PHÉNIX — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland (1917~1920).

Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

PHÉNIX — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland (1917~1920).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

Phénix — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland (1917~1920).

Le patrouilleur Phénix — ex-yacht britannique Garland — fut administrativement considéré comme bâ-timent armé en guerre :

— du 1er mai 1917 au 4 février 1918 ;
— du 23 mars 1918 au 24 octobre 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 759.].

Il fut ensuite considéré comme bâtiment armé militairement du 24 octobre au 24 novembre 1919 (Arrê-té du 13 juillet 1923 donnant Liste des bâtiments et formations ayant acquis des bénéfices de campa-gne du 24 octobre 1919 au 1er janvier 1923 : Bull. off. Marine 1923, n° 23, p. 78 et 82).

Du 30 août au 2 novembre 1919, il prit notamment part aux opérations de Syrie~Cilicie (Instruction du 28 novembre 1922 relative à l’application à la Marine de la Loi instituant la médaille commémorative de Syrie~Cilicie : Bull. off. Marine 1922, n° 35, p. 695 et 701).
Dernière modification par Rutilius le mer. janv. 11, 2023 10:31 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: PHÉNIX — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland.

Message par Memgam »

Bonjour,

Phenix ex Garland, yacht britannique
234 tx

1917, acheté par la Marine nationale, devient Phenix, service à Cherbourg.
1920, retiré.

Source : Jacques Vichot, Répertoire des navires de guerre, AAMM, 1967.
Jean Labayle-Couhat, French warships of world war I, Ian Allan, 1974.
Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, tome II, 1870-2006, Rezotel-Maury, 2005.

Cordialement.
Memgam
Michael Lowrey
Messages : 114
Inscription : sam. déc. 13, 2008 1:00 am

Re: PHÉNIX — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland.

Message par Michael Lowrey »

Bonjour à tous,

Garland was built by Day, Summers & Co., Southampton in 1898 as Sunflower.

Best wishes,
Michael
Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

PHÉNIX — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland (1917~1920).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

□ Le yacht Phénix fut adjugé le 26 février 1920 par le Bureau des Domaines de Rochefort-sur-Mer à l’ar-mement Pietro Jittaluga & Giacomo, de Gênes (Italie), via San Luca, pour le prix de 230.120 fr. (J.O. 18 mars 1920, p. 4.497 – Partie « Avis et communications »).
Dernière modification par Rutilius le mer. janv. 11, 2023 10:50 am, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4567
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: PHÉNIX — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland.

Message par markab »

Bonjour,

L'annonce concernant la vente du navire publiée dans le journal "Le Phare de la Loire" du 14 février 1920 (Retronews) :

PHENIX - Vente
PHENIX - Vente
LPDLL 1920-02-14.jpg (154.7 Kio) Consulté 338 fois

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4567
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: PHÉNIX — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland (1917~1920).

Message par markab »

Bonjour Daniel, bonjour à tous,

Le résultat des ventes tel que publié par le journal "L'Usine" du 25 mars 1920 (Retronews) en illustration du message de Daniel :

PHENIX - Résultat vente
PHENIX - Résultat vente
LU 1920-03-25a.jpg (121.89 Kio) Consulté 304 fois

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

PHÉNIX — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland (1917~1920).

Message par Rutilius »

Bonsoir à tous,

□ Le 18 août 1917, le patrouilleur Phénix recueillit, puis débarqua à Cherbourg, 15 hommes appar-tenant à l’équipage du cargo Dunkerquois, de la Compagnie des bateaux à vapeur du Nord, torpillé par le sous-marin allemand UC-48 (Oberleutnant zur See Kurt RAMIEN), à environ 7 milles dans le N. 71 W. de l’île de Batz, par 48° 50’ N. et 4° 19’ W., alors qu’il allait en convoi de La Pallice à Dunkerque avec un chargement de 3.000 t. d’asphalte.

Lors de sa perte, le Dunkerquois était commandé par Louis BODO, capitaine au cabotage (Brevet supé-rieur), inscrit au quartier de Dunkerque, n° 238, disparu avec son bâtiment.



□ Le 19 mars 1919, avec les torpilleurs d’escadre Hussard (Capitaine de frégate Auguste Léopold ISABEY, commandant et chef de flottille), Scarpe (Capitaine de corvette Émile Henry Désiré MUSE-LIER, commandant), Enseigne-Henry (Lieutenant de vaisseau Edmond Alexandre Laurent BOURDET, commandant) et Lansquenet (Lieutenant de vaisseau Albert Marie FÉRAL, commandant), le patrouil-leur Phénix participa à la défense de la ville russe de Marioupol — en russe Мариуполь (Tauride, Russie — aujourd’hui oblast de Donetsk, Ukraine), ville maintenant revendiquée par la Russie, après avoir été complètement détruite en 2022 par son armée, puis occupée par ses troupes —, port sis en mer d'Azov, alors tenu par les Alliés, mais menacé par des forces bolcheviques.

[• Philippe MASSON : « La Marine française et la mer Noire (1918~1919) », Publications de la Sorbonne, Série internationale n° 21, Service historique de la Marine, Paris, 1982, XI et 669 p. — Spécialement p. 207.

« A Marioupol, si le port est encore tenu par les Alliés, le résultat n’en a été acquis que par la remarquable énergie du capitaine de corvette Muselier. C’est lui qui a pris en main la résistance de Mariupol-Port avec des éléments improvisés. Le 15 mars, ses moyens se réduisent à cinquante-trois marins de la Scarpe, treize du Hussard et cinq du Phénix, auxquels il faut ajouter une centaine de Serbes, les vingt-trois policiers de la ville, les artilleurs et dix cavaliers russes. Le matériel lourd se limite à deux canons de 37, deux mitrail-leuses et deux automitrailleuses. Deux jours plus tard, cent quatre-vingts tchécoslovaques et trente serbes accepteront de se joindre à la défense. C’est avec ses maigres forces que le commandant Muselier brise le 19 mars [1919] la première attaque bolchevique. »]


Marioupol – Port – I – .jpg
Marioupol – Port – I – .jpg (398.64 Kio) Consulté 269 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
markab
Messages : 4567
Inscription : dim. déc. 19, 2010 1:00 am

Re: PHÉNIX — Patrouilleur, ex-yacht britannique Garland (1917~1920).

Message par markab »

Bonjour,

Le patrouilleur PHENIX est en poste à Constantinople en mars 1919 :

PHENIX
PHENIX
Flotte Constantinople janvier 1919.jpg (59.28 Kio) Consulté 141 fois

Extrait du mémoire du Lieutenant de Vaisseau de La Forest-Divonne - 1923 - Organisation et fonctionnement des bases de Salonique et Constantinople après l'armistice - Gallica

A bientôt.
Cordialement / Best regards
Marc.

A la recherche des navires et des marins disparus durant la Grande Guerre.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »