DRAGUASIAN ― Chaland russe.

Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: DRAGUASIAN ― Chaland russe.

Message par Rutilius »


Bonsoir à tous,


DRAGUASIANChaland russe.


La fiche M.P.L.F. de ce sous-officier du 8e Régiment du génie, disparu en mer Noire au large d'Odessa, m'intrigue. Les spécialistes de cette arme seront peut-être en mesure d'expliquer sa présence sur un chaland russe et d'éclairer les circonstances de sa disparition : accident individuel ou naufrage ?

― MOREL Théophile Julien Marie, né le 24 mars 1891 à Bouvron (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique –), mort le 5 avril 1919 « à Odessa sur le chaland Draguasin (sic) (Russe), noyé en mer », Sergent, 8e Régiment du génie, Matricule n° 2162, Classe 1911, n° 2406 au recrutement de Nantes (Jug. Trib. Nantes, 11 oct. 1921, transcrit à Rezé, le 18 nov. 1921).

Fils de Jean Marie MOREL, maçon, et de Clémentine GUÉRARD, « ménagère », son épouse. Époux de Joséphine Marie Françoise GUILLON, avec laquelle il avait contracté mariage à Nantes, le 19 mai 1917. (Registre des actes de naissance de la commune de Bouvron, Année 1891, f° 4 , acte n° 21).

________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: DRAGUASIAN ― Chaland russe.

Message par Ar Brav »

Bonjour Daniel,

J'avais commencé voilà un moment avec Dimitri la liste des bateaux de la flotte russe Blanche de l'Armée Wrangel, mais j'ai dû abandonner à regret faute de temps. Le chaland Draguasin en faisait peut-être partie ?
Je dois fouiller davantage, en tous les cas il n'apparait nulle part dans les listes des unités de la flotte (française).

Bien amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: DRAGUASIAN ― Chaland russe.

Message par Ar Brav »

Re,

J'ai cherché dans quelque ouvrages, pas de trace d'un chaland du nom de Draguasin ni de naufrage. L'évacuation d'Odessa s'étant terminée le 6 avril après une pagaille indescriptible (pillages, etc. soldats ivres - dont les Français n'étaient pas en reste d'après Ph. Masson - je n'ai pas dit que notre soldat l'était) propre à ce genre de panique générale dans les populations désireuses de fuir les Rouges au plus vite et au retrait des troupes, la recherche risque fort d'être ardue.
Nos amis russes devraient pouvoir nous aiguiller plus sérieusement.

Sinon, les JMO du 8ème Génie sont en ligne ici :

http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... GR_26_N_II

Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: DRAGUASIAN ― Chaland russe.

Message par Rutilius »


Bonsoir Franck,
Bonsoir à tous,

Merci de cette première indication : le sergent Théophile Morel a donc péri lors de l'évacuation d'Odessa, puisque la date de son décès est fixée au 3 ou au 5 avril 1919. J'avoue fort modestement que j'ignorais cet épisode.

Préalablement à l'ouverture de ce sujet, j'ai bien entendu cherché à consulter les J.M.O. du 8e Régiment du génie, mais seuls sont disponibles en ligne ceux concernant quatre compagnies de renforcement, une section technique de télégraphie militaire et trois détachements de sapeurs télégraphistes ; par surcroît, trois seulement couvrent la période comprise entre le 1er janvier et le 31 juillet ou le 15 août 1919, et aucune des unités qu'ils concernent ne se trouvait alors en mer Noire.

Peut-être pourrais-je saisir de ce sujet nos confrères spécialistes du Génie, puisqu'ils ne semblent pas nous lire ?

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6398
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: DRAGUASIAN ― Chaland russe.

Message par Ar Brav »

Bonjour Daniel,
Bonjour à tous,

Peut-être pourrais-je saisir de ce sujet nos confrères spécialistes du Génie

Je pense que ce serait la meilleure solution, il y a chez nos collègues du Génie de fameuses pointures :)

Bien amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
Avatar de l’utilisateur
le begue
Messages : 2036
Inscription : ven. juin 13, 2008 2:00 am

Re: DRAGUASIAN ― Chaland russe.

Message par le begue »

Bonjour à tous,
Bonjour Franck,
C'est un peu le trou noir, même pour la Sape...
Armand a émis une première hypothèse à la rubrique "Génie".
Il peut en exister une seconde. Ce S/Off est sans doute détaché auprès d'un petit état-major chargé des relations entre armées. Je pense principalement aux Russes Blancs, fidèles au Tsar.
Français et Russes ont en effet coopéré pendant quelques mois en 1918. En 1919, la question de l'évacuation, par voie maritime, vers des pays d'accueil, des forces tsaristes a été entamée, puis abandonnée.
Je pense que la solution se trouve plus dans les JMO des E-M de l'Armée d'Orient (encore que.... je n'y mettrais pas ma main au feu, certains état-majors inter-alliés étant constitués en territoire métropolitain), où dans les registres des Dépôts du 8e RG (Tours et Angoulême).
J'ai, dans mes archives, quelques exemples de retours "exotiques" d'officiers et de sous-officiers de ces contrées, en 1918 et 1919.
Plus que la disparition du Sgt Théphile Morel, c'est son parcours qui présente un intérêt certain.

Amicalement,

Louis.

Avatar de l’utilisateur
armand
Messages : 3114
Inscription : dim. déc. 24, 2006 1:00 am

Re: DRAGUASIAN ― Chaland russe.

Message par armand »

Bonjour

Ce chaland russe pouvait il faire le transbordement vers un bateau français au moment de l'évacuation ?

Sur Delcampe une CPA de BATEAU de la Campagne d´Orient 1914-1918 - "ODESSA" - Croiseur Auxiliaire Russe de 1er rang....
mais Franck nous a déja dit que Russia était son nom d'origine.

Cdt
Armand
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4")
Rutilius
Messages : 16906
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: DRAGUASIAN ― Chaland russe.

Message par Rutilius »


Bonsoir à tous,


■ Les circonstances de la disparition du sergent télégraphiste Théophile Morel.



SERVICE DE SANTÉ EN CAMPAGNE

ACTE DE DISPARITION

8e Régiment du Génie

Compagnie télégraphique du 1er G.D.I.


Nous, soussigné sous-lieutenant Ferrouillet, commandant la Compagnie télégraphique du 1er G.D.I., certifions que le nommé Morel Théophile Julien Marie, fils de Jean et de Quérard Clémentine, né le 4 mars 1891 à Bouvron, département de Loire-Inférieure, sergent inscrit sous le n° 2.406 du registre matricule, a disparu dans la nuit du 5 au 6 avril 1919 en rade d’Odessa et que, depuis cette époque, toutes les recherches auxquelles il a été procédé pour découvrir son corps sont demeurées infructueuses.


Circonstances de la disparition


Copie du rapport du sergent Roussel (Chef de détachement du 8e Génie sur le chaland Draguasian après la disparition du sergent Morel).


« J’ai l’honneur de vous rendre compte que le sergent Morel, que vous aviez laissé comme chef de détachement du 8e Génie sur le chaland Draguasian, est disparu dans la nuit du 5 au 6 avril 1919.

Son képi a été trouvé le lendemain matin sur le bord du pont.

D’autre part, le chaland n’avait pas de garde-fou ; nous avons supposé que le sergent Morel, monté pendant la nuit sur le pont pour satisfaire un besoin naturel, avait glissé et était tombé accidentellement à la mer.

Le poster de garde du chaland n’a entendu pendant la nuit aucun appel.

Le lieutenant d’artillerie commandant le Draguasian a été prévenu le 6 au matin de la disparition du sergent Morel.


Signé :

Cabanes.

Le sergent : Roussel.

Pour copie conforme.
Fait à S.P. 521, le 28 avril 1919.

Le sous-lieutenant Ferrouillet, commandant la Compagnie,
Ferrouillet.

Vu par nous, Berge Edmond, sous-intendant militaire du 1er G.D.I.
Berge. »


________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Il ressort de cet acte, d’une part, que ce chaland russe était en réalité dénommé « Draguasian » et non « Draguasin », et, d’autre part, qu’il était alors commandé par un lieutenant d’artillerie. Et il est permis de penser qu'il était ulilisé comme allège dans le port d'Odessa.

Transcription d'une copie de l'original aimablement transmise par Philippe (chatrou51).
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »