J-J Conilh de Beyssac (AS15)

Avatar de l’utilisateur
rugby-pioneers
Messages : 562
Inscription : lun. mai 10, 2010 2:00 am
Localisation : Paris
Contact :

J-J Conilh de Beyssac (AS15)

Message par rugby-pioneers » jeu. mai 17, 2018 2:42 pm

Bonjour à tous,

J'ouvre un sujet plutôt que d'envoyer un message privé à Michel/Tanker...

Je prépare un petit "papier" à l'occasion du centenaire du décès de Jean-Jacques Conilh de Beyssac, rugbyman international Bordelais tué à la tête de son char le 13 juin 1918.

Michel/Tanker avait déjà détaillé sa carrière à l'AS il y a neuf ans (!!), quelques mois avant que je ne rejoigne ce forum pour y évoquer le rugby.
viewtopic.php?f=34&t=52595&p=401346&hil ... ac#p401346
Le Lt Jean Jacques Conilh de Beyssac, Lieutenant à titre temporaire depuis le 24 Octobre 1917, appartenait au Groupe AS 15.
Le Groupe AS 15, commandé par le Cne Halguët, faisait partie du Groupement III du Cne Lefebvre.
Jean de Beyssac était chef du Schneider M2 n° 61256. Ce char était le premier char de la 1° Batterie (As de pique 1)
A ce titre il était chef de la 1° section de la 1° Batterie de l'AS 15. La Batterie était commandée par le Lt du Halgoët et son char subordonné était celui du MdL Char.

L'AS 15 a été engagé pour la première fois le 11 Juin 1918 lors de la Bataille de Méry.
Le Groupement III est partie du bois de Montgerain le 11 à 9h 40 en direction de Méry. Le char du Lieutenant de Beyssac a été détruit à 14 h 20, à 500 m au Nord de Belloy (3 coups au but sur le côté gauche du char). Trois membres du char ont été blessés (Lt de Beyssac, canonniers Julien et Bouchet).
Evacué comme blessé (et mentionné comme tel dans les CR de combat), il est donc décédé 2 jours ou 3 jours plus tard de ses blessures. (Les deux fiches ne sont pas d'accord sur la date). Mais il semble bien que ce soit le 13.

Les deux fiches parlent donc bien du même officier.
La dénomination RCC (Régiment de Chars de Combat) date de la fin 1919. En Mars 1919 le 501° RAS avait d'abord pris la dénomination du 501° RCB (Régiment de Chars Blindés)
La première fiche a donc été rédigée après guerre par des stratifs qui ont probablement mal transcrit les informations. Mort en Juin 1918, il n'a donc pas pu faire partie d'un RCB ou d'un RCC.
Faisant partie du Groupement III, le Groupe AS 15 était intégré au 504° RAS (et non au 501). Si le 501° RAS a été créé fin Mai 1918, le 504° RAS a été créé le 25 Juin 1918.
La fiche aurait du faire mention du 500° RAS. Ce Régiment basé à Cercottes était l'unité administrative de l'Artillerie Spéciale. ll tenait "à jour" un double de la fiche individuelle détenue par l'unité de combat.
La deuxième fiche mentionnant son appartenance au 81° RAL est probablement la plus ancienne (et sans doute celle détenue par l'AS 15). C'est sans doute pour cette raison que la date de mort doit être la bonne.

Le 81° RAL était, avant la création du 500° RAS, la structure administrative de l'AS. Toutes les fiches des affectés avant la création du 500° RAS (1° Mai 1918) mentionnent comme affectation ce Régiment.

Jean de Beyssac était international de Rugby à Bordeaux avant la guerre de 14-18 . . . . (5 sélections au tournoi des 5 Nations - en 1912 et en 1914). Il jouait comme pilier gauche.

La vidéo du film de l'Ecpa-D, prise le 15 Juin à la sortie de Léglantiers, (film du DVD Ecpa-D sur les chars) montre le Schneider de son subordonné, le Maréchal des Logis Char. Il existe aussi plusieurs photos Ecpa-D prises au même moment.
On voit sur ce film le MdL Char marchant à côté de son Schneider. Le Groupement rejoignait son bivouac dans les bois de Noroy.
et Michel concluait son message par
Je suis preneur d'un photo de lui si elle existe, mieux bien sur, d'une photo son char. . . . .
Le JMO du Groupement III donne des infos sur ce combat de l'AS 15.
9 ans plus tard, je suis heureux de proposer ces deux beaux portraits sous les couleurs du Stade Bordelais Université Club (j'en ai encore une dizaine en réserve...) et une caricature de presse de MICH (notre homme était assez connu pour être "croqué" dans la presse sportive nationale)
beyssac 1911.jpg
beyssac 1911.jpg (50.99 Kio) Consulté 417 fois
beyssac 1913.jpg
beyssac 1913.jpg (150.92 Kio) Consulté 417 fois
beyssac mich.jpg
beyssac mich.jpg (50.7 Kio) Consulté 417 fois
Et à mon tour, 9 ans plus tard, je vous retourne la même question (!): auriez vous depuis trouvé une photo de son char que je puisse utiliser pour illustrer mon article ? ou à défaut de sa batterie ? voire de son groupe !?

Merci !

Avatar de l’utilisateur
Tanker
Messages : 2550
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: J-J Conilh de Beyssac (AS15)

Message par Tanker » dim. mai 20, 2018 10:53 am

Bonjour Frédéric,

Voici en retour une photo du Schneider M2 du S/Lt de Beyssac, avant qu'il ne soit détruit le 11 Juin, au Nord de Belloy.
Le char est photographié juste avant le passage au niveau du chemin direct Montgerain/Méry (à côté du cimetière de Monterain) passage qui existe toujours, même si la route ne conduit plus à Méry.

Le char porte le fanion du Commandant de Groupe qui avait du, pour cette approche vers Méry, y prendre place.
Le Groupe AS 15 appuyait le 114° RI, dont les unités sont engagés par l'artillerie allemande, 300 m en avant de Méry.

AS 15 - Schneider M2 AsP1 n° 61256 (01a2)-min.jpg
AS 15 - Schneider M2 AsP1 n° 61256 (01a2)-min.jpg (234.18 Kio) Consulté 320 fois

AS 15 - Schneider M2 AsP1 n° 61256 (02a)-min.jpg
AS 15 - Schneider M2 AsP1 n° 61256 (02a)-min.jpg (247.62 Kio) Consulté 320 fois

Bon week-End - Michel

Répondre

Revenir à « Artillerie Spéciale »