mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

mirabelle14
Messages : 5
Inscription : sam. mars 31, 2018 10:11 pm

mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par mirabelle14 » mer. avr. 18, 2018 8:32 pm

Bonjour, je cherche des renseignements sur la mutinerie de ce bataillon qui aurait abouti à 1) le meurtre de son commandant 2) l'envoi des mutins en première ligne SANS arme après avoir été rattrapé par les gendarmes en juin 1917.
Où pourrais je obtenir des renseignements?

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3111
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par monte-au-creneau » mer. avr. 25, 2018 8:08 am

mirabelle14 a écrit :
mer. avr. 18, 2018 8:32 pm
Bonjour, je cherche des renseignements sur la mutinerie de ce bataillon qui aurait abouti à 1) le meurtre de son commandant 2) l'envoi des mutins en première ligne SANS arme après avoir été rattrapé par les gendarmes en juin 1917.
Où pourrais je obtenir des renseignements?
Bonjour,

Evidemment, un tel texte interpelle par son "sensasionnalisme", digne d'un film de cinéma : Le soldat tue son Supérieur et les mutins sont envoyés en première ligne sans arme. D'ailleurs il me semble qu'une telle séquence de film de cinéma existe : les mutins sont lachés dans le no-men's land sans arme, sous le feu de l'ennemi...

Alors quelles sont vos sources ? Où avez vous lu cet événement ? Rien retrouvé sur ça dans Prisme, ni ailleurs. Mais tout n'a pas été écrit ("L'oralité spontanée est interdite d'Histoire") et il est certain que des événements ont existé sans être certifiés, rapportés ici ou là par des témoins...
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

CD9362
Messages : 2940
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par CD9362 » mer. avr. 25, 2018 8:27 am

monte-au-creneau a écrit :
mer. avr. 25, 2018 8:08 am
mirabelle14 a écrit :
mer. avr. 18, 2018 8:32 pm
Bonjour, je cherche des renseignements sur la mutinerie de ce bataillon qui aurait abouti à 1) le meurtre de son commandant 2) l'envoi des mutins en première ligne SANS arme après avoir été rattrapé par les gendarmes en juin 1917.
Où pourrais je obtenir des renseignements?
Bonjour,
Alors quelles sont vos sources ? Où avez vous lu cet événement ? Rien retrouvé sur ça dans Prisme, ni ailleurs. Mais tout n'a pas été écrit ("L'oralité spontanée est interdite d'Histoire") et il est certain que des événements ont existé sans être certifiés, rapportés ici ou là par des témoins...
Bonjour
Sur http://chtimiste.com/
dans le résumé du parcours du 57 e BCP il est en effet fait mention de mutinerie en juin 1917 avec comme source référence John WIlliams: Mutineries1917 et le renvoi vers des documents de la 77 e DI. Donc je ne sais pas si Mirabelle avait déjà ces informations et si cela répond à son questionnement mais visiblement, il s'est passé quelque chose, dont il reste des traces écrites ... Ce qui semble certain c'est qu'en juin 17 il y a du remue-ménage dans ce régiment, reste à vérifier les circonstances, les faits et les sanctions.
Cordialement
AD-Line
P.S
par contre je pense que cette rubrique "photos" n'est pas le lieu adéquat pour ce sujet.
Dernière modification par CD9362 le jeu. avr. 26, 2018 7:47 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2152
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par b sonneck » mer. avr. 25, 2018 8:28 pm

Bonjour

Des soldats envoyés sans armes en première ligne, cela a existé : les sections de discipline qui existaient officiellement au sein de certains régiments, pour le compte de leur division si j'ai bien compris.

Dans un post antérieur, déposé dans une autre discussion, j'avais évoqué un passage du JMO du 25e RIT où le chef de corps menaçait de l'envoi dans ces sections, s'ils étaient identifiés, ceux qui s'étaient mal comporté lors d'un déplacement du régiment. Il signalait, dans une probable intention d'effet dissuasif, que les soldats de ces sections étaient employés, sans arme (sans doute par prudence), à des travaux dangereux en première ligne.

Cordialement
Bernard

tet2lar
Messages : 9
Inscription : dim. janv. 07, 2018 12:36 am

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par tet2lar » jeu. avr. 26, 2018 10:12 am

Bonjour
La sanction appliquée a été reprise par Sébastien Japrisot dans son fameux livre : Un long dimanche de fiançailles
"Au bout de longs mois d’attente, Mathilde retrouve enfin Célestin Poux, qui était à l’époque chargé du ravitaillement des soldats et qui avait côtoyé Manech peu avant qu’on l’envoie dans le no man’s land avec ses 4 camarades condamnés à mort pour mutilation volontaire : Kléber Bouquet, dit Bastoche, menuisier avant la guerre ; un proxénète corse, Ange Bassignano ; un paysan de la Dordogne dont on ignore le nom ; et enfin un soudeur, Pierre Gaignard, dit Six-Sous."

mirabelle14
Messages : 5
Inscription : sam. mars 31, 2018 10:11 pm

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par mirabelle14 » jeu. avr. 26, 2018 4:01 pm

Bonjour,
Pour répondre aux questionnements de mes informations : je suis en train de retranscrire le carnet de guerre de mon arrière gd père. Il décrit une scène cette mutinerie : le 57 BCP grognait en forêt de Crouy. et réclamait un repos gagné par 6 mois en secteur dont 3 mois d'attaque. Le commandement leur fait miroiter les perm et ils acceptent de monter dans les camions. En descendant des camions, l'ordre est de se poster face à l'Aisne et de remonter à Braye et à Ostel. Les poilus protestent, le commandant sort son arme et menace de bruler des cervelles. ON LE LARDE...iL écrit/ LA CAVALERIE ET LES GENDARMES ONT FINI PAR RABATTRE LES FUYARDS. ON LES A VU REPRENDRE LE CHEMIN DES LIGNES SANS ARME ENCADRES DE SABRES ET DE BAIONNETTES NUES; Pitoyable cohue de captifs voués aux hécatombes expiatoires...
Il cite aussi une compagnie squelettique du 26 ..qui négocie de remonter en lignes pour une relève, en faisait promettre à son officier : pas d'attaque. et une autre au 97° (il manque une page qui a été soigneusement enlevée)
en vérifiant les données sur le JMO du 57, ils sont effectivement remontés à Braye et à Ostel en juin 1917. J'ai effectivement retrouvé sur prisme trace de cette mutinerie. Mais aucun rapport ou ordre de la gendarmerie n'apparait (laquelle était sur ce secteur?) Mon arr gd père était au 142 RIT qui stationnait dans le coin. (ma géo est encore approximative dans ce secteur, désolée)
Voilà pour mes sources. ET accessoirement, je ne vois pas l'intérêt d'un quelconque sensationnalisme 100 ans après les faits... Paix à leurs âmes.

ALVF
Messages : 5835
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par ALVF » jeu. avr. 26, 2018 4:38 pm

Bonsoir,

En tout cas, le chef de bataillon Coussaud de Massignac (1875-1950) a commandé le 57e BCP du 25 janvier 1917 au 17 novembre 1917 et a continué ensuite sa carrière militaire comme on peut le vérifier à la lecture de son dossier de la base "Leonore".
Il n'a donc pas été victime d'un meurtre au printemps 1917...
Encore un souvenir de meurtre rêvè et fantasmé?
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
bernard larquetou
Messages : 1349
Inscription : mer. oct. 05, 2005 2:00 am

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par bernard larquetou » jeu. avr. 26, 2018 5:57 pm

Bonjour,

Prisme a largement évoqué l'affaire du 57° BCP, sous le titre " des dangers de provoquer des procès à la hâte", dans un article paru en 2017, et que vous trouverez en cliquant sur le lien suivant:

http://prisme1418.blogspot.fr/2017/

La lecture de ce chapitre permet de connaître de nombreux détails sur les faits eux-mêmes, sur les hommes appelés à comparaître devant le conseil de guerre de la 77° DI, sur les procédures successives.

Bonne lecture.

Cordialement,

Bernard.

mirabelle14
Messages : 5
Inscription : sam. mars 31, 2018 10:11 pm

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par mirabelle14 » ven. avr. 27, 2018 12:05 pm

Bonjour,
Pour répondre à Guillaume, un chef de bataillon n'est pas un commandant..
Il est possible que ledit commandant ne soit pas mort (le récit commence par ses mot: le 57 bcp vient de passer son commandant à la baïonnette. encore un bouc émissaire...) Je vais tenter de trouver qui était le ou les commandants et s'il y a eu des blessés parmi eux début juin;
Je vous remercie pour le lien vers prisme, je l'avais lu; Il mentionne d'ailleurs sa surprise devant le seul motif avancé par les mutins; à savoir la permission; Or le récit de mon arr gd père donne exactement ce même motif : on leur a fait croire qu'ils partaient en permission...et en fait on les remonte vers la première ligne...
Il n'y avait pas que de simples soldats dans les mutins, mais aussi au moins un capitaine dont il parle (pas de nom)
Je vous prie d'éviter l'agressivité ou l'insolence. Il s'agit d'un témoin direct, vous non...
Après vérification, le cantonnement du 142 RIT était à Bourg et Comins, au dessus de Druizel (ou a cantonne le 57 BCP) , pas loin de la foret de Chivy ou cantonne le 26 RI (dont il parle également), et pas loin du 97° dont il parle aussi sur qqles lignes. Il cite également à une autre occasion un régiment de tirailleur marocain et sénégalais, qui, effectivement étaient tous cantonnés dans le même secteur... Il parle de l'état de Beaulne juste après la bataille (village disparu maintenant) qui était derrière la première ligne allemande.( allé aux lignes boches conquises derrière Beaulne).
Voilà

ALVF
Messages : 5835
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Message par ALVF » ven. avr. 27, 2018 1:52 pm

Bonjour,

Un chef de bataillon est bien un commandant!
De surcroît, le chef de bataillon Coussaud de Massignac est bien le commandant du 57e B.C.P de janvier 1917 à novembre 1917, donc au moment des faits qui font l'objet de vos interrogations.
Guy François.

Répondre

Revenir à « Chasseurs »