U 43 Sous-marin allemand

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3291
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

U 43 Sous-marin allemand

Message par olivier 12 » dim. juil. 15, 2018 8:54 am

Bonjour à tous,

U 43

Ce sous-marin, successivement commandé par le KK Hellmuth JÜRST, et les Kptlt Waldemar BENDER et Johannes KIRCHNER aura coulé 45 navires et en aura capturé deux.
Il fera sa reddition le 20 Novembre 1918 à Harwich et sera démoli à Swansea en 1922.

Image

Voici un document intéressant le concernant et daté du 14 Mai 1917. Il était alors commandé par Hellmuth Jürst.

Rapport d’origine suédoise

Quatre hommes du voilier suédois CORDELIA, capitaine Gustav SANDSTROM, qui allait de Pascagoula (golfe du Mexique) à Cardiff, coulé par un sous-marin allemand au large de l’Irlande à la fin d’Avril, sont arrivés à Gothenburg.
Ils ont rapporté avoir été pris à bord du sous-marin. Celui-ci a immédiatement envoyé un message radio aux patrouilleurs britanniques qui disait : « CORDELIA coulé. A l’aide, vite ». Le message donnait la position.
Un vapeur anglais a alors été aperçu venant vers la position et a été coulé deux heures plus tard.
Parmi les prisonniers se trouvant à bord, il y avait un capitaine anglais dont le navire avait été coulé deux ou trois jours auparavant. (Nota : il s’agissait du capitaine du SAN HILARIO, tanker de 10157 t)
Le sous-marin avait un déplacement de 800 t.

Le 25 Avril, le paquebot BALTIC, de la White Star s’est approché du sous-marin. Quand il a voulu l’intercepter, le BALTIC a changé de route et ouvert le feu. Plusieurs centaines de coups ont été échangés. Ceux du BALTIC ont tous manqué leur but, tandis que dix coups directs ont touché le BALTIC. Le sous-marin était aidé par un 2e sous-marin, plus grand que lui et qui a considérablement endommagé le BALTIC.
(Nota : selon un document anglais de la même époque, il y avait 2 ou 3 sous-marins en patrouille sur la zone à cette période, mais le BALTIC n’aurait jamais ouvert le feu et n’aurait pas été endommagé bien qu’ayant été visé successivement par deux torpilles qui l’auraient manqué les 25 et 26 Avril). Difficile de savoir où se situe la vérité. Mais dans son rapport concernant l'affaire du 25 Avril le capitaine de BALTIC dit que le sous-marin n'a pas fait surface et qu'il n'a donc pas ouvert le feu. Dans celui du 26 Avril, il dit avoir aperçu la torpille, avoir mis la barre toute à gauche, et n'avoir pas vu le sous-marin. Avec lui se trouvaient un destroyer d'escorte et les vapeurs ARAGUAYA et SOMERSET

Voici quelques images du BALTIC, capitaine William FINCH, construit comme le TITANIC aux chantiers Harland & Wolf de Belfast.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Des destroyers anglais se sont alors approchés et le sous-marin a plongé. Il est resté toute la nuit à une profondeur de 42 m et on pouvait entendre les destroyers qui croisaient au dessus de lui.

Le sous-marin a ensuite coulé deux autres navires puis a été relevé et est rentré à Emden où il est arrivé le 4 Mai après une semaine de trajet.
Les deux navires coulés étaient le voilier russe EHRGLIS et le vapeur norvégien HEKTORIA.
Voici la silhouette de l'U 43 dessinée par le capitaine de l'EHRGLIS

Image

L’équipage du CORDELIA comportait 4 Suédois, 1 Danois, 3 Russes, 1 Indien, 1 Panaméen et 1 Anglais. A part les 4 prisonniers, cet équipage fut recueilli par le WABASHA et débarqué à Queenstown.

Extrait du rapport du capitaine de CORDELIA

Le commandant du sous-marin nous a demandé destination du navire et chargement et nous a dit que nous n’avions rien à faire sur cette zone alors que nous avions été prévenus de ne pas y être. Comme notre canot était petit et faisait de l’eau (les embarcations avaient été démolies) il a pris 4 de nos hommes dans son sous-marin. Il a autorisé les autres, y compris le capitaine, à faire route avec le canot. Il a dit qu’il prenait ces 4 marins parce qu’ils devaient être des Suédois ou des Danois. Ce commandant avait environ 30 ans, parlait un très bon anglais, de taille moyenne, cheveux clairs, en uniforme. Les hommes du sous-marin ont pris la montre, le chronomètre, le baromètre et des vivres avant de couler le navire par bombes.

Cdlt
Dernière modification par olivier 12 le dim. août 05, 2018 1:19 pm, modifié 5 fois.
olivier

maurice V
Messages : 73
Inscription : dim. avr. 12, 2009 2:00 am

Re: U 43 Sous-marin allemand

Message par maurice V » lun. juil. 16, 2018 11:18 am

Bonjour à tous,



voici une photo du CORDELIA prise lors de sa destruction par l'U 43.

Amicalement

Maurice
Pièces jointes
CORDELIA vu du sm qui l'a coulé.jpg
CORDELIA vu du sm qui l'a coulé.jpg (126.8 Kio) Consulté 268 fois
maurice

olivier 12
Messages : 3291
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: U 43 Sous-marin allemand

Message par olivier 12 » jeu. août 02, 2018 8:33 am

Bonjour à tous,

Merci à Maurice pour la photo du CORDELIA

Autre rapport de capitaine prisonnier sur U 43

Rapport du capitaine Thomas F. COLE, du SAN HILARIO, daté du 11 Octobre 1919. (Domicilié Park Road à Ashton on Mersey, Cheshire).

J’ai été fait prisonnier sur U 43, Commandant JÜRST, 1er officier MULLER, lorsque le SAN HILARIO a été coulé le 20 Avril 1917.

Mon traitement à bord du sous-marin a été très correct, beaucoup de bonne nourriture et permission d’aller sur le pont quand le sous-marin était en surface. Accès autorisé dans toutes les parties du navire.
Quand je suis arrivé à bord, le commandant m’a demandé si je possédais des armes et a accepté ma parole que je n’en avais pas. Dans la conversation, il m’a dit que j’avais été le travail le plus coûteux qu’il ait eu à faire, ayant nécessité 136 obus et une torpille. Il m’a dit le 27 Avril qu’il rentrait en Allemagne et nous sommes arrivés à Emden le 4 mai 1917.

C’était le dernier voyage du commandant Jürst car il était semble-t-il promu au rang de chef de patrouille.

Nous avons rencontré l’U 67 le 23 Avril et l’U 93 le 24 Avril. U 93 est un très grand sous-marin et relève U 43 sur cette zone. Il possède deux canons de 10,5 cm, un sur l’avant et un sur l’arrière du kiosque. Il a déclaré avoir coulé un navire de type FOXGLOVE l’avant veille.

( U 93, commandé par le Kptlt Edgar von Spiegel von und zu Peckelsheim, avait coulé le 22 Avril le 3-mâts carré norvégien VESTELV, 1729 t, qui allait de Mobile à Liverpool. Il ne s'agissait pas bien sûr d'un navire de guerre type FOXGLOVE.)
Voici la photo de ce trois-mâts (source uboat.net)

Image

U 43 ne disposait d’aucune installation de largage de mines et je suis certain qu’il n’y avait aucune mine à bord. Il était bien approvisionné en obus et avait un canon léger en complément sur l’arrière.

Les navires qu’il a coulés sont :

- 20 Avril. Barque russe AUGUST. Le capitaine de ce voilier avait sa femme à bord. Tout l’équipage s’est réfugié dans un seul canot terriblement surchargé. J’ai peur qu’ils aient tous été perdus.
- 21 Avril. Vu un tanker, nom inconnu, coulé par un autre sous-marin. (Il doit s’agir du tanker TELENA coulé par l’U 61 de Victor DIECKMANN).
- 22 Avril. Voilier américain WOODWARD ABRAHAMS, (Capitaine John VANNAMEE. Effectuait une traversée Pensacola – Liverpool)
- 23 Avril. Tiré deux torpilles sur un navire de guerre anglais type CANOPUS.
- 24 Avril. Barque suédoise CORDELIA. Les canots de ce navire étaient en si mauvais état que j’ai protesté auprès du commandant, lui disant que c’était un crime de laisser tant de naufragés dans un canot en si mauvaises conditions. Il a alors consenti à prendre six hommes, me disant que les Suédois étaient des amis des Allemands et qu’il ne leur voulait aucun mal.
- 25 Avril. ABOSSO coulé.
- 25 Avril. Engagé le vapeur SWANMORE qui parvient à s’échapper en raison d’une avarie de moteur sur U 43. Mais j’ai entendu dire que SWANMORE avait ensuite été coulé par U 93 que l’U 43 avait appelé à la rescousse.
(Nota : le vapeur SWANMORE a bien été coulé par torpillage le 25 Avril, mais par U 50 de Gerhard BERGER. Il y aura 11 victimes)
- 26 Avril. Coulé voilier russe EHRGLIS et vapeur norvégien HEKTORIA.
- 3 Mai. Capturé deux chalutiers, mais je n’ai pas été autorisé à monter sur le pont. (Nota : il s’agissait des chalutiers hollandais CONCORDIA et EMMA).

J’ai été extrait du sous-marin à Borkum, par un destroyer et emmené à Emden où on m’a logé dans un vieux croiseur. Je n’avais pas l’autorisation d’aller sur le pont. L’équipage du sous-marin parlait bien anglais et semblait bien disposé envers moi. Ils m’ont dit que la seule chose qu’ils redoutaient était les destroyers, car ils pouvaient éviter tout le reste. Mais, s’ils étaient aperçus par un destroyer, c’était en général fatal pour le sous-marin. Un destroyer accouru pour assister l’ABOSSO est passé juste au dessus du sous-marin qui a eu à peine le temps de plonger et était si proche que l’on sentait les vibrations de ses hélices. Le naufrage de l’ABOSSO a été célébré à bord par un grog offert à tout l’équipage et du champagne pour les officiers avec le traditionnel « Hoch the Kaiser ». C’était après avoir échappé au destroyer et alors que le sous-marin avait plongé à 70 m.

Cdlt
olivier

bernard berthion
Messages : 3030
Inscription : dim. oct. 24, 2004 2:00 am

Re: U 43 Sous-marin allemand

Message par bernard berthion » dim. août 12, 2018 2:07 pm

Bonjour Olivier,
merci de nous faire partager ces récits très intéressants.

Bonne continuation dans le partage de ces aventures, cordialement BB
- Août 1914 dans le département des Ardennes : du début août avec l'arrivée et le passage des troupes se concentrant en se dirigeant vers la Belgique, au repli de fin août vers la Marne en résistant sur la Semoy, La Chiers, la Meuse, l'Aisne, la Retourne.

Rutilius
Messages : 12372
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: U 43 Sous-marin allemand

Message par Rutilius » dim. août 12, 2018 5:56 pm

Bonsoir à tous,


U-43 – Sous-marin allemand - x -.jpg
U-43 – Sous-marin allemand - x -.jpg (243.88 Kio) Consulté 103 fois

U-43 – Sous-marin allemand - x² -.jpg
U-43 – Sous-marin allemand - x² -.jpg (30.1 Kio) Consulté 103 fois

Günter KROSCHEL & August-Ludwig EVERS : « Die Deutsche Flotte. 1848~1945. », Verlag Lohse-Eissing, Wilhelmshaven, 1986, n° 231.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »