COURONNE Brick goélette

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3733
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: COURONNE Brick goélette

Message par olivier 12 » mer. mars 31, 2010 4:09 pm

Bonjour à tous,

COURONNE

Brick goélette construit en 1903 au chantier de La Houle.
Immatriculé à Cancale n° 1102
168,77 tx JB 128,05 tx JN
Armateur jusqu’en 1914 : A. ROBIN de Saint Malo
Armé pour la pêche à la morue sur les bancs de Terre-Neuve (avec sêcherie)

La perte de COURONNE

Aucun rescapé lors du naufrage, donc aucun rapport.
Les seuls notes figurant aux archives sont les suivantes :

15 Avril 1919
Commissaire aux transports et à la Marine Marchande au Ministre de la Marine

« Mon administration est sollicitée pour la constatation judiciaire du décès des hommes d’équipage de la goélette COURONNE, du port de Saint Malo qui n’a plus donné de ses nouvelles depuis le 28 Décembre 1916.
Elle avait quitté Oran pour Vannes ou Lorient.

D’après certaines informations, un voilier de ce nom aurait fait l’objet d’une procédure devant le tribunal des prises de Hambourg. Mais aucune précision n’a pu être obtenue à ce sujet.

Je vous serais obligé de me faire part des renseignements qui auraient pu vous parvenir concernant la dite goélette. »

8 Juillet 1919
Commissaire aux transports et à la Marine Marchande au Ministre de la Marine

« Par lettres du 15 Avril et du 30 Mai, j’ai eu l’honneur de vous prier de me communiquer les renseignements sur le sort de la goélette COURONNE, du port de Saint Malo, dont on est sans nouvelles depuis le 28 Décembre 1916.
Pour la déclaration judiciaire du décès des membres de l’équipage, je vous serais très obligé de bien vouloir me faire parvenir votre réponse ».

18 Juillet 1919
Bureau du personnel maritime au Commissaire aux transports et à la Marine Marchande

« En réponse à votre lettre du 8 Juillet, j’ai l’honneur de vous faire connaître que les recherches faites aux archives de mon département n’ont permis de retrouver aucun renseignement concernant cette goélette. »

Archives allemandes

On trouve sur le site U-boat.net un voilier de 169 tx coulé par le sous-marin UC 16 de l’OL Egon von WERNER, le 21 Janvier 1917 et nommé COURONNE.
Le naufrage aurait eu lieu au large des îles Scilly, sans plus de précisions, ce qui couvre évidemment une vaste zone.

Le tonnage correspond parfaitement à celui du brick goélette de Saint Malo et la date (trois semaines après le départ d’Oran) pourrait aussi correspondre, bien que la traversée paraisse tout de même un peu longue.
Mais si le voilier allait réellement à Vannes ou Lorient, pourquoi se serait-il trouvé au large des Scilly ? Et pourquoi en 1919 ne trouve-t-on rien sur le sous-marin UC 16 ?
L’identification n’est donc pas évidente.

Au moment du naufrage, l’armateur aurait été un certain Gustave DESCHAMPS.

Une petite enquête s’impose pour éclaircir cette affaire (KTB du sous-marin, armateur du voilier, traversée exacte…)

Il n'y a pas d'autre dossier de voilier nommé COURONNE, vers ces dates, aux archives de Vincennes.

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: COURONNE Brick goélette

Message par Yves D » jeu. avr. 01, 2010 2:01 am

Bonsoir Olivier
On va rechercher ça dans le KTB. L'indication très vague "au large des Scilly" est monnaie courante et par expérience, je dirais même qu'elle peut signifier au S de l'entrée occidentale de la Manche ce qui nous rapprocherait déjà nettement. A suivre donc.
Amts
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: COURONNE Brick goélette

