SAINT-HERVÉ — Garde-pêche, ex-yacht.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13229
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-HERVÉ — Garde-pêche, ex-yacht.

Message par Rutilius » mer. mai 27, 2015 12:37 am

Bonsoir à tous,

Saint-Hervé — Garde-pêche, ex-yacht (1917~1919).

Le garde-pêche Saint-Hervé fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 27 avril 1917 au 10 janvier 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n°14, p. 720 et 763.].

Ce bâtiment était affecté au Groupe de Bretagne de l’Escadrille de surveillance des pêches de Bretagne et Loire, commandée par le lieutenant de vaisseau Paul Charles Henri WERVERBERGH.

**********
Peut-être la goélette à vapeur de 25 tx appartenant au Comte E. de BROC.
Dernière modification par Rutilius le mer. juil. 10, 2019 6:18 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2801
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: SAINT-HERVÉ — Patrouilleur auxiliaire, ex-yacht.

Message par IM Louis Jean » ven. mai 29, 2015 12:55 pm

Bonjour à toutes et à tous,

<< Essais d'une Rogue artificielle Armor effectués à Douarnenez
Rapport de M. CALEN
Administrateur de l'Inscription Maritime.

Par dépêche en date du 29 août 1917, M. le Sous-Secrétaire d'Etat des Transports Maritimes et de la Marine marchande a prescrit de continuer les essais de « rogue artificielle Armor », à l'effet de rechercher les meilleurs mélanges pour son utilisation :
1° Pour lever le poisson ; 2° pour boëtter le filet.

Il prescrit, de plus, de consigner les résultats des nouvelles expériences dans un rapport qui lui sera adressé.

Dès la réception de ladite dépêche, je me suis mis en rapport avec M. le Commandant des patrouilleurs de Bretagne, à l'effet d'utiliser, comme précédemment, le patrouilleur garde-pêche Saint-Hervé, ainsi que son équipage qui comprend plusieurs patrons-pêcheurs mobilisés, et après autorisation de cet officier supérieur, j'ai décidé d'effectuer les essais pendant huit jours, en faisant correspondre les sorties avec celles des marins-pêcheurs sardiniers professionnels et en y assistant en personne, afin de noter toutes les indications susceptibles de figurer dans le compte rendu... >>
source Revue de la marine marchande de novembre 1917 sur Gallica


Le 04.03.1918, en Atlantique, le sous-marin Floréal est canonné par le garde-pêche SAINT-HERVÉ malgré ses signaux et ses marques extérieures. Le sous-marin s’éloigne sans être atteint.
source sous-marin.france

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Rutilius
Messages : 13229
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-HERVÉ — Garde-pêche, ex-yacht.

Message par Rutilius » mer. juil. 10, 2019 6:42 pm

Bonsoir à tous,

Marin du garde-pêche Saint-Hervé

— RIOU Joseph Marie, né le 11 mars 1896 à Kergarrien, commune de Penmarc’h (Finistère) et y domicilié, décédé le 27 août 1918 à l’Hôpital maritime de Brest (Maladie contractée en service : grippe infectieuse). Quartier-maître canonnier, matricule n° 106.218 – 2 ; classe 1916, n° 1;991 au recrutement de Quimper.

Fils de Jean RIOU, né vers 1851, marin, et de Marie LE BRUN, née vers 1857, « ménagère », son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Penmarc’h, Année 1896, f° 8, acte n° 40. ~ Registre des actes de décès de la ville de Brest, Année 1918, Vol. III., f° 71, acte n° 1.711.).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: SAINT-HERVÉ — Garde-pêche, ex-yacht.

Message par Memgam » jeu. juil. 11, 2019 2:35 pm

Bonjour,

Saint Hervé, patrouilleur auxiliaire, chaloupe yacht.
44 tjb, navire à moteur, modifié en août 1922.

Réquisitionné à Quimper le 27/04/1917, garde-pêche.
4/3/1918, canonne par méprise le sous-marin Floréal malgré son signal de reconnaissance.
26/4/1919, déréquisitionné.

Il s'agit probablement du yacht automobile Saint Hervé, appartenant à Victor Houët (1864-1928), président de l'hélice club, entre 1910 et 1920, et utilisé en 1921, pour des liaisons de passagers entre Beg Meil et Concarneau, puis mis en oeuvre à Brest par les Vedettes automobiles de la presqu'île, pour des liaisons avec Caro, Sainte Anne et Quélern, du 5 juin 1922 au 13 octobre 1927.
C'est, peut-être, le navire présent sur la carte postale des éditions Villard, "3973, Concarneau, arrivée du bateau de Beg Meil".

Source : Jacques Vichot, Répertoire des navires de guerre français, AAMM, 1967.
Jean Labayle-Couhat, French warships of world war I, Ian Allan, 1974.
Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, tome II, 1870-2006, Rezotel-Maury 2005.
Collection la Dépêche de Brest, années 1921 à 1927, notamment les numéros du dimanche 21 août 1921, du lundi 5 juin 1922 et celui du jeudi 13 octobre 1927.
Annuaire des grands cercles, 1910, 1914, 1920.

Cordialement.
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »