Soldat Charles Marius Augé 53° Ri

arthur92
Messages : 13
Inscription : sam. nov. 10, 2018 4:52 pm

Re: Soldat Charles Marius Augé 53° Ri

Message par arthur92 » jeu. mai 21, 2020 1:52 pm

@Annie
Bonjour,
Merci de votre réponse et des informations communiquées. Je n'avais pas vu cette fiche de IFFM qui me conforte dans l'idée que Charles Marius repose à NDDL. Comme vous pouvez lire sur ce topic, cette affaire que j'avais quasiment abandonnée, pourrait rebondir. Je prends contact dès ce jour avec l'archiviste de IFFM afin de lui demander la source de son information relative à la localisation de la sépulture de Charles Marius.
Cordialement.

arthur92
Messages : 13
Inscription : sam. nov. 10, 2018 4:52 pm

Re: Soldat Charles Marius Augé 53° Ri

Message par arthur92 » jeu. mai 21, 2020 1:53 pm

@Fdanes
Bonjour,
Merci de votre message et des informations apportées.
Mes recherches, à l'origine, avaient pour but d'essayer de retrouver le lieu de sépulture d'un de mes ascendants porté disparu en 1915 et dont j'ai pu identifier la tombe.
Au passage je m'étais intéressé au cas du soldat Augé, en précisant que je n'ai aucun lien de parenté avec lui ni aucune attache avec le Tarn.
J'ai effectué toutes sortes de recherches concernant sa situation militaire, interrogé sur divers forums des spécialistes des soldats du Tarn, dont "lemilitarial.com" mais sans succès. Et finalement j'ai contacté Les services en charge des nécropoles militaires qui m'ont répondu que la tombe 5037 "xxxxxAnge Charles" que je pensais, et pense toujours être celle de Charles-Marius, n'était pas sa tombe, sans autres explications.
Je n'ai pas insisté, n'étant ni historien, ni descendant de la famille de Charles Marius, et je n'ai pas entamé de recherches généalogiques, devenues pour moi sans objet. J'ai effacé toute ma documentation de cette affaire, mais elle était composée pour l'essentiel des fiches que vous avez pu trouver et de la réponse de l'état civil militaire.
Cela dit, si à l'aide de vos recherches il était possible trouver des descendants de collatéraux, ceux-ci pourraient à leur tour interroger les autorités militaires...
Cordialement.

Répondre

Revenir à « Nécropoles »