Message par Terraillon Marc » jeu. avr. 01, 2010 10:56 pm

Bonsoir,

Le navire a l'indice (2) dans la base de données

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: COURONNE Brick goélette

Message par Yves D » lun. avr. 05, 2010 12:40 pm

Bonjour à tous
Je suis en possession du KTB de l'UC16 à la date du 21.1 ainsi qu'une partie de la carte dite "Wegekarte". Deux éléments difficiles à corréler entre eux de façon certaine car les cartes associées sont des cartes faites à la main et peu précises mais à ce stade, on peut affirmer que la Couronne a été coulée par charges de sabordage en un point possiblement situé au large de la Bretagne. Il faut encore du temps pour reconstituer à partir des bouts actuels, la carte d'ensemble de cette patrouille du sous-marin UC16 et en vérifier la cohérence avec le KTB lui-même. L'enquête continue.
Cdlt
Yves
On trouve sur le site U-boat.net un voilier de 169 tx coulé par le sous-marin UC 16 de l’OL Egon von WERNER, le 21 Février 1917 et nommé COURONNE.
Le naufrage aurait eu lieu au large des îles Scilly, sans plus de précisions, ce qui couvre évidemment une vaste zone.
Il s'agit de la date du 21 janvier
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Rutilius
Messages : 13412
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

COURONNE — Goélette — Armement Gustave Deschamps.

Message par Rutilius » sam. mars 24, 2018 6:24 pm

Bonsoir à tous,

Couronne — Goélette terre-neuvière de 168,77 tx jb et 128,05 tx jn. Lancée le 22 octobre 1903 à La Houle (Cancale) par le chantier Lhôtelier. Immatriculée au quartier de Cancale, n° 1.102.

En 1916, armée par un sieur Deschamps, de Rennes ; capitaine Louis Charles GRISEL, capitaine au cabo-tage, inscrit au quartier de Granville, n° 190.

■ Historique partiel.

— 22 octobre 1903 : Lancée par les chantiers Lhôtelier, de La Houle (Cancale).

L’Ouest-Éclair – éd. de Rennes –, n° 1.525, Vendredi 23 octobre 1903, p. 3.

COURONNE - Lancement - L.O.E. 23-X-1903 - .jpg
COURONNE - Lancement - L.O.E. 23-X-1903 - .jpg (19.18 Kio) Consulté 472 fois

— Avril 1910 : Recueille les 23 hommes d’équipage de la goélette Fauvette (Capitaine Drouet), de l’ar-mement Anquetil, Drouet & Cie, de Fécamp, coulée sur les bancs de Terre-Neuve par suite d’une voie d’eau. Les débarque à Saint-Pierre-et-Miquelon
.
L’Ouest-Éclair – éd. de Rennes –, n° 4.106, Jeudi 21 avril 1910, p. 5,
en rubrique « Dépêches maritimes ».

COURONNE - L.O.E. 21-IV-1910 - .jpg
COURONNE - L.O.E. 21-IV-1910 - .jpg (29.53 Kio) Consulté 472 fois

— Octobre 1916 : Partie de Brest à destination d’Alger avec un chargement de fûts vides, est gravement avariée par la tempête dans le golfe de Gascogne. Parvient néanmoins à regagner Brest. Une victime, le matelot Pierre MORIN, immatriculé au quartier de Saint-Malo, enlevé par un paquet de mer le 4 novembre 1916 alors qu’il tentait d’établir la voilure, pendant que le bâtiment était à la cape.

L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.308, Jeudi 9 novembre 1916, p. 3,
en rubrique « Nouvelles maritimes ».

COURONNE - L.O.E. 9-XI-1916 - .jpg
COURONNE - L.O.E. 9-XI-1916 - .jpg (74.11 Kio) Consulté 472 fois

— Décembre 1916 : Perdue corps et biens depuis le 28 décembre 1916 alors qu’elle allait d’Oran à Brest. 8 disparus, dont le capitaine Louis Charles GRISEL.
Dernière modification par Rutilius le mer. févr. 12, 2020 4:55 pm, modifié 5 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13412
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

COURONNE — Goélette — Armement Gustave Deschamps.

Message par Rutilius » sam. mars 24, 2018 6:30 pm

Bonsoir à tous,

Les victimes

Journal officiel du 9 août 1919, p. 8.259.

COURONNE - Disparus  - J.O. 9-VIII-1919 - .jpg
COURONNE - Disparus - J.O. 9-VIII-1919 - .jpg (34.77 Kio) Consulté 472 fois
Dernière modification par Rutilius le mer. févr. 12, 2020 4:57 pm, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: COURONNE Brick goélette

Message par Memgam » sam. mars 24, 2018 9:49 pm

Bonjour,

Couronne, goélette construite par Lhotellier à Cancale, en 1903.
169 tjb, 128 tjn, 30,75 x 7,33 x 3,76 m.

En 1912, indicatif HTDG, immatriculée à Cancale, armateur Ad Robin, capitaine Genu.

En 1914, appartenait à Madame Veuve Robin et Mr Lessard, rue Thiers à Cancale.

En 1916, armé par Gustave Deschamps de Rennes.

Quitte Oran le 28 décembre 1916 pour Vannes et Lorient.

D'abord considérée comme perdue corps et biens jusqu'à son apparition sur la "Liste des prises de guerre " du Tribunal d'Hambourg.

Coulée le 21 janvier 1917, par l'UC 16 (OL Egon von Werner).

Louis Charles Grisel, né le 10 août 1866 à Saint Sauveur Lendelen (Manche), fils de Jacques et d'Adèle Fatout, marié à Eugénie Vaultier le 9 août 1891, veuf le 16 avril 1893, remarié à Louise Noblet le 24 octobre 1900.
Matricule : n° 569 au registre matricule des gens de mer du syndicat d'Agon, puis reporté au registre des maîtres au cabotage de Granville (n° 190).
Il commence sa carrière de marin comme novice à la Grande pêche pendant plus de 14 mois puis devient matelot sans spécialité le 3 mars 1885. Il passe ensuite 42 mois au service de l'Etat. Avant de revenir à la pêche à la morue comme patron de doris ou matelot du 1er avril 1894 au 28 octobre 1897. Il obtient son brevet de maître au cabotage le 18 mars 1898 puis son brevet supérieur le 11 janvier 1909.
Il navigue alternativement comme capitaine ou second sur des voiliers de Granville, au cabotage ou à Terre-Neuve de 1898 à fin 1903. Il embarque comme maître au Havre sur le long-courrier Désirade le 29 juin 1904. Il est ensuite maître ou lieutenant sur divers grands voiliers caboteurs ou au long cours du Havre, de Nantes, Marseille et surtout Rouen. Il sera capitaine à deux reprises sur des voiliers de moindre tonnage et redeviendra même trancheur à Islande du 11 avril au 28 juin 1910. De 1910 à 1914, il est lieutenant au long cours.
Etats de service pendant la Grande guerre.
Premier lieutenant du 28 novembre 1913 au 1er octobre 1914 sur le trois-mâts l'Hermitte.
Lieutenant sur le trois-mâts nantais Bougainville, armé à La Rochelle, du 7 novembre 1914 au 22 mars 1916, date où ce navire fut coulé par l'U 70 du lieutenanant Otto Wünsche.
Capitaine de la goélette Couronne de fin mars 1916 au 21 janvier 1917 où ce navire fut coulé par l'UC 16 de l'enseigne de vaisseau Egon von Werner.

Allais Claude né le 28/01/1899 à Languennan (22), matelot n° 909 Saint-Malo
Feutren Eugène, né le 09/09/1888 à Hengoat (22), matelot n° 1691 à Tréguier
Grout Albert né le 18/10/1891 à Bréhal (50) matelot n° 3371 à Granville
Kermarec Jacques né le 30/06/1899 à Saint Pabu (29) novice n° 285 à Brest
Larrour Jean-Pierre né le 12/0/1900 à Plonevez Porzay (29) mousse IP 345 Brest
Le Roy Paterne né le 11/12/1875 à Sené (56), maître n° 156 Vannes
Le Saux François né le 29/07/1897 à Plouézec (22) matelot n° 3863 Paimpol
Morin Pierre né le 10/10/1886 à Pluduno (22) matelot n° 1735 Saint-Malo
Pottier Eugène né le 16/04/1900 à Bonnétable (72) novice n° 1863 à Saint Malo
Terrie Joseph né le 11/07/1884 à Concarneau (29) matelot n° 4864 à Concarneau

D'après les extraits du jugement Tribunal civil de Saint Malo en date du 3 octobre 1919 et copié dans l'état-civil de Brest. Le décès est daté du 28 décembre 1916, date des dernières nouvelles, l'appareillage d'Oran.

Sources : Registre n° 74 Bureau Veritas 1912.
René Richard et Jacques Roignant Les navires des ports de la Bretagne provinciale coulés par faits de guerre 1914-1918, volume 1 et 2, Association Bretagne 14-18, 2010 et 2012.
Arno Spindler, La guerre sous-marine III. doctobre 1915 à janvier 1917, Payot, 1935, page 405.
Harald Bendert, Die UC Boote der Kaiserlichen Marine 1914-1918, Minenkrieg mit U-Booten, Mittler, 2001, p 85.

Cordialement
Scan 24 mars 2018 UC 16-Recadrer.jpg
Scan 24 mars 2018 UC 16-Recadrer.jpg (120.38 Kio) Consulté 460 fois
Memgam

Rutilius
Messages : 13412
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

COURONNE — Goélette — Armement Gustave Deschamps.

Message par Rutilius » mer. févr. 12, 2020 4:53 pm

Bonjour à tous,

GRISEL Louis Charles


Né le 10 août 1866 à Saint-Sauveur-Lendelin (Manche), disparu avec la goélette Couronne, coulée le 21 janvier 1917 au moyen de charges explosives par le sous-marin allemand UC-16 (Oberleutnant zur See Egon von WERNER).

• Fils de Jacques Aimable GRISEL, né le 26 décembre 1825 à Saint-Sauveur-Lendelin et y décédé, le 11 août 1884, jardinier, et d’Adèle Joséphine FATOUT, née le 20 novembre 1840 à Saint-Sauveur-Lendelin et y décédée, le 14 janvier 1872, couturière ; époux ayant contracté mariage dans cette commune le 12 mai 1861 (Registre des actes d’état civil de la commune de Saint-Sauveur-Lendelin, Année 1861, f° 20, acte n° 34 ~ Registre des actes d’état civil de la commune de Saint-Sauveur-Lendelin, Année 1866, f° 41, acte n° 71).

• Époux en premières noces d’Eugénie Euphrosine Marie VAULTIER, née le 9 janvier 1865 à Saint-Sauveur-Lendelin et décédée le 16 avril 1893 à ... (...), blanchisseuse, avec laquelle il avait contracté mariage dans cette commune, le 9 août 1891 (Registre des actes d’état civil de la commune de Saint-Sauveur-Lendelin, Année 1891, f° 32, acte n° 60). Fille de Constant Jacques VAULTIER, né le 19 mai 1824 à La Rondehaye (Manche), domestique, et d’Eugénie Euphosine Virginie LECOUEY, née le 8 juin 1829 à Saint-Aubin-du-Perron (– d° –) (Registre des actes d’état civil de la commune de Saint-Sauveur-Lendelin, Année 1865, f° 3, acte n° 4).

Époux en secondes noces de Louise Augustine NOBLET, née le 17 août 1876 à Granville (Manche) (Registre des actes de naissance de la ville de Granville, Année 1876, f° 42, acte n° 132), avec laquelle il avait contracté mariage dans cette ville, le 24 octobre 1900 (Ibid.). Fille d’Augustin NOBLET, né vers 1839 à Donville (Manche), ouvrier perceur, et d’Amélie Rose LACOLLEY, née vers 1847 à Granville, sans profes-sion, son épouse.

**********

Capitaine au cabotage, inscrit au quartier de Granville, n° 190 [Initialement inscrit au quartier de Régne-ville, f° et n° 944] ; classe 1886, n° 719 au recrutement de Saint-Lô.

Le 22 mars 1916, Louis Charles GRISEL avait échappé au naufrage du trois-mâts barque Bougainville, de la société en nom collectif Bureau Frères & Baillergeau, de Nantes, arraisonné et coulé au canon par le sous-marin allemand U-70 (Kapitänleutnant Otto WÜNSCHE) à 6 milles dans le Sud du bateau-feu de Coningbeg Rock (Irlande), par 51° 39’ N. et 6° 36’ W. Il était alors embarqué sur ce bâtiment en qualité de lieutenant.

V. le sujet correspondant —> viewtopic.php?f=29&t=43759
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »