409e RAL

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2573
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

409e RAL

Message par christophe lagrange » sam. oct. 12, 2019 4:35 pm

Bonjour,

L'identification de la photo d'un homme du 409e RAL par Yv' et Marcus, est l'occasion de débuter quelques recherches sur cet autre régiment portant le nombre 409.
viewtopic.php?f=18&t=72041

Si j'ai pu " isoler " l'historique dans celui des 109e, 309e et 409e RAL, en revanche pas de JMO disponible ni sur les 3 groupes ni sur son EM provenant du 332e RAL, ayant composé ce régiment à l'existence éphémère (juillet 1918-mai 1919).

En parcourant (très rapidement) l'historique, j'y ai relevé le nom de son chef : le Lieutenant-colonel Maillard, probablement Georges Joseph MAillard. Un dossier LH figure à ce nom dans la base Léonore.
http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH193/PG ... 772781.htm

S'agit-il pour autant du bon ? Guy (ALVF) pourra peut-être m'aider et compléter mes lacunes. Ainsi par exemple, l'historique indique que le 409e RAL était équipé du Schneider 155 long. Ce matériel est-il très différent d'un 155 C ? Je présume que le fut du canon doit être plus long, à moins qu'il s'agisse de la portée du matériel ?

Si vous avez des informations sur ce RAL, ou plutôt RALH, merci d'avance.

Pour info, je viens de créer une catégorie dans le blog du 409e RI :
http://409ri.canalblog.com/archives/l_a ... index.html

Bien cordialement,
Chrsitophe

ALVF
Messages : 6180
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 409e RAL

Message par ALVF » sam. oct. 12, 2019 6:41 pm

Bonsoir,

Le 409e R.A.L a été créé le 21 juillet 1918 à partir des 3 groupes existants III/104e R.A.L, III/105e R.A.L et III/109e R.A.L formant désormais respectivement les Ier, IIe et IIIe groupes du 409e R.A.L.
Tous les groupes sont armés du canon de 155 Long modèle 1917 Schneider, pièce à tir tendu de grande portée (15.900 m) par rapport au 155 C modèle 1917 Schneider qui est une pièce à tir courbe à moyenne portée (11.200 m).
Le chef de corps n'est pas Maillard (Georges, Joseph), les dernières pièces de son dossier "Leonore" n'évoquent en 1918 que le 38e R.A.C puis le 50e R.A.C.
Il existe en 1918 trois lieutenants-colonels à titre temporaire portant le nom de Maillard et à peu près de la même génération. J'exclus Georges, Maillard (pour les raisons exposées) et Jean, Xavier, Joseph (celui-là avec certitude) pour retenir, sans certitude absolue, MAILLARD Camille, Claude, lieutenant-colonel à titre temporaire en 1917-1918 et futur général de brigade. Je ne vois pas a priori d'autres officiers d'artillerie du nom de Maillard susceptible de commander le 409e R.A.L en 1918 mais j'ai étudié hâtivement le problème et ai pu en oublier un!
En 1913 et 1914, Maillard (Camille, Claude) est capitaine depuis le 2 avril 1902 et commande la 9e batterie du 11e R.A.C à Versailles (1913) puis Rouen (1914).
Je joins ci-dessous une photo du capitaine Maillard en 1913 au 11e R.A.C (tirée de l'album Gelly de 1913) et une photo d'un 155 L modèle 1917 photographié en août 1918:
Cne Maillard (C,C).jpg
Cne Maillard (C,C).jpg (193.05 Kio) Consulté 231 fois
155L Mle 1917 22 août 1918.jpg
155L Mle 1917 22 août 1918.jpg (100.71 Kio) Consulté 231 fois
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2573
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: 409e RAL

Message par christophe lagrange » sam. oct. 12, 2019 7:28 pm

Bonsoir Guy (ALVF)

Merci pour cette réponse précise et les illustrations.

Je vais aller chercher du côté de MAILLARD Camille Claude.

Pourrais-je reproduire sur le blog l'image du Schneider 155 long ? J'en citerai bien entendu la source : forum pages1418 - ALVF par exemple ou autre mention à votre convenance ?

Le nombre des morts au champ d'honneur listé dans l'historique s'est considérablement réduit en raison des incohérences de dates : plusieurs sont tombés avant la date de constitution du 409e RAL.

A ce stade, il reste 15 noms (la plupart sans prénom) : certains ont pu être retrouvés parmi les fiches MDH.

J'ai également pu relever le nom de quelques officiers : CNES DEHAUSSY et LARPENT, SLT DELAHAYE, GROS, ROBERT, Aspirants TAUVET et JEANVOINE.

Bien cordialement,
Christophe

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2573
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: 409e RAL

Message par christophe lagrange » dim. oct. 13, 2019 8:54 am

Bonjour Guy, et tous

Quelques questions complémentaires :
En recherchant d'autres illustrations, quelques cartes postales montrent des 155 long Schneider selon leur légende. La pièce est entourée de 9 hommes : cela correspondait-il à l'effectif d'une pièce ?

Quelques exemple sur ce site d'enchères en ligne :
https://www.delcampe.net/fr/collections ... ountry=NET

Concernant le nombre de pièces en service au 409e RAL :
J'ai pu relever sur l'historique que le nombre de batteries de chacun des 3 groupes était de 3 également : l'unité de chaque victime est précisée en fin d'historique.
Mais une batterie de 155 L comptait combien de pièces ?

Merci d'avance et bon dimanche

Cordialement,
Christophe

ALVF
Messages : 6180
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 409e RAL

Message par ALVF » dim. oct. 13, 2019 11:35 am

Bonjour,

Les groupes du 409e R.A.L sont tous à 3 batteries, chaque batterie compte 4 canons de 155 L modèle 1917 Schneider.
Votre lien montre bien des canons de 155 L Schneider mais ce sont presque tous des 155 L modèle 1877-1914 moins puissants que le 155 L modèle 1917. De surcroît, ces 155 L mle 1877-1914 ont été modifiés après guerre. Le seul 155 L modèle 1917 (dans l'état du site "delcampe" aujourd'hui à 11h30!) est le dernier illustré au camp du Larzac. Le tube du modèle 1917 est plus long que le tube du modèle 1877-1914, ce dernier est un tube de Bange modifié pour utilisation sur un affût moderne alors que le tube modèle 1917 est de conception nouvelle.

Le personnel affecté au service d'une pièce de 155 L modèle 1917 comprend: le chef de pièce, 8 servants, 1 artificier et 2 auxiliaires.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2573
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: 409e RAL

Message par christophe lagrange » dim. oct. 13, 2019 3:17 pm

Guy,

Vos explications sont très claires et me permettent de mieux comprendre les différences entre chacun des types de 155 L Schneider.

Donc 12 hommes par pièce, 4 pièces par batterie, 3 batteries par groupes et 3 groupes pour le 409e RAL, soit un effectif de 434 hommes, auquel s'ajoute l'EM et... les chevaux.

J'ai maintenant une meilleure idée de cette unité.

En recoupant Mémoire des hommes, sépultures de guerre, memorialgenweb et le JO, j'ai pu identifier 22 morts pour la France, dont 3 MDL.
La moitié d'entre eux sont inhumés en nécropoles nationales et carré militaire. Je vais solliciter les membres via la rubrique ad hoc pour des photos dans la mesure du possible.

Bien cordialement,
Christophe

ALVF
Messages : 6180
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 409e RAL

Message par ALVF » dim. oct. 13, 2019 4:02 pm

Bonsoir,

Attention, Christophe, vous êtes bien loin du compte des personnels.
Une seule batterie de 155 L modèle 1917 Schneider comprend 207 hommes (dont 3 officiers).
Un Groupe, c'est donc 3 batteries auxquelles s'ajoutent la Colonne Lègère (ravitaillement en munitions) de 36 hommes et l’État-major de Groupe de 37 hommes (dont 6 officiers y compris le médecin).
Un Régiment comprend 3 groupes, un État-major de régiment et une batterie Hors-Rang.
Le total du Régiment représente donc plus de 2.000 hommes, la colonne de tous les éléments sur route mesure plus de 2000 m.
Pour ne pas alourdir le texte, je donne la composition des effectifs d'une batterie de 155 L modèle 1917 à la fin de 1918:
Batterie 155 L mle 1917.jpg
Batterie 155 L mle 1917.jpg (232.68 Kio) Consulté 125 fois
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2573
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: 409e RAL

Message par christophe lagrange » dim. oct. 13, 2019 5:15 pm

Effectivement Guy,

J'étais très loin du compte :o

Merci encore une fois pour cette précieuse information.

Les recoupements continuent et portent le nombre des MPLF/N-MPLF à 37 hommes.
Parmi eux, je viens de relever un suicidé et plusieurs décédé dans leurs foyers en 1919.

A suivre

Bien cordialement,
Christophe

Répondre

Revenir à « Artillerie »