CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
kgvm
Messages : 1136
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par kgvm » dim. janv. 13, 2019 11:14 am

Voici l'"Hercule" prise en 1885.
Hercule von _, Calais 01.03.1885.jpg
Hercule von _, Calais 01.03.1885.jpg (177.55 Kio) Consulté 229 fois
Mais j'ai des doutes que c'est l'ex "Champion" de 1877: quand il est photographié comme "Champion" (carte V.P. No. 210)?? Sans aucun doute pas une carte postale faite avant 1885!!
Amicalement
Klaus Günther

Memgam
Messages : 3619
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » dim. janv. 13, 2019 12:47 pm

Bonjour,

A l'attention de kgvm,

Merci pour cette intéressante photo de l'Hercule, ex Champion (n°2).

La principale distinction entre les deux Champion à roues à aubes est le carénage des dites roues.
Le demi-cercle est presque complètement fermé sur le Champion (I) en dehors d'un petit regard circulaire.
Le demi-cercle de l'Hercule ex-Champion, montre un rayonnage. On le voit bien sur la photo que vous présentez de l'Hercule, et peut-être même que l'inscription au-dessus en arc de cercle, est toujours "Champion".
Lors de la vente de l'Hercule, en 1900, l'affiche éditée par la chambre de commerce de Calais, montre une photo du remorqueur, strictement la même que la V.P. n° 210, présentée par Rutilius.
Les éditeurs de cartes postales n'ont pas hésité à reproduire des photos plus anciennes que l'édition des cartes postales elles-mêmes et l'on connait de très nombreux cas pour le port de Brest.
Une photo de détail du Champion (I) sur le site Channel swimming Dover, lors de l'accompagnement du nageur Jabez Wolffe.
Hercule, vendu en 1900, est redevenu Champion, chez Joseph Constant à Londres.
Après plusieurs changements de propriétaires, il n'a été démoli qu'en 1935 à Sunderland. (Tynebuildship).

Cordialement.
Memgam

capu rossu
Messages : 102
Inscription : mer. juil. 19, 2017 2:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par capu rossu » dim. janv. 13, 2019 5:35 pm

Bonsoir,

Si on en croit le site http://www.tynebuiltships.co.uk/Ships.html listant les navires construits par les différents chantiers de la Tyne, il n'y a eu q'un seul Champion à roues, le numéro 1, celui avec le hublot sur le carénage.
Celui que vous appelez Champion n° 2, avec le carénage avec les rayons, n'a jamais porté le nom de Champion sous pavillon français mais uniquement sous pavillon britannique (http://www.tynetugs.co.uk/champion1877.html). Dès son achat en 1879 par le remorquage calaisien, il a été baptisé Hercule pour éviter toute confusion avec le Champion (http://www.tynetugs.co.uk/champion1875.html) en service sous pavillon français depuis quelques mois.

@+
Alain

Rutilius
Messages : 12973
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Rutilius » jeu. janv. 17, 2019 6:22 pm

Bonjour à tous,

I. — Par un décret du 22 septembre 1883 (Bull. des Lois 1883, p. 958, texte n° 13.797), la Chambre de commerce de Calais fut autorisée à établir et à administrer, d’une part, un outillage hydraulique pour le chargement et le déchargement des navires, et d’autre part, des hangars publics sur les quais du port de la ville (Concession dite « d’outillage public »).

Pour mener à bien ce projet, par un décret du 3 octobre 1883 (Bull. des Lois 1883, p. 929, texte n° 13.774), elle fut ensuite autorisée, d’une part, à contracter un emprunt de 2,2 millions de francs, à un taux d’intérêt n’excédant pas 5 %, et d’autre part, à établir un droit de tonnage de 15 centimes par ton-neau de jauge sur tout navire, français ou étranger, entrant dans le port, à l’exception des navires se livrant au cabotage entre ports français, des bateaux pilotes, de ceux employés à la pêche côtière et au remorquage, ainsi que des bâtiments de toute nature appartenant à l’État ou employés à son service.

Ce droit était toutefois réduit à 4 centimes par tonneau de jauge pour les navires spécialement affectés au transport des voyageurs, quant bien même ils détenaient des marchandises à bord, sous réserve que la quantité desdites marchandises, mesurée en tonneaux d’affrètement, n’excédait pas le dixième de leur jauge légale.

II. — Le 13 septembre 1889, la chambre consulaire sollicita du Ministre des Travaux publics l’autorisation de modifier le type des deux grues primitivement prévues par le cahier des charges annexé au décret du 22 septembre 1883 et à annexer un service de remorquage aux installations précédemment autorisées.

Par un décret du 19 mars 1891 (J.O. 3 avr. 1891, p. 1.505), elle fut donc autorisée à établir et à adminis-trer dans le port de Calais « un service de remorquage par bateaux à vapeur pour faciliter l’entrée et la sortie des navires, leur circulation et leurs manœuvres dans le port et au-delà du port » (Cahier des charges, art. 1er, 3°).

Obligation lui fut en conséquence faite de détenir « trois remorqueurs dont la puissance sera de 400 chevaux-vapeur pour le premier, 175 chevaux-vapeur pour le second, 35 chevaux-vapeur pour le troisième », chacun devant être muni « de toutes les pièces de rechange nécessaire pour éviter tout chômage autre que ceux résultant d’accidents de force majeure », ainsi que « de tous les cordages et appareils de remorquage nécessaires » (Cahier des charges, art. 3, C.).

C’est donc dans ce contexte que la chambre de consulaire affecta au service du port un remorqueur du nom Champion ainsi qu’un autre du nom de Calaisien.

III. — En 1911, en application de l’article 5 du cahier des charges lui imposant de soumettre au Ministre des Travaux publics « les projets d’acquisition, d’exécution ou de modification de tous les ouvrages ou engins existant ou à installer », la Chambre de commerce de Calais demanda à procéder au remplacement du remorqueur Champion par un nouveau remorqueur, muni d’engins de sauvetage.

Par une décision ministérielle du 8 décembre 1911, elle fut alors autorisée à acquérir « un remorqueur muni de pompes d’épuisement et d’incendie, en remplacement du remorqueur Champion hors d’usage » (J.O. 13 juill. 1912, p. 6.219).

Cette acquisition fut décidée par une délibération prise par son conseil d’administration lors de sa séance du 1er mars 1912 (Navigazette, n° 1.195, Jeudi 21 mars 1912, p. 7). Et en vue de subvenir à la dépense correspondante, par un décret du 8 juillet 1912 (J.O. 13 juill. 1912, p. 6.219), elle fut autorisée à prélever une somme de 125.000 fr sur les excédents disponibles du produit des péages institués à son profit et, pour le surplus, à contracter un emprunt de 25.000 francs, à un taux d’intérêt n’excédant pas 4 %.
Dernière modification par Rutilius le ven. janv. 18, 2019 7:50 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3619
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » jeu. janv. 17, 2019 7:54 pm

Bonjour,

C'est en 1874 que la Chambre de commerce de Calais a mis sur pied un service de remorquage.
Le premier remorqueur, Providence, de 40 cv, ne donne pas satisfaction et son utilisation ne dure que trois mois.Un second remorqueur, Pearl, prend la relève et ne dure que cinq mois, sa carrière se termine par un accident contre le pont.
C'est le 8 décembre 1876 qu'entre en service le Champion, à roues à aubes, (1875, J. Readhead, 138 tjb, 56 nhp). Il servira jusqu'en 1911.
Il est accompagné, le 22 novembre 1879 par un second Champion, à roues à aubes (1877, J. Readhead, 140 tjb). Devenu Hercule, il servira jusqu'en 1900.
A la suite du décret du 19 mars 1891, un troisième remorqueur, le Calaisien,(1892, Ateliers et chantiers de la Loire, 201 tjb, 2 hélices) entre en service en 1892. Il sera détruit au cours de la seconde guerre mondiale.
En 1912, le Champion (III), à hélices (1912, Wed. C. Bode & Zonen, 194 tjb) remplace le Champion (I).

N.B. Il existe toujours un remorqueur Calaisien, appartenant à la Chambre de commerce de Calais et mis en oeuvre par la compagnie Chambon.

Source : opus cités, J.P.B. L'histoire tourmentée des remorqueurs calaisiens, La voix du Nord, 21 février 1982.
Memgam

Memgam
Messages : 3619
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » ven. janv. 18, 2019 1:03 am

Bonjour,

un cliché du pont du Calaisien (1892), dans Armée et Marine, n°288, page 791, du 25 août 1904, lors de la tentative de traversée de la Manche par le nageur Holbein.

Cordialement.
Memgam

Memgam
Messages : 3619
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » dim. janv. 20, 2019 11:41 am

Bonjour,

Une carte postale :

15 - CALAIS - La catastrophe du Pluviôse
Le Pluviôse quitte l'avant-port, remorqué par le Champion
remorqueur de la Chambre de commerce

F.F.
Paris.

Il s'agit du Champion (I), 1875, à roues à aubes en juin 1910.

Cordialement.
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »