DENEBOLA Vapeur allemand saisi par les Anglais

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3549
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

DENEBOLA Vapeur allemand saisi par les Anglais

Message par olivier 12 » jeu. avr. 11, 2019 10:29 am

Bonjour à tous,

DENEBOLA

Vapeur allemand construit au chantier Neptun AG de Rostock en 1899.
1481 T Longueur 73,7 m Largeur 11 m 1 hélice 9 nœuds

1899 DENEBOLA Holm & Molzen Flensburg Allemagne
1914 DENEBOLA Saisi à West Hartlepool en Août Everett & Newbigin Londres
Affrété par l’Amirauté

Coulé par le sous-marin UB 86 du kptlt Hans TRENK le 17 Août 1918 par 50°13 N et 05°37 W lors d’une traversée Swansea – Rouen avec du charbon.

Rencontre avec un sous-marin le 28 Octobre 1917

A quitté Londres le 24 Octobre, puis Black Deep le 26 pour la Tyne.
Capitaine James FLAUSE
21 hommes d’équipage tous britanniques
Armé d’un canon de 12 pdr. Canonniers Clifford IVES et Charles PART.

Rapport du capitaine

Le 28 Octobre à 06h50 le navire fait route à 8,5 nœuds à l’WNW sans zigzaguer. Il est à 1,5 mille au NE de Whitby Abbey. Vent fort d’WNW, mer forte. Bonne visibilité. Une torpille passe à raser le navire sans que le sous-marin ne soit aperçu.
Le convoi comporte 1 patrouilleur (n° 9) 4 chalutiers patrouilleurs et 3 navires marchands dont le Français EDITH CAVELL à 2 milles au SSE faisant route NW, l’Anglais LON EDITH (barge) et un autre vapeur britannique.
La torpille a été tirée d’un quart de mille sur tribord si l’on en croit une trainée d’huile venant de cette direction. Elle est passée à 30 pieds sur l’arrière. Une 2e torpille a été tirée contre un navire situé sur l’arrière, probablement l’EDITH CAVELL.
Continué la route en suivant les indications du chalutier patrouilleur. Route NW, puis Nord pour suivre la ligne des bouées. Hissé le pavillon « B ». Le sous-marin est resté immergé.

Note de l’officier enquêteur

Le capitaine rapporte que plusieurs hommes de son équipage assurent avoir vu une autre torpille tirée sur l’arrière, de l’extérieur du chenal de guerre marqué par les bouées, probablement contre l’EDITH CAVELL qui suivait DENENOLA. Cette torpille a manqué son but et a été vue et entendue explosant contre la terre. Selon ces hommes, elle a été tirée si vite après celle contre DENEBOLA qu’elle ne peut provenir du même sous-marin. Deux sous-marins devaient guetter le convoi : l’un de l’extérieur des bouées, et l’autre plus à l’intérieur, vers la terre.

Il est indubitable qu’une torpille a été tirée, qui a explosé contre les rochers. Mais rien ne permet de dire que deux sous-marins opéraient dans le secteur. Si deux sous-marins avaient opéré dans cette configuration, ils auraient pris un risque considérable de se détruire mutuellement avec leurs torpilles manquant leurs cibles.

Le sous-marin attaquant


N’est pas identifié.

Il pourrait toutefois s’agir de l’UB 57 du Kptlt Otto STEINBRINCK qui patrouillait semble-t-il dans ce secteur à cette époque.
On note d’ailleurs qu’il n’hésitait pas à se tenir très près des côtes (moins de 2 milles) et s’il restait constamment en immersion c’est certainement par crainte des patrouilleurs qui pullulaient dans la région.
Voici les ruines de l’abbaye de Whitby, superbe monument très visible depuis la mer.

Image

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »