Compagnies de mitrailleuses

Guitardiere
Messages : 555
Inscription : dim. août 15, 2010 2:00 am

Compagnies de mitrailleuses

Message par Guitardiere » dim. oct. 28, 2018 3:24 pm

Bonjour,
J'espère que je suis dans la bonne rubrique, sinon déplacez mon message.

Compagnie de mitrailleuses en 1914-15

Voici ce que j’ai pu rassembler comme informations sur le forum.
Quelqu’un peut-il rectifier mon texte. Merci d’avance.

"Les mitrailleuses sont affectées soit à l'Infanterie, soit à la Cavalerie.
A la mobilisation, elles sont groupées par section de 2 pièces, une section par bataillon dans l'infanterie. Jusqu'en 1915, la section est l'unité de manœuvre de base pour les unités de mitrailleuses. Dans l'infanterie, on compte donc 6 mitrailleuses par régiment d'active à la mobilisation.
Dans l'action, les sections se retrouvent souvent abandonnées à elles-mêmes et leur puissance de feu est perdue dans l'ensemble. Une division d'infanterie, en août 1914, peut aligner au maximum 24 (ou 28) mitrailleuses.
Chaque fusil-mitrailleur ( ?) ou mitrailleuse ( ?) est servi(e) par un caporal-chef de pièce, un tireur, un chargeur et un aide-chargeur. La section est en principe sous le commandement d'un lieutenant, souvent remplacé par un sous-officier chef de section (sergent).

On trouve également 4 pourvoyeurs, un armurier et un télémétreur.
Question : Quelle est la fonction de ces soldats ?

Le tireur est armé du pistolet automatique de 7,65 mm avec trois chargeurs, il porte son FM et 8 chargeurs de 20 cartouches. Le chargeur, armé aussi d’un pistolet automatique, est porteur de 480 cartouches en trousses et dans 8 chargeurs de 20 cartouches. L’aide-chargeur est armé d’un fusil et porte 384 cartouches en trousses.
Les trois fusiliers ( ?) ou mitrailleurs ( ?) portent un insigne spécial sur la manche gauche.
Le sergent est le lien entre les officiers et les soldats. Il est à la tête d’une demi-section, composée d’une escouade de fusiliers et une autre de grenadiers. Chaque escouade est commandée par un caporal. Le sergent coordonne les deux escouades.

En 1915, le 22 mars, on tente de regrouper les sections en compagnies qui passent alors à 8 pièces (soit 4 sections par régiment). Une compagnie de mitrailleuses est également créée au niveau de la brigade. Cette constitution de compagnies de mitrailleuses (CM) ne se fera que progressivement, la production de la mitrailleuse 1907T étant particulièrement longue."

Merci pour votre aide.
Cordialement - Juliette
Guitardiere

Répondre

Revenir à « Armée française : organisation »