JENNIE E.RIGHTER Trois-mâts goélette américain

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3574
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

JENNIE E.RIGHTER Trois-mâts goélette américain

Message par olivier 12 » ven. juin 14, 2019 6:42 pm

Bonjour à tous,

JENNIE E. RIGHTER

Trois-mâts goélette américain construit en 1887 au chantier William Miner de Madison. Armateur Shepard & Morse Lumber Co. New York
647 t.

Naufrage du 16 Octobre 1917

Rapport du capitaine
(Vigo. 20 Novembre 1917)

Le 16 Octobre 1917 à 16h00, faisant route au SE, par 43°54 N et 10°12 W, avec un vent de SW, le quart m’a appelé sur le pont et m’a signalé avoir aperçu quelque chose de suspect sur tribord. J’ai pris mes jumelles et j’ai tout de suite reconnu un sous-marin avec son périscope et une partie du kiosque hors de l’eau. J’ai donné l’ordre à l’équipage d’amener le grand voile et de se préparer à quitter le navire. Nous avons continué notre route et j’ai pris la barre. Le sous-marin est rapidement venu en surface et est venu à hauteur de l’étrave sur notre côté tribord. Quand je l’ai vu en surface, je suis venu dans le vent de façon à pouvoir amener notre embarcation en toute sécurité, mais le sous-marin était suffisamment émergé pour pouvoir utiliser son canon. Le premier obus a frappé le voilier un peu sur l’avant du grand mât. J’ai continué à abattre et j’ai donné l’ordre de mettre le canot à la mer. Le sous-marin a continué à nous tirer dessus, dix coups en tout avant que le dernier homme soit dans le canot.
Nous nous sommes éloignés un peu et avons attendu. Le sous-marin a continué à tirer sur le voilier après que nous l’ayons quitté, 25 coups en tout. Puis il est venu le long de l’embarcation.
Le commandant parlait anglais avec un fort accent américain. Il a demandé nom du navire, cargaison et nom du capitaine, renseignements que je lui ai fournis. Il a aussi demandé les papiers du bateau que je lui ai donné et qu’il a gardés. Il nous a dit de continuer notre route. Puis il est retourné vers le voilier et a recommencé le feu jusqu’à ce qu’il coule. Le tout s’est déroulé en une heure environ.

Le sous-marin attaquant

C’était l’U 22 du Kptlt Hinrich Hermann HASHAGEN

U 22, entré en service en Novembre 1913, avait été gravement endommagé par une mine le 6 Avril 1917 alors qu’il était sous le commandement du Kptlt Karl SCHERB. Il ne reprit ses patrouilles qu’en Août 1917. Il fera sa reddition le 1er Décembre 1918.

Voici ce sous-marin

Image

Et le voici en cale sèche après avoir heurté la mine. Il semble avoir eu beaucoup de chance et l’on se demande comment il a pu regagner sa base (sans doute en remorque).

Image

Image

Image

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »