IRIS - Patrouilleur ex-chalutier japonais

Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4367
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

IRIS - Patrouilleur ex-chalutier japonais

Message par markab »

Bonjour,

"Chantier : Osaka Iron Works, Japon
Mis en service : 1916
Retiré : 1919

Caractéristiques : 201 t.

Chalutier japonais CHIDORI MARU
9/1916 : Acheté par la Marine française
Renommé IRIS
1917 : 9e escadrille de patrouilleurs en mer Egée
1/3/1918 : Milo."

Selon l'ouvrage de JM Roche.

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Rutilius
Messages : 16768
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

IRIS — Patrouilleur, ex-chalutier japonais Chidori-Maru (1916~1919).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

Iris — Patrouilleur, ex-chalutier japonais Chidori-Maru (1916~1919).

Le patrouilleur Iris — ex-chalutier japonais Chidori-Maru — fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 29 janvier 1917 au 1er juin 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 748.]

Avec 15 autres grands chalutiers (Balsamine, Épervier, Étourneau-I, Eurvin, Fourmi, Furet-I, Girafe-II, Héron-I, Kangourou, Le Rusé, Lorientais, Œillet, Pingouin-I, Rossignol-I et Ville-de-Boulogne) et 11 autres de moindre tonnage (Bossoir, Clinfoc, Esturgeon, Étalingure, Galhauban, Hareng, Her-mine, Traversière, Trinquette, Truite-I et Zibeline), il fut mis en vente le 27 août 1919 par le Sous-se-crétariat à la liquidation des stocks dans les locaux de la Préfecture maritime de Toulon selon la pro-cédure d’adjudication publique sur soumissions cachetées (La Dépêche de Brest, n° 13.218, Mardi 5 août 1919, p. 4).
Dernière modification par Rutilius le ven. sept. 16, 2022 4:58 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16768
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

IRIS — Patrouilleur, ex-chalutier japonais Chidori-Maru (1916~1919).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

Chidori-Maru Chalutier en acier construit en 1911 par la société Osaka Iron Work, d’Osaka (Japon), pour le compte de l’armement Yamato Gyogyo Goshi Kaisha, également établi à Osaka. № officiel : 14.447. Signal distinctif : L.S.D.K.

Caractéristiques générales. — Jauge : 201 tx jb et 108 tx jn. Dimensions : 109.1 x 21.2 x 10.8 ft [33,25 x 21,2 x 3,29 m]. Propulsion : Machine à triple expansion à trois cylindres développant 48 nhp ; une hélice. Vitesse : ... nd.


Lloyd’s Register of Shipping 1914~1915, Steamers, Lettre C., n° 883, p. num. 218.

L.R.S. 1915 - C. - n° 883 - .JPG
L.R.S. 1915 - C. - n° 883 - .JPG (101.97 Kio) Consulté 215 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Creese
Messages : 87
Inscription : mer. oct. 08, 2008 2:00 am

Re: IRIS - Patrouilleur ex-chalutier japonais

Message par Creese »

Image
from Lloyd's Register 1921. Cordialement Kris.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4367
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: IRIS - Patrouilleur ex-chalutier japonais

Message par markab »

Bonjour Kris,

L'image n'est pas passée ;)

A bientôt !
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Rutilius
Messages : 16768
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

IRIS — Patrouilleur, ex-chalutier japonais Chidori-Maru (1916~1919).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

□ Le chalutier Iris fut acquis par l’armateur Benjamin Alexandre DUCHESNE, domicilié au Havre, au 22, rue des Viviers, lors d’une vente par adjudication publique sur soumissions cachetées organisée le 27 août 1919 par le Sous-secrétariat à la liquidation des stocks dans les locaux de la Préfecture maritime de Toulon (La Dépêche de Brest, n° 13.218, Mardi 5 août 1919, p. 4). Ce bâtiment fut francisé fut fran-cisé le 10 mars 1920 au quartier du Havre, n° 5.369, puis y fut immatriculé le 25 mars 1920, f° 432, n° 1.296. Lui fut alors attribué le signal distinctif O.J.R.F. (1)

Initialement armé à la pêche au large le 13 février 1920 à Toulon à compter du 6 janvier 1920, n° 39, il fut désarmé le 13 février 1921 au Havre, n° 41, étant commandé par Corentin GUÉGAN, né le 26 février 1882 à Douarnenez (Finistère), patron de pêche, inscrit au quartier de Douarnenez, n° 2.583. (2) En dernier lieu, il fut armé à la pêche au large le 16 février 1922 au Havre, n° 82, et y fut désarmé le 2 février 1923, n° 29.

Il fut alors acquis par la Corporation des pilotes du Havre [Siège social : Le Havre, 24, rue Émile Renouf]. Francisé dans ce quartier le 10 mars 1920, n° 5.866, il y fut immatriculé le 14 avril 1922, f° 697, n° 2.108, conservant son signal distinctif. Après avoir été reconverti en bateau-pilote, il fut alors renommé Herman-du-Pasquier, du nom d’Herman Louis du PASQUIER, président du conseil d’adminis-tration du Port autonome du Havre, par ailleurs président du Tribunal de commerce de la ville. (3)

Initialement armé au pilotage le 18 juillet 1923 au Havre, n° 303, il y fut désarmé le 17 juillet 1924, n° 276, étant commandé par Albert Thomas GUERRIER, né le 22 avril 1894 au Havre, patron au bornage, inscrit au quartier du Havre, n° 7.390 — qui conserva ce commandement jusqu’au 31 décembre 1927. (4) En dernier lieu, il fut armé au pilotage le 1er janvier 1933 au Havre, n° 4, et y fut désarmé, le 31 décembre 1933, n° 425, étant commandé par André JAOUEN, né le 7 juin 1893 à Plougasnou (Finis-tère), patron au bornage, inscrit au quartier de Morlaix, n° 8.803. (5) Il quitta alors le port du Havre, ayant été cédé à un ressortissant belge.

L‘Herman-du-Pasquier fut remplacé par un bateau-pilote plus moderne, le Sénateur-Louis- Brindeau, lancé le 28 janvier 1933 au Havre pour le compte de la Compagnie de pilotes du Havre. Francisé dans ce quartier le 31 mai 1933, n° 6.208, puis y étant immatriculé le 5 août 1933, f° 64, n° 2.287, il entra en service le 1er janvier 1934, ayant pour signal distinctif les lettres F.N.J.G. (6) En Juin 1940, il fut saisi à Morlaix par la Kriegsmarine.

Caractéristiques du chalutier Iris. — Jauge : 187,24 tx jbt, 172,38 tx jn et 28,04 tx jn.. Propulsion : Machine de 400 cv. (1)

_________________________________________________________________________________________

(1) Inscription maritime ~ Quartier du Havre ~ Matricules des bâtiments de commerce (1917~1941), n°ˢ 1.191 à 1.791, f° 432, n° 1.296 : Archives départementales de Seine-Maritime, Cote 6P_sup01-09, p. num. 39.

(2) Inscription maritime — Quartier du Havre — Désarmement des bâtiments de commerce (1921), n°ˢ 1 à 68, 15 février 1921, n° 41 : Archives départementales de Seine-Maritime, Cote 6P6_794, p. num. 661 à 670.

(3) Inscription maritime ~ Quartier du Havre ~ Matricules des bâtiments de commerce (1920~1940), n°ˢ 1.797 à 2.372, f° 697, n° 2.108 : Archives départementales de Seine-Maritime, Cote 4399 W 039, p. num. 113.

(4) Inscription maritime — Quartier du Havre — Désarmement des bâtiments de commerce (1924), n°ˢ 271 à 366, 17 juillet 1924, n° 276 : Archives départementales de Seine-Maritime, Cote 6P6_813, p. num. 15 à 35.

(5) Inscription maritime — Quartier du Havre — Désarmement des bâtiments de commerce (1933), n°ˢ 374 à 429, 31 décembre 1933, n° 425 : Archives départementales de Seine-Maritime, Cote 4400 W 173, p. num. 339 à 349.

(6) Inscription maritime ~ Quartier du Havre ~ Matricules des bâtiments de commerce (1906~1948), n°ˢ 1.292 à 2.538, f° 64, n° 2.287 : Archives départementales de Seine-Maritime, Cote 4399 W 037, p. num. 71.

_________________________________________________________________________________________


Iris - Le Havre - f° 432, n° 1.296 - .JPG
Iris - Le Havre - f° 432, n° 1.296 - .JPG (117.49 Kio) Consulté 137 fois


Herman du Pasquier - Le Havre - f° 697, n° 2.108 - .JPG
Herman du Pasquier - Le Havre - f° 697, n° 2.108 - .JPG (122.45 Kio) Consulté 137 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »