Un général oublié.

Scolari
Messages : 1136
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: Un général oublié.

Message par Scolari » dim. avr. 14, 2019 6:01 pm

Bonjour,

sa sépulture 'privée' est toujours visible dans la concession de la famille Buat au cimetière Miséricorde à Nantes.
source : Généanet
Cordialement,
Frédéric

Piou-Piou
Messages : 2420
Inscription : ven. août 18, 2006 2:00 am

Re: Un général oublié.

Message par Piou-Piou » dim. avr. 14, 2019 11:30 pm

Bonjour à tous,

Merci aux participants pour les différentes informations et liens qui viennent donner vie à une pièce de ma collection WWI. J'ai également son livre de mémoire.
Je me suis intéressé au général Buat par pur hasard, j'ai en effet acquis l'an passer dans une bourse militaria un képis de général de division, nominatif par deux lettres E - B aux fil de mes recherches je pus découvrir son propriétaire le général Edmond Buat.
Désoler de ne point mettre de photos sur le fil de ma collections je n'y arrive pas ou plus.

Cordialement.
Phil.
Phil.

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1166
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: Un général oublié.

Message par demonts » lun. avr. 15, 2019 9:33 am

Bonjour,

Je viens de terminer un livre sur CASTELNAU - Le quatrième maréchal- de Benoit CHENU - excellent livre - Ce formidable général aurait mérité plus que les autres à être nommé Maréchal de France. Dans ce livre il est montré que CASTELNAU n'appréciait pas beaucoup BUAT comme il n'appréciait pas beaucoup les officiers du 3ème bureau de l'état major. Au colonel CLAUDEL, ami du Colonel BUAT, CASTELNAU dira "les officiers du 3ème bureau ne sont que des commis". JOFFRE venait de nommé le colonel BUAT en créant un poste juste pour lui "premier aide-major général des opérations. Cette organisation écartera de facto CASTELNAU des décisions opérationnelles et donc de la préparation de la bataille de la Somme. Quand on connait les qualités de commandement de CASTELNEAU, ce dernier n'est pas favorable à cette offensive. Il est pour le maintient des réserves sur Verdun. Cela lui vaut les sarcasmes de BUAT : "CASTELNAU a peur de cette attaque sur la Somme, car il croit - au mépris de tous les enseignements de la guerre - que l'ennemi continuera d'attaquer VERDUN". BUAT se trompe en effet sur toute la ligne : les Allemands lanceront la pire attaque sur Verdun le 20 juin soit dix jours avant l'offensive de la Somme. Au cours d'une discussion sur ce thème, exaspéré par l'arrogance avec laquelle il est interpellé, CASTELNAU lui coupe la parole en lui répliquant "vous pourriez me dire aussi que la lune va tomber sur la terre!" L'algarade a lieu devant témoins. Le colonel BUAT est terriblement humilié. Il s'en plaint à JOFFRE, mais CASTELNAU bondit "Il faut que l'un de nous deux s'en aille" dit-il. La réponse ne se fait pas attendre. Quelques jours plus tard, le poste de premier aide-major disparaît et avec lui le Colonel BUAT.

Voilà une parenthèse sur le futur Général BUAT qui n'enlève en rien ses autres qualités.

Bonne journée.

François

girodacle
Messages : 1523
Inscription : dim. nov. 18, 2007 1:00 am

Re: Un général oublié.

Message par girodacle » lun. avr. 15, 2019 6:34 pm

Bonjour et Merci à Guy François pour sa réponse et les circonstances de son décès.
Cordialement
Alain
ALVF a écrit :
dim. avr. 14, 2019 11:57 am
Bonjour,

Je réponds à la question d'Alain:
Chef d'état-major général de l'Armée, le général Edmond Buat meurt à Paris le 30 décembre 1923 à l'âge de 55 ans seulement. Alité le 24 décembre, opéré d'urgence le 27 décembre, il décède à Paris après avoir été élevé à la demande du Gouvernement à la dignité de Grand'Croix de la Légion d'Honneur, le jour même de son opération, juste avant sa mort inattendue.
Il est inhumé à Nantes.
Cordialement,
Guy François.
Alain

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »