Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 562
Inscription : lun. mai 10, 2010 2:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » mar. juin 12, 2018 10:26 am

Merci AD-Line

Je vais passer le J.O. en revue, nos rugbymen internationaux MPF ne sont pas si nombreux...

Tant qu'à ajouter une autre remarque de béotien, j'ai le souvenir que seuls les officiers peuvent prétendre à la Légion d'Honneur à titre posthume. Est-ce correct ?

Quand à Pierre GUILLEMIN, il est fait chevalier de la L.H. par décret du 27 avril 1920, publié au J.O. du 22 juin... et ça n'est pas repris sur sa fiche matricule...
jo 1920.jpg
jo 1920.jpg (69.91 Kio) Consulté 710 fois
jo 1920 guillemin.jpg
jo 1920 guillemin.jpg (74.81 Kio) Consulté 710 fois
@+
Dernière modification par rugby-pioneers le mar. juin 12, 2018 10:49 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 562
Inscription : lun. mai 10, 2010 2:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » mar. juin 12, 2018 10:33 am

laperouse a écrit :
mar. juin 12, 2018 1:18 am
Hier, j'ai découvert par hasard que l'histoire du CO faisait l'objet d'une expo au centre national et musée Jean Jaurès de Castres. J'irai voir s'ils ont écrit sur Burgun au sujet de la Légion d'Honneur.
https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... pique.html
https://www.lasemainedecastres.fr/expos ... a-castres/
Merci Lapérouse
Une belle expo et un parfait sens du timing !

Avatar de l’utilisateur
laperouse
Messages : 91
Inscription : jeu. juil. 07, 2011 2:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par laperouse » mar. juin 12, 2018 12:47 pm

rugby-pioneers a écrit :
mar. juin 12, 2018 10:26 am
Quand à Pierre GUILLEMIN, il est fait chevalier de la L.H. par décret du 27 avril 1920, publié au J.O. du 22 juin... et ça n'est pas repris sur sa fiche matricule...
ça corrobore ce que je disais au sujet des fiches matricules. Parfois on y trouve les décorations (même posthumes) mais pas toujours.
A ma place, ou perdu dans le pacifique Sud.

Avatar de l’utilisateur
laperouse
Messages : 91
Inscription : jeu. juil. 07, 2011 2:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par laperouse » mar. juin 12, 2018 2:32 pm

Bonjour
CD9362 a écrit :
mar. juin 12, 2018 8:40 am

Bonjour
Bien sur que tous les soldats ayant reçu la légion d'honneur , n'apparaissent pas dans la base Léonore ! On l'a pourtant évoqué de nombreuses fois dans le forum.
Et oui, je suis nul... mais qu'est-ce que vous voulez, Lapérouse se noie parfois dans un océan d'information du forum pages14-18 :crazy: :pt1cable: , et puis à son âge, vous savez... :roll:
Désolé de vous avoir fait répéter ce qui est une évidence pour vous et encore merci.
A ma place, ou perdu dans le pacifique Sud.

CD9362
Messages : 2948
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par CD9362 » mar. juin 12, 2018 3:09 pm

laperouse a écrit :
mar. juin 12, 2018 2:32 pm
Bonjour
CD9362 a écrit :
mar. juin 12, 2018 8:40 am
Bonjour
Bien sur que tous les soldats ayant reçu la légion d'honneur , n'apparaissent pas dans la base Léonore ! On l'a pourtant évoqué de nombreuses fois dans le forum.
Et oui, je suis nul... mais qu'est-ce que vous voulez, Lapérouse se noie parfois dans un océan d'information du forum pages14-18 :crazy: :pt1cable: , et puis à son âge, vous savez... :roll:
Désolé de vous avoir fait répéter ce qui est une évidence pour vous et encore merci.
:D :ange: Pour une fois que je peux me vanter de savoir quelquechose ! :lol: à charge de revanche ! ;)
Cordialement
AD-Line

Avatar de l’utilisateur
MOITZ
Messages : 137
Inscription : jeu. avr. 07, 2011 2:00 am

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par MOITZ » mar. juin 12, 2018 3:35 pm

Bonjour
Dès que l'on parle de tonton Julien j'arrive.
La photo montrant l'équipe de 1912 précise qu'il y a 5 titulaires de la LH.
Pour ma part j'ai cherché dans le JO dont la lecture est enivrante.
Et j'ai trouvé une liste d'officiers qui ont reçu la décoration à titre posthume le 12 mars 1920.
C'est classé par régiment et il y a un bon paquet de nom.
Juju est en page 4107.
Je crois que nous pouvons dire que tous les officiers d'active ou de réserve décédés l' ont reçus.
Michel

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 742
Inscription : sam. nov. 06, 2010 1:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » mer. juin 13, 2018 3:06 pm

Bonjour à tous,
rugby-pioneers a écrit :
dim. juin 10, 2018 10:40 pm
Bonjour à tous

On vient de me demander si Maurice BOYAU était le seul international de rugby MPF décoré de la légion d'honneur...

Je ne m'étais jamais posé la question... je m'attendais à en trouver pléthore (Gicardy, Conihl de Beyssac, Ihingoué, Dufau, Burgun étaient mes premiers "candidats") ... A votre avis, ai-je oublié d'autres hommes ?

@+
Marc GIACARDY l'a effectivement obtenue à titre posthume, parution au JO du 24 mai 1919 :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... %20marc%22

Information donnée ici (il y a 5 ans) par Francis :
viewtopic.php?f=87&t=9626&p=81231&hilit=giacardy#p81230

Le Livre d'Or du Lycée de Bordeaux rappelle ses 4 citations :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9 ... %20marc%22

à bientôt
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 562
Inscription : lun. mai 10, 2010 2:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » ven. juin 15, 2018 2:46 pm

Bonjour

Sur un autre forum anglophone consacré à l'histoire du rugby, l'historien NZ Ron Palenski a entrepris de publier une notice biographique au jour anniversaire du décès des 142 internationaux, de tous les pays, morts pour leur Partrie.
last post war toll 2016.JPG
last post war toll 2016.JPG (78.12 Kio) Consulté 618 fois
Je donne un coup de main pour actualiser le "dossier" de nos internationaux, d'autant que de nouvelles sources sont apparues sur Gallica et aux AD ces dernières années.

Pour l'essentiel, Francis/Encyclo et les détectives de ce forum ont déjà livré tout leur savoir, mais parfois un détail ou une photo peuvent venir enrichir notre souvenir...

J'ai par exemple laissé passé la date du 13 juin, 100 ans jour pour jour après la mort de Jean-Jacques Conilh de Beyssac à la tête de son char à la bataille de Méry. Le grand spécialiste "artillerie spéciale" de ce forum - Michel aka Tanker - avait déjà retracé son parcours militaire ici viewtopic.php?f=34&t=68380 mais il a su retrouver une photo de son Schneider M2 à la veille de la bataille...

Image

Nous venons aussi, avec l'ami Denis/Zelaian, de reprendre les infos sur le Bayonnais Albert CHATAU. CHATAU n'est pas MPF. Il est décédé en 1924 des suites de ses blessures sans que sa famille n'aie fait ensuite aucune démarche pour en obtenir ce statut qu'il aurait obtenu sans ambiguité (mais pas d'épouse, pas d'enfants...). De fait, je l'inclus systématiquement dans les listes ;)

Sa fiche matricule https://consultarchives.le64.fr/registr ... res/142050 est assez incomplète. Notre homme (classe 13) est déjà au régiment (49eme R.I., normal!) en août 14 et devient rapidement caporal (septembre) et sergent (novembre). Sa fiche évoque bien ses deux blessures de juillet et septembre 1915 (qui lui vaudront la Croix de Guerre en oct.1915), mais pas sa grave blessure par balle de 1916 (date? lieu?) qui finalement l'emportera - sans qu'il ne soit pour autant réformé avant la fin du conflit (comme Paul FAURE).

On y lit aussi qu'il est pensionné comme invalide à 100% en 1919 (troubles pulmonaires + perte de l'usage de la jambe gauche + gène au bras gauche)

Sa nécro dans L'Auto (18 juillet 1924) nous apporte enfin la compréhension de sa blessure aux poumons (je suis de ceux qui croyait qu'il avait succombé aux dégâts des attaques au gaz...).
obit chatau in l auto July 18 1924.JPG
obit chatau in l auto July 18 1924.JPG (64.45 Kio) Consulté 618 fois
On y apprend aussi qu'Albert CHATAU présidait après guerre la Commission Rugby de l'Aviron Bayonnais, et qu'il était le correspondant local du journal L'Auto!

Albert CHATAU n'avait même pas 20 ans lorsqu'il fut choisi comme ouvreur et capitaine d'une sélection du Sud venue à Nantes matcher le Nord en décembre 1912 (match de sélection pour le Tournoi 1913) http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6 ... sud.langFR , et même pas 20 ans lorsque il honora sa seule sélection contre les Sud Africains à Bordeaux le 11 janvier 1913...

@+

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 562
Inscription : lun. mai 10, 2010 2:00 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par rugby-pioneers » ven. juin 15, 2018 2:48 pm

complément:

Albert CHATAU capitaine du Sud en Décembre 1912
chatau sud 1912.jpg
chatau sud 1912.jpg (61.25 Kio) Consulté 617 fois
Albert CHATAU (premier Français assis par terre à gauche) contre l'Afrique du Sud à Bordeaux le 11 janvier 1913
11-1-13_Bordeaux F SA.jpeg
11-1-13_Bordeaux F SA.jpeg (170.6 Kio) Consulté 617 fois
@+

Avatar de l’utilisateur
zelaian
Messages : 742
Inscription : sam. nov. 06, 2010 1:00 am
Localisation : Rodez-Aveyron-Occitanie

Re: Rugby et rugbymen pendant la Grande Guerre

Message par zelaian » mar. juin 19, 2018 6:48 pm

Bonjour Frédéric,
Bonjour à tous,

Merci pour ces informations, précises et documentées.
CHATAU était également correspondant de l'Intransigeant :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7 ... au%22.zoom
La LH aurait été pour lui, c'est certain, une légitime satisfaction.
rugby-pioneers a écrit :
ven. juin 15, 2018 2:46 pm
Sa fiche évoque bien ses deux blessures de juillet et septembre 1915 (qui lui vaudront la Croix de Guerre en oct.1915), mais pas sa grave blessure par balle de 1916 (date? lieu?)
J'ai parcouru le JMO du 49e RI (il convient de saluer le rédacteur pour sa précision) dans lequel on trouve bien mention de la blessure du 29 septembre :
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... m_rotate=F (page 7).
En 1916, le régiment est engagé fin mai à Verdun, où il subit des pertes importantes (fin du JMO et début du suivant). Mais je n'ai pas réussi à trouver le nom de CHATAU dans les (longues) listes des tués, blessés et disparus.

En parcourant l'Auto à cette période, je n'ai pas trouvé non plus ce que j'y cherchais (d'éventuelles nouvelles le concernant), mais comme souvent ce que je ne cherchais pas, à savoir 2 MPF du Stade Cadurcien :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4 ... .item.zoom

De retour de convalescence, peut-être a-t-il changé de régiment, pour passer au 249e ?
(les FM font rarement la distinction entre un régiment et sa "réserve")
Ce fut, par exemple, le cas de Chiquito de Cambo.

J'ai également cherché dans le JO, et n'ai trouvé que sa citation pour la médaille militaire :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... rt%22.zoom

autre question sans réponse (pour l'instant) : de quelle maladie souffrait CHATAU au printemps 1913, qui le priva des phases finales ? (à partir du quart : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4 ... .item.zoom)
Maladie sans doute sévère, car sa guérison n'est complète qu'à l'entame de la saison suivante :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5 ... hatau.zoom

à bientôt
DENIS
"Voyageur, souviens-toi du Moulin de Vauclerc" (d'après Louis ARAGON)

Répondre

Revenir à « Sportifs & sport »