Résumer la Grande guerre par une maxime, devise, citation,...

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 1973
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Résumer la Grande guerre par une maxime, devise, citation,...

Message par michelstl » sam. juil. 28, 2018 4:38 pm

Bonjour

Mon grand-oncle était parti volontaire dès 1914 (armée française, mon GP aussi) et mon grand-père plus jeune disait dans une lettre de 1915 [né en 1897... que 18 ans]
« Je ne suis plus aussi impatient qu'autrefois pour que l'heure sonne, c'est parce que j'ai bien réfléchi, et que ce que j'aurais fait il y a un an, non sans réflexion, mais avec plus de précipitation, je le ferai par devoir. ... tout est bien réfléchi et pesé, et ma ligne de conduite est toute tracée d'avance. »

Cela rejoint sur le fond certains de mes propos plus haut.

Je vous partage un extrait d'un écrit mien (il me semble l'avoir déjà déposé sur le forum, mais bon) sur le parcours de ces deux hommes et qui fait suite à la citation de mon GP ci-haut:

«Et puis dans une lettre de septembre 1916, où il nous partage encore son hésitation: la séparation; le chemin du devoir; ne pas devenir un embusqué pour ne plus oser avoir la tête haute; sa peine... On perçoit et comprends bien le dilemme et la résignation. Le cas de Pierre [mon GO] et Joseph [mon GP] nous démontre ce qui est arrivé à la grande majorité des engagés dans cette guerre, soit la forte manifestation d'enthousiasme de 1914 afin d'aller régler tout ça, pensant même que la guerre serait brève, et la désillusion des années qui suivirent et l'enfer qui se dessinait au grand jour. J'aurai d'ailleurs lu plusieurs phrases d'opinion, ici et là, parcourant les nombreuses histoires de guerre... et quels qu'en fussent leurs partis, pour ou contre, et qu'elles fussent bien souvent rédigées dans une perspective subséquente à la guerre et en connaissance de cause des événements, elles semblent toutes à revers, car elles demeurent discutables devant les idéaux qui prônent et qui prônaient pourtant fièrement. La verbalisation et l'évocation spontanée et non censurée des moments et des émotions que cette guerre aura imprégnées à chacun de ses participants sera maintenant disparue avec les derniers vétérans, ne nous laissant que des interprétations toujours circonscrites, le récit comme l'écrit se résumant souvent dans une fenêtre plus ou moins transparente ou plus ou moins panoramique, selon le contexte, les personnages en cause, les événements évoqués, les intérêts en jeu, l'humeur et l'opinion, l'emphase, la modération ou l'ouverture, etc. ... »

Après la guerre (mon papa me disait) mon grand-pére n'en parlait pas. Non pas que c'était tabou, mais que les côtés heureux de sa vie avaient tout simplement plus d'importance.

Je crois que toute citation porte un sens bien particulier et louable à sa façon, selon, mais ne pourrait résumer cette Grande Guerre.

Cordialement
Michel

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3093
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Résumer la Grande guerre par une maxime, devise, citation,...

Message par monte-au-creneau » dim. août 12, 2018 11:02 am

air339 a écrit :
sam. juil. 28, 2018 2:43 pm

... "On croit voir des enfants qui ont déclenché une machine infernale et qui ne savent plus comment l'arrêter", Tristan Bernard. ...
Bonjour,

Celle-là me plait bien. A part que les "enfants" qui l'ont déclenchée n'étaient que quelques Puissants solitaires et éloignés du Peuple, aidés par quelques illuminés et utilisant leurs actions (Gavrilo Princip).

Et pour arrêter la machine folle, quelques tentatives ont bien eu lieu, mais sans succès. Le militarisme de l'époque a fait qu'une nation entière était obligée d'obéir à ces quelques Puissants pour rejoindre les casernes, toutes affaires cessantes et de tout abandonner de leur vie !

La deuxième guerre mondiale est totalement différente : Une nation complète a adhéré aux idées d'un seul homme, apparu initialement comme le remède à tous leurs problèmes...

Une autre maxime (bien connue et issue de quelqu'un qui -sans contestation- a bien compris cette guerre), qui, pour moi, la résume, vue depuis la base des Poilus :

Jean de Nivelle (sic) nous a nivelés
Et Joffre nous a offerts à la guerre !
Et Foch nous a fauchés...
Et Pétain nous a pétris...
Et Marchand ne nous a pas marchandés...
Et Mangin nous a mangés ! » Blaise Cendrars (La Main coupée) Une des sources : https://www.crid1418.org/doc/pedago/dos ... oez_05.pdf
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2424
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Résumer la Grande guerre par une maxime, devise, citation,...

Message par air339 » dim. août 12, 2018 1:27 pm

Bonjour Sylvain,


"Il a les mains petites mais les poings carrés", disait une chanson populaire vers 1912.


Sur les puissants isolés et éloignés du peuple, il est intéressant de parcourir le Discours sur la servitude volontaire : depuis sa parution en 1576, pas beaucoup de rides !


Cordialement,


Régis

Répondre

Revenir à « Sujets généraux »