C 71 - Chasseur de sous-marins - (SC 366)

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: C 71 - Chasseur de sous-marins - (SC 366)

Message par Terraillon Marc »

Bonjour,

C 71 - chasseur de sous-marins - (SC 366)

English Version :

C 71 - french subchaser - (SC 366)
(Other name = Chasseur 71)

Type SC 1

1918 - ????

Builder : Gibbs Gas Engine Co, Jacksonville, Floride, USA
Launch date : 1918
Date of completion : June 1918
End : ????

Flag : French
Characteristics : 70 t.; 675 cv.; 33,5*4,5*2,3 meters; 75 tpc.;
Material of build : wood;
Machinery : 3 engines (gas.);
Number of screws : 3 screws;
Speed : 17 knots;
Crew : 25 seamen;
Guns : 1*75 + 1*Y-gun.

Naval marking : C 71

History :

1918 : SC 366 (USA)
1918 : sold by the USA to France ;
September 6th, 1918 : From USA to France.
(1, 2 and 3rd squadrons);
1920 : Coast guard (fishing survey) in la Bidassoa (France)


Bibliography : Dictionnaire des bâtiments de la Flotte de guerre française de Colbert à nos jours
Tome II - 1870 / 2006
Lieutenant de Vaisseau Jean Michel ROCHE
2005 - Rezotel
http://www.netmarine.net/dico/index.htm

Site internet : http://www.subchaser.org/h
ome

A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.
Rutilius
Messages : 16912
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C.-71 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-366 américain (1918~19..).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

C.-71 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-366 américain de type S.C.- 1 (Submarine Chaser 1) (1918~ 19..).

Le chasseur de sous-marins C.-71 fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 1er septembre au 10 novembre 1918 ;
— du 24 mai au 24 juin 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 733.].

Le 23 juin 1919, victime, dans le port de La Pallice (Charente-Inférieure — aujourd’hui Charente-Maritime –), d’une explosion suivie d’un incendie. Alors affecté à l’Escadrille de dragage de Gascogne.
Dernière modification par Rutilius le lun. févr. 21, 2022 7:31 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16912
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C.-71 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-366 américain (1918~19..).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,


Récompenses consécutives au sinistre dont fut victime
le Chasseur C.-71 le 23 juin 1919


Témoignages officiels de satisfaction

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 28 juillet 1919 (J.O. 30 juill. 1919, p. 7.904), un témoi-gnage officiel de satisfaction fut accordé aux marins dont les noms suivent :

— MAHEC Joseph Corentin Marie, premier maître timonier, inscrit au quartier de Concarneau, n° 5.558 (1) ;

— JOURDEN Olivier Marie, second maître timonier, inscrit au quartier du Conquet, n° 1.496 (2) ;

— MAUGER Raymond Armand, matelot de ... classe sans spécialité, matricule n° 116.606 – 2,

« En récompense du dévouement dont ils ont fait preuve à La Pallice, le 23 juin 1919 : ont pénétré dans le poste du Chasseur 71 alors qu’une explosion venait de s’y produire et que les flammes sortaient du pan-neau de T.S.F., ont sauvé deux seconds maîtres qui, tous deux grièvement blessés, ne pouvaient s’échap-per. »

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 12 décembre 1919 (J.O. 16 déc. 1919, p. 14.601), le té-moignage officiel de satisfaction suivant fut accordé à l’enseigne de vaisseau de 1re classe Yves Henri Victor RICHARD, du port de Lorient : « Enseigne de vaisseau de 1re classe RICHARD (Yves-Henri-Victor) : a dirigé dans le 4e arrondissement maritime les opérations de relevage et d’échouage d’un grand nombre de mines françaises. S’est distingué lors de l’incendie du Chasseur 71. »

Prix Henri Durant (de Blois)

□ Par décision du 29 mars 1920 (J.O. 9 mai 1920, p. 6.973 et 6.974), le Ministre de la Marine accorda, au titre du Prix Henri Durant (de Blois), les primes suivantes (Prix n° 4 de 1.000 fr.) :

— à Olivier JOURDEN, 400 fr. ;
— à Joseph MAHEC, 300 fr. ;
— à Raymond MAUGER, 300 fr.

Cette décision était ainsi motivée :

« Lors de l’explosion du Chasseur 71, sont résolument entrés dans le bateau par le panneau de la T.S.F. malgré les flammes qui s’en échappaient et ont réussi à sauver deux seconds maîtres qui, grièvement blessés, se trouvaient dans l’impossibilité absolue de s’échapper.

Mahec et Mauger sauvent un des seconds maîtres. Jourden, tout seul, réussit à sauver l’autre. »

__________________________________________________________________________________________

(1) MAHEC Joseph Corentin Marie, né le 12 février 1887 à Melgven (Finistère) et y décédé, le 15 avril 1928.

• Fils de Joseph MAHEC, né le 4 octobre 1861 à Melgven, marin-pêcheur, et de Marie Thérèse TANGUY, née le 27 novembre 1860 à Melgven, « ménagère », son épouse (Registre des actes de mariage de la com-mune de Melgven, Année 1886, f° 7, acte n° 17. ~ Registre des actes de naissance de la commune de Melg-ven, Année 1887, f° 3, acte n° 12.).

• Époux de Marie Françoise Josèphe Philomène CARADEC, avec laquelle il avait contracté mariage à Melgven, le 11 février 1912 (Ibid.).

[Inscrit le 3 juillet 1906 au quartier de Concarneau, n° 5.558. Classe 1907, n° 18 au recrutement de Quimper.

Par décision ministérielle du 30 juin 1915 (J.O. 2 juill. 1915, p. 4.470 et 4.472), promu au grade de second maître timonier à compter du 1er juillet 1915. Par décision ministérielle du 13 mai 1917 (J.O. 15 mai 1917, p. 3.907), promu au grade de maître timonier à compter du 1er avril 1917. Par décision ministérielle du 28 sep-tembre 1918 (J.O. 1er oct. 1918, p. 8.589), promu au grade de premier maître timonier à compter du 1er oc-tobre 1918.

En Avril 1918, exerçait le commandement du patrouilleur auxiliaire Cigale-.]


(2) JOURDEN Olivier Marie, né le 23 juin 1884 à Plougonvelin (Finistère) et décédé le ... à ... (...).

• Fils d’Yves Marie JOURDEN et de Marie Thérèse TANGUY, son épouse.

• Époux en premières noces de Marie Anne STÉPHAN, avec laquelle il avait contracté mariage à ... (...), le ...

Époux en secondes noces d’Hermine Barbe Marie Louise L’HOSTIS, née le 25 décembre 1886 à Fouesnant (Finistère), avec laquelle il avait contracté mariage à Lambézellec (- d °-), section de commune du Pilier-Rouge, le 23 mars 1935 (Registre des actes de mariage de la section de commune du Pilier-Rouge de la commune de Lambézellec, Année 1935, f° 8, acte n° 14).

[Classe 1904, n° 2.428 au recrutement de Brest. Engagé volontaire pour cinq ans à la mairie de Brest le 22 juillet 1902 au titre du 2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest ; arrivé au corps et apprenti-marin le même jour, matricule n° 81.934 – 2. Matelot de 2e classe le 1er octobre 1905. Quartier-maître de 2e classe le 1er octobre 1906. Rengagé pour trois ans le 13 juin 1907 à compter du 22 juillet 1907. Rengagé pour trois ans le 22 décembre 1909 à compter du 22 juillet 1910. Inscrit le 25 juillet 1913 au quartier du Conquet à compter du 22 juillet 1913, n° 1.496. Par décision ministérielle du 28 mars 1914 (J.O. 31 mars 1914, p. 2.986 et 2.988), promu au grade de second maître de manœuvre à compter du 1er avril 1914. Classé « Service auxiliaire » le 22 novembre 1929 par la Commission administrative de réforme du 2e Arrondissement maritime. Rayé de la matricule des gens de mer du quartier du Conquet le 13 décembre 1935.]
Dernière modification par Rutilius le ven. févr. 18, 2022 11:54 am, modifié 5 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
NIALA
Messages : 2043
Inscription : lun. févr. 14, 2011 1:00 am

Re: C 71 - Chasseur de sous-marins - (SC 366)

Message par NIALA »

Le sort final du C71 est assez nébuleux; victime d'un explosion le 23 juin 1919; il est indiqué qu'il est affecté à la surveillance des pêches dans la Bidassoa en 1920, donc il a été réparé et remis en service après son explosion. :???:

Cordialement

Alain
Cordialement

Alain
Rutilius
Messages : 16912
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C.-71 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-366 américain (1918~19..).

Message par Rutilius »

Bonsoir à tous,

Le Courrier de La Rochelle, n° 51, Mercredi 25 juin 1919, p. 1.

L.C.L.R. 25-VI-1919 - .JPG
L.C.L.R. 25-VI-1919 - .JPG (179.24 Kio) Consulté 518 fois

Le Courrier de La Rochelle, n° 52, Samedi 28 juin 1919, p. 1.

L.C.L.R. 28-VI-1919 - .JPG
L.C.L.R. 28-VI-1919 - .JPG (72.68 Kio) Consulté 518 fois
Dernière modification par Rutilius le ven. févr. 18, 2022 11:54 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Rutilius
Messages : 16912
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C.-71 — Chasseur de sous-marins, ex-S.C.-366 américain (1918~19..).

Message par Rutilius »

Bonjour à tous,

La victime

— LE GALL François Marie, né le 10 février 1897 à Trédrez (Côtes-du-Nord — aujourd’hui Côtes-d’Armor) et domicilié à l’Île-d’Yeu (Vendée), décédé le 25 juin 1919 à l’hôpital militaire d’Aufredy de La Rochelle (Charente-Inférieure — aujourd’hui Charente-Maritime) des suites de brûlures reçues lors de l’incendie du chasseur de sous-marins C.-71, survenu le même jour dans l'avant-port de La Pallice (Registre des actes de décès de la ville de La Rochelle, Année 1919, suppl., f° 28, acte n° 646 — Acte transcrit à l’Île-d’Yeu, le 2 octobre 1919 : Registre des actes décès de la commune de l’Île-d’Yeu, Année 1919, f° 21, acte n° 75). Second maître timonier, Centre administratif de Rochefort, commandant du bâtiment. Inscrit le 19 jan-vier 1916 au quartier de Paimpol, n° 50.881 ; classe 1917, n° 2.018 au recrutement de Saint-Brieuc.

• Fils de Jean-Baptiste LE GALL, né vers 1857, boulanger, et de Joséphine GABON, née vers 1863, « mé-nagère » (Registre des actes de naissance de la commune de Trédrez, Année 1897, f° 4, acte n° 5).

• Époux de Rosalie Angélina Eugénie ORSONNEAU, née le 17 janvier 1898 à l’Île-d’Yeu, sans profession, avec laquelle il avait contracté mariage dans cette commune, le 1er mars 1919 (Registre des actes de ma-riage de la commune de l’Île-d’Yeu, Année 1919, f° 3, acte n° 7).

Fille de Vincent Léopold ORSONNEAU et de Reine Angélina Joséphine TARAUD, cultivateurs (Ibid.).
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »