Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Rutilius
Messages : 12584
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Message par Rutilius » dim. nov. 11, 2018 12:09 am

Bonjour à tous,

Texte authentique de la Convention d’armistice établie entre la France et l’Allemagne le 11 novembre 1918.

Publié par le Service historique de la Défense.

—> http://www.servicehistorique.sga.defens ... istice.pdf
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8565
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Message par Alain Dubois-Choulik » dim. nov. 11, 2018 7:59 pm

Bonsoir,
     En dehors de la piètre qualité de la numérisation proposée ( il me semblait pourtant avoir déjà vu ce document, que je ne confond pas avec le traité de paix) je suis étonné qu'il puisse comporter une partie écrite au crayon juste avant les signatures ( peu lisible en ce qui concerne l'ajout concernant Weygand).
Il y a pourtant eu plusieurs exemplaires carbones, dont un avec le carbone à l'envers, épisode raconté par l'auteur de la bévue ( à moi notamment).
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Alain 57
Messages : 1027
Inscription : lun. août 19, 2013 2:00 am

Re: Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Message par Alain 57 » mer. nov. 21, 2018 3:30 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Il me semble lire « de la main du Gle Weygang », ce qui supposerait donc que ce soit lui qui ait indiqué manuellement l’heure sur le document.

Les signatures :
Pour les français et les alliés :
Foch
Wemyss

Pour les allemands :
Erzberger
Oberndorff
Winterfeldt
Vanselow
Je n’arrive pas à déchiffrer la signature qui se trouve en dessous de celle de Weymiss

Cordialement
Alain

pecast
Messages : 78
Inscription : dim. nov. 30, 2014 1:00 am

Re: Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Message par pecast » mer. nov. 21, 2018 3:57 pm

Bonjour à tous;
Ce texte déjà publié de nombreuses fois, voir bien sûr les journaux de l'époque, m'interroge sur au moins un point: Le Chap B:
- Il consacre le retour de toutes les troupes allemandes dans les frontières de l'empire au 1/08/1914 Bien.
- Mais à l'article XV il est écrit que l'Allemagne doive renoncer au traité de Brest Litowsk . Les négociateurs de Rethondes avait -il reçu ce pouvoir. A ce que je sache la Russie avait un gouvernement, certes encore bien mal établi, des troubles sanglants s'y déroulaient, mais un pouvoir , certes contesté, y était en place. Je ne sache que les Soviets en aient délégué, même une infime partie, aux Alliés de l'Ouest.
Qui peut nous renseigner sur le sujet?.
Merci
Merci

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2188
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Message par b sonneck » jeu. nov. 22, 2018 8:42 pm

Bonjour,

A ma connaissance, le pouvoir bolchevik n'était toujours pas reconnu par les Alliés en novembre 1918. Il était donc logique que le traité de Brest-Litovsk, signé le 15 mars 1918 par ce même pouvoir, soit tenu pour nul et non avenu par les Alliés.

Cordialement
Bernard

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2636
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Message par air339 » sam. nov. 24, 2018 11:05 am

Bonjour,


Comme l'écrit Bernard, le pouvoir bolchévique est loin d'être reconnu.
Il est non seulement vu comme illégitime, mais traité en ennemi : le 30 décembre 1917 l'allié japonais débarque des troupes à Vladivostok, suivies de 2 bataillons Anglais venant de Hong-Kong pour occuper Mourmansk ; 6 semaines plus tard des Français aident les Anglais à prendre Arkhangelsk. Les Américains interviennent également ; la marine anglaise établit un blocus en Baltique et en mer Noire...

Les "minorités" sont invitées à prendre leur autonomie, ce qui se traduit par l'indépendance de l'Arménie, de la Géorgie, de l'Ukraine, de l'Azerbaïdjan.

Enfin "Brest-Litovsk" cède aux Allemands les territoires baltes, la Finlande, la Pologne, territoires promis à l'indépendance, notamment aux Polonais qui combattent au côté des alliés. Il est donc logique de trouver dans la convention d'armistice la renonciation immédiate à ces annexions.


Cordialement,


Régis

Rutilius
Messages : 12584
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Message par Rutilius » sam. nov. 24, 2018 11:51 am

Bonjour à tous,

• Discours prononcé à Rethondes, le 11 novembre 1922, par Raymond POINCARÉ, Président du conseil, à l’occasion de la célébration de l’anniversaire de l’armistice (J.O. 12 nov. 1922, p. 10.963 à 10.965).

—> https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... 6/f7.image
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12584
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Message par Rutilius » sam. nov. 24, 2018 12:59 pm

Bonjour à tous,

— Boris NOLDE, professeur à l’Université de Petrograd : « La fin de la guerre en Russie au point de vue du droit international », Revue de droit international et de législation comparée, 1923, p. 395 et s.

—> https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... f404.image

« [...] Le 28 novembre 1917, le Gouvernement bolchéviste, qui venait de s’emparer du pouvoir, a lancé de Zarskoié-Sélo un télégramme adressé " aux peuples des belligérants " et les invitant à conclure la paix. Dès le lendemain, les Empires centraux acceptaient cette proposition. Le 16 décembre 1917 fut conclu un armistice entre les représentants bolchevistes et les commandements en chef de la coalition allemande, armistice qui, d’ailleurs, a été précédé, à partir du 26 novembre 1917, par les armistices locaux conclus sur le front, de division à division. Le 22 décembre 1917 se réunit la Conférence de Brest-Litovsk, qui dura jusqu’au 10 février 1918 quand le commissaire du peuple Trotzky déclara aux autres plénipotentiaires que la Russie se refusait à conclure un traité de paix et " sortait " simplement " de la guerre ". Mais cette déclaration ne fut pas admise par les représentants de la partie adverse : l’armistice fut dénoncé et les troupes allemandes marchèrent contre Pétrograd, à la suite de quoi un traité dit " de paix " fut signé à Brest-Litovsk entre les Soviets et les quatre Puissances de la coalition allemande le 3 mars 1918. L’article premier de ce traité déclarait que l’état de guerre entre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, la Bulgarie et la Turquie, d’une part, et la Russie, d’autre part, avait pris fin et que les parties contractantes étaient décidées à vivre entre elles en paix et amitié.

En vain prétendrait-on que la date de l’échange des ratifications de ce traité (29 mars 1918) est le moment de " la cessation de la guerre en Russie ". Il suffit de rappeler que ce traité a été annulé dans toutes ses dispositions, y compris la clause relative à la cessation des hostilités et, juridiquement, doit être considéré comme non avenu.

En effet, d’une part, le 13 novembre 1918, après la révolution allemande, le Comité Central Exécutif Panrusse des Soviets, autorité, suprême bolchéviste, émit un " décret " de la teneur suivante :

" ... Le Comité Central Exécutif Panrusse des Soviets déclare solennellement par les présentes que les clauses de la paix signée à Brest-Litovsk le 3 mars 1918 ont perdu leur force et vigueur. Le traité de Brest-Litovsk (ainsi que la convention complémentaire signée à Berlin le 27 août et ratifiée par le Comité Central Exécutif Panrusse le 6 septembre 1918), dans son ensemble et dans toutes ses dispositions, est déclaré annulé...
" La paix de violence et d’extorsion de Brest-Litovsk est tombée sous le coup unifié des prolétaires révolutionnaires allemands et russes.
" ... La paix impérialiste doit être remplacée par la paix socialiste conclus par les masses ouvrières de Russie, de l’Allemagne et d’Autriche-Hongrie, libérées de la tyrannie des impérialistes...
" ... La paix de violence de Brest-Litovsk est annulée. Vive la vraie paix et l’alliance mondiale des ouvriers de tous les pays et de tous les peuples ! " (Bulletin des Lois, n° 95, art. 947.)


D’autre part, en vertu de l’article 15 de l’armistice entre l’Allemagne et les Alliés du 11 novembre 1918, celle-ci a accepté " la renonciation au Traité de Bucarest et de Brest-Litovsk et traités complémentaires " et les traités de paix conclus avec l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie et la Bulgarie ont encore une fois consacré l’annulation du traité du 3 mars 1918. L’article 116, alinéa 2, du Traité de Versailles porte :

" Conformément aux dispositions insérées aux articles 259 et 292 des Parties IX (Clauses financières) et X (Clauses économiques ) du présent Traité, l'Allemagne reconnaît définitivement l’annulation des traités de Brest-Litovsk, ainsi que tous autres traités, accords ou conventions passés par elle avec le Gouvernement maximaliste de la Russie. "

Une clause identique se trouve insérée dans le Traité de Saint-Germain du 10 septembre 1919 avec l’Autriche (art. 87), dans le Traité de Neuilly-sur-Seine du 27 novembre 1919 avec la Bulgarie (art. 58) et dans le Traité de Trianon du 4 juin 1920 avec la Hongrie (art. 72). Il en est de même du Traité non ratifié de Sèvres avec la Turquie (art. 135, al. 3).

Ainsi, la Russie et l’Allemagne et ses anciens alliés, par voies différentes, ont annulé le traité de Brest-Litovsk et la clause de ce traité qui prévoyait la cessation des hostilités et le rétablissement de la paix entre ces deux Puissances. Si, de fait, les hostilités ne furent pas reprises, en droit l’état de paix n’existait plus, et pour le rétablir il était nécessaire de conclure de nouveaux traités ou de passer de nouveaux actes constatant le rétablissement de rapports normaux entre les anciens belligérants. [...] » (op. cit., p. 405 à 407)
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2636
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Texte authentique de la Convention d’armistice du 11 novembre 1918.

Message par air339 » sam. nov. 24, 2018 1:10 pm

Bonjour,



Ici, le résumé d'un rapport du Général Lavergne, remis à Clemenceau fin octobre 1918 :

http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... em_zoom=73


"Il faudra occuper le pays" : le pays en question est la Russie.

rapport Lavergne.jpg
rapport Lavergne.jpg (94.11 Kio) Consulté 316 fois

Cordialement,


Régis

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »