Tombes sur le champ de bataille

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4723
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Tombes sur le champ de bataille

Message par LABARBE Bernard » sam. août 11, 2018 5:20 pm

Bonjour,
BRASSAUD Louis, soldat au 57ème R.I., 1ère Cie, tué le 2 septembre 1918 à Rouy-le-Petit (Somme).20 ans.
Les français ayant progressé, contrairement à d'autres lieux le triste inventaire a pu être effectué après la bataille. Le G.B.D. de la 35ème D.I. note donc tous les morts par dizaines, éparpillés ici ou là, le 9 septembre, une semaine après mais il y avait du boulot... Ils sont inhumés provisoirement sur place.
Voici une photo de la première tombe du soldat, il sera ensuite restitué et repose à Les Essards (17) au cimetière communal.
On voit quatre tombes, lui seul a une croix et donc je suppose que les autres n'ont pu être identifiés (plusieurs sur le relevé du GBD35 notés 57RI mais "non identifiables")
Question: C'est quoi ces fusils posés sur les tombes, ainsi que celui qui est planté avec un casque dessus ?
Les fusils devaient être récupérés je suppose, donc une sorte de mise en scène pour la photo, fort honorable mais provisoire ?
BRASSAUD.jpg
BRASSAUD.jpg (198.01 Kio) Consulté 518 fois
Cordialement,
Bernard

Avatar de l’utilisateur
terrasson
Messages : 1466
Inscription : dim. mai 01, 2005 2:00 am
Localisation : chaunay/draguignan
Contact :

Re: Tombes sur le champ de bataille

Message par terrasson » sam. août 11, 2018 7:53 pm

Adiu Bernard :hello:
adiu lo forum :hello:
A priori , pour moi , il s agit d une mise en scène en signe d hommage mais..
les armes etaient effectivement récupérées en fonction des circonstances
bien cordialement
adischats :hello:
Dernière modification par terrasson le dim. août 12, 2018 8:37 pm, modifié 1 fois.
soldat forcat a pas jamai portat plan lo sac.Es pas l'ome que gana es lo temps vai i mesme pas paur

Avatar de l’utilisateur
daivier
Messages : 132
Inscription : mar. oct. 29, 2013 1:00 am
Localisation : Lobbes

Re: Tombes sur le champ de bataille

Message par daivier » dim. août 12, 2018 9:49 am

Bonjour,

Le lis 45 sur la croix, je présume que c’est le numéro de la fosse.

Il est possible qu’une liste a été établie ? c’est arrivé parfois que les soldats furent inhumés avec leurs

plaques de matricules et c’est seulement lors de leurs exhumations qu’ont n’a pu les identifiés.

Je vous suggère de vérifier la chose.

Cordialement,

Franz Daivier
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
pascaldu54
Messages : 152
Inscription : ven. juin 06, 2014 2:00 am

Re: Tombes sur le champ de bataille

Message par pascaldu54 » dim. août 12, 2018 11:18 am

Bonjour le fusil avec le casque ressemble beaucoup à un Berthier.

Cordialement
Pascal
Lorrain de coeur et de naissance , merci à tout les poilus jeune et moin jeune , qui ont permis aux péril de leur vie que mon pays soit aujourd'hui encore Français, jamais nous oublierons ce sacrifice.

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4723
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Tombes sur le champ de bataille

Message par LABARBE Bernard » dim. août 12, 2018 12:12 pm

Bonjour à tous,
Après réflexion je rectifie mon message, les corps n'étaient pas inhumés "provisoirement sur place". Passage du GBD-35 une semaine après, ce fut peut-être le temps nécessaire pour creuser les tombes.
Franz effectivement croix N°45, pas fosse 45 mais une tombe parmi beaucoup d'autres, car cette photo doit être une vue partielle. Je ne cherche pas spécialement à fouiller le sujet de l'emplacement des tombes c'était peut-être ce qui allait devenir la nécropole nationale d'Hattencourt en 1920. Les 57RI sont 82 à Hattencourt sur 253 morts, les autres, restitués, morts suites blessures à l'arrière, mais beaucoup de tombes non trouvées (Restitués que j'ignore ou "non identifiables" et donc en ossuaire ou tombes d'inconnus)...
On voit cette croix, ce n'est pas une tombe "dans l'urgence". Des fleurs, et même ce qui ressemble à une plaque de marbre suites visite de la famille ? On doit être en 1920 ou plus...
Mais la question c'était les fusils, je pense que les mêmes ont du servir pour d'autres photos de tombes.
Cordialement,
Bernard

Avatar de l’utilisateur
machault
Messages : 297
Inscription : jeu. sept. 28, 2006 2:00 am
Localisation : Saint Denis de la Réunion

Re: Tombes sur le champ de bataille

Message par machault » dim. août 12, 2018 2:59 pm

Bonjour Bernard,

Ta remarque me semble pertinente : On voit cette croix, ce n'est pas une tombe "dans l'urgence". Des fleurs, et même ce qui ressemble à une plaque de marbre suites visite de la famille ? On doit être en 1920 ou plus...
Pourtant, ce qui m'étonne si l'on est en 1920 (ou 19 ou 21...) c'est qu'aucune herbe ne pousse sur ces tombes. Vient-on de les nettoyer (toutes et pas seulement celle de Brassaud) juste avant de faire la photo ? Mystère...

Cordialement.

J L Arnould

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2607
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Tombes sur le champ de bataille

Message par air339 » dim. août 12, 2018 8:07 pm

Bonjour,


Je n'ai pas réussi à trouver le JMO du GBD 35 ???


En agrandissant la photographie, on peut distinguer, de gauche à droite :

tombe 1 : une croix de bois couchée, les deux branches liées par une sorte de sangle, un bouquet de fleurs à chaque extrémité. A la tête, un fusil Berthier 07/15 déculassé - planté canon e terre, car la place est déjà pris par la croix - surmonté d'un casque dont il manque l'écusson.

tombe 2 : un Lebel culasse ouverte, à la tête une douille d'obus (77 ?) brillante. Il semble y avoir quelque chose, comme une boîte, à gauche de la crosse.

tombe 3 : la croix de bois de Jean Brassaud, encadrée de 2 douilles (75 ?) fleuries. Un Lebel est posé, culasse ouverte. Au pied, une plaque ou une planche, une découpe arrondie en creux à gauche, une feuillure à droite.

tombe 4 : un Berthier couché, à la tête un bouteille goulot planté. Si elle contient un papier, il y a au moins une seconde tombe identifiée.


La terre est fraîchement remuée (terre non comblé entre les mottes) et une première pluie a commencé à l'ébouler. Le matériel disposé (casque, fusil, douilles) n'est pas dégradé.
Sur d'autres photos d'armes récupérées sur le terrain, les culasses sont ouvertes, pour éviter un accident.


Pour avoir étudié de près des combats d'août-septembre 1918 (30e CA), il ressort que la collecte d'armes n'est plus une priorité : seule compte l'avance, les compagnies territoriales sont dédiées à la logistique et l'assainissement du terrain se fait à l'aide de corvées de prisonniers.
A vrai dire, ramasser les fusils abîmés des blessés ou tués n'a pas non plus grand intérêt : la production d'armes tourne au maximum et il n'y a plus de réserves d'hommes...


Cette photographie me parait ainsi avoir été prise très peu de temps après la réalisation des sépultures.


Cordialement,


Régis

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8546
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Tombes sur le champ de bataille

Message par Alain Dubois-Choulik » lun. août 13, 2018 11:25 am

Bonjour
     Sur la 2 je verrais plutôt une bouteille et une aussi entre les "vases" de la 3.
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 976
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: Tombes sur le champ de bataille

Message par lignard2 » lun. août 13, 2018 12:45 pm

Bonjour,

pour commenter le message d'Alain, la bouteille.
en mai 40, des soldats français ont été tués dans ma commune. Certaines tombes provisoires, en bord de route, contenaient une bouteille avec des informations utiles quant à la reconnaissance du corps.
un papier écrit de la main d'un frère d'armes afin d'informer les services d'inhumation. Mais c'était en 1940..... pourquoi pas en 14?
mais ce n'est qu'une hypothèse.
cordialement
lignard2

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8546
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Tombes sur le champ de bataille

Message par Alain Dubois-Choulik » lun. août 13, 2018 2:07 pm

Bonjour,
     Oui, les infos dans une bouteille se faisait aussi en 14-18 et peut-être bien avant , le drame c'est que pour accéder aux infos il fallait casser la bouteille ( surtout pour des exhumations précipitées) et sans flacon de rechange .... :oops:
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Répondre

Revenir à « Nécropoles »