5ème RCA

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » dim. mai 03, 2020 9:09 am

Le vardar4.JPG
Le vardar4.JPG (97.16 Kio) Consulté 856 fois
(ECPAD)

Bonjour,

Un escadron du 8e RCA en Orient dont faisait partie l'escadron G du 5e RCA du Capitaine GUICHARD.

Au sein de cet escadron a été affecté le sous-lieutenant BOISSY, Louis.

Louis BOISSY est né le 29 avril 1888 à LABLENQUE (Lot) - Il exerce la profession de boulanger lorsqu'il décide de s'engager le 17 mai 1906 pour 3 ans à la mairie de Montauban au titre du 18e régiment d'artillerie.
Le 28 octobre 1907 il passe au 6e Régiment d('artillerie à TUNIS.
Nommé Brigadier le 23 novembre 1907.
Il passe ensuite au 12e régiment d'artillerie au Maroc.
Le 9 novembre 1908 il reprend un engagement d'un an au sein du 35e RA.
Le 2 décembre de la même année il confirme son grade de Brigadier puis passe MDL le 1er février 1910.
Il est libéré du service actif le 17 mai 1912.
Le 29 mai 1912 il décide de s'engager à nouveau pour 1 ans à la mairie de Caen comme brigadier au titre de la 1ère Compagnie de cavaliers de remonte.
Il passe ensuite à la 8e Cie puis le 3e Cie de remonte entre le 15 décembre 1913 et le 1er juillet 1914.
Le 22 novembre 1914 il intègre le 3e RCA où il est nommé MDL/Chef le 11 janvier 1916 puis Adjudant le 15 septembre 1916.
Nommé Sous-lieutenant au 4e RCA le 2 juillet 1918 puis le 5ème RCA avec lequel il part en Orient pour le 2e régiment de marche de cavalerie du Levant composé du 1er demi-régiment du 5e RCA et de deux escadrons de Spahis. Les escadrons du 5ème RCA garderont leurs écussons et l'étendard du régiment.
Il sera sous les ordres du Lieutenant LAGET commandant le 1er escadron.
Il sera tué en février 1920 à MARASCH en Cilicie.
Le 20 janvier 1920, dans cette ville, a éclaté une révolte. A la suite d'incidents survenus entre Turcs et Arméniens, ces derniers subissent un siège en règle dans leur quartier. La garnison Française, débordée et hors d'état de maintenir l'ordre, s'organise dans la citadelle.
Dans les premiers jours de février arrive à Islahie un peloton du 1er escadron sous les ordres du sous-lieutenant BOISSY tout récemment affecté à l'escadron est assassiné au moment de l'émeute. Son peloton assiégé dans une ferme des environs, privé de vivres, a pu passer au travers des assiégeants et retraiter jusqu'à Islahie faisant plusieurs reprises du combat à pied pour se dégager et emmener ses blessés. Lors de cette émeute, l'escadron du 5ème RCA perd 15 hommes mis hors de combat.
Cité 7 fois.
Bonne journée.

François
Dernière modification par demonts le lun. mai 04, 2020 10:55 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » lun. mai 04, 2020 10:12 am

ROBILLARD.jpg
ROBILLARD.jpg (26.27 Kio) Consulté 835 fois
(Généanet 14/18)

Bonjour,

Voici la photo de Louis ROBILLARD après 1920 en tenue de gendarme à cheval.

Louis ROBILLARD est né le 10 septembre 1897 à CLERY SAINT ANDRE (Loiret). Il exerce la profession de charcutier chez ses parents.
A 18 ans il décide s'engager le 10 septembre 1915 à la mairie d'AUCHY LE CHATEAU (Aisne) au titre du 5ème RCA.
Arrivé au corps le 17 septembre 1915.
Après plus d'une année de formation il rejoint le régiment le 8 novembre 1916. Le 5e RCA est alors stationné à
Fontaine-Bonneleau au camp Crèvecoeur avec la Division Marocaine qui suit une instruction en vue d'une attaque prochaine sur la Somme.
A sa demande il intègre le 4e régiment de tirailleurs de la Division Marocaine le 23 février 1918.
Il est blessé par des éclats d'obus le 28 mai 1918.
Il est envoyé en congé illimité le 20 septembre 1918.
Intègre la gendarmerie - 2Oe Légion de gendarmerie à CHEVAL.
Mis à pied 6 mois en 1935 pour avoir récupéré un morceau de viande lors d'une prise sur un braconnier. A
été dénoncé par un collègue de son unité. (sympa le collègue!). La gendarmerie lui adressera tout de même une lettre de félicitations pour service rendu dans le cadre de son activité sportive auprès des recrues.
Promu MDL le 10 décembre 1929.
Il décède dans un accident en septembre 1939.
Il est titulaire de la médaille de la victoire,
Médaille commémorative de la grande guerre
Cité à l'ordre du Régiment
croix du combattant volontaire.
Croix de guerre
Médaille militaire.

Bonne journée à tous.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » mer. mai 06, 2020 8:40 am

8RCA2.png
8RCA2.png (159.57 Kio) Consulté 805 fois
(ECPAD)

Bonjour,

Escadron du 8e Chasseurs d'afrique dans lequel était incorporé l'escadron G du 5e RCA sous les ordres du Capitaine Guichard.
Dans cet escadron figurait dans les effectifs le lieutenant GROSJEAN, Edouard.
Edouard GROSJEAN est né le 28 novembre 1885 à MONTCEAUX LE COMTE (58).
Etudiant il décide de s'engager le 6 octobre 1905 à la mairie de MOULINS pour 3 ans au titre du 10e Régiment de chasseurs à cheval.
Brigadier le 1er avril 1906 puis MDL le 19 décembre 1907.
Rengagé plusieurs fois il rentre à l'école d'application de la cavalerie le 1er octobre 1911. Nommé Aspirant.
Le 1er octobre 1912 il sort avec le grade de sous-lieutenant affecté au 3e régiment de chasseurs à cheval.
Nommé lieutenant le 30 mars 1914.
Le 2 août 1914 il rejoint le front avec son régiment.
Il est blessé le 4 décembre 1914 à MEILLAY dans la somme par un éclat d'obus.
Le 6 janvier 1917 il est dirigé sur l'armée d'orient.
Il rejoint l'escadron G du 5e RCA sous les ordres du Capitaine GUICHARD intégré dans le 8ème RCA formé en 1915.
Le 22 décembre 1918 il passe au 4e RCA qui se trouve en Orient.
Le 13 juin 1919 il passe au 13e régiment de Dragons;
Le 21 janvier 1924 il passe au 28e Dragons.
Il est nommé Capitaine le 24 septembre 1924.
Mis en disponibilité le 25 décembre 1926.
Admis à la retraite le 25 septembre 1935.
Il est cité à l'ordre de la 1ère armée le 19 septembre 1914 pour s'être distingué par sa brillante conduite et sa belle attitude au feu dans les combats du 14 au 25 août 1914.
Il est titulaire de la croix de guerre avec palme.
Il est fait chevalier de la légion d'honneur le 18 juillet 1926.

Bonne journée.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » jeu. mai 07, 2020 9:34 am

8RCA 1.png
8RCA 1.png (144.54 Kio) Consulté 780 fois
(ECPAD)

Bonjour,

Chasseurs d'Afrique en Orient.

Voici un autre officier passé par le 5ème RCA qui terminera sa carrière tragiquement en Orient. Il s'agit du lieutenant LAGET, André.
André LAGET est né le 8 décembre 1888 à LANNEMEZAN (Hautes Pyrénées).
Il est enfant de troupe à AUTUN lorsqu'il décide de s'engager pour 5 ans le 8 décembre 1906 à la mairie d'Autun au titre du 9e régiment de chasseurs à cheval.
Il arrive à son corps le 24 décembre 1906.
Nommé brigadier le 24 août 1907 puis MDL le 14 octobre 1907.
MDL fourrier le 24 mai 1910.
Il contracte par deux fois un engagement d'un an en 1911 et 1912.
Le 1er octobre 1912 il est nommé aspirant.
Le 1er octobre 1913 il est nommé sous-lieutenant au 4e Hussards.
Il passe lieutenant le 1er octobre 1915.
En février 1919 il est affecté au 5ème RCA - 2e régiment mixte de cavalerie du levant composé de deux escadrons du 5e RCA , 1 escadron de Spahis Algériens et 1 escadron de Spahis Tunisiens..
Le Lieutenant LAGET prendra le commandement du 1er escadron. Le deuxième sera sous les ordres du Lieutenant PINSARD.
Le lieutenant LAGET aura sous ses ordres le sous-lieutenant BOISSY (dont je vous ai parlé ci-dessus) qui sera assassiné à Marasch lors d'une émeute entre Turcs et Arméniens.
La ville subissant des assauts meurtriers de la part des Turcs au nombre de 5000, la petite garnison avec les quelques chasseurs d'Afrique encore en vie commencent à souffrir du manque de vivre.
Le général DURIEUX constitue une colonne de secours sous les ordres du Colonel NORMAND, dans laquelle entrent les deux derniers pelotons du 1er escadron. Ils seront sous les ordres du lieutenant LAGET. La jonction se fait le 8 février 1920. L'insuffisance des ressources en vivre impose l'évacuation de Marasch.
Une nouvelle attaque le 9 février permet de desserrer l'étreinte de l'ennemi et le 10 février la retraite commence par une température très rigoureuse sous la tempête de neige qui éprouve la troupe, surtout déjà épuisée par le siège. Des cas de gelure se déclarent par centaines dans les troupes Sénégalaises. L'exode de milliers d'Arméniens accompagne la colonne. Plus de 2000 d'entre eux, hommes, femmes et enfants tomberont dans la neige pour ne pas se relever. Le lieutenant LAGET se dépense sans compter pour secourir les fantassins épuisés.
Le 13 février au soir, la colonne atteint Islahie où prend fin ce douloureux épisode.
Aux gradés et cavaliers tués à l'ennemi sous les murs mêmes de Marasch, devaient s'ajouter d'autres victimes de cette épouvantable retraite, dont le lieutenant LAGET , mort d'épuisement à ADANA le 25 février 1920.
Une grande perte pour l'escadron qui perdra 2 officiers et de nombreux cavaliers.
Le lieutenant LAGET est titulaire de la Croix de guerre avec étoile de Bronze. Je m'étonne de ne pas avoir trouvé son nom dans la base Léonore.
Bonne fin de confinement.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » sam. mai 09, 2020 11:10 am

OTT-Cilicia-Photo.jpg
OTT-Cilicia-Photo.jpg (67.64 Kio) Consulté 725 fois
Bonjour,

Chasseurs d'Afrique à ADANA.
Un autre officier passé par le 5ème RCA puis le 2e régiment mixte de marche de cavalerie du Levant. Il s'agit du lieutenant PANSARD, Raoul qui fera une belle carrière militaire puisqu'il terminera Général.
Raoul PINSARD est né le 14 mai 1893 à ORAN (Algérie).
Il est étudiant lorsqu'il décide de s'engager pour 4 ans le 9 octobre 1911 à la mairie d'ORANS au titre du 3e régiment de chasseurs à cheval.
Arrivé au corps le 14 octobre 1911.
Nommé Brigadier le 29 avril 1912.
Ecole spéciale militaire le 26 septembre 1912.
Sous-lieutenant le 5 mai 1915 au 1er Hussards.
Passe au 5ème RCA le 2 février 1919. Nommé commandant du 2ème escadron du 2e régiment mixte de marche de cavalerie du Levant le 23 mars 1919.
Détaché à l'état major du Levant le 25 novembre 192.
Passe au 1er régiment mixte de cavalerie du Levant tout en restant détaché à l'état major du Levant.
Le 21 avril 1922 passe au 6e régiment de cuirassiers.
Nommé Capitaine le 25 mars 1922.
Nombreuses affectations en passant par l'école de Joinville, la brigade de cavalerie d'Algérie, le 2ème Spahis, le 8ème Spahis, le 2e RCA en 1930.
Nommé chef d'escadron le 26 juin 1935.
Passe au 5ème RCA le 2 septembre 1939.
Lieutenant-Colonel le 25 décembre 1940. Armée d'armistice le 1er novembre 40.
Nommé commandant le régiment d'A.M. du Tchad le 23 janvier 1941.
A DAKAR en septembre 1941.
Colonel le 25 mars 1942.
Etat major général de la guerre - 2ème bureau le 21 juillet 1944.
Embarque à MERS EN KEBIR pour l'Angleterre le 26 juin 1944.
Assure plusieurs hautes fonctions auprès des Forces Françaises Libres.
Débarque en Normandie le 30 août 1944.
Jusqu'en mai 1946 il obtiendra de nombreux commandements.
Nommé Général il prendra sa retraite en 1946.
Cité plusieurs fois pour sa bravoure, son courage et son sang froid.
Le 15 août 1914, sous-lieutenant au 1er hussards, il est en reconnaissance avec son peloton à AMENONCOURT lorsqu'il se heurte à la sortie sud du village à des cavaliers à "pied à terre, qui le reçoivent par un feu nourri. Il réussit à se dégager, rassemble quelques hommes et revient sous le feu ramasser les blessés restés sur le terrain. Il en ramène un sur sa propre monture. Il sera cité à l'ordre de l'armée pour cet acte de courage.
Pour trouver sa fiche matricule sur ANOM - inscrire LANSARD - Il y a eu une erreur de transcription.
Bonne journée à tous.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » dim. mai 10, 2020 10:27 am

A LA MANIERE DE LASALLE
NOS CAVALIERS ENLÈVENT NAPLOUSE
(2l septembre 1918)
viewtopic.php?t=53637

Bonjour,

Le 21 septembre 1918 la ville de Naplouse est prise par les cavaliers du 4ème RCA commandés par le Capitaine GUICHARD provenant du 5e RCA avec sous ses ordres le lieutenant ZAMIT, Laurent ( Il passera au 5e RCA en 1919) qui lancera la première charge avec à ses côtés le lieutenant NERET du 1er Spahis. Cette charge va se faire sous les yeux ébahis des Australiens qui pourtant ont demandé l'aide des chasseurs.
Dans le lien ci-dessus vous pourrez lire et admirer avec quelle bravoure ont fait preuve nos cavaliers en prenant cette ville et en faisant des centaines de prisonniers.
Laurent ZAMIT est originaire d'Algérie, de la ville de Bougie.
Il décide de s'engager pour 4 ans à la mairie de Bougie au titre du 1er RCA.
Il passe brigadier en juin 1905, remis au grade de chasseurs de 2ème classe en août 1907 puis de nouveau nommé brigadier le 25 mars 1908.
Il contracte un nouvel engagement d'un 1 puis de 2 ans.
Il participe à la campagne du Maroc en 1907 et 1908.
Maréchal des Logis le 4 octobre 1909 au 7e Dragons.
Libéré des obligations militaires le 1er février 1911.
Le 2 août 1914 il est rappelé au titre du 3ème RCA.
Le 27 juillet 1915 il est nommé sous-lieutenant tout en restant dans son régiment.
Le 6 mai 1917 il est nommé Lieutenant au titre du 4ème RCA.
Passe dans l'armée d'active le 1er mai 1917. Part en Orient.
Intègre le régiment mixte de marche de cavalerie du Levant. (4ème RCA et 1er Spahis)
Passe le 26 avril 1919 au 5ème RCA puis le 6 août 1919 au 1er Spahis puis 6e Spahis en décembre 1919.
En avril 1923 il intègre à nouveau le 1er Spahis puis fait valoir ses droits à la retraite en juillet 1926.
Nommé Capitaine dans la réserve en 1932.
Laurent ZAMIT est cité à de nombreuses reprises :
en 1907 au Maroc lors d'une charge de cavalerie.
en 1908 pour avoir sauvé son colonel menacé par des cavaliers Marocains en l'aidant à se dégager.
en 1915 - 1916 et 1917 lors de reconnaissances, liaisons pour des divisions.
Cité à l'ordre de l'armée le 7 novembre 1918 pour la prise de Naplouse.
Il est titulaire de :
la médaille commémorative du Maroc,
Croix de guerre au nombre de 4.
Chevalier de la légion d'honneur.
Médaille de la victoire.
Médaille commémorative de la guerre.

Un magnifique cavalier digne du Général LASALLE.

Bonne journée à tous.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » mar. mai 12, 2020 10:38 am

Pénès 1.png
Pénès 1.png (160.7 Kio) Consulté 669 fois
Bonjour,
Cavaliers du 1er escadron du 5ème RCA peu avant le déclenchement de la guerre. Aucun nom identifié.

Au sein du régiment se trouvait le lieutenant BERGOGNIE, Camille arrivé en juin 1912.

Camille BERGOGNIE est né le 22 mai 1881 à MAISONS LAFITTE (S et O)
Etudiant il s'engage le 31 octobre 1901 pour 3 ans à la mairie de PARIS 8 pour l'école spéciale militaire de Saint Cyr.
Il en ressort sous-lieutenant et est affecté au 8e Hussards le 26 septembre 1903.
Il est promu lieutenant dans le même régiment le 1er octobre 1905.
Le 26 juin 1912 il intègre le 5ème RCA avec lequel il part en métropole lors du déclenchement de la guerre.
Nommé Capitaine le 22 février 1915.
Détaché à l'E.M. de la 30e brigade.
Cité à de nombreuses reprises pour de nombreuses reconnaissances dangereuses pour l'état major.
Intoxiqué par les gaz en août 1917.
Le 6 décembre 1917 il intègre le 14e Dragons.
Le 9 décembre1919 il rejoint à nouveau le 5ème RCA.
Nommé chef d'escadron le 24 décembre 1928 au 4ème Spahis.
Lieutenant-Colonel le 22 septembre 1935.
Au levant de 1935 à 1939.
Passe au 6e Spahis puis au 3/4e Spahis.
Admis à la retraite le 22 septembre 1939.
Nombreuses fois cités.
Titulaire de la croix de guerre Argent et Bronze.
Médaille interalliée de la victoire.
Médaille commémorative de la grande guerre.
Commandeur du Nicham.
Croix du combattant.

Chevalier puis officier de la légion d'honneur.

Bonne journée à tous.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » jeu. mai 14, 2020 7:29 am

Pénès3.png
Pénès3.png (181.57 Kio) Consulté 626 fois
(Lt Pennès)

Bonjour,

Photo prise à AUMALE peut avant le déclenchement de la guerre. Il s'agit de cavaliers du 1er escadron du 5ème RCA lors d'une prise d'armes à Aumale.
Le 2 août 1914 les réservistes vont rejoindre le 5e RCA pour former le 5e escadron qui sera sous les ordres du Capitaine MOUSSET. Il aura sous ses ordres les lieutenant BODIN - de VIVIERS et GAUTHERON ainsi que le sous-lieutenant DECAIX.
L'escadron entrera dans la composante du régiment de marche de chasseurs d'Afrique formé le 22 août 1914 avec un escadron du 4e RCA et de deux escadrons du 6e RCA.
Départ d'Alger le 23 août 1914 pour Cette (Sète) ou le régiment arrive le 25 août. Le 26 il est transféré par voie ferrée sur Bordeaux pour percevoir du matériel et se perfectionner.
Le régiment est affecté à la 2ème division Marocaine.
Le 12 septembre le 5e escadron du 5e RCA est affecté à la 3e Brigade Marocaine.
Il est transporté dans l'Oise à TRACY LE VAL.
Au sein de cet escadron se trouvait le lieutenant GAUTHERON, Emile.
- Beaucoup de mal pour trouver sa fiche signalétique lorsque l'on ne possède que le nom...
Fiche enfin découverte mais pas très lisible dans sa première partie.
Emile GAUTHERON est né le 26 novembre 1879 à PARIS (75).
Classe 1899 mais seulement incorporé le 14 septembre 1901 au 1er RCA.
Promu brigadier le !.
Libéré des obligations militaire il est versé dans la réserve du 5ème RCA où il effectuera de nombreuses périodes entre 1906 et 1913.
Il est promu sous-lieutenant de réserve le 2 juillet 1906.
Lieutenant le 2 juillet 1910.
Rappelé à l'activité le 2 août 1914.
Le 18 décembre 1915 il est nommé capitaine et à sa demande il est affecté au 42e RI.
Il est détaché au 45e RI pour la formation des nouvelles recrues.
Il est blessé gravement à VERDUN le 5 mai 1916. Il sera amputé au 1/3 de la jambe gauche.
Il est cité deux fois pour sa conduite au feu face à l'ennemi.
Croix de guerre.
Il est fait chevalier de la légion d'honneur. (Ne figure pas dans la base Lélonore)

Bonne journée.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » sam. mai 16, 2020 9:48 am

Pénès2.png
Pénès2.png (232 Kio) Consulté 582 fois
Bonjour,

Cavalier du 1er escadron du 5e RCA peu avant le 2 août 1914.
Au sein du régiment se trouvait le lieutenant DECAIX, Henri arrivé au régiment en mai 1914.
Henri DECAIX est né le 12 mai 1890 à SOISSONS (02)
Etudiant il s'engage à la mairie du Mans au titre du 4e RCA.
Demande à Intégrer SAINT CYR.
Brigadier le 8 février 1911.
Remis 2ème classe à sa demande le 26 avril 1911.
Brigadier le 14 juillet 1911.
Intègre l'école de SAINT CYR le 12 août 1911.
Aspirant le 12 août 1911.
Sous lieutenant le 10 juillet 1913 au 14e Hussards.
Lieutenant le 4 octobre 1914 après avoir été intégré au 5e RCA le 10 mai 1914.
Passe au 6e RCA le 1er janvier 1915
7e RCA le 2 août 1915
4e RCA le 1er janvier 1916
Passe à l'aviation le 15 février 1916.
Commandant de l'escadrille 150 le 14 août 1918.
Commandant le 1er régiment d'aviation de chasse le 25 août 1920.
Escadrille 7 à AVORD.
Démissionne de l'armée le 28 août 1926.
Rappelé à l'activité en septembre 1939.
Démobilisé en 1940.
Cité 2 fois.
Médaille du Maroc
Croix de guerre.

Bonne journée.

François

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 1495
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: 5ème RCA

Message par demonts » mar. mai 19, 2020 8:23 am

1913-officiers 5e rca-2.jpg
1913-officiers 5e rca-2.jpg (64.57 Kio) Consulté 517 fois
(Les chasseurs d'afrique - J. SICARD et F. VAUVILLIER)

Bonjour,

Photo de deux officiers du 5e RCA prise à ALGER un an avant la déclaration de guerre 14/18.
Celui de gauche est un capitaine, celui de droite un lieutenant me semble-t-il.
En poursuivant mes recherches dans GALLICA sur les J.O. de 1915 j'ai trouvé d'autres sous-officiers du régiment passés officiers au sein du régiment. Ne possédant qu'un nom et souvent pas écrit correctement, et, n''ayant aucun prénom, il est difficile de trouver les fiches signalétiques de ces soldats.
J'ai eu de la chance cette fois en découvrant sur la même page 9 sous-officiers du 5ème RCA avec noms et prénoms nommés au grade supérieur.
Aujourd'hui je vous présente le Lieutenant BONNEFOI, Gabriel écrit BONNEFOY sur l'historique du régiment.
Gabriel BONNEFOI est né le 27 juin 1881 à PIGNANS (Var).
Le 20 juillet 1899 il s'engage pour 4 ans auprès de la mairie de TOULON au titre du 1er régiment de Hussards.
Nommé Brigadier le 16 juin 1900.
Il est détaché au dépôt de remonte de Cornasson.
Le 5 octobre 1903 il contracte un nouvel engagement de 3 ans au titre du 11e hussards.
Pour convenances personnelles il demande à intégrer le 5e RCA le 30 octobre 1905.
Nommé MDL le 7 janvier 1906.
Il prolonge chaque année son engagement au sein du régiment.
Le 17 novembre 1913 il est nommé adjudant.
En 1915 il est nommé sous-lieutenant à titre temporaire. Il est cité à l'ordre de la Brigade avec le lieutenant PETIT lors de la présence du régiment en Argonne (fontaine au charmes - ravin du mortier et Beaumanoir).
Le 10 novembre 1917 il est nommé lieutenant.
En 1919 il rejoint le régiment au 1er régiment mixte de cavalerie du levant.
Le 14 avril 1920 il est affecté au QG de la division du Levant.
Le 30 mai 1923 il est affecté au 4e Spahis puis au 1er le 15 octobre 1926.
Passe au C.M. de cavalerie le 1er juin 1928.
Rayé des contrôle de l'armée le 20 février 1929.
Cité plusieurs fois pour son énergie, son sang-froid, son courage, sa bravoure, il donne confiance à sa troupe.
Croix de guerre - croix militaire.
Il est fait chevalier de légion d'honneur le 10 juillet 1918.

Bonne journée.

François
Dernière modification par demonts le mer. mai 20, 2020 7:10 am, modifié 1 fois.

Répondre

Revenir à « Cavalerie »