en chef d'utiliser au plus vite cette ressource pour alimenter les renforts envoyés aux régiments, tandis que le ministre insistait de son côté pour que l'on fasse d'abord la chasse aux hommes valides employés dans les services de l'arrière, i.e. les services implantés dans l'arrière de la zone des armées...
Il conviendrait donc de s'assurer, pour chaque classe, de la date à laquelle elle a, après avoir été incorporée, été déclarée mobilisable et disponible pour renforcer les unités en ligne. J'avoue n'avoir pas ces dates sous la main.

Cordialement
Bernard
Merci pour toutes ces précisions qui remettent en place mes idées quelque peu arrêtées sur le sujet, je ne pensais pas, vue les circonstances et besoin en hommes que ces préparations étaient aussi longues.
En fait à sa date d'incorporation du 17 avril 1917 à novembre cela devait être sa formation.
Puis le 14 novembre de cette même année il incorpore le 25é jusqu'en avril 1918 (sans certitude qu'il soit au combat ) c'est bien cela !
Cela fait un an qu'il est mobilisé, le 24 avril 1918 il incorpore le 165é RI ( à cette date il devait être sur le terrain !)
Il est vrai, je le découvre, que chaque mot a son importance.Je vous remercie pour votre attention, peut être m'apporterez vous autant de renseignements sur mon GP Paternel dont j'ai retrouvé la trace dans les AD du Morbihan.
Cordialement et bien à vous
JB


paulpaul0
Messages : 17
Inscription : mer. nov. 06, 2013 1:00 am

Re: Préparation militaire

Message par paulpaul0 » jeu. oct. 22, 2020 10:07 pm

Bonjour,

Le père de mon épouse de la classe 16 a été incorporé le 11 avril 1915 au 129 RI au Havre
Le 1/12/1915 il est passé "aux armées" au 24 RI
Le 30/12/1915 son adresse est "Mitrailleur au 24° de ligne 2ème bataillon 35ème Compagnie Secteur 61
Le 19/07/1916 il part en renfort au 224 RI

S'il fait ses classes au 129 RI du 11/04/1915 au 1/12/1915, peut-on dire qu'il fait une spécialisation de mitrailleur au 24 RI du 1/12/1915 au 19/07/1916 ?
Etant "aux armées" est-il dans la zone des armées dans un centre d'instruction et non au front ?
Dans ce cas où ce centre pouvait-il être? Que signifie "35ème Compagnie"?

Merci de vos éclaircissements
Paul

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9917
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: Préparation militaire

Message par Achache » jeu. oct. 22, 2020 10:31 pm

Bonsoir,
où ce centre pouvait-il être?
dans la zone où sont déployés les divers constituants de la DI.
En l'occurrence, dans la Somme.
Voir les JMO de la DI concernée.
Que signifie "35ème Compagnie"?
viewtopic.php?f=12&t=15718&p=129626&hil ... ie#p129626

Bien à vous,
Achache
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

paulpaul0
Messages : 17
Inscription : mer. nov. 06, 2013 1:00 am

Re: Préparation militaire

Message par paulpaul0 » sam. oct. 24, 2020 11:32 am

Bonjour,
Merci pour toutes vos précisions
Cordialement
Paul

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »