CUPICA Trois-mâts barque

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3462
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

CUPICA Trois-mâts barque

Message par olivier 12 » dim. avr. 14, 2019 8:10 am

Bonjour à tous,

CUPICA

Trois-mâts barque en acier construit au chantier Bigger de Londonderry en 1888.
1240 t Longueur 68,9 m Largeur 11,1 m

1888 CUPICA W.H.Ross & Co Liverpool
1889 CUPICA Steel bark Cupica Co Ltd Liverpool
1901 CUPICA Palace Sg Co Ltd Liverpool
1907 GRETCHEN HARTRODT A. Hartrodt Hambourg
1911 ELFLEDA Chr. Nanneveg Horten Norvège
1915 ELFLEDA AS Transatlantic Motor ship Oslo
1916 ELFLEDA Monroe Export Co Ltd St John’s (Terre Neuve)
1916 CUPICA Idem St John’s

Navire transformé en cargo avec moteur auxiliaire en 1915

Image

Le naufrage de CUPICA

A quitté Fowey (Cornouailles) pour Savannah (USA) le 18 Octobre 1917.Il a pour consigne de passer à 1 mille au Nord de Wolf Rock, puis près de Bishop Rock pour faire route sur le point 4 8°20 N 10°45 W.
Affréteur Voyne Carter & Co de Fowey. Transporte 1250 tonnes de kaolin.
Capitaine Andrew Mulclcok WILSON
18 hommes d’équipage dont 5 Suédois, 1 Brésilien, 1 Chilien, 2 Finlandais et le reste britannique.
Pas de passagers

Rapport d’enquête

Le 19 Octobre à 07h10, à 75 milles au SW de Bishop Rock, le navire est attaqué au canon par deux sous-marins ennemis.
Beau temps. Mer calme. Pas de vent
Lors des premiers coups de canon les sous-marins n’avaient pas été aperçus. Les papiers sont jetés à la mer et l’équipage évacue sans panique dans les deux canots. La canonnade continue et le navire coule à 08h00. Les naufragés sont récupérés par un patrouilleur et débarqués à St Clears.

Description des sous-marins


Environ 200 pieds de longueur.
2 mâts supportant des antennes.
Couleur noire, mais trop éloignés pour mieux les décrire.
Apparemment du même type.

Les deux sous-marins se sont approchés très prudemment, comme s’ils craignaient que le navire ne soit un bateau piège. Ils ont ouvert le feu de très loin et les premiers coups étaient trop courts. Ils ne se sont pas approchés à moins d’un demi-mille, même après l’abandon. Ils ont tiré une soixantaine de coups, de façon très erratique. Des obus sont tombés près des canots qui étaient dans la ligne de tir, mais il n’y a pas de raison de penser qu’ils étaient visés. Aucune tentative pour faire des prisonniers ou interroger le capitaine.
Quand le navire a été coulé, ils ont communiqué entre eux à la voix car ils étaient très proches. Aucuns signaux. Les canots ont fait route à l’ENE et les sous-marins sont encore restés 30 minutes en surface.

Les sous-marins attaquants

C’étaient

UC 79 de l’Oblt z/s Werner LÖWE
U 107 du Kptlt Wilhelm-Friedrich STARKE

Cdlt
olivier

Memgam
Messages : 3541
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CUPICA Trois-mâts barque

Message par Memgam » dim. avr. 14, 2019 11:49 am

Bonjour,

Cupica, trois-mâts barque en acier construit en 1888 par Charles J. Bigger du Foyle shipyard à Londonderry.
1241 tjb, 226 x 36.4 x 21.9 feet.

Considéré comme très réussi, suivi de trois frères en construction : Camphill (1889), Craiglands (1891), Silverstream (1891), pour deux armateurs différents.

Surnommé Sweet Cupica par John Masefield.

Premier armateur : Macvicar Marshall & Co.

Le 18 novembre 1895, Cupica quitte Hull avec 1800 t de charbon pour Algoa Bay, Afrique du Sud. Faisant route en mer du Nord avec un pilote, s'échoue sur une épave à 5 milles au nord de Winterton Light. Se dégage au bout d'une heure et demie, mais avec une voie d'eau et doit retourner à Hull pour réparations. Le pilote a été blâmé et le capitaine réprimandé pour le manque de fiablité des compas.

Acheté en 1907, par A. Hartrodt de Hambourg, qui était un importateur de salpêtre, et l'a confié au capitaine Carl Carlsen qui a réalisé de bonnes traversées :
1907 Lizard - Melbourne en 83 jours
1907 Melbourne - Sydney en 5 jours
1907 Sydney - Valparaiso en 45 jours
1908 Valparaiso - Talcahuano en 16 jours
1908 Talxahuano - Queenstown en 116 jours
1908 Swansea - Port Nolloth en 87 jours
1909 Port Nolloth - Port Adélaïde en 40 jours.

En 1915, le navire a été motorisé avec deux moteurs Bolinder.

Source : Basil Lubbock, The last windjammer, volume II, Brown, Son & Ferguson, 1929, réédition 1970. (plan du Campbell).
Jürgen Meyer, Hamburgsegelschiffe 1795- 1945, Verlag Egon Heinemann, 1971, photo de l'équipage allemand et du navire sous voiles.

Cordialement.
Memgam

olivier 12
Messages : 3462
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CUPICA Trois-mâts barque

Message par olivier 12 » dim. avr. 14, 2019 1:48 pm

Bonjour à tous,

Une autre vue de CUPICA

Image

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »