Janvier 1915 16èRA

Avatar de l’utilisateur
thio
Messages : 751
Inscription : sam. févr. 23, 2008 1:00 am

Janvier 1915 16èRA

Message par thio » mar. déc. 04, 2018 9:44 pm

Bonjour à tous,
Encore une photo intéressante qu'on m'avait présentée comme du 16èRI (je suis de la Loire).
En fait il s'agit du 16è RA mais comme dans l'artillerie il est souvent difficile de retrouver qui est où, si vous pouvez m'aider je suis preneur.
En sait-on plus sur cette 41è batterie ? Où cette photo a été prise ? Quel est l'objet blanc que tient l'homme accroupi à droite ?
D'avance merci de votre aide.
Bien cordialement
Pierre
Faverjon Michel 31-01-1915-1.jpg
Faverjon Michel 31-01-1915-1.jpg (210.52 Kio) Consulté 335 fois

ALVF
Messages : 5943
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Janvier 1915 16èRA

Message par ALVF » mar. déc. 04, 2018 10:08 pm

Bonsoir,

La 41e batterie du 16e R.A.C créée en novembre 1914 fait partie du Ve Groupe du 16e R.A.C (41e, 42e et ultérieurement 43e batteries). Ce groupe à deux batteries appartient d'abord à la 84e Division d'Infanterie Territoriale puis au 3e Corps d'Armée à partir 10 juillet 1915.
1914-1915: Ypres du 24-11 au 8-12-1914, Arras du 10-12-1914 au 9-10-1915.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
thio
Messages : 751
Inscription : sam. févr. 23, 2008 1:00 am

Re: Janvier 1915 16èRA

Message par thio » mer. déc. 05, 2018 8:50 pm

Bonsoir à tous,
Merci à Guy pour cette précision.
Et pour l'objet blanc ? Une munition ? Quelqu'un a t-il une idée ?
D'avance merci.
Bien cordialement
Pierre

ALVF
Messages : 5943
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Janvier 1915 16èRA

Message par ALVF » mer. déc. 05, 2018 10:45 pm

Bonsoir,

Il me semble s'agir d'une gargousse bien particulière.
En effet, les 95 sur affût de campagne (canons équipant le Groupe de 95 du 16e R.A.C) emploient généralement des gargousses de forme uniformément cylindrique. Il semble bien que les gargousses soient ici du modèle utilisé en principe dans le 95 de côte. La bouche à feu est semblable et le 95 de campagne peut utiliser cette gargousse. Nous sommes en début de guerre et il est possible que des stocks de gargousses provenant des batteries de côte aient été envoyés sur le front terrestre.
La forme particulière de la gargousse provient de l'emploi de deux fagots contenant des poudres différentes. L'un d'entre eux est un fagot annulaire entourant le fagot principal comme le montre ce schéma tiré d'un Cours supérieur des munitions de l’École Centrale de Pyrotechnie de Bourges:
Gargousse 95 côte.jpg
Gargousse 95 côte.jpg (188.95 Kio) Consulté 246 fois
Pour bien valider cette identification, pourriez-vous publier un gros plan de la gargousse portée par le servant de droite? La gargousse semble porter des inscriptions.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
thio
Messages : 751
Inscription : sam. févr. 23, 2008 1:00 am

Re: Janvier 1915 16èRA

Message par thio » ven. déc. 07, 2018 8:20 pm

Bonsoir à tous,
Merci pour cette tentative d'explication. C'est quand même très technique, si je comprends l'idée la gargousse permet d'utiliser une munition sous dimensionnée ?
Le diamètre semble le même que celui d'un obus. Il y a un chanfrein marqué ce qui semble indiquer un sens d'utilisation. Est-ce que ça pourrait être un outillage pour nettoyer ou contrôler les tubes du canon ?
J'insère un plus gros pan, on devine plutôt des stries latérales.
Merci pour vos lumières
Bien cordialement
Pierre
gargousse.JPG
gargousse.JPG (23.36 Kio) Consulté 187 fois

ALVF
Messages : 5943
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Janvier 1915 16èRA

Message par ALVF » ven. déc. 07, 2018 10:39 pm

Bonsoir,

Je pense qu'il s'agit bien d'une gargousse de 95 de côte, du type appelé "gargousse rigide". La forme particulière de la gargousse provoquée par le fagot de charge annulaire n'a aucune incidence au plan de l'emploi, cette gargousse contient une charge identique à celle contenue dans les gargousses de forme uniformément cylindrique. Il n'existe pas de "munition sous dimensionnée".
La gargousse rigide est constituée de manière à servir de refouloir dans le chargement de la pièce. Les stries latérales visibles sont constituées lors de la confection du sachet en étoffe de la gargousse.
La forme chanfreinée est particulière et non prévue par les textes de confection des gargousses. Je suppose que l'atelier de chargement l'a ainsi réalisée pour indiquer le sens du chargement.
Voici la gargousse rigide du 95 de côte définie par l'instruction du 6 juillet 1911:
gargousse rigide 95.jpg
gargousse rigide 95.jpg (160.9 Kio) Consulté 175 fois
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
thio
Messages : 751
Inscription : sam. févr. 23, 2008 1:00 am

Re: Janvier 1915 16èRA

Message par thio » sam. déc. 08, 2018 4:52 pm

Bonjour à tous
Une bonne illustration et une explication très complète.
Grand merci pour votre réponse.
Cordialement
Pierre

ALVF
Messages : 5943
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: Janvier 1915 16èRA

Message par ALVF » sam. déc. 08, 2018 10:07 pm

Bonsoir,

J'avais oublié de préciser que le schéma de la "gargousse rigide du 95 de côte" montre uniquement le mode de confection des fagots de poudre réalisée dans les ateliers des Parcs. L'ajout du sachet en étoffe donne la forme générale définitive de la gargousse.
Cordialement,
Guy François.

Répondre

Revenir à « Au front »