163ème RAC

ben60
Messages : 54
Inscription : sam. sept. 04, 2010 2:00 am

163ème RAC

Message par ben60 » mar. juil. 10, 2018 5:44 pm

Bonjour à tous

je recherche pour une amie le parcours de son grand-père . il s'agit d'Eugène Haye , né à Rouen en 1892, mais habitant Paris lors de son recrutement. Il a fini la guerre en tant que brigadier téléphoniste .SROT 73.
Il a , au moins, une citation pour des actions devant Montfaucon en octobre et novembre 1918 (ordre non précisé).
1er problème , les registres matricules numérisés pour Paris s'arrêtent en 1906. Je ne peux donc pas retrouver son parcours, par internet. (J'ai son matricule 2145).
Sur le site de MDH, le JMO ne donne des renseignement que pour les derniers mois de 1918 avec des SROT et SROS et le SROT 73 n'y est pas. ( D'ailleurs, que signifient SROT et SROS , si quelqu'un veut bien éclairer ma lanterne, par avance, merci.)
Je viens de trouver la réponse dans un sujet du forum de 2009.
Une de mes interrogations est : le 163ème R.A a-t-il fait toute la guerre sous ce numéro ou a-t-il été créé en 1918.
En vous remerciant par avance pour votre aide.
Cordialement.

ALVF
Messages : 5794
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 163ème RAC

Message par ALVF » mer. juil. 11, 2018 6:34 pm

Bonsoir,

Au sujet des S.R.O.T, les premiers textes traduisent "Section de Recherches de Renseignements par Observation Terrestre" puis "Section de Réglage par Observation Terrestre" et à la fin de la guerre (et ce jusqu'en 1940) "Section de Repérage par Observation Terrestre".

Le 163e R.A a été créé tardivement le 1er août 1918 pour réunir les unités de repérage (S.R.O.T et S.R.S) des Armées et les unités du Service Géographique des Armées gérées jusque là par divers régiments, désormais appartiennent au 163e R.A:
-les S.R.S n°1 à 41.
-les S.R.O.T n° 51 à 92 et 151 à 155.

Cordialement,
Guy François.

ben60
Messages : 54
Inscription : sam. sept. 04, 2010 2:00 am

Re: 163ème RAC

Message par ben60 » jeu. juil. 12, 2018 8:28 am

Bonjour,

je vous remercie pour votre réponse.

Bien cordialement.

Répondre

Revenir à « Artillerie